5e Congrès du RDP-Renouveau : Bissi Sangaré, porté à la tête du parti

0
1

Les 25 et 26 février 2012, la Cité des enfants de Bamako a servi de cadre aux assises du 5e congrès ordinaire du Rassemblement pour la démocratie et le progrès(RDP). Ont répondu présents à ces assises, les délégués venus des six communes de Bamako et de l’intérieur du pays. A l’issue de ces deux jours de travaux, un nouveau bureau de 42 membres a été mis en place et dirigé désormais par Bissi Sangaré pour un mandat de cinq(5) ans.

Premier parti politique de l’ère démocratique  de l’après 26 Mars 1991, le Rassemblement pour la démocratie et le progrès avait complètement disparu sur l’échiquier politique national depuis quelques années. Face à ce constat amer, des nostalgiques du parti de feu Almamy Sylla à la tête  Bissi Sangaré  ont décidé de le faire renaître. Ainsi depuis le 4 décembre 2011, des démarches furent entreprises entre  Bissi Sangaré et le président sortant  Ibrahim Diakité dit Benogo qui a désormais pris sa retraite politique pour davantage  redynamiser le parti. C’est dans cet ordre d’idée qu’il a été décidé d’organiser le 5e congrès pour   procéder  au renouvellement de ces instances, statuts, règlement intérieur et de son nouveau programme en vue de les adapter dans le contexte politique actuel. Ainsi pendant deux jours, les délégués venus de  Mopti, Koulikoro, Yanfolila , Kolondiéba , Bougouni, Siby , Kolokani , Gao, Bourem, Ansongo , Sanankoroba , Faraba , Dioïla , Kati, Bafoulabé , Tominian , Kangaba , les communes I,III,IV,V,VI du district de Bamako se sont penchés sur les nouveaux textes. Après analyses, échanges et discussions, des résolutions et recommandations furent prises et adoptées à l’unanimité. Ensuite ce fut au tour d’un nouveau bureau d’être mis en place. C’est sans surprise que Bissi Sangaré fut porté à la présidence du parti composé de quarante deux membres pour un mandat de cinq ans. Dans son discours de clôture, le tout nouveau président a promis d’implanter le parti à travers tout le territoire national et a invité tous les militants à plus d’union et d’entente. « Je suis ravi et ému face à la nouvelle mission que vous venez de me confier. Je rassure les uns et les autres que j’irai jusqu’au bout avec vous pour faire renaître le parti à travers tout le pays. Je mettrai tout en œuvre pour que nous ayons des députés et des maires lors des échéances futures.  J’ai confiance en vous et je dis maintenant plus de discours et passons aux actes » a-t-il déclaré. Rappelons qu’à la fin des travaux, trois motions de soutien respectivement à  Ibrahim Diakité, président sortant, à Feu Almamy Sylla, père fondateur du parti et à l’armée malienne.

Sadou  Bocoum et Amara Kouyaté

 

Impressions de quelques délégués

Yacouba Diallo, délégué de Gao « Je suis très content de voir ce parti renaître de ces cendres. Ça fait plus de 20ans que je milite dans ce parti qui a donné des grands cadres au pays. Je suis vraiment fier et j’invite tous ceux qui sont partis de revenir car il ya un nouveau vent qui souffle. Avec Bissi Sangaré  et les autres, je suis convaincu que le RDP occupera sa place d’antan. Je profite pour rendre n vibrant hommage à feu Almamy Sylla pour nous avoir laissé ce gros héritage et pour tout ce qu’il a fait pour le parti et le Mali en général »

Moussa Sountoura, délégué de Kolondiéba « Je me réjouis beaucoup du retour du RDP sur l’échiquier politique national. J’ai vraiment appris beaucoup de choses sur la vie du parti et sur son fondateur. J’invite à mon tour tous ceux qui sont partis car le parti ne mérite pas de disparaître au Mali vu tous les efforts d’Almamy Sylla de son vivant pour ce pays »

Mme Farima Sinayogo dite Mama, déléguée de Yanfolila « Les mots me manquent pour exprimer tout ce que je ressens  tant ma joie est grande. Au départ personne ne croyait au retour du RDP mais avec la tenue de ce congrès, je ferai tout dès mon retour à convaincre les réticents à revenir au parti. Ce qui m’a surtout rassuré, c’est lorsque les nouveaux responsables du parti ont promis de faire la promotion des femmes dans les instances de décision du parti. Avec mon association Benkadi, je ferai tout pour que le RDP soit implanté dans tout le cercle »

Composition du nouveau bureau

Présidents d’honneur : Ibrahim Diakité,  Diatourou Diakité

Président actif : Bissi Sangaré

1er vice-président : Me Issiaka Sanogo

2e vice-président : Nouhoum Samaké

3e vice-président : Mme Aminata Sangaré

4e vice-président : Youssouf Sangaré

Secrétaire général : Adama Coulibaly

 Secrétaire général adjoint : Dramane Diakité

Secrétaire politique : Amadou Touré

Secrétaire politique adjoint : Karim Konaté

Secrétaire administratif : Alpha Bah

Secrétaire administratif adjoint : François Bah

Secrétaire chargé des élections et des Elus : Mamadou Kanté

Secrétaire adjoint chargé des Elections et des Elus : Mamadou dit Doudou Diarra

Secrétaire aux relations Extérieures : Abdoul Karim Bah

1er secrétaire à l’organisation : N’Faly Tounkara

2er secrétaire à l’organisation : Bouna Koné

3e secrétaire à l’organisation : Mme Tenin Keïta dite Mama

4e secrétaire à l’organisation : Mme Traoré Fatoumata Keïta

5e secrétaire à l’organisation : Mlle Tounko Kanouté

Secrétaire aux finances : Karim Doumbia

Secrétaire au développement et à l’Environnement : Sambou Traoré

Secrétaire adjoint au développement et à l’Environnement : Mme Ramata Diarra

Secrétaire à l’Emploi et à la formation professionnelle : Sibiri Bamba

Secrétaire à l’Education et à la Culture : Mamadou N’Golo Coulibaly

Secrétaire adjoint à l’éducation et à la culture : Mamadou Togora

Secrétaire à la communication : Djigui Camara

Secrétaire adjoint à la communication : Sékou Silaman Ouédraogo

Secrétaire à la promotion de la femme : Mme Sidibé Kadiatou Sangaré

Secrétaire adjointe à la promotion de la femme : Mme Mariam Sissako

Secrétaire chargé de la solidarité nationale : Lansény Sacko

Secrétaire adjoint chargé de la solidarité nationale : Joseph Nader

Secrétaire à la jeunesse et aux sports : Aboubacar Diarra

Secrétaire adjoint à la jeunesse et aux sports : Aliou Coulibaly

Commissaire aux comptes : Bocar Sissoko

Commissaire adjoint aux comptes : Alimata Touré

Commissaire aux conflits : Bréhima Fané

Sont  membres de la commission de contrôle

Président : Fousseyni Diarra

Vice-président : Boubacar Maïga

Rapporteur : Lambert Sidibé

Sont membres de la commission de conciliation et d’arbitrage

Présidente : Mme Traoré Kadia Samaké

Rapporteur : Issa Traoré

Membres aussi : Djénèba Diakité, Mme Keïta Amina Traoré, Zoumana Keïta

Les motions sont lues par Diatourou Diakité

Motion spéciale pour Feu Almamy Sylla

En ces jours mémorables des 25 et 26 février 2012 où se tient le 5e congrès ordinaire de notre parti le Rassemblement pour la démocratie et le progrès,

-Considérant l’engagement démocratique et patriotique de Feu Almamy Sylla ;

-Militant RDA dans le combat pour l’indépendance de notre pays ;

-Acteur du mouvement démocratique bien avant le 26 mars 1991 ;

-Président fondateur du RDP, premier parti de l’après 26 Mars 1991 ;

-Président de la coordination des partis politique de l’opposition(COPPO) de 1997 à 2002 ;

-Considérant la vision de développement de Feu Almamy Sylla, le congrès rend hommage à sa mémoire et s’engage à poursuivre la lutte pour le bonheur du peuple malien dans la voie qu’il nous a tracée.

Bamako le 25 février 2012

Le Congrès 

 

Motion de remerciement à Monsieur Ibrahim Diakité, président sortant

C’est ici le lieu et le moment approprié pour rendre hommage à Monsieur Ibrahim Diakité, président du parti depuis décembre 2006. Il n’a ménagé aucun effort pour le progrès auquel nous espérons toutes et tous. Monsieur Diakité depuis sa prise de fonction a fait sienne les qualités propres à un meneur d’homme toujours à l’écoute de ses camarades et de nombreux sympathisants du parti, il a répondu valablement à l’espoir placé en lui. Il s’est mis à la hauteur des ambitions du parti, acceptant parfois des sacrifices que peu d’hommes accepteraient de faire. Le conseil exécutif du RDP remercie sincèrement Monsieur Ibrahim Diakité pour la tâche accomplie en six ans.

Bamako le 25 février 2012

Le Congrès.

Motion de soutien à l’Armée Malienne

-Considérant les atteintes à l’intégrité territoriale de notre pays suite aux attaques perpétrées dans le Nord- Mali, nous formulons nos vœux pour le repos de l’âme de nos frères et fils tombés sur le champ de l’honneur. Exprimons notre compassion et notre solidarité aux familles des victimes.

-Considérant que les peuples portent leurs destinées dans leurs volontés, nous affirmons notre soutien aux vaillantes forces armées et de sécurité du Mali dont le patriotisme n’est plus à démontrer.

Nous demandons au gouvernement  et aux forces vives du pays d’apporter le soutien politique, matériel et logistique nécessaire à notre armée dans sa mission de défense de l’intégrité territoriale et la souveraineté nationale.

Vive l’Armée

Bamako le 25 février 2012

Le Congrès

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.