2è congrès du PIDS : Oui pour l’unité des forces de gauche démocratique

0
0

Du 21 au 22 Janvier 2012, le Centre internationale de conférence de Bamako (CICB) a abrité les assises du Parti de l’indépendance, de la démocratie et de la solidarité (PIDS). C’était sous la houlette de son président Daba Diawara, ministre de la reforme de l’État. Il avait à ses côtés le secrétaire général Amara Coulibaly, la présidente des femmes Néné Diallo, le secrétaire général des jeunes Youssou Berthé et le 6è vice président Dionké Diarra.

Ces assises ont enregistré aussi la présence des délégués de l’intérieur et du district de Bamako. L’ordre du jour a porté sur la position du parti par rapport aux échéances électorales que notre pays organisera dans les jours à venir (présidentielles et législatives). Mais aussi on promet un «Oui» massif au referendum du 29 Avril prochain.


D’autre part, le PIDS soutient l’honorable El hadj Ibrahim Boubacar Kéita candidat aux présidentielles de 2012. «Ce candidat incarne les idées des pères fondateurs de l’indépendance qui est de construire un Mali moderne, un Mali de justice et de liberté», a en croire Daba Diawara président du parti. Ajoutant que dans les prochains jours, le Parti de l’indépendance, de la démocratie et de la solidarité (PIDS) signera un accord politique avec le Bureau politique national du Rassemblement Pour le Mali (RPM).


Par ailleurs, il exhorte les militantes et militants à suivre le mot d’ordre du parti pour assurer en 2012 une victoire éclatante d’IBK. À propos de la situation au Nord du Mali, le parti réaffirme son soutien au président de la République , au Gouvernement et à l’ensemble des forces de sécurité du pays. À signaler que d’autres sujets d’intérêt national intéressant le parti notamment l’éducation, l’emploi, les remous liés à l’Assurance maladie obligatoire (AMO) pour ne citer que ceux-ci ont également été évoqués au cours de ce congrès du PIDS.
Enfin, il faut rappeler que le comité directeur national est l’instance qui prend la grande décision initiée par le Parti de l’Indépendance, de la Démocratie et de la Solidarité.
Lassana Coulibaly

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.