Seydou Diallo, nouveau Directeur régional de la Police de Kayes : «Rétablir la confiance qui existait entre la police et la population pour qu’au finish redonner la fierté aux policiers »

0

A peine nommé à la tête de la police régionale de Kayes, le Commissaire divisionnaire, Seydou Diallo, arrive avec  une  nouvelle méthode : «servir et non se servir». À juste titre !

Pas besoin de s’appesantir sur la mission principale de la police qui est de sécuriser la région,  sécuriser les populations et  leurs biens. Son astuce à lui, c’est de mettre le citoyen lambda au centre de tout. « La police décide de rompre avec la routine, illustre-t-il. Nous essayerons de rétablir la confiance entre la police et sa population. Et que le policier à quelque niveau qu’il soit sache qu’il est là pour servir cette population. Ce sont les deux mots clés que  j’ai été chargé  de transmettre à mes différentes unités. Plus qu’une méthode, un concept exigé par la nouvelle administration policière du pays ‘’ il est exigé que toutes unités de police fassent un plan de travail désormais et c’est sur la base de ce plan que les unités évolueront. Chaque unité aura son plan type donné qu’elle nous  adresse.

L’administration policière de la région est coiffée par un directeur régional. En plus de ces unités de sécurité publique, nous avons deux autres qui ne relèvent pas directement de notre direction; les commissariats spéciaux, un à Kayes dénommé la police de chemin de fer et un autre à Diboly. Ces unités s’intéressent du domaine ferroviaire, aéroportuaire et du flux migratoire.

Le nouveau directeur régional de la police a lancé un appel à la population pour une bonne collaboration surtout dans la fourniture de renseignements,  car selon lui une bonne police, c’est celle qui est aidée par sa population et sans cette aide tous les efforts seront vains.

Par B. Niane

 

PARTAGER