22 septembre à Markala: La fête de l’indépendance dans la ferveur

1

22 septembre à Markala: La fête de l’indépendance dans la ferveur Le ministre Mahame Baby, à la tête d’une forte délégation composée des membres du BPN-RPM, d’honorables députés et de plusieurs hautes personnalités de l’Administration comme du Privé, célébré la fête de l’Indépendance à Markala, suite à  l’invitation de l’honorable Yacouba Traoré, un natif de cette  localité, située à 35 kms de la ville de Ségou. Au menu de cette journée, des courses de pirogues, des manifestations  folkloriques, des visites de courtoisie, une conférence-débats sur l’an 1 d’IBK à Koulouba et, cérise sur le gâteau,  pour clore la fête en beauté et dans la bonne humeur, la finale  de la 8ème édition de la coupe Yacouba Traoré. Une réussite  totale !

 

Les étapes

 

Le Club des Amis de Yacouba Traoré (CAYT) et les jeunes du RPM frappent fort à Markala. Une mobilisation sans pareille a été  enregistrée ce lundi 22 septembre 2014. Pour cette édition, le public a quitté plusieurs localités du pays (Bamako, Ségou,  Dioro, Togou, Niono, San, Sikasso, Mopti, Koulikoro) pour  venir assister à la finale de la coupe Yacouba Traoré, initiée  par le CAYT, depuis une décennie. Cette manifestation est donc bien logée dan le calendrier culturel et sportif de la localité grâce à l’engagement militant et à la constance citoyenne de l’honorable Yacouba Traoré.

 

22 septembre à Markala: La fête de l’indépendance dans la ferveur L’AS Gendarmerie au podium

 

Le clou de cette journée a été donc la finale de la 8ème édition de la coupe Yacouba Traoré qui couronne la phase éliminatoire entamée depuis le 12 juillet dernier, avec la participation de 36 équipes de la  cité des Balazans. Au terme de nombreuses affiches très alléchantes très disputées,  on retrouve l’Association sportive de la Gendarmerie et le Football club de M’Bewani, qui eurent l’honneur et le mérite  de jouer la finale au terrain municipal de Markala, devant un public excité. Le coup d’envoi a été donné par le gouverneur  de Ségou. L’AS Gendarmerie, en vert et le FC  M’Bewani en  rouge. Les deux équipes rejoignent les vestiaires avec un  score nul et vierge, malgré les nombreuses occasions, de part et d’autre. La seconde mi-temps voit « les gendarmes » imprimer sa marque au match par une domination certaine qui finit par se concrétiser par un score de deux buts à zéro face  à son adversaire du jour, visiblement dépassé par les évènements. Le capitaine des vainqueurs a reçu alors le  trophée en jeu et une enveloppe, des mains du ministre Mahamane Baby. Pour n’avoir pas démérité, l’équipe perdante, le FC M’BEWANI a reçu, elle-aussi, un prix de consolation,  des mains du Gouverneur de Ségou, tandis que le parrain de la manifestation, l’honorable Yacouba Traoré, se chargera de  remettre le prix d’encouragement à l’équipe arrivée troisième, pour avoir remporté la petite finale entre les deux recalées des quarts de finale. Tout est bien qui finit bien !

Selon le parrain, le but principal visé par cette compétition, est de créer le rapprochement entre tous les jeunes du Mali. ‘’Qui dit jeunesse dit avenir d’un pays. Déjà huit ans d’âge  pour une compétition qui grandit et s’élargit à travers tout  le Mali. On peut dire qu’on est proche de la consécration. Je suis très satisfait de cette édition qui a enregistré une mobilisation-record et je tiens à remercier tous ceux qui ont fait le déplacement’’ a conclu l’honorable Traoré.  A noter que, auparavant, les anciennes gloires du football malien, à  l’image de Vital Ky, Cheick Diabaté, Sory Sarre, Djibril Dramé et leurs congénères, ont gratifié le public d’un match de gala, en guise d’hors d’œuvre. Sans oublier que la surprise du chef durant le déroulement des festivités préliminaires, furent les démonstrations, sinon mystiques, du moins mystérieuses, présentées sous la houlette du magicien Ander Kamité, l’un des disciples du grand Professeur Babou Niang,  président de l’Africa Magie Moderne, un invité de marque de l’honorable Yacouba Traoré.

Cet exercice de presdigitation et d’hypnose restera gravé pour longtemps dans la mémoire des markalais.

 

Markala5La jeunesse RPM rend hommage à Yacouba Traoré

 

Dans la journée de ce 22 septembre, avant la finale de la coupe, la salle de conférence de la Maison des jeunes de Markala, avait refusé du monde, pour cause d’une conférence- débats sur le bilan d’un an de magistère du Président de la

République, Ibrahim Boubacar keita. Une conférence qui était  co-animée par le ministre Mahamane Baby et l’honorable Moussa Timbiné, président du bureau national des jeunes du RPM. A l’entame de cette discussion, le président Timbiné a rendu un hommage mérité à l’honorable Yacouba; morceaux choisis: «  la délégation nationale et moi-même, sommes particulièrement

heureux d’être à Markala aujourd’hui en vue de participer à la huitième édition de la coupe Yacouba Traoré, président d’honneur du BN-UJ/RPM. Voilà un monsieur qui a cru au RPM et en IBK, à un moment où beaucoup de maliens nous croyaient au crépuscule de notre carrière politique. Voilà un monsieur qui  s’est dépensé physiquement, matériellement, financièrement et   intellectuellement, pour que cette victoire soit. Donc, nous

pouvons dire, sans nul risque de nous tromper, que cette victoire est aussi la vôtre, honorable Yacouba Traoré. Pour tout ce que vous avez fait, le parti et sa jeunesse vous  disent simplement: merci, merci, merci !!! »

Il s’est réjoui de l’accueil que les populations de Markala ont réservé à leur délégation et surtout le soutien de cette partie du Mali aux actions du Président IBK et à son gouvernement, malgré les difficultés que le pays traverse. Au  cours de cette rencontre, les conférenciers ont assuré et  rassuré les habitants de Markala.  Après avoir loué le bilan à mi parcours de Kankelentigui, ils ont expliqué à l’assistance la  vraie vision du Président IBK qui cherche, par tous les moyens, à alléger le fardeau qui pèse sur notre pays.

A travers ces propos ‘’ le Président IBK, à qui on ne facilite point la tâche, cherche les voies et moyens pour alléger vos charges, pour que justice soit faite à vos efforts, pour que votre espérance soit récompensée. C’est pour cela qu’il va  partout en Afrique, en France; c’est pour cela qu’il est parti en Chine…. Là où se trouve l’espoir du Mali nouveau, là ira IBK, cela ne changera pas d’un iota, car la vision du Président IBK est votre vision et sa pensée est perpétuellement tournée vers les conditions de notre essor commun’’. Quant au ministre Baby, il a appelé les populations  à la vigilance, à l’union sacrée pour sauver notre pays. Après des questions/réponses, les préoccupations principales des jeunes de Markala ont été recueillies par le ministre Baby et la délégation qui l’accompagne pour une prise en charge effective. Cette journée, sous un soleil de plomb, a démarré par une gigantesque course de pirogues dans les berges du fleuve Djoliba, qui a vu la victoire de la pirogue de Karamogo Djan, suivie de celles de Lassiné Djiré et de Yaya Famanta. Autrement dit, la fête de l’Indépendance a été célébrée dans la ferveur à Markala.

A rappeler que cette cérémonie a enregistré la présence de  Plusieurs hautes personnalités dont Mahame Baby, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, qui a eu l’honneur de présider cette journée, le 1er questeur de l’Assemblée nationale du Mali, M. Diarrasouba, les honorables députés, Moussa Timbiné, Jalil Mansour Haidara, Dramé Maimouna, Moussa Diarra, le gouverneur de la région de Ségou, le PDG de l’Office du Niger, Ilias Goro, le D.G du CICB, Paul Ismael Boro, le Pr. Babou Niang, le président de l’Assemblée régionale de Ségou, M. Dembélé et les autorités locales de Markala.

 

 Aliou Badara Diarra, envoyé spécial

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. J avoue que ma formulation n est pas tre8s criale. Quand je qualifie nause9abonde la pole9mique c est parce qu elle est lance9e par Marine Le Pen. Son retour aux fondamentaux du parti me paraeet choquant et vraiment islamophobe.Apre8s en soi, le de9bat a bien e9videmment lieu d eatre. Souvent d ailleurs les questions souleve9es par Marine Le Pen sont pertinentes mais la manie8re dont elle le fait et les re9ponses qu elles apportent sont de9place9s.En ce qui concerne, le de9bat en lui-meame: pour moi c est avant tout une question de traitement de l animal. Personnellement qu il soit e9gorge9 ou e9tourdi avt la mise e0 mort ne m inte9resse pas. Je trouve que c est un faux de9bat. La laefcite9 est aussi une fausse question car les abattoirs sont des lieux prive9s et l exigence de laefcite9 se fait dans les lieux publics. Et enfin en ce qui concerne la trae7abilite9, e0 quoi bon indiquer la me9thode de mise e0 mort sur les produits de boucherie quand on sait que le gofbt ne varie pas.Bref, voici en re9sume9 mon opinion sur la viande halal. Le sujet me9riterait un article entier mais l actualite9 est (malheureusement) passe9e!

Comments are closed.