1er congrès ordinaire de la CNAS-Faso Hére les 17 et 18 décembre 2011 : Investiture du candidat Soumana Sako

0
1





En prélude à l’organisation du premier congrès ordinaire de leur parti,  les responsables de la Convention nationale pour une Afrique solidaire (CNAS-Faso Hèrè) ont animé une conférence de presse le samedi dernier dans la salle de réunion au siège du parti à Hamadallaye. Elle a été animée par le secrétaire général Zoumana Tangara et par le premier secrétaire administratif de la CNAS-Faso Hèrè.

Après un bref aperçu historique de la naissance du parti dressé par Zoumana Tangara, secrétaire général de la CNAS-Faso Hèrè avec comme l’os de ses propos la tenue prochaine du premier congrès ordinaire du parti prévu les 17 et 18 décembre au palais de la Culture. «Le candidat qui sera investi sera le candidat du peuple».

Le dernier orateur, Mamadou Sala Koné, et premier secrétaire administratif édifia l’assistance sur la marche du parti. Selon M. Koné, le contexte de gouvernance mondiale exige des Etats un autre type de dirigeants face aux nouveaux enjeux géopolitiques et géostratégiques.

La crise financière internationale et les menaces qui pèsent sur les pays détenteurs de ressources naturelles ou matières premières. La solution est en Afrique, mais il faut que les Africains prennent en main une bonne partie de leur destin.

Du contexte socio-politico- économique du Mali, une analyse qui démontre les tares et les insuffisances dans plusieurs domaines. Le manque d’une vision d’anticipation sur les crises majeures, une menace de famine plane sur le pays. La dégradation continue de l’autorité de l’Etat.

L’école qui a besoin de plus de volonté politique pour décoller. L’insécurité au nord constitue une menace grave pour la paix sociale. La gestion de l’accès aux soins de santé qui fait plus de polémique que d’avancées concrètes. Le réalisme impose de faire le choix de l’homme qui convient à la situation. Cet homme est sans doute le Dr. Soumana Sako pour son pragmatisme et sa sensibilité aux souffrances des populations. C’est ici que se trouve tout le sens de la candidature du Dr. Soumana Sako : le candidat du peuple, a-t-il conclu.

Crée le 25 mai 2011 sur le terrain Massa à Niamakoro, la Convention nationale pour une Afrique solidaire (CNAS-Faso Hèrè) connait une ascension fulgurante grâce aux membres du bureau provisoire qui l’animent. De jeunes renards qui savent faire autrement la politique à l’avantage de leur candidat.

Amy SANOGO

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.