4è Congrès ordinaire : Discours de clôture du Président du Parti Dr Bokary TRETA et la liste des membres du bureau de BPN

15
Bokary TRETA
Bokary TRETA

Camarades leaders des partis amis de l’intérieur et de l’extérieur ;

Camarades militants et militantes du Rassemblement Pour le Mali ; 

Distingués invités ;

Mesdames, Messieurs ;

Comment contenir son émotion après une telle confiance !

Je rends grâce à Allah qui a rendu ce jour possible ; ce jour dont je mesure, toute la portée.

J’ai une conscience aigüe du poids de la charge.

Merci au président Boulkassoum HAIDARA qui a tenu les rênes de notre parti jusqu’ici.

Merci à l’ensemble des délégués au 4e congrès.

Merci à l’ensemble de nos amis venus de loin répondre à notre invitation, car, pour eux et pour beaucoup, le Rassemblement Pour le Mali reste un parti sérieux.

Comment ne pas se souvenir en ces instants de la personne de notre camarade, le Président Ibrahim Boubacar KEITA qui, dans un élan d’une grande élévation morale, a su forger, autour de lui les bases de ce grand parti qui, en quinze ans, a mis en mouvement des hommes et des femmes au nom du Mali ?

Aujourd’hui, de par les responsabilités qui lui sont confiées, il n’est pas là ; mais vous savez tous qu’il est avec nous et qu’il sera toujours avec nous, car lui et le Rassemblement Pour le Mali ont une communauté de destin.

On ne remplace pas Ibrahim Boubacar KEITA, on essaie juste de faire comme lui.

On ne succède pas à Ibrahim Boubacar KEITA, on essaie juste de prolonger son action.

Nous avons vu, à la lumière de toutes interventions tenues ici, que le Camarade Ibrahim Boubacar KEITA est un homme d’Etat, qui avec autorité et lucidité a opté pour l’agenda de la paix dans notre pays.

En réalité, son engagement pour la paix et la réconciliation nationale, dans un contexte qui nous a été largement imposé par des bandits d’un autre âge et des intérêts inavoués, force l’admiration de tous, au-delà du Mali.

Camarades,

Le 4e congrès s’est déroulé dans une grande sérénité, contrairement aux prévisions alarmistes d’une certaine partie des observateurs. Le tisserand est toujours sur son métier et il tisse tous les jours les fils qui font la trame de notre pays, un pays riche de sa diversité historique et géographique.

C’est tout simplement là, la preuve de notre maturité car ce qui est en jeu aujourd’hui, dépasse de loin les ambitions calculées de certains d’entre nous. Sereins, nous avons été. Sereins nous restons.

Camarades,

Le combat politique du Rassemblement n’a son sens que dans l’accomplissement du grand destin de la sous-région et de l’Afrique.

Notre destin réside, aujourd’hui plus qu’hier, dans l’espace sahélo-saharien, un espace truffé par le narcotrafic camouflé sous le manteau d’une religion musulmane dévoyée, vidée fondamentalement de toute sa substance.

La paix que nous voulons pour le Mali ne sera effective que dans le cadre d’une coopération sous régionale.

Nous sommes foncièrement reconnaissants à l’engagement de tous nos voisins dont les troupes combattent quotidiennement à nos côtés.

Le Rassemblement Pour le Mali n’oubliera jamais que le Mali a bénéficié de la solidarité multidimensionnelle de tous ses amis, au moment où le pays était exposé à tous les dangers.

Camarades,

Le Rassemblement Pour le Mali doit se mobiliser pour faire face aux élections annoncées. Il doit se mobiliser avec l’ensemble de ses partenaires, principalement ceux de la Convention des partis politiques de la majorité présidentielle pour remporter le maximum de sièges.

Aussi bien que nous travaillons à élargir la base de notre parti, nous devons travailler à l’assainissement et à la consolidation de nos rapports avec les partis politiques de la majorité présidentielle.

Les cadres de concertation seront redynamisés car notre objectif est de soutenir les actions du Président Ibrahim Boubacar KEITA.

Le Bureau Politique National qui vient d’être installé est reflète aujourd’hui la dynamique interne de notre parti. J’exhorte tous les membres à faire preuve davantage de renonciation et de dévouement pour faire du Rassemblement Pour le Mali, le creuset des énergies positives pour le Mali.

Le Comité Exécutif est une nouvelle création qui tire sa pertinence de la volonté de renforcer l’encadrement politique.

Je souhaite un bon retour à tous les congressistes.

Vive le RPM

Vive le Mali

Télécharger (PDF, 862KB)

PARTAGER

15 COMMENTAIRES

  1. Félicitation à la plus moderne des représentants d’un parti politique.
    Le seul engin moderne efficace, c’est l’argent ; le seul moyen de vaincre dans un monde corrompu.
    Je dirai le seul moyen d’être un représentant d’un partie présidentiel ou membre d’un bureau politique ,c’est d’avoir mal gérer des dénies publics,insulté des personnes en étant ministre, être membre de famille présidentielle,etc…
    Cela démontre l’état de crédibilité d’un état, l’image dégagé par un pays en crise.
    Comment être crédible en face des personnes qui crient aux loups,un président amorphe,y compris son premier des ministres,avec un tel bureau du parti présidentiel.
    Ce qui est plus insultant est que ces dirigeants prennent en otage la religion, on évoquant notre créateur,on se demanderait si ce n’est un slogan publicitaire pour amadoué cette majorité qui ont du mal à interprété les punaises du Mali.

  2. Félicitation et bonne chance au nouveau bureau du RPM.
    Le Président sait pouvoir compter sur vous, les membres du présent bureau, pour booster en avant le développement social malien et aussi à l’accompagner dans sa tâche hautement difficile et sensible.
    Sachez faire l’union sacrée autour de son projet politique qui le votre aussi.

  3. N oublier pas ce bon á rien de Oumarou Ag ibrahim passé inappercu au RPM parce qu il n a aucune conviction poilitique et il s accroche toujours au parti au pouvoir imitant feu Nock Ag Atia mort dans l’anonimat total et il subira le meme sort car le peuple ne retiendra rien de lui .

  4. Vraiment le ridicule n’a aucun effet dans la classe politique au Mali.Un homme frelaté comme Tréta à la tête du parti au pouvoir et de surcroît chargé de la lutte contre la corruption, c’est le loup dans la bergerie.Vraiment, IBK n’a pas la chance car il est venu limité au pouvoir et il en repartira muselé.Pourtant à le voir réellement, IBK est un homme de vérité et de droiture.Son plus grand défaut c’est d’être rancunier et cela l’a amené à s’éloigner très souvent de gens qui auraient pu le renforcer dans sa droiture naturelle.Mais, manque de peau.Dans la cacophonie de la scène socio-politique,il a choisit souvent ceux contre lesquels mon père F. LE PRÉSIDENT MODIBO KEITA s’était levé ( la chasse à ceux qui sous le couvert de déclarations plus ou moins démagogiques pensent pouvoir endormir notre peuple et s’installer dans nos institutions à fin qu’au moment opportun, ils trahissent notre peuple…….).Non! Tréta n’est pas l’homme qu’il fallait mettre.Je comprends les motivations qui ont imposé ce choix (la traditionnelle reconnaissance de faits passés).Ce sont des hommes comme Tréta qui vont assombrir votre tableau.S’il se trouve que c’est par ce que le récépissé de création du parti est à son nom,remettez lui ce parchemin et confectionnez en un autre; c’est aussi simple comme bonjour.

  5. C’est étonnant que des gens comme.Ag Erlaf ou Zoumana mory qui on.mis.des.millions à faire.partir IBK en 2000.soient aujourd’hui membre du BPN du RPM. Le.ridicule.ne tue vraiment pas. Comment peuvent ils regarder en face treta ou bakary pionnier. Mon.Dieu c’est cela la politique ?

  6. Bokary frelaté à la tête du parti des tisserands qui ne tissent rien. Un non-événement. Que leur Président s’occupe d’abord de l’insécurité qui avance à grand pas vers la ville de bamako, à quelques semaines du sommet pour lequel il a fait casser toute la ville. Les bandits risquent de lui gâcher la fête. Congrès du parti du vol et de la corruption.

  7. Bonjour,
    Félicitation pour ce choix du bureau national du RPM au IV e congrès du RPM au Mali.

    Félicitation au nouveau Président du RPM, Dr Bocary Tréta.

    Félicitation au premier des Vice-Présidents du RPM qui est Abdoulaye Idrissa MAIGA.

    Dommage qu’il ne soit pas nommé Président du RPM. Il occupe une très bonne place, celle du premier vice-président, sachant qu’il n’a même pas fait sa propre campagne.

    Félicitations aux huit autres vice-présidents du RPM.

    Félicitation au nouveau secrétaire général du RPM.

    Félicitation aux autres membres du bureau national du RPM.

    La tâche maintenant, c’est vraiment d’unir la majorité présidentielle et d’impulser une vraie dynamique associant tous les Maliens et toutes les Maliennes pour relever les défis auxquels est confronté le Mali, en particulier, les défis liés à l’accord de paix.

    Les Maliens vous regardent et attendent de vous des résultats.

    Bonne chance.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    Expert TIC, Gouvernance et Sécurité
    E-mail : Anasser.Ag-Rhissa@orange.fr
    TEL 00223 95 58 48 97

  8. Une grande victoire du RPM pour la réussite de son 4ième Congrès, au-delà même du RPM c’est la politique malienne qui sort grandie de cet grand événement. Le RPM a montré sa capacité de rassemblement pour défendre la politique du Président IBK, au service des maliens.

  9. Un bureau de 81 membres porté à 129 individus si on compte les membres des commissions!
    Le bureau sortant était-il aussi pléthorique sans compter un seul membre digne d’être 1er ministre aux yeux d’IBK ?
    Cela sous-entend que c’est un regroupement de pieds et mains cassés complété par des opportunistes qui ont trahi leurs partis pour rallier le camp du pouvoir.

    Dans son discours, le président Bocary Treta n’a pas tari d’éloge pour IBK, un aveugle qui conduit le Mali droit dans le mur et qui n’a brillé que par ses scandales et son incompétence !

    Selon les griots du Niger “wa ka yadda manti yadda” “accepter après punition ce n’est pas accepter”!
    Treta est une fabrication de Ladji jouisseur mais il a tenté de le défier. Comme IBK l’a remis à sa place, il ne tarit plus d’éloges envers lui !
    Dan chedjé waka !

  10. Je veux voir une femme parmi les vice-presidents. Il est bien possible de creer un poste de vice-president charge’ des relations avec la jeunesse (on nommera un jeune a’ ce poste ) et un autre poste de vice-presidente charge’e de l’emancipation de la femme (une femme occupera ce poste)!!! C’EST CONSEILLE’ ET SAGE D’AVOIR UNE FEMME ET UN JEUNE PARMI LES PLUS HAUTS DIRIGEANTS DU BPN.

  11. Au pays des personnes frelatées c’est la victoire des farfelus voleurs, menteurs et mechants, ce parti est a arrivé a son pique donc c ‘est un questionnement de jour pour qu il s’effondre. Les réussites sur la base des manigances n’ont pas un long parcours à faire car leur arrivé est égal à leur depart.N’attends pas que les événements arrivent comme tu le souhaites ; décide de vouloir ce qui arrive et tu seras heureux ET MALHEUReusement que ce faux politicien pense que la politique comme toute cette generaration de vieux politichiens qui pensent quele politique c est des reglements de comptes et l’enrichissemnt facil et rapide ou ils ils viennent faire toutes les prouesses sexuelles qu’ils n’ont pu faire quand ils n’avaient rien car tous vilains comme des morts, tous ces gens la oublient que la politique n est rien d’autre que la pensée positive pour developper son pays .Vous riez de moi parce que je suis différent, mais moi je ris de vous parce que vous êtes tous les même, c est pour cela je suis devenu aigri car selon vous toute personne qui ecrit le contraire de ce que vous etes c est un aigri.
    Au Mali La politique c’est l’art de faire des phrases simples avec des mots compliqués, votre discours est lourd et plein de faute en fait c’est le reflet de comment vous allez dirigé ce parti qui sera au bord de l’implosion avant l’explosion.
    Viva

  12. “…..dans un contexte qui nous a été largement imposé par des bandits d’un autre âge et des intérêts inavoués….” HUM TERETA ET POURTANT CERTAINS DE CES BANDITS SONT ASSI S DANS LA SALLE LABAS OOOHHH.. SI TU VEUX “TE MOUCHER”, FAIS LE SUR EUX LABAS OOOO.

  13. Alors, bonjours téléphone et tout y est. Donc, bien fait et à la prochaine fois. Voilà, la recette issue du mijotement des différentes marmites régionales qui ont séjourné deux jours durant à Bamako, capitale où est érigé le Palais symbolisant le pouvoir, dans notre pays. À la prochaine assise, d’autres temples politiques de notre pays. ainsi, va le Mali.

    • Le ridicule ne tue . En regardant les images de la cérémonie de clôture du congrès du RPM je suis resté perplexe devant l’écran de la télé. Comment des prostitués politiques comme Abinon TEME (4ème vice président) peut il se sentir à l’aise au présidium et surtout dans une attitude de caméléon entre les partis politiques. Du CNID il se retrouva au PARENA pour ensuite atterrir au BARA et le voila aujourd’hui au RPM. Quel frelon, quelle gymnastique politique. Où ira t-il après le départ de IBK?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here