Gouvernance, développement du pays: le RPM fier des 3 ans de gestion d’ IBK

18
Gouvernance, développement du pays: le RPM fier des 3 ans de gestion d’ IBK

Le Parti Rassemblement Pour le Mali (RPM) a tenu le dimanche dernier, dans la salle de spectacle Lamissa BENGALY de Sikasso, un meeting d’information pour présenter les réalisations, les chantiers du Président Ibrahim Boubacar KEITA (IBK), depuis son élection à la magistrature suprême du pays. Faisant la revue des actions à mi-parcours de son mandat, selon le RPM, le bilan d’IBK est encourageant et prometteur d’un lendemain meilleur, en dépit des difficultés qui ont marqué sa gestion jusque-là.

Des cadres, responsables politiques du RPM, des députés, des présidents de partis politiques membres de la Convention de la Majorité Présidentielle (CMP), des membres du gouvernement étaient présents tous à ce meeting d’information tenu dans la région de Sikasso pour commémorer les 3 ans du Président IBK à la magistrature suprême du pays.
Le Kénédougou, qui a eu l’honneur d’abriter l’événement, était également fortement représenté par ses militants RPM et ses alliés venus de tous les cercles de ladite région qui ont pris d’assaut la salle Lamissa BENGALY en vue de témoigner leur reconnaissance et confiance au président de la République.

Une confiance renforcée
Selon le Coordinateur des secrétaires généraux du RPM de la région de Sikasso, Ousmane KONE, qui a eu l’honneur de souhaiter la cordiale bienvenue aux différentes délégations, la région Sikasso ne regrette pas d’avoir voté pour IBK eu égard aux efforts qu’il est en train de consentir pour le développement du pays.

Il a soutenu que de Kayes à Kidal, en 3 ans, les différents gouvernements d’IBK ont posé les jalons de l’essor de ces localités par la mise en œuvre des projets et programmes structurants.
Spécifiquement pour sa région, M. Ousmane KONE a indiqué qu’en 3 ans au pouvoir, la réalisation du projet présidentiel s’est concrétisée par la création d’emplois pour les jeunes ; la construction d’un centre de formation professionnelle à Yorosso. Ce qui va permettre, à long ou à moyen terme, de résorber le taux de chômage des jeunes dans le pays. Il n’y a pas que ceux-ci, a précisé le ministre KONE qui a fait allusion aux chantiers de la construction de la route Maou-Koury et celle de Kolondiéba ; de la construction d’une usine de CMDT, etc.

Au plan politique, les actes posés par le pouvoir ont été déterminants quant à la décision de plusieurs hommes politiques de rejoindre la famille des Tisserands dans l’optique de soutenir les actions de développement entrepris par le Président IBK.

«Lors des différentes rentrées politiques de Yanfolila, de Koutiala et tout récemment celle de Bougouni et de Kolondièba, le RPM a accueilli à bras ouverts de nouveaux adhérents qui croient comme vous et moi qu’IBK est véritablement l’homme de la situation», a soutenu le responsable politique du RPM.
Le ministre Mme SANGARE Oumou BA, qui a conduit la délégation du BPN-RPM, a expliqué que ce meeting est la cérémonie commémorative de l’investiture populaire du Président IBK à la magistrature suprême, le 19 septembre 2013. Selon elle, cette date est un grand jour et doit être célébrée comme telle parce que consacrant aussi la reconnaissance d’un homme d’État et la légitimité d’un pouvoir, tout en soutenant : « IBK est le premier président malien élu à un score jamais égalé de l’ère démocratique du Mali avec plus de 77% des suffrages exprimés».
Mais pour conforter cette victoire et faciliter la mise en œuvre du projet de société du Président IBK, elle a exhorté l’ensemble des militants du RPM à se mobiliser lors les élections communales et régionales à venir afin de permettre au parti d’avoir le maximum d’élus communaux.

Bilan IBK, ce qui fait la fierté du RPM
Succédant à Mme SANGARE Oumou BA, Dr Aly KOURIBA a fait un exposé synthétisé des acquis, des réalisations et les perspectives du projet de société du Président Ibrahim Boubacar KEITA. Il a développé qu’en 3 ans IBK a posé les jalons de la paix, de la réconciliation nationale pour avoir réussi à signer l’Accord pour la paix et la réconciliation. Ce doucement décrié par certains est le plus cher dont les Maliens disposent pour aller à la paix, à la cohésion sociale, à l’unité et à la réconciliation nationale.
Pour la stabilisation du pays et sa défense, IBK a pris des initiatives qui vont concourir progressivement à améliorer les conditions de vie et de travail de notre armée, à travers l’adoption par l’Assemblée nationale, de la loi d’orientation et de programmation militaire, a indiqué le conférencier. Idem, pour les autres salariés de l’État.
Au plan économique, la croissance du Mali est fortement en progression et a dépassé les 5 points en 2015, a noté M. KOURIBA avant d’expliquer qu’elle est le fruit, a-t-il témoigné à cet effet, que de 2013 à maintenant, le secteur économique s’est développé, à travers des projets d’investissements initiés par l’État estimés à plusieurs milliards de FCFA.
Quant à la dette intérieure, elle est estimée à 238 milliards de FCFA sur lesquels l’État a remboursé 234 milliards FCFA, a révélé le conférencier selon qui des efforts sont en cours pour liquider cette dette.
De même, a-t-il indiqué, l’État a consenti d’énormes efforts pour que les prix des produits de première nécessité soient stables.
De l’emploi des jeunes, la promesse présidentielle de création de 200 000 emplois a atteint un taux de réalisation de 62%. A ce rythme, avant la fin de ce quinquennat du Président IBK, il n’y a pas de doute que cette promesse sera respectée.
Dans le secteur primaire, l’État a augmenté le budget alloué à l’Agriculture qui est passé de 10% à 15%. De même, a-t-il subventionné, les intrants agricoles pour environ 47 milliards de FCFA. Ces appuis de l’État à ce secteur ont contribué à augmenter le rendement des récoltes, a souligné le conférencier tout témoignant que l’année dernière, notre pays a enregistré 8 millions de tonnes de céréales.
Quant aux aménagements des périmètres cultivables, le régime est à 52 000 hectares sur les 100 000 hectares promis par le Chef de l’État qui ambitionne de faire du Mali, une puissance agricole dans la sous-région.
En marge de ce meeting, la finale de la 1ere édition de la Coupe IBK dans la région de Sikasso a été jouée.
Nous y reviendrons…

Par Sikou BAH Envoyé spécial

PARTAGER

18 COMMENTAIRES

  1. ABDOULATE IDRISSA MAIGA, SERA INCONTESTABLEMENT, LE MEILLEUR PRÉSIDENT DU RPM, COMPTE-TENU DE SES SAVOIRS ÊTRE (COMPORTEMENT, CONVICTION, FIDÉLITÉ, CULTURE, …) ET DE SES COMPÉTENCES, QUI FONT QU’IL EST APPRÉCIÉ DE TOUS.

    IL EST CONSENSUEL, RASSEMBLEUR ET FIDÈLE A IBK.

    ABDOULATE IDRISSA MAIGA CONFORTERA L’ÉLECTORAT DU RPM ET PERMETTRA A IBK DE SE PRÉSENTER A L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE EN 2018.

    Bonjour,
    Seuls le Mali et les compétences comptent.

    Le poste de Président du RPM ou tout autre poste doit être occupé indépendamment de l’appartenance ethnique ou de la couleur du candidat ou de la région ou zone d’où est ressortissant le candidat.

    Seule l’arme démocratique et/ou les compétences doivent être utilisées pour prétendre à un tel poste.

    Après tout, pourquoi, ne pas organiser un débat entre candidats suivi d’une élection réduite aux seuls membres du RPM pour choisir le meilleur candidat ?

    Le Ministre Mahamane Baby bien qu’ayant tenté de rassembler les membres du RPM a du mal à le faire (aucun signe dans ce sens n’est visible) et à gérer son département ministériel.

    De même que Tréta Boukary, après l’éviction du ministère de l’agriculture et le problème des engrais frelatés, il a aussi du mal à unir et à créer la cohésion au sein du RPM malgré le fait qu’il soit son secrétaire général.

    En plus, Mahamane Baby et Boukary Tréta ne sont pas charismatiques tous les deux.

    Vous savez, indépendamment d’être ressortissant du nord du Mali, Abdoulaye Idrissa Maïga était le Directeur de campagne d’IBK pour accéder à la magistrature suprême. Il a fait ses preuves, en plus, en tant que Ministre à trois reprises (dans trois gouvernements différents), il a été performant.

    Il met le Mali en avant. Il étendra l’électorat du RPM à travers la mutualisation de l’électorat des différents membres du RPM ET l’extension sur le nord du Mali.

    Il est un grand travailleur, fidèle, ouvert et a les capacités pour unir les membres du RPM, comme il l’avait fait, en tant que Directeur de campagne, lors de l’élection Présidentielle de 2013.

    Il vient, il y a à peine un mois, d’être nommé Ministre de la défense et il intervient en personne auprès du Haut Représentant du Président pour la mise en œuvre de l’accord de paix, dans le cadre de la réunion, du 14 OCTOBRE 2016, entre acteurs et parties prenantes, pour contribuer à impulser la mise en œuvre de ce dernier, en particulier, à travers le planning pour la mise en place du MOC (Mécanisme Opérationnel de Coordination) via les patrouilles mixtes, du DDR (Démobilisation, Désarmement et Réinsertion) et le redéploiement des forces de défense reconstituées.

    Ministre de la défense, Abdoulaye Idrissa Maïga permettra à IBK de réaliser un de ses rêves : avoir une armée Malienne performante et moderne à travers la loi d’orientation et de programmation militaire (LOPM) qui relèvera tous les défis en termes de défense et sécurité du Mali mais aussi en termes, entre autres, de valorisation des fonctions associées et de renforcement de capacités.

    Travaillant rapidement et efficacement, Abdoulaye Idrissa Maïga a les compétences requises et mérite d’être le Président du RPM.

    IBK LE CHOISIRA SUREMENT POUR AVOIR LA GARANTIE DE SE PRÉSENTER CONFORTABLEMENT A L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2018.

    Après tout que le meilleur gagne.

    Militons pour une gouvernance et une gestion au mérite.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    Expert TIC, Gouvernance et sécurité
    TEL 00223 95 58 48 97

  2. LEKESSE 2261 heure 15 minutes plus tôt
    IL N Y A PAS PIRE AVEUGLE QUE CELUI QUI REFUSE DE VOIR.
    IL N Y A PAS PIRE SOURD QUE CELUI QUI REFUSE D’ENTENDRE
    IL N Y A PAS PIRE TÊTU QUE CELUI QUI REFUSE D’ÉCOUTER
    IL N Y A PAS PIRE INSOLENT QUE CELUI QUI NÉGLIGE SON PEUPLE

    IBK A IGNORÉ LE MALI ET LES MALIENS
    IBK A TOUJOURS MÉPRISÉ LES MALIENS

    IBK EST LE PRÉSIDENT LE PLUS
    MAUVAIS
    INCOMPÉTENT
    VAURIEN
    INSOUCIANT
    ÉGARÉ
    IMPOTENT
    MÉPRISANT
    DE L’HISTOIRE DU MALI..

    IBK EST LA DÉCEPTION EN PERSONNE
    IBK EST UNE ERREUR DE LHISROIRE DU MALI
    IBK EST UNE TÂCHE NOIRE SUR L’HISTOIRE DU MALI

    SABATI 2012 MAHMOUD DICKO CHERIF DE NIORO LES MALFRATS DE KATI. SONT LES VRAIS COMPLICES DE CE QUE LES MALIENS SUBISSENT AUJOURD’HUI.

    IL N Y AURA PAS DE IBK EN 2018..ET GARS À CEUX QUI VONT S’ESSAYER..
    LE MALI N’EST PAS LE GABON LE MALI N’EST PAS LE TOGO..ENCORE MOINS LA GUINÉE ÉQUATORIALE…
    ET LA FRANCE N’EST PLUS CELLE QU’ELLE A TOUJOURS ÉTÉ…

  3. Avec l’avènement du président IBK sans pour autant disparaître,la corruption a beaucoup régulée.Les audits qui ont lieu dans les différents services ont permis à l’Etat malien de faire des économies sur ses dépenses car il avait en nombre considérable des fonctionnaires fictifs dans nos services.

    • Avez vous vu sous quels cieux le rapport sur le contrôle physique pour démasquer les salariés fictifs? Où est ce que je peux le consulter.
      S’il vous plait donnez mi les références des rapports d’audits ayant permis de faire reculer la corruption( 1 seul).
      Et n’oubliez pas non plus la facture d’achat de l’avion je veux voir clair! Concernant le scandale de l’achat dont s’est plient le FMI vous avez eu des échos après les enquêtes?
      S’il vous plait relevons un peu le niveau des débats, notre Mali en sortira grandi!!!

  4. De 2013 à nos jours, les réalisations dans les domaines de l’élevage et de la pêche portent sur les actions du projet présidentiel en termes: de développement des infrastructures de productions, de transformation et de commercialisation, d’augmentation de la production et de la productivité, de partenariats public-privé, d’organisation des acteurs.Ce secteur a connu un boom et les résultats sont plus que satisfaisante.Le pays est un pays a fort vocation agro-sylvo pastorale

    • Dis moi une seule réalisation pour l’amour de Dieu! Combien de klm de goudrons? Combien d’unités de production ou de transformation. S’il vous plait soutenez mais évitez de dire des choses qui font rire parce que finalement on ne vous prendra pas au sérieux!

  5. Depuis trois ans, la gestion de la terre et des biens de l’Etat a enregistré, sous le leadership du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, des résultats significatifs.Les chiffres soutiennet que le travail abattu dans ce secteur à porter ses fruits.Le recouvrement des recettes pour le compte du Trésor Public pour un montant de 73 295 524 630 F CFA en 2014 et 80 522 460 829 F CFA en 2015, soit des recettes domaniales totales de 153 817 985 459 de FCFA».

      • Merci Djobalar Bien de choses à Paris et surtout dites bien de choses à tous les maliens qui savent analyser objectivement!!!

    • Comment les domaines ont fait tout cela alors que les opérations de transfert, d’attribution de titre foncier étaient suspendus. RIDICULE

  6. Il faut retenir les investissements de: près de 232 milliards de F.CFA pour l’alimentation eau potable de la ville de Bamako, auprès de différents bailleurs de fonds dont (l’AFD, la BAD, la BEI, l’UE, la BID, Banque Mondiale, Coopération Italienne, pour permettre l’accès à l’eau potable de plus de 1.200.000 habitants, l’investissement de 6 637 168 500 pour le renforcement des adductions d’eau des villes de Kayes, Sikasso, Koutiala, et Kati sur financement du Royaume du Danemark, pour permettre l’accès à l’eau d’une population additionnelle de 250 000 personnes vivant dans ces villes.Les éfforts consenti dans le domaine de l’eau et de l’énergie sont très significative et comblent les failles du secteur.

  7. Le bilan des 3 ans du président IBK est plus que satisfaisante.Malgré qu’il a herité d’un Mali au du gouffre et du chaos.La signature de l’accord de paix d’ALGER en est l’un des piliers.
    Les grands chantiers de developpement et tout sont entamés dans plusieurs domaine notamment dans l’agriculture avec le classement du Mali comme 1er producteur du coton,dans l’éducation avec de nombreux réstructuration et réformes importantes,dans l’économie avec une croissance à7%,dans le domaine de l’emploi avec plus de 121000 emplois crées en 3ans,dans le domaine de la sécurité et de la défense avec des réformes pour la réhabilitation de nos forces de défense et de sécurité avec notamment l’achat d’armement et d’équipements militaires pour ne citer que ça le bilan a mis parcours est très significative.
    Je pense qu’il faut attendre la fin du mandat présidentiel pour juger le président IBK dans l’ensemble des actions qu’il mène meme si on sait que malgré la situation de crise que traverse le pays les résultats sont de bonne augure.

  8. LA fierté l’action gouvernementale non seulement le RPM notre pays MALI a été dans le trou en 2006 au 2012 inoubliable …………………………………………………………………………………

    • Aujourd’hui notre soucis c est que va devenir le Mali avec ce régime là , la vérité c est que rien n est fait depuis et les choses s ‘gravent du jour au lendemain que dieu nous sauve

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here