Alliance pour la démocratie, le progrès et la solidarité : Des partis politiques soutiennent Modibo Sidibé

3
1

A l’hôtel Laïco El Farouk, le 6 mars, des représentants d’une dizaine de partis politiques formant une alliance dénommée « Alliance pour la démocratie, le progrès et la solidarité (Adps) » ont donné un point de presse, pour annoncer leur soutien à l’ancien Premier ministre Modibo Sidibé, candidat à l’élection présidentielle. C’était en présence de certains responsables de l’équipe de campagne du candidat dont Zoumana Mory Coulibaly.

Le principal conférencier était Me Mamadou Gakou  qui était entouré de ses camarades d’autres partis politiques. « Nous sommes une dizaine de partis politiques dont la liste sera communiquée à la presse le moment venu », a déclaré Me Mamadou Gakou qui s’est gardé de citer les dix partis politiques qui composent l’Alliance pour la démocratie, le progrès et la solidarité (Adps).

Dans une déclaration liminaire, Me Gakou a déclaré : « nous avons la chance de regrouper des partis homogènes qui ont connu aussi bien le monde politique que la société civile, et cette transversalité est un terrain fertile pour nourrir un projet concret de développement, autour d’une forte personnalité présente pendant plus de vingt ans au plus haut niveau des structures étatiques ».

Pour l’avocat, une armée de militants se tient sur le terrain, prêts pour la campagne et qui lanceront un appel officiel à Modibo Sidibé le samedi 10 mars 2012 dans la salle des spectacles du stade Modibo Kéita.

Les questions des journalistes ont porté sur la possibilité de tenir les élections dans un contexte où l’intégrité territoriale est menacée par la guerre au nord du pays. Pour Me Gakou, la nation vient avant les élections. « Notre nation vient avant les candidats. Les élections doivent se tenir à un moment où les conditions seront réunies pour l’exercice égal par tous les citoyens de leurs droits », a-t-il précisé. Mais, en revanche, les conséquences d’un report des élections seront incalculables.

B. Daou

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
DOUDOUBA<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1758</span>
Membre
DOUDOUBA 1758
4 années 6 mois plus tôt

Notre pays est à l’heure des choix.
Levons-nous pour amplifier la mobilisation, car le combat commence dès aujourd’hui!
Levons-nous pour vaincre le chômage!
Levons-nous pour reconstruire l’école malienne!
Levons-nous pour combattre la corruption!
Levons-nous pour rétablir la sécurité sur tout le territoire!
Levons-nous pour restaurer l’autorité de l’Etat!
Peuple du Mali, lève-toi! Ensemble nous changerons le Mali! Ensemble, nous sommes forts. En vous regardant aujourd’hui, je vois notre destin commun. Un destin de victoire.
Inch’Allah !
Je vous donne rendez-vous le 29 avril.
Vive la République,
Vive le Mali!

Tienfo<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 28</span>
Membre
Tienfo 28
4 années 6 mois plus tôt

Tout ce bruit de soutien de partis et d’hommes politiques annoncés pour ne sortir que des noms qu’on ignore presque et des Sigles de partis qu’on ne verra que lorqu’on ira fouillé dans le régistre des partis à la Direction Nationale de l’Intérieure. Modibo a du chemin à faire.

Un Peuple un But une Foi 2012<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 29</span>
Membre
Un Peuple un But une Foi 2012 29
4 années 6 mois plus tôt

En cette période de guerre dans notre Pays, seul le candidat qui presentera un bon projet de resolution definitive de la “crise au Nord” pourra pretendre au fauteille de Koulouba. Ce qui est surprennant, est que ce projet n’est fait pas la “une” de la part des hommes politiques maliens. Cette situation nous concerne tous à 99% contre 1%. Parceque ses nos fils, neuves, pères, grand-père,…….. qui sont sur le front. C’est ne pas une affaire d’ATT seule mais toutes les classes sociales sont interpelées.

wpDiscuz