Me Alkaïdi Mamoudou Touré, député URD à Diré : “Je ne suis pas pour la nomination de Soumaïla Cissé à la Primature”

8

L’information relative à une injonction de nos partenaires au développement pour une éventuelle nomination du parrain de l’URD, Soumaïla Cissé à la primature a circulé la semaine dernière, comme une traînée de poudre. Joint par nos soins, l’honorable Alkaïdi Mamoudou Touré, élu URD à Diré, a bien voulu se prononcer sur le sujet. Il a mis l’occasion à profit pour donner sa lecture sur les pourparlers inclusifs inter-maliens.

 

Alkaida Touré
Alkaida Touré

D’entrée de jeu, l’élu de Diré a déclaré que le bureau politique national n’a jamais été informé d’une quelconque situation relative à une éventuelle nomination de Soumaïla Cissé au poste de premier ministre. IBK a gagné les élections, il doit gérer le pays et présenter un bilan à la fin de son mandat et l’opposition doit jouer son rôle. ” Nous avons perdu les élections et nous avons décidé d’être à l’opposition et je ne vois pas pourquoi on veut nous distraire “, a-t-il martelé. L’honorable Alkaïdi Mamoudou Touré a souligné qu’il n’est pas favorable à un tel arrangement politique. L’occasion a été mise à profit par l’honorable Alkaïdi Mamoudou Touré pour se prononcer sur les pourparlers entre le gouvernement malien et les groupes armés.

 

À l’entendre, la seule inquiétude par rapport à la signature d’un accord de cessez-le-feu alors que les préalables ne sont pas remplis c’est la peur qu’on revienne à la case de départ parce qu’il y a toujours eu des accords entre le gouvernement malien et les mouvements hostiles à l’État central sans une implication des communautés sur place. Le hic c’est que ces mouvements ont toujours parlé au nom de l’ensemble des communautés, dont certaines ne sont pas d’accord avec eux. ” Comment, comprendre qu’on discute de ma localité sans pour autant m’associer parce que je n’ai pas pris d’armes contre mon pays “, s’est-il demandé.

 

Les accords signés dans ces conditions engagent toute la communauté. À ce niveau, le député de Diré dira qu’il a beaucoup d’inquiétudes. Cependant, il se dit optimiste quant à la signature d’un accord qui satisfait tout le monde, car le Mali est notre bien commun. L’accord qui sera signé doit être le fruit d’une démarche collégiale et acceptée par tous les Maliens. Les discussions doivent se faire dans la plus grande équité pour que certaines parties ne dictent pas leur loi à d’autres. Les groupes armés sont libres de revendiquer par les armes et la communauté est également libre d’exprimer son point de vue sur une zone qui appartient à tous, la terre de nos ancêtres. Selon lui, les revendications des groupes armés ne sont pas légitimes, car celui qui veut construire ne détruit pas. “0000000000000 a-t-il poursuivi. Les communautés sur place n’abandonneront jamais la terre de leurs ancêtres. Car, dit-il, autant, les groupes armés réclament une partie de cette terre, autant les communautés réclament une partie de cette terre. En conclusion, il dira que, si l’État ne fait pas attention en engageant les communautés sans leur implication, c’est la vie de milliers de personnes qu’il met en danger.

 

 

           Boubacar PAITAO

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. C’est quoi encore cette distraction de l’opposition. Est-elle déjà fatigué de vivoter comme l’a fait IBK et les siens pendant 5ans. Sinon il est clair que la constitution du Mali ne permet pas de cumul de mandat tel: être ministre-député ou député -maire.
    Bon le rêve est permis. Soumi devrait comprendre et préparer un jeune successeur qui a plus de chance et de charisme que lui pour prétendre un jour prendre sa revanche sur IBK.
    On va demander à IBK de lui payer un avion de chef de l’opposition pour transporter la petite femme de Gassama DIABY.

  2. Monsieur le minitre et l’affaire d’avion de ton patron IBK ? Le FMI et la banque mondiale ont prouvé par A plus B qu’il a volé dans la caisse de l’etat malien . Que penses-tu de ce docier ? . C’est docier le plus litigieux au Mali presentement et tu ne fait que passer a coté de cela.Espèce de bloffeur que tu es . Tu fais trop de bouche. Cette meme justice va te rattrapper bientot .

  3. Je suis entièrement d’accord avec Honorable TOURE. Et connaissant aussi un peu Honorable CISSE, il ne se laisserai pas écarter de l’opposition aussi facilement. Car c’est là qu’il jouera mieux son rôle de technocrate avisé.

  4. Je ne crois pas que Soumaila Cisse soit atteint de soif du pouvoir au point qu’il accepte un poste fut-il de PM dans ce régime chancelant de IBK. Tout de même, l’être humain est tel qu’il est, mais il est préférable pour Soumaila Cisse de ne pas se faire “griller” comme l’est déjà Mara.

  5. Ne t’inquiète pas honorable député SOUMAILA ne sera ni PM ni PRÉSIDENT du mali car c’ est délinquants et la justice a besoin de lui dans certains affaires

  6. Me Alkaïdi Mamoudou Touré, député URD à Diré, EST CARTÉSIEN, IL EST SIMPLE ET PRAGMATIQUE. VOILÁ LES QUALITÉS DE DIRIGEANT, DE DÉCIDEUR.

Comments are closed.