Alliance politique : Le PDES et la Codem désormais ensemble pour la victoire en 2012

0
0

La Codem et le PDES viennent de jeter les bases d’une plateforme en vue des échéances électorales de 2012. La  première rencontre de cette nouvelle alliance a eu lieu le mercredi 14 décembre 2011 à l’hôtel Radisson Blu. Au finish, il s’agit d’unir les forces pour la sauvegarde de l’héritage que s’apprête à léguer le président de la République, Amadou Toumani Touré.   

 

Plusieurs membres des deux partis ont pris part à cette première rencontre qui consacre la naissance d’une plateforme électorale dans la perspective des scrutins de 2012 (référendum, présidentielle, législatives). C’était le mercredi soir aux environs de 20h 30mn à l’hôtel Radisson Blu. Sur la banderole d’accueil, on pouvait lire : « le PDES et la Codem désormais ensemble pour la victoire en 2012 ».

C’est une cérémonie qui a été sobre dans sa forme, mais très riche dans son contenu. On a pu le constater à travers les deux discours prononcés par Hamed Diane Séméga et Housseïni Amion Guindo, respectivement présidents du Parti pour le développement économique et la solidarité (PDES) et la Convergence pour le développement du Mali (Codem).

 

Pour Hamed Diane Séméga, « l’analyse de la situation politique au Mali débouche sur le constat de la fragmentation du paysage politique qui fragilise les formations  politiques et ne donne pas une grande visibilité à leurs actions ». « Nos deux partis, hélas, n’échappent  pas à cette règle générale, quand bien même, ils visent les mêmes objectifs globaux à savoir : le soutien aux actions du président Amadou Toumani Touré. Pour réagir à cette situation, il nous incombe de coordonner nos actions pour qu’elles deviennent un instrument efficace de promotion et vulgarisation des idéaux du président Amadou Toumani Touré. Au moment où le président ATT amorce la mise en œuvre des réformes constitutionnelles qui seront sanctionné par le referendum d’avril  2012, et où le pays fait face à la situation sécuritaire au nord Mali, il a besoin de la mobilisation de toutes les forces vives de la nation. Ainsi, pour imprimer l’efficacité à notre apport commun, nous devons unir nos forces, nos moyens matériels et humain et nos capacités intellectuelles dans un cadre approprié. Ce cadre sera bâti autour d’un minimum consensuel partagé par nos deux formations politiques : soutenir les actions du président Amadou Toumani Touré ; vulgariser et pérenniser son œuvre ; soutenir les réformes constitutionnelles engagées par le président de la République et contribuer au règlement de la situation sécuritaire au Nord du pays », a expliqué le président du PDES.   Quant à son homologue de la Codem, Housseïni Amion Guindo, il a indiqué que « notre attachement commun à la préservation et à la poursuite des œuvres du Président ATT ne peut que conduire nos 2 partis à poser ensemble des actes concrets et sans équivoque sur notre volonté de relever les défis de demain pour le bonheur du peuple malien ». Housseïni Amion Guindo a ensuite réaffirmé l’engagement de la Codem avec les Pur à faire aboutir toutes les réformes que le peuple malien dans une écrasante majorité appelle de tous ses vœux. « Et pour la réussite de ces grands projets politiques nous voyant la nécessité de convenir ensemble une plateforme politique, un cadre formel devant nous aider à mieux gérer nos relations à la satisfaction de nos militants et de la mise en place d’un organe de conception, de suivi et d’exécution de nos engagements réciproques ». La soirée s’est terminée autour d’un cocktail.

 

A.D

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.