1ère assemblée de la section du parti Yelema en commune V : L’heure est au bilan et perspectives

1

Samedi, des dizaines de militants et sympathisants du parti Yelema ont répondu à l’appel de la section de la commune V du District de Bamako qui y a tenu sa première assemblée. Sur place, les responsables locaux du parti ont retracé la situation des activités menées par leur cellule depuis sa mise en place, et énoncé des perspectives en vue pour aller de l’avant.

Bamako-29/02/2016– En fait, c’est en septembre 2014 que le parti Yelema a élargi ses quartiers en commune V du District de Bamako. Depuis, une cellule de base a été mise en place afin de conquérir des militants.

Prenant la parole, Abdine Issa Sangaré a salué les organisateurs et tous ceux qui ont effectué le déplacement, particulièrement les femmes. Ce, avant d’aborder le débat sur la visite regrettée de Moussa Mara, Président du parti, à Kidal en mai 2014.

Il  notamment déploré les critiques qu’a suscitées la visite. Car selon lui, à l’époque où Mara était Premier ministre, il n’a été à Kidal que dans le seul but de réaffirmer l’appartenance de la ville dans le giron malien.

En racontant le film des évènements du 21 mai 2014 à Kidal, Abdine a affirmé que Moussa Mara qui a refusé d’être sécurisé par les forces étrangères, a été trahi.

Par ailleurs, Mansa Sidibé a cité comme difficultés rencontrées par la jeune formation dans la commune : son faible dynamisme à Bacodjicoroni, Badalabougou et Quartier-Mali en commune V. S’y joignent la faible participation aux réunions de la cellule communale par ses membres, le paiement irrégulier des cotisations mensuelles par les membres de la cellule locale, et la mauvaise exploitation des jeunes, en majorité membres et militants du parti de la commune.

En termes de perspectives, le secrétaire général Sidibé a souhaité, dans le souci de renforcer l’élan, la redynamisation et l’implantation du parti dans la commune.

Pour lui, tout doit être entrepris pour que se tiennent régulièrement les réunions au niveau des cellules de base et des quartiers, puis la tenue régulière des formations et de sensibilisations sur les valeurs du parti…

A tous ces efforts, la section V de Yelema entend également rechercher les causes du manque d’assiduité aux réunions tout en s’engageant à sensibiliser les membres sur le bien-fondé de la cotisation mensuelle et de leur assiduité aux réunions sachant que le parti a opté pour le financement populaire.

Issiaka M Tamboura (maliweb.net)

PARTAGER

1 commentaire

  1. BRAVO A LA CELLULE COMMUNALE YELEMA CV. aussi monsieur le journaliste il y avait ce samedi au terrain SOFA de kalaban-coura plus d'un millier de militants et sympatisants YELEMA à l'assemblée

Comments are closed.