Appel à candidature de Jiguiya 2007 adressé au président du RPM : “IBK est l’homme de la solution et du changement pour le Mali”

0
1

La coordination nationale des clubs Jiguiya 2007 était face à la presse, le samedi 10 décembre dernier, au centre Djoliba. Le but de ce point de presse était de réaffirmer sa position par rapport à la candidature de IBK et d’adresser un appel à candidature au président du RPM. Cette cérémonie, qui a enregistré la présence de plusieurs personnalités du RPM, était présidée par le président de la coordination nationale de Jiguiya 2007, Dramane Konaté dit N’dalous. Il avait à ses côtés le coordinateur de la commune I, Samakoun Sissoko.

e Mali aborde les élections présidentielles de 2012 avec des citoyens démotivés pour la chose politique dans un contexte  caractérisé par une situation internationale trouble, crises post-électorales et économique,  et, pour le cas spécifiques du Mali, l’effritement de l’autorité de l’Etat, la crise scolaire lancinante, l’insécurité au nord  doublée de la crise alimentaire provoquée par la faible pluviométrie de l’hivernage 2011. En plus, la jeunesse malienne, après 20 années de démocratie multipartite,  se retrouve très peu dans la politique de l’emploi, très souvent mal appliquée. Face à ces multiples défis, la coordination nationale des clubs Jiguiya 2007 en fin observateur des hommes politiques maliens depuis 2002, a établi le portrait robot de l’homme qu’il faut pour le Mali et a décidé de soutenir le candidat du Rassemblement pour le Mali, l’honorable Ibrahim Boubacar Kéita. Selon le président de la coordination nationale des clubs Jiguiya 2007 "  IBK est un citoyen malien qui incarne les valeurs sociétales du Mali. Il s’agit, entre autres, du sens de l’honneur de la dignité  du respect de la chose publique ; du dévouement à la patrie."

 

Un homme qui porte le Mali dans son cœur. C’est un homme qui dit ce qu’il pense et qui fait ce qu’il dit, a-t-il ajouté. Avec IBK, il est possible de relever ces multiples défis. En outre, IBK est un homme pétri d’expérience avec six années passées à la primature et cinq à la présidence de l’Assemblée nationale, a-t-il poursuivi. Selon Dramane Konaté, IBK est l’homme de la situation, et du changement pour le Mali de demain. Selon le conférencier "Certes, des politique, de lutte contre la corruption ont été adoptées, mais malheureusement à l’exécution on s’en prend beaucoup plus aux hommes qu’au système. Si la lenteur dans le traitement des dossiers administratifs, l’attribution des marchés publics sont des baromètres d’évaluation de la corruption, alors on n’a pas bougé d’un pouce. "

 

Boubacar PAITHAO


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.