7è conférence régionale Urd de Koulikoro à Dioïla : Procéder à un meilleur choix des candidats pour les joutes électorales

0
0





 Cette conférence qui s’est tenue ce dimanche 22 janvier a vu la participation du candidat du parti sur la terre de ses premiers pas scolaires, Dioïla. Où il a débuté ses études en 1955, c’était donc un pèlerinage pour lui. D’où la grande mobilisation pour l’accueillir depuis le poste d’entrée de la gendarmerie. Au sortir de cette conférence, il y a eu des résolutions.

                Placée sous la présidence de M. Mahamadou Sissoko, 2ème  Secrétaire adjoint du BEN, la conférence s’est réjouie avec satisfaction de la présence des membres du bureau exécutif national du parti, des élus de la région de Koulikoro et de nombreux cadres mais particulièrement de la présence du candidat investi du parti. Alors, en vue des échéances électorales à venir notamment l’élection des conseillers nationaux, les élections législatives et les élections présidentielles, la conférence régionale de Koulikoro recommande au BEN de prendre toutes les dispositions au niveau de la région de Koulikoro et au niveau national pour le succès du parti. Aussi, la conférence appelle les sections à un meilleur choix des candidats avec des critères d’âge, d’engagement pour le parti ou les candidats, de disponibilité et de niveau d’instruction.

               

La conférence demande au BEN de prendre les dispositions avant les élections présidentielles pour le choix des alliés aux élections.

               

Considérant le renouvellement du mandat des conseillers nationaux, dans la perspective de la mise en place du Sénat, la conférence demande à la coordination régionale de prendre rapidement les dispositions nécessaires pour le choix des candidats du parti et des éventuels alliés d’autres partis politiques en tenant compte de la solidarité qui doit prévaloir entre les sections de la région et des efforts fournis par chacune d’elles dans le cadre de l’implantation du parti.

                Considérant la complexité et les enjeux des élections générales de 2012, la conférence sollicite du BEN, dans un bref délai, des appuis matériels et financiers à toutes les sections afin de les permettre une meilleure mobilisation pour une évaluation réelle de l’implantation et du bon fonctionnement des structures de base.

               

Vu la place et le rôle de l’information et de la communication dans la mobilisation, la lisibilité et la cohésion au niveau du parti, la 7ème conférence recommande au BEN de mettre en place une structure appropriée pour faire face aux différentes campagnes d’intoxication et de dénigrement de l’URD et de son candidat.

              

  Vu le nombre de jeunes diplômés au chômage et le taux élevé de pauvreté des femmes, la conférence régionale de Koulikoro recommande au candidat Soumaïla Cissé une grande attention à ces deux couches dans son programme de société.

                Vu la prolifération des associations et clubs de soutien à Monsieur Soumaïla Cissé, vu le rôle capital que ceux-ci peuvent jouer lors des élections présidentielles, la conférence régionale de Koulikoro recommande une meilleure réglementation des rapports entre les entités et les sections de l’URD.

               

La conférence a aussi adressé des motions de remerciements et de félicitations.

            

    Au finish, le candidat a pris la parole pour remercier les uns et les autres. Il a demandé à ce que chacune et chacun sachent que la force du poisson réside dans l’eau. Alors, il est le poisson et tout le monde est l’eau. Il a demandé aux militants, sympathisants de ne pas céder à la provocation, à la calomnie car chaque candidat, chaque Malien rêve d’un Mali fort et prospère. Alors, que cette période, plutôt festive ne soit une période de déchirure, de querelle inutile sachant que du Nord au Sud, de l’Ouest à l’Est, nous sommes condamnés de travailler pour le Mali qui est UN et INDIVISIBLE.

B. DABO; envoyé spécial à Dioïla

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.