Pour fautes professionnelles: Une vingtaine de policiers devant le Conseil de discipline

5 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

A problème complexe solution globale. Aussi, dans les jours à venir, la Direction nationale de la Police  mettra en place un Conseil extraordinaire de discipline. A en croire nos sources, une vingtaine de policiers seront entendus par ce Conseil sur des questions de fautes professionnelles et de pratiques qui suscitent actuellement la colère au sein de la Police.

«Tous ceux qui, à un moment ou à un autre, se sont mis au travers des textes en ce qui concerne non seulement la stricte observation de leurs obligations professionnelles, mais aussi le respect de l’éthique et de la déontologie du corps de la police, devront répondre de leurs actes », a fait comprendre un haut responsable de la Police après la marche de certains policiers le vendredi dernier pour protester contre l’arrestation arbitraire de leurs compagnons. L’ensemble de la hiérarchie de la Police est unanime à convenir que la tenue d’un tel Conseil est nécessaire car non seulement il est aujourd’hui important de mettre de l’ordre dans le corps de la Police, mais aussi un Conseil de discipline permettra de vider les instances de cas d’indiscipline. Selon notre source, la discipline fait la force des corps habillés. « En tant que force paramilitaire qui concourt à la garantie des libertés, à la défense, au maintien des institutions de la République, de la paix et de l’ordre public, à la protection des personnes et des biens, les risques ne manqueront pas. Dans l’exercice de cette noble et exaltante mission, il arrive que les hommes commettent des erreurs », souligne ladite source avant d’ajouter que les missions ne peuvent s’accomplir sans un minimum de discipline exemplaire.

A en croire toujours ladite source, les policiers qui seront entendus à ce Conseil sont ceux qui ont commis des actes d’indiscipline portant sur le manquement aux textes et à la déontologie du corps. Les cas concernent les arrestations arbitraires, l’abandon de poste, la corruption, le refus de rejoindre les postes, des cas de mauvaises manières de servir. Il y a des fautes professionnelles lourdes qui rentrent dans le cadre d’actes d’indiscipline de troisième catégorie susceptibles de commander la saisine du Conseil de discipline.                         Au cœur de cette procédure disciplinaire, on retrouve des officiers de police et majoritairement des assistants, explique notre source qui précise que les sanctions vont du blâme à la révocation, en passant par le licenciement et la rétrogradation. Notre interlocuteur précise que les policiers dont les noms sont cités dans de affaires sales et d’échauffourées au sein de la Police seront entendus au cours du Conseil qui devra faire tache d’huile et inciter l’ensemble des hommes du corps à veiller au respect des textes. « La Police nationale a besoin d’hommes intègres, loyaux et impartiaux », a-t-elle conclu.

Jean Pierre James

SOURCE:  du   19 nov 2012.    

5 Réactions à Pour fautes professionnelles: Une vingtaine de policiers devant le Conseil de discipline

  1. fakoly hakika

    Les masques vont tomber, juste une question de temps.

  2. cliclac

    Vous parliez de la Police :!: :!: :!: :!: :!: y a t’il vraiment des Policiers au Mali :!: :!: :!: :!: y a qd même pas beaucoup (un vieux à la circulation, qui le fait bien) sinon 99% courent derriere les 1000 CFA des pauvres citoyens.

  3. robert kone

    Le coup d’état est un crime comment peut on grader des gens qui ont commis une telle forfaiture se promener pour piller les biens de l’état et des personnes privées c’est ça la bravoure quelle honte pour ce maliba ?

  4. robert kone

    Vous savez c’est fini pour notre pays comment des subalternes peuvent arrêter leurs supérieurs ?C’est cette situation qui a fait que le nord est aujourd’hui dans cet état après le faux coup d’état du 22 mars la chaûne de commadement de l’armée a été atteinte et dès l’hors rien en en été on nous parle des armes croyez vous que le problème se situe là? Non c’est le manque de conviction.