Pour la non-satisfaction de ses revendications : Le SPN envisage d’entreprendre des actions Ă  partir de la semaine prochaine

0
Le conférencier, le sergent chef Daouda Cissé
Le conférencier, le sergent chef Daouda Cissé

Cette conférence de presse présidée par Daouda Cissé, Secrétaire général du SPN a enregistré la présence de Mahamane O. Maïga, Secrétaire administratif du syndicat,  du Secrétaire général du comité GMS, Fadiala Maïga, du Secrétaire général adjoint du comité GMS, Fousseyni Diakité et du représentant de la CSTM, Aboubacar Haïdara.

D’entrĂ©e de jeu, le SecrĂ©taire gĂ©nĂ©ral du SPN, Sergent-chef Daouda CissĂ© a soulignĂ© que  la police malienne est confrontĂ©e Ă  un manque cruel d’Ă©quipements pour faire face Ă  sa mission de sĂ©curisation des personnes et de leurs biens. Il a prĂ©cisĂ© que les policiers  n’ont pas de pistolets individuels, ni de gilets par balle. Toute chose qui les empĂŞche  de vaincre les bandits, plus Ă©quipĂ©s qu’eux. Il a tenu Ă  prĂ©ciser que la mort du policier lors de l’attaque terroriste du Bar   “ La Terrasse” serait Ă©vitĂ©e s’il Ă©tait protĂ©gĂ© par un gilet par balles. D’après lui, seuls les commissaires et les inspecteurs sont dotĂ©s de pistolets individuels. Alors que ce sont les sous-officiers qui sont sur le terrain pour maintenir l’ordre. A le croire, 80% des sous-officiers n’ont pas de pistolet. Il a fait savoir que les policiers rĂ©clament un statut digne de ce  nom protĂ©geant leur profession et leur permettant de faire face Ă  leurs obligations. “ La direction gĂ©nĂ©rale de la police est en train d’adopter un statut visant Ă  combattre la libertĂ© syndicale “, a-t-il dĂ©clarĂ©.

Le Sergent-chef Daouda CissĂ© a, aussi dĂ©noncĂ© le licenciement abusif dont les policiers sont victimes de la part de leurs chefs hiĂ©rarchiques. ” Les responsables du SPN font l’objet d’abus de pouvoir “, a-t-il indiquĂ©. La dernière en date remonte au vendredi dernier suite au licenciement de Aly MaĂŻga.

Il a demandĂ© Ă  ce qu’il soit rĂ©intĂ©grĂ© et remis dans  ses droits comme les camarades Mamadou Drabo, entre autres.

  Falé COULIBALY

 

PARTAGER