Ambition présidentielle de Cheick Modibo Diarra : De quoi a t-on peur ?

76 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

La peur au ventre, des hommes politiques grelottent comme sur neige, seulement à entendre  Cheick Modibo Diarra. La panique s’invite au débat dès que l’on prononce CMD. Bref, depuis quelques jours, les ambitions présidentielles du premier Ministre, défraie à tort ou à  raison la chronique dans la plus part des salons, couloirs, et toilettes de notre capitale, au point de reléguer la reconquête du Nord au second plan dans la tête de certains.

Le Premier ministre Cheick Modibo Diarra

En crise d’argument ou d’argumentaire, des voix mouillées s’élèvent, du moins tentent de se faire entendre avec véhémence. Mais, la cause est perdue, car même s’il ne s’est pas encore prononcé sur sa candidature, aucun texte n’empêche l’homme à être candidat, contrairement à ce qu’on veut faire croire. Le président de la république, le premier ministre et les ministres peuvent tous être candidats à la présidentielle. Qui dit le contraire doit apporter une loi ou un texte pour étayer sa thèse.
Tout comme le premier Ministre, aucun texte n’interdit au président Dioncounda Traoré ni à ses ministres de se présenter aux échéances électorales qui se profilent à l’horizon. Selon certains juristes, toute disposition dans ce sens serait anticonstitutionnelle. Seul une concertation  autour de la question aurait pu permettre aux uns et aux autres de se mettre d’accord sur un principe.
Dans leur volonté de ne pas rester en marge de la gestion du pays, le temps d’une transition qu’elles ont contribué à créer, les forces occultes tapis au sein du FDR ont cru nécessaire de déstabiliser notre pays. Aidées par une communauté internationale prise en otage, ils ont décidé de torpiller l’accord cadre qui avait servi de base à un retour à l’ordre constitutionnel. Ainsi, l’accord cadre qui  faisait la part belle à un premier ministre de pleins pouvoirs, a fait l’Objet d’une seconde interprétation au profit  de Dioncounda Traoré. Celui là même qui a aidé ATT à mettre le pays à genoux. Quoi de plus frustrant pour un homme plein d’ambitions pour son pays. Sans se limiter à cela, tous les efforts de l’enfant de Ségou ont été sabotés et dénaturés au quotidien. N’eut été la vigilance du peuple Malien, Cheick Modibo Diarra serait sacrifié comme bon nombre de cadres valables durant les 20 ans de la démocratie malienne.
Aujourd’hui, il ne fait l’objet d’aucun doute que Cheick Modibo Diarra dérange ceux qui ont pillé et ceux qui manquent d’ambition pour le pays. Certains ministres, en mission pour leurs formations ou leurs regroupements politiques sont devenus des espions et des taupes, rien que pour abattre un homme que le peuple porte désormais dans son cœur. C’est pourquoi, il n’est plus surprenant de voir un semblant de compte rendu du conseil des ministres dans la presse où l’on cite des propos. Volontairement on confond échanges et discussions entre les ministres en plein conseil. Où se trouve donc le secret d’état?
CANDIDATURE DE CMD, MAINTENANT OU JAMAIS !
Devenu l’homme à abattre pour la transparence de sa vision, Cheick Modibo Diarra a l’occasion de montrer aux vieux politicards que la recréation est terminée. Avec les nouveaux fichiers biométriques en gestation, les barrons de la fraude refugiés dans les partis dits majoritaires ne dorment plus. En attendant qu’ils ne s’accaparent du pouvoir encore une fois, les échéances à venir constituent une chance inouïe pour la nouvelle génération d’hommes politiques  à l’image de Moussa Mara, Housseïni Amion Guindo  et Cheick Modibo Diarra. Certes, les peureux  ne manqueront pas d’astuce pour tenter d’abattre l’astrophysicien. Malheureusement pour eux, le peuple malien a les yeux ouverts et applaudit à dix doigts, les résultats de CMD. Signalons enfin, qu’à  l’assemblée nationale, une dizaine de députés Adema et des frustrés du PDES s’apprêtent à atterrir dans le parti du premier ministre.  N’est ce pas un bon début !
    Lamine Diallo  

SOURCE:  du   8 nov 2012.    

76 Réactions à Ambition présidentielle de Cheick Modibo Diarra : De quoi a t-on peur ?

  1. Le King de Segou

    CMD for president yes! There’s no one in Mali more qualify then him lets be honest folks. CMD what he done around the world i don’t see in my generation who done that. Well respected in USA , South Korea, and all over in Africa. CMD is the only way out not those old crooks, in last 20 years they destroyed our country.

    God will protect CMD against those disgrace politicians!!!
    God bless Maliba!!!

  2. Kilitji

    Les Malierns sont pas betes pour choisir un incapable pour la destinée de leur patrie. il peut aller sur la planète Mars et briguer les elections.

  3. moot

    Voici enfin, un Journaleux,(Garibou) de son vrai nom, qui cherche à forcer l’impossible. Combien le P.M t’a donné pour cette création. Toi, tu es d’un journal mal connu au Mali, ce qui justifie d’ailleurs ton travail puisqu’on sent trop que tu es partial, attirer par l’odeur de l’argent.Ce qui est sure,un pied noir de la politique malienne ne sera jamais président de cette nation. Une très bonne leçon politique attend Cheik Modibo. SI LAMINE EST UN BON JOURNALISTE, il aurait su déjà, lors de son debat-televisé que CMD disait: « aucun ÉLÉMENT de mon gouvernement ne sera CANDIDAT à l’élection présidentielle prochaine. Y compris lui même.Et s’il fait exception à la règle, c’est qu’il est une personne à deux Visages. Donc nous ne sommes pas pour la tromperie…..nous avons mare de c’est genre de personne.

  4. LE BOUCHER

    Vous faites mauvaises presses pour votre PM, personne n’a peur de lui on veut tout simplement qu’il passe par les voies légales pour être président de la république du Mali .Sinon nous ne finirons jamais avec les coups de forces au Mali. Si tu aimes vraiment ton PM dits lui de respecter le Mali et les Maliens son salut viendra de là A BON ENTENDEUR SALUT