Alliance politique : Le Mogotigui au cœur des sollicitations

0
1

N’eut été le récent bouleversement intervenu suite aux attaques rebelles dans le nord Mali, la précampagne politique battait son plein. C’est ainsi qu’un certain nombre d’alliances politiques ont été signées dans la perspective des élections générales de 2012. Selon des indiscrétions, le Président de la CDS Mogotigui Mamadou Bakary Sangaré dit Blaise est au cœur de certaines tractations politiques.

 

Blaise Sangaré

En effet, le baron de Bougouni est resté jusque-là en marge des tractations politiques, c’est pourquoi jusque-là, la CDS n’a signé aucune alliance politique. Pourtant, la CDS est sur le terrain en train d’abattre un travail énorme dans la perspective de l’investiture prochaine de son président. En effet, sans être dans le secret des Dieux, il est indéniable que Blaise sera de la course pour la 3ème fois. Ainsi, commentait récemment un cadre CDS : “Au moment où c’était difficile, c’est-à-dire 2007 notre président était là, ce n’est pas au moment où c’est facile d’être candidat, qu’il ne sera pas de la course, notre président sera là pour défendre le projet de société de la CDS…”. Cette déclaration même d’un anonyme en dit long sur l’engagement de la CDS et de ses responsables à défendre leur vision pour le Mali, le bâtir.
De part les informations que nous disposons, la CDS reste l’une des rares formations politiques de notre pays à n’avoir pas signé d’alliance politique. Cet état de fait mobilise plus que jamais la plupart des grands partis politiques et des candidats dits “favoris” pour cette présidentielle de 2012. Ainsi, de nombreux émissaires et autres envoyés ont fait rencontrer le président de la CDS et son staff pour discuter de la signature d’alliance. En d’autres termes, la CDS est sollicité par l’essentiel des grandes candidatures qui veulent avoir la CDS à leur côté.
A cet effet, nous avons approché des responsables CDS qui ont confirmé avoir rencontré de nombreuses délégations d’émissaires de partis sans décider de signer encore des alliances.
Pour eux, il est encore prématuré que la CDS signe quoi que ce soit, si elle doit signer quelque chose ce serait après un examen approfondi de la situation. Car il n’est pas question que la CDS signe quoi que ce soit dans la précipitation et l’euphorie, elle va s’aligner dans la clairvoyance et surtout la similitude des projets politiques.
Très clairement la CDS est déterminée à jouer pleinement son rôle dans la vie politique nationale à savoir s’aligner avec des forces politiques avec lesquelles elles partagent les mêmes points de vue.
En tout cas les prochains jours nous permettront d’en savoir davantage sur les orientations de la CDS, surtout après les récentes sorties de terrain qui ont alerté les partis politiques sur les marges de manœuvre CDS
Ousmane COULIBALY

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.