Patrouilles nocturnes à Bamako: Pour l’argent ou la sécurité de la population ?

14 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

une patrouille de police (photo archive)

C’est une question qui taraude les esprits à longueur de journée dans la capitale surtout avec la nouvelle mise en scène d’ouvrir les hostilités depuis le coup de 20h. L’autre volet de l’inquiétude des populations est le rejet du passeport et du permis de conduire par les patrouilleurs.   

Depuis l’échec du contre coup d’Etat, les Bamakois sont soumis à un contrôle assez strict dans certaines zones ou presque toutes les zones, selon le programme. Voulue, acceptée et soutenue par la population, cette patrouille commence à faire chier les paisibles citoyens. Les raisons.

Les patrouilles nocturnes ont, certainement, depuis leur début permis de mettre la main sur de nombreux bandits de grand chemin. Alors, les populations s’en félicitaient mais de plus en plus elles deviennent de la raquette pure et dure. Désormais chacun se demande à quoi servent ces patrouilles si ce n’est permettre de renflouer les caisses de la police à des fins utiles. Dans cet arnaque qui ne dit pas son nom, il nous est revenu de trouver des gens arrêtés par des agents pour faute de pièces d’identité pourtant ces personnes détenaient l’une un passeport à jour tandis que l’autre possédait un permis de conduire. Alors, par curiosité, nous avons posé la question suivante : le passeport et le permis ne peuvent-ils pas permettre à un individu de circuler ?

Nos agents répondent par la négative en soutenant que le passeport est fait pour voyager dans un avion et que le permis est un document servant à conduire un véhicule ou un quelconque engin. Ne voulant pas s’arrêter là, nous avions interrogé un commissaire et un inspecteur par plaisanterie, voici leur réponses : «Ces deux documents ne permettent-ils pas d’identifier un individu ? S’ils peuvent le faire alors, ils peuvent permettre à tout le monde de circuler librement» et l’autre d’ajouter : «Vous savez nous avons trop de problème à résoudre au niveau de ce corps car il y a des jeunes policiers qui ne savent pas que le contrôle technique n’est applicable à un véhicule qu’après quelques années de circulation. Pire, ils ne savent pas la différence entre une veilleuse et un phare, je suis vraiment désolé». Alors, les gens sidérés ne savent plus à quel saint se vouer d’où ils se posent la question de savoir si réellement les patrouilles ont encore leur raison d’existence.

Ousmane COULIBALY

 
SOURCE:  du   17 nov 2012.    

14 Réactions à Patrouilles nocturnes à Bamako: Pour l’argent ou la sécurité de la population ?

  1. j_ai_honte

    Les patrouilles nocturnes ont, certainement, depuis leur début permis de mettre la main sur de nombreux bandits de grand chemin »

    Sans blague :?:
    A moins que vous parler des bandits qui n’avaient pas 1000 Fcfa sur eux sinon je vois pas comment. :lol:
    Si la police procédait à de réelles vérifications, l’insécurité aurait grandement baissée et non le contraire.

  2. j_ai_honte

    Les patrouilles nocturnes ont, certainement, depuis leur début permis de mettre la main sur de nombreux bandits de grand chemin »

    Sans blague :?:
    A moins que vous parler des bandits qui n’avaient pas 1000 Fcfa sur eux sinon je vois pas comment. :lol:
    Si la police procédait à de réelles vérification, l’insécurité aurait grandement baissée et non le contraire.

  3. Tabalé

    Pour mettre les choses au clair,
    Sachez que les patrouilles n’ont qu’un seul but: raquetter la population et surtout les étrangers en vacances supposés avoir un peu plus d’argent sur eux..

    L’insécurité est plutôt au Nord du Mali pas à Bamako.

    Les ignorants en patrouille n’ont rien qui leur permettent de déceler un faut document et encore moins une personne recherchée ou suspecte.
    On peut commettre tous les crimes du monde et circuler tranquillement à bamako, il suffit d’avoir une carte d’identité vraie ou falsifiée.

    Ce que ces idiots ne savent pas, c’est que le permis et le passeport sont deux documents encore plus sécurisés qu’une simple Carte d’identité.
    Qu’est ce qu’une pièce d’identité ?? Juste un document officiel permettant d’identifier son détenteur au regard de la loi…C’est aussi simple que cela.

    Ces patrouilleurs détroussent la population au vu et au su de nos autorités.
    Les touristes se font rares au Mali. Le peu de touristes qui débarquent se font harceler par des imbéciles au nom du peuple Malien puisqu’ils agissent de manière officielle.

    Comment ce pays finira ?
    Comment de simples policiers peuvent ruiner l’image d’une capitale sans que personne ne trouve à dire quoi que ce soit ?

    Ce vol à grande échelle se commet tous les jours au nom du Mali..et le Mali ne dit Rien….KABAKO !

  4. Deblo

    Je reside à paris, et le mois d’août dernier j’etais en vacances à bamako, un soir ma copine en se rendant chez moi s’est fait arrêté dans son taxi par les patrouilleurs on lui répochait d’avoir une carte d’identité perimée, alors que ladite carte avait été délivrée il y avait seulement 11 mois et était valable pendant 3 ans, quand je suis arrivé sur place j’ai payé 3000 f cfa au chef de patrouille qui démandait 6000 f cfa au départ, j’en ai voulu à ma copine quand je me suis rendu compte que sa carte était valable une fois arrivé chez moi, à vous de juger si les patrouilles sont faites pour la sécurité ou pour l’argent.

  5. Jaime MOLIAS

    La plupart des blancs dans Bamako nous sommes volés par les policiers durant les contrôles nocturnes, les ambassades qui nous représentent n’peuvent donner solution au vandalisme policier et c’est en cela que plusieurs ossont de sortir pandant les nuits; et voila que nous conseillons á nos amies de ne pas voyager au Malí.

    • Kassin

      C’est vraiment dommage que vous soyez victimes du Vagabondage d’état de ces voyous de Kati et copains.

      Mais nous vous promettons d’y mettre fin sous peu.

      Restez aux côtés des populations meurtries et laissées pour compte.
      Vive la coopération entre les pays!

  6. Kassin

    Pourquoi les « concertations nationales » sont dangereuses dans le contexte actuel du Mali?

    Les dates des « concertations nationales » sont fixées pour les 26, 27 et 28 novembre 2012.

    Pour sortir de la crise institutionnelle et sécuritaire en quoi ces « concertations » vont être inutiles et dangereuses au Mali?

    En apportant leur soutien appuyé ou tacite aux auteurs du putsch du 22 mars 2012, les partisans de ces « concertations nationales » (Mp22, Copam, CMD notamment), ont montré clairement leur mépris pour la constitution du Mali du 25/02/1992.

    Alors que rien ne justifiait la dissolution de cette constitution, les mutins de Kati et leurs apôtres de politiciens affamés ont juré de mettre le grappin sur le système démocratique du Mali, en s’attaquant d’abord à notre loi fondamentale et à nos institutions de la république sous le couvert fallacieux d’un coup d’état contre ATT et son régime qui rappelons le seraient de toutes les façons partis le 8 juin 2012, à l’issue de l’investiture du nouveau président démocratique élu par le scrutin qu’ils ont avorté, et dont le premier tour était prévu le 29/04/2012.

    Par la détermination de la communauté internationale, des amis du Mali et de la Cedeao, les aventuriers du 22 mars 2012, qui n’ont honoré aucun de leurs engagements devant le peuple malien (trahison de serment militaire, et non reconquête du nord comme annoncée dans les communiqués CNRDRE difficilement lus par les soldats de la garnison de Kati), n’ont pas réussi à triompher sur la constitution plébiscitée par le peuple malien par référendum le 25/02/1992.

    Mais à la manière des charognards qui n’abandonnent jamais la dépouille d’un cadavre gisant dans la nature, les opportunistes de tout acabit, dépeints en patriotes de la 25ème heure, organisent un bal masqué, sous le nom de « concertations » pour afin venir à bout du peu de légalité qui existe encore au Mali.

    Ces apprentis sorciers rêvent d’un « remake » de la conférence nationale de 1991 mais seulement à l’envers.

    Pourquoi?

    Tout simplement, la constitution qui est en vigueur au Mali, est une émanation de la volonté populaire clairement exprimée des maliens de toutes les régions alors que la mascarade qui débute le 26 novembre 2012, n’est ni moins ni plus qu’un business privé savamment orchestré pour assurer la promotion privée d’une bande de copains de circonstance qui ont juré de maintenir le Mali à genou pendant plusieurs décennies rien qu’en naviguant dans l’illégalité et en piétinant indéfiniment notre loi fondamentale et nos institutions de la république.

    Peuples du Mali ne soyez pas étonnés si le bal masqué des opportunistes vient vous dicter une architecture institutionnelle et politique totalement anticonstitutionnelle pour conduire la transition politique au Mali.

    C’est leur seul dessein et leur seule préoccupation, parvenir à remplacer notre constitution par une mascarade de texte issu des concertations qu’ils veulent nationales alors qu’elles n’ont même pas la qualité requise pour être locales à fortiori régionales.
    A l’issue de ce grand théâtre vous verrez certainement des propositions contre nature sur la gouvernance au Mali qui donnera sans nul doute une place de choix aux putschistes du 22 mars et de leur premier ministre  » pleins pouvoirs de l’usurpation » (grand voyageur inutile de la république) contre toutes les dispositions constitutionnelles qui régissent les fondements et le fonctionnement des pouvoirs et des institutions en république du Mali.

    L’heure est grave mes chers compatriotes et soyez vigilants pour préserver le caractère démocratique des textes qui régissent notre république et surtout leur bonne exécution dans la conduite de la transition politique au Mali.

    Aux députés élus à l’assemblée nationale du Mali, à nos juges constitutionnels, restez les gardiens de la légalité au Mali, il en va de la crédibilité du Mali en un moment charnière de la vie de notre nation.

  7. saoudien4

    Il est bon de repondre a cette question une fois pour toute: Le passeport est til une piece valide en cas de controle d’identite? J’ai vecu cela aussi et avec ses pilociers ce nest pas evident..

  8. je vous dit une seule chose les policiers ne sons pas du tout conscient il volent trichent chaque soir a bko a partir de 20 h la paix fini pour les motocyclete sur devant L INSUP MEME SI TU VEUX VOLE UN MOTO et tu les donne 2000 f c est tout tu passe avec la moto sans papier ils sont pour controle les poches des conducteurs va verifier devant l insup

  9. soumici1

    c’est de ces violeurs dont vous parlez?

  10. 1FILSDUMALIBA

    Pouuriez vous de grace poster les images de nos hommes de securite. La photo affichee est une patrouille ivoiriennee pas malienne. On dirait que vous prenez n’imports quoi sur le net et seulement l’inserer dans vos articles. Soyez pros.

  11. baba coulou

    merci pour un article qui ne dit que la vérité, vous êtes un patriote. Je me demandais s’il y avait des journalistes au Mali ou si vous étiez tous devenu des peureux à cause des agressions barbares. Je m’en vais vous raconter le cas d’un ami venu de Paris pour 2 semaines. Partis à l’Amandine (Patisserie), mon cher à notre retour, nous étions il faut dire que j’étais obligé de payer 3000 fcfa pour nous permettre de regagner la maison. puisque mon ami ne détenait que son passeport. selon lui, partout en Europe, le permis ou le passeport peut tout régler. Mais lui comme moi avons été surpris lorsque les policiers nous ont exigé le payement sans reçu de 3000 fcfa parce qu’il n’a que le passeport qui ne sert à rien. Au le Mali que Dieu te sauve!

    • 1FILSDUMALIBA

      Chers ces gens sont des sans dessein. Juste des racailles reunis pour patrouiller dans la Ville et raquetter les gens. Comme Je l’ai dit paix a son ame, Tiekoro Bagayogo allait les faire mettre leur queue entre leur C… Je le jure. Eseprons que des leadeurs sont prendre la tete du pays pour le vrai changement. :evil: .