Adema Pasj :Harouna Cissé désigné Directeur de campagne

6

Depuis la désignation de Dramane Dembélé comme candidat officiel de l’Adema aux élections présidentielles de juillet 2013, des bourdonnements se font sentir au sein de la ruche. Des voix s’élèvent  pour dénoncer ce choix de la commission des bons offices. Les réactions et comportements négatifs de certains cadres du parti, entament l’union qui devrait se former autour du candidat après que la conférence nationale ait entériné le choix de la commission des bons offices. Ils ne sont pas de nature à rassurer même les militants à la base. C’est dans ce tohu-bohu que Harouna Cissé a été désigné directeur de campagne du candidat Dramane Dembélé.  A la grande stupéfaction de nombreux militants du parti.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                           

Harouna Cisse, directeur de campagne Adema Pasj
Harouna Cisse, directeur de campagne Adema Pasj

Depuis la désignation de Dramane Dembélé comme candidat officiel de l’Adema aux élections présidentielles de juillet 2013, des bourdonnements se font sentir au sein de la ruche. Des voix s’élèvent  pour dénoncer ce choix de la commission des bons offices. Les réactions et comportements négatifs de certains cadres du parti, entament l’union qui devrait se former autour du candidat après que la conférence nationale ait entériné le choix de la commission des bons offices. Ils ne sont pas de nature à rassurer même les militants à la base. C’est dans ce tohu-bohu que Harouna Cissé a été désigné directeur de campagne du candidat Dramane Dembélé.  A la grande stupéfaction de nombreux militants du parti.

Le Comité exécutif de l’Adema- Pasj, vient de désigner Harouna Cissé, Secrétaire général de la section VI ADEMA du district de Bamako, ancien ministre du Développement social, de la Solidarité et des Personnes âgées sous le règne du président ATT, ancien coordinateur de  campagne du même ATT en 2007, pour diriger la campagne électorale de Dramane Dembélé ; cet ancien militant de la section VI, parti pour son Ségou natal. Déjà, de nombreux militants se demandent pourquoi avoir choisi la section VI et de surcroît son  secrétaire général, pour diriger la campagne du candidat Dramane Dembélé.

Rappelons que c’est suite à des divergences de vues et des mesquineries à l’endroit de Dramane Dembélé que ce dernier avait quitté la section VI du District pour Ségou. Il en a été de même, à la même période, pour Iba N’Diaye, parti se réfugier à Kayes. C’était au temps du puissant Secrétaire général de la section VI Adema, Yacouba Diallo en exil depuis le coup d’Etat du 22 mars 2012. Pourquoi le choix du CE s’est donc porté sur Harouna Cissé dont nous saluons les qualités et son degré d’engagement pour son parti et non sur quelqu’un d’autre ? En optant pour la section VI Adema du District, le CE veut, certes, réconcilier les esprits. Mais n’y a –t-il pas risque que cela soit mal interprété à la défaveur de Dramane Dembélé qui pouvait bien se passer d’un choix de la section VI que des divergences de points de vue l’avaient obligé à quitter ? Dramane Dembélé est-il le mouton sacrificiel de l’ADEMA PASJ ?

« Comparaison n’est pas raison » a-t-on l’habitude de dire. Mais, Harouna Cissé n’est pas un « bagarreur » de la trempe d’un Iba N’Diaye, par exemple. Certes,  il a été le coordinateur de la campagne de Amadou Toumani Touré, candidat à la présidentielle de 2007. Mais, le contexte n’est plus le même. Si ATT jouissait, à l’époque, d’une grande popularité, tel n’est pas le cas du porte- étendard actuel de l’ADEMA qui semble être contesté jusqu’ici par certains cadres même au sein de son parti. Dans ces conditions, on se demande quelles sont les chances de Harouna Cissé dans l’accomplissement de la mission qui lui est confiée. Il s’agit, à n’en pas douter, d’une mission bien plus difficile. Harouna Cissé ne relèvera le défi qu’avec le soutien effectif de  tous les autres cadres de l’Adema. Cela revient à dire que tous acceptent de mettre ses considérations personnelles de côté et surtout éviter de poser des actes qui seraient de nature à fragiliser davantage la cohésion des Abeilles. Le contexte actuel oblige ce parti à resserrer les rangs pour faire face à l’adversité. Sans cette union, le parti de l’ex président Alpha Oumar Konaré risque encore de perdre les élections comme cela a été le cas en 2002.

Tiémoko Traoré

 

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Tais toi jaloux.l’ADEMA va gagner sans faute, tu penses que le Mali se limite à Bko…

  2. L’adema a deja perdu les elections. Plus rien à faire sauf que d’envisager la carte Modibo Sidibe qui est l’un des leurs.

Comments are closed.