Réduction du délai de délivrance des passeports : Le cheval de bataille du ministre Salif Traoré

0
Colonel Major Salif Traoré lors de sa visite à la police des frontières
Colonel Major Salif Traoré lors de sa visite à la police des frontières

Le Ministre de la sécurité et de la protection civile, le Colonel Major Salif Traoré, accompagné du secrétaire général du département, Aser Kamaté et du chef de cabinet le Colonel Hama Acka, était le samedi dernier, à la Direction de la Police des frontières. Objectif : s’enquérir de l’état d’évolution du traitement des dossiers des passeports.

L’acuité de la problématique du délai de production et de délivrance des passeports a été telle que, le gouvernement fut amené à imaginer les scenarii les plus innovants afin de satisfaire aux besoins des populations. Quand on sait que l’acquisition de ce précieux sésame équivaudrait à la mise en route diligente des activités sociétales et professionnelles. Du coût, la délivrance de ces passeports devrait être marquée du sceau de la célérité avec une minimalisation des délais de production.

En inscrivant ainsi dans ses priorités cette donne documentaire, le Ministre de la sécurité et de la protection civile, le Colonel major Salif Traoré, entend ainsi, à travers un travail scientifique bien à propos, atténuer bien des souffrances. Cette visite à la  Direction de la police des frontières lui à permis de constater, par lui-même, les avancées significatives, tout comme l’engouement des agents de cette Direction plus que jamais déterminés à relever le défi à eux imposé. A  ce jour, le taux de réalisation est de 60% dans le traitement des dossiers en instance dans la portion centrale et pour les ambassades et consulats. L’objectif, à terme, étant de délivrer les passeports endéans les deux voire trois jours.

Quarante huit heures ou soixante douze heures de délai de délivrance donc qui pourraient bien convenir aux préoccupations de l’heure par rapport aux deux semaines de temps d’attente observé à ce jour. Ce taux de réalisation constaté laisse supposer que ce lundi pourrait marquer la fin des opérations de traitement des dossiers en instance. Autre avantage en déduire de la nouvelle planification, l’augmentation des horaires de dépôt qui pourraient passer de 6heures  à 10heures au lieu de 6heures à 08heures comme on peut le constater présentement. Cette visite du Ministre Salif Traoré à été l’occasion pour lui de rameuter la troupe autour de l’objectif majeur de l’efficience et en même temps, de rappeler les changements de comportement qui doivent être ceux des agents mais egalement, l’équité et la transparence auxquelles ceux –là doivent souscrire pour donner une image plus dorée de la police nationale. Une gageure pour le responsable de cette Direction, le commissaire divisionnaire Moussoudou Arby et ses hommes qui sont ainsi amenés à transformer conséquemment l’essai.

Amadou Sangho/Cap Baba CISSE

Centre de communication du MSPC

PARTAGER