2ème conférence nationale du parti Apdm-équité : La COP21 au cœur du débat

0

C’est sous la direction du Président du parti, Bandiougou Diawara, assisté des délégués permanents du parti et des partis amis, que s’est tenue, le samedi 19 décembre 2015, au Centre de recherche en énergie solaire (Cres) de Badalabougou, la deuxième conférence nationale du parti Alliance pour la promotion et le développement du Mali-Equité (Apdm-Equité).

A cette rencontre, les militants et sympathisants du parti ont tiré les enseignements utiles sur la thématique: «COP21, tous ensemble pour sauver la planète bleue», animée par Indé Timbiné, chargé de formation à Aeed.

Fort requinqué par la mobilisation qui était de taille, le Président du parti Apdm-Equité, Bandiougou Diawara, a d’abord tenu à réaffirmer le soutien du parti au Président de la République IBK. Selon lui, les quelques grandes infrastructures économiques qui viennent d’être inaugurées à Ségou lors de sa récente visite dans cette région sont des signes annonciateurs.

L’un des plus grands défis qui s’imposent aux Maliens est, selon Diawara,  incontestablement la lutte contre la corruption. A ce titre, il dira que la normalisation, la systématisation et la banalisation de ce mal de plus en plus visible doit amener tous les Maliens  à prendre conscience de sa nocivité et y mettre fin par des mesures drastiques et vigoureuses.

L’autre phénomène inquiétant, pour le Président Diawara, c’est le terrorisme. Selon lui, la lutte contre ce phénomène ne donnera de résultats probants que lorsque l’humanité toute entière tentera de rectifier les causes profondes de ce mal. Ainsi, il propose d’éviter l’atteinte de la phase de radicalisation par de jeunes gens désespérés qui se transforment en machines à tuer. «Et pour arriver à cela, il faut ériger une véritable solidarité économique mondiale pour combatte la misère, un des facteurs nourriciers du Djihadisme», conseille Diawara.

Abordant le thème de la rencontre, il regrette que la planète bleue soit en difficulté de par l’échauffement progressif du climat qui constitue une menace certaine pour la préservation de toute forme de vie.  «C’est pour cela que nous devons tous nous mettre en mode «sauvons la planète» en nous inscrivant totalement dans la dynamique mondiale qui est dégagée et concrétisée par la mise en place des COP avec pour objectifs de réduire les GES et maintenir le réchauffement climatique à moins de 2 degrés. A Apdm-Equité, nous sommes résolument et définitivement engagés pour cette cause planétaire. Nous disons Oui à la réduction des Gaz à effets de Serre ! Nous disons Oui à la reforestation ! Et enfin nous disons Oui à une planète terre en partie verte !», ajoute-t-il.

En outre, la thématique: «COP21, tous ensemble pour sauver la planète bleue», a été largement développé par le conférencier.

Ibrahim M.GUEYE

PARTAGER