Alliance des libéraux et démocrates : Ousmane Ben Fana Traoré mandaté pour discuter avec Cellou Dalein Diallo

1

Ben-FamaDu 16 au 19 octobre dernier, s’est tenue à Dakar au Sénégal, la 10e conférence annuelle de l’Alliance des libéraux et démocrates pour l’Europe, le Pacifique, l’Afrique et les Caraïbes (ALDEPAC). Présidée par Macky Sall, président du Sénégal, la conférence a enregistré la participation du président du PCR, Ousmane Ben Fana Traoré, en qualité de chef de délégation du réseau libéral africain.

Parlant au nom du réseau libéral africain,  Ousmane Ben Fana Traoré a tenu à poser la problématique du pillage des ressources naturelles de l’Afrique par les puissances occidentales. Pour le président du PCR, il est impérieux de mettre en place une stratégie pour que l’Europe mette fin au pillage de l’Afrique. Comment y parvenir ? Ousmane Ben Fana a sa petite idée. Il propose à court terme, le renforcement de l’arsenal juridique pour une traçabilité des minerais issus de l’exploitation illégale. Sur le long terme, l’orateur propose la création d’une atmosphère favorable aux investisseurs.

«Au lieu d’exporter les ressources naturelles brutes en Europe, en Inde, en Chine, l’idéal serait de créer les conditions de leur transformation sur place », a martelé Ousmane Ben Fana. Il reconnait cependant que tout cela passe nécessairement par la bonne gouvernance. En la matière, la seule chance pour l’Afrique reste l’option libérale. « A travers l’option libérale, nous demeurons un rempart contre la mauvaise gouvernance et l’obscurantisme. Chaque fois que les libéraux se sont levés, ils ont donné l’espoir aux peuples du monde », a ajouté Ousmane Ben Fana Traoré.

Pour terminer, il a rappelé à l’auditoire une devise si chère aux libéraux : « Venez bâtir avec nous,  un monde de liberté autour des valeurs démocratiques et la limite sera là où nous nous arrêterons.» 

A l’issue de cette assemblée, Ousmane Ben Fana Traoré a été mandaté pour échanger avec le président Cellou Dalein Diallo, candidat de l’opposition guinéenne, sur la situation des élections en Guinée et de présenter la déclaration de l’ALDEPAC.  Il faut noter que plusieurs personnalités de marque ont pris part à cette Assemblée comme Dr. Juli Minoves, président de l’International libérale ; Louis Michel, Co-président de l’ALDEPAC ; Nathalie Griesbeck, membre de la délégation ADLEACP-UE (France) ; Komi SélomKlassou, premier ministre du Togo etc.

A. K.

Source  Delta-News

PARTAGER