Patrouilles nocturnes à Bamako: Pour l’argent ou la sécurité de la population ?

14 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

une patrouille de police (photo archive)

C’est une question qui taraude les esprits à longueur de journée dans la capitale surtout avec la nouvelle mise en scène d’ouvrir les hostilités depuis le coup de 20h. L’autre volet de l’inquiétude des populations est le rejet du passeport et du permis de conduire par les patrouilleurs.   

Depuis l’échec du contre coup d’Etat, les Bamakois sont soumis à un contrôle assez strict dans certaines zones ou presque toutes les zones, selon le programme. Voulue, acceptée et soutenue par la population, cette patrouille commence à faire chier les paisibles citoyens. Les raisons.

Les patrouilles nocturnes ont, certainement, depuis leur début permis de mettre la main sur de nombreux bandits de grand chemin. Alors, les populations s’en félicitaient mais de plus en plus elles deviennent de la raquette pure et dure. Désormais chacun se demande à quoi servent ces patrouilles si ce n’est permettre de renflouer les caisses de la police à des fins utiles. Dans cet arnaque qui ne dit pas son nom, il nous est revenu de trouver des gens arrêtés par des agents pour faute de pièces d’identité pourtant ces personnes détenaient l’une un passeport à jour tandis que l’autre possédait un permis de conduire. Alors, par curiosité, nous avons posé la question suivante : le passeport et le permis ne peuvent-ils pas permettre à un individu de circuler ?

Nos agents répondent par la négative en soutenant que le passeport est fait pour voyager dans un avion et que le permis est un document servant à conduire un véhicule ou un quelconque engin. Ne voulant pas s’arrêter là, nous avions interrogé un commissaire et un inspecteur par plaisanterie, voici leur réponses : «Ces deux documents ne permettent-ils pas d’identifier un individu ? S’ils peuvent le faire alors, ils peuvent permettre à tout le monde de circuler librement» et l’autre d’ajouter : «Vous savez nous avons trop de problème à résoudre au niveau de ce corps car il y a des jeunes policiers qui ne savent pas que le contrôle technique n’est applicable à un véhicule qu’après quelques années de circulation. Pire, ils ne savent pas la différence entre une veilleuse et un phare, je suis vraiment désolé». Alors, les gens sidérés ne savent plus à quel saint se vouer d’où ils se posent la question de savoir si réellement les patrouilles ont encore leur raison d’existence.

Ousmane COULIBALY

SOURCE:  du   17 nov 2012.    

14 Réactions à Patrouilles nocturnes à Bamako: Pour l’argent ou la sécurité de la population ?

  1. j_ai_honte

    Les patrouilles nocturnes ont, certainement, depuis leur début permis de mettre la main sur de nombreux bandits de grand chemin »

    Sans blague :?:
    A moins que vous parler des bandits qui n’avaient pas 1000 Fcfa sur eux sinon je vois pas comment. :lol:
    Si la police procédait à de réelles vérifications, l’insécurité aurait grandement baissée et non le contraire.