AOK-Dioncounda et autres invités à rejoindre la ruche : La refondation de l’Adéma/PASJ se met en place

5
Alpha Oumar Konaré et Dioncounda Traoré (G+D)
Alpha Oumar Konaré et Dioncounda Traoré (G-D)

Il s’agira d’exhorter les acteurs du Mouvement démocratique de mars 1991 à revenir militer pour redonner son lustre d’antan à l’Adéma/PASJ.

 

Confrontés à une crise de leadership depuis 2012, les militants du Parti africain pour la solidarité et la justice (Adéma/PASJ) sont engagés dans une dynamique de renouveau du parti de l’Abeille. Pour soutenir la cadence, le secrétaire général du comité Adéma de Kati-Médine, Demba Kéita envisage de lancer un ambitieux projet dénommé “Relais Adéma” pour inviter tous les acteurs du Mouvement démocratique de mars 1991 à rejoindre la ruche comme par le passé pour permettre au parti de retrouver sa grandeur d’antan.

Selon le premier responsable du comité de Kati-Médine, la situation actuelle de la première force politique impose l’implication des valeurs sûres qui ont géré la ruche par le passé dans la plus grande démocratie. L’indulgence des anciens devra permettre de trouver une solution définitive à la “collaboration difficile avec certains camarades” avancée par d’autres, dit-il.

A l’en croire, le parti Adéma/PASJ peut tanguer, mais ne chavira pas. “S’il y a un combat pour les abeilles aujourd’hui, c’est celui du développement, de l’unité et de la cohésion. C’est pourquoi nous envisageons utile de lancer dans un bref délai le projet ‘Relais Adema’, sous forme de caravane qui va commencer à Kati pour le domicile de l’ex-président de la République. Il s’agira de lui demander de rejoindre la famille. Après Alpha O. Konaré, Dioncounda Traoré, la caravane sera chez IBK. Mon option découle avant tout d’un souci de préserver mon monde politique et de ne pas l’abandonner à son sort. Alpha Oumar Konaré doit s’investir comme par le passé pour permettre au parti de trouver sa grandeur”, avance-t-il.

 

Maillons essentiels

Pour lui, Alpha doit se rappeler de son dernier discours dans l’Adema. “Je serai un ancien président, mais pas un ancien militant de l’Adéma”. Et d’ajouter que les épreuves redoutables sont venues affaiblir davantage une organisation, déjà fortement ébranlée par les événements du 22 mars 2012. “Nous menons notre lutte politique autour des valeurs et des principes démocratiques. Nous avons les mêmes convictions pour le parti. Nul n’est indispensable certes, mais AOK et Dioncounda constituent un maillon essentiel du parti Adéma”.

Reconnus “bosseurs” par les militants du parti, les deux qui ont géré le parti restent des artisans de la forte plantation du parti à travers le pays. “Aujourd’hui, sans démagogie, ils ont leur mot à dire dans la refondation de l’Adéma. Ils ont fait confiance aux idéaux du parti et à la responsabilité des hommes qui les incarnent. La présence des cadres qui ont une audience populaire ne peut être considérée qu’un signal fort à la cohésion”, explique M. Kéita.

Il fonde beaucoup d’espoir sur la mise en œuvre des recommandations issues de la rencontre de haut niveau de l’International socialiste pour la formation de la grande gauche au Mali. Il s’agit de la fusion Adéma/PASJ, RPM, Miria et tous les autres partis qui sont sortis des entrailles de l’Adéma.

S’agissant des relations Adéma-RPM, Demba Kéita réaffirme le bon ménage. Mais invite le président de la République et les cadres du parti Rassemblement pour le Mali, à cesser de limoger les cadres valeureux de l’Adéma. Devoir de mémoire, “ce qui lie Alpha à IBK est plus important que ce qui les sépare”.

Le leader du comité de Kati-Médine estime que le congrès du parti prévu les 26 et 27 mai prochains sera apaisé et fédérateur. “Je souhaite la présence de Dioncounda Traoré et Alpha Oumar Konaré à l’ouverture des travaux”, plaide-t-il.

Bréhima Sogoba

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Comme au Burkina Faso ,le Mali doit prendre une loi interdisant toute activité politique à l’ADEMA pasj dans ce pays.Nous sommes dans une crise préparée par ce parti .

  2. De grace qu’on nettoie ce parti historique des fonctionnaires vereux et autres douaniers qui ont complètement décrédibiliser ce parti.

  3. mr coulibaly n tu n es pas un dieu pour parler. i adema a fait quoi comme crime pour disparaitre de la scene politique nationale.il faue etre un coulibaly pour parler ainsi

  4. Ils seront présent!!! Parce que le message est passe, avec le cœur et l'amour. Effet des deux personnalité est nécessaire. C'est qui nous dit que l'hommes non pas de même valeur, ni le même compétence. Donc le respect est revenir dans la grand maison de l'ADMA/PASJ.

  5. ADEMA-PASJ a fini son mandat dans ce monde ici bas, c’est comme l’USRDA, ces partis ont tué, trahi, volé, menti à leurs militants toutes choses prohibées par Allah le tout puissant.

Comments are closed.