Après sa démission : campagne de haine contre Oumar Tatam Ly

13
Haine
Le premier ministre sortant, Oumar Tatam Ly

Au lieu de s’attaquer aux vrais problèmes de la Nation et de les résoudre, pour l’honneur du Mali et le bonheur des Maliens, le pouvoir, après la démission du Premier ministre Oumar Tatam Ly, a choisi de s’installer dans l’invention de bouc émissaire. A travers de récents évènements juridico-politiques, le Président Ibrahim Boubacar Kéita se fait découvrir comme un chantre de la politique de l’autruche.

Pour semer la diversion face au dossier d’enquêtes policières impliquant le Corse de Pasqua, Michel Tomi et dont les éclaboussures ont douché Koulouba, les chefs d’orchestre à la manœuvre n’ont pas tardé à sortir un nom livré au lynchage : l’opposant Soumaïla Cissé, le commanditaire désigné. Lynché et abandonné pour mort.

 

Cependant, les manifestants ont à peine fini de savourer leur victoire, que le Premier ministre Oumar Tatam Ly affiche des équations à résoudre, de vraies, des questions de « dysfonctionnements et d’insuffisances relevés dans la marche du gouvernement », qui empêchent de relever les vrais défis de l’heure.
Face au refus catégorique du Président IBK, de lui permettre d’avoir la position idoine à l’accomplissement de sa mission, le Premier ministre Oumar Tatam Ly qui n’est pas ‘’un homme lige’’, car ‘’bon sang ne saurait mentir’’, rend le tablier. Koulouba invente encore maladroitement des crimes, pour aller à la recherche du coupable, le malfaiteur désigné, c’est Oumar Tatam Ly.

 

Un plan de communication fera le reste, une campagne odieuse, insidieuse, haineuse, orchestrée contre l’honneur d’un Malien se met à se dérouler depuis Koulouba et étale au grand jour toute la médiocrité de notre gouvernance, qui se résume à une communication de la maladresse.

Pourquoi lyncher Oumar Tatam Ly, un ancien collaborateur du Président, et en toute logique, un homme respectable. Selon un confrère de la place, « dans cette atmosphère délétère, traduisant sans doute les errements du palais, tout y passe. Objectif : traîner Tatam Ly dans la boue parce qu’il a (enfin !) eu le courage d’étaler (dans sa lettre de démission) sur la place publique les tares du pouvoir qui nous gouverne. Le départ (forcé) du banquier est l’illustration (parfaite) du blocage de l’appareil d’Etat. En vérité, le système IBK est déjà en panne, voire sclérosé.

 

Il l’est pas par la faute de Tatam Ly, mais en raison d’une absence de programme de société et d’un manque  de vision porteuse d’espoir et de développement pour le Mali ».

 

En réalité, c’est désormais la machine du sectarisme et de l’intolérance qui est en marche, si on ne prend garde. Comme le dit le slogan de feu Joseph Ki Zerbo, « I lara, I sa la » (tu te couches tu es mort). Selon le confrère, « cette agitation orchestrée autour de la démission du PM est la preuve que le régime perd son sang froid.

 

Il panique au lieu de chercher des solutions aux préoccupations des Maliens. Il gesticule au lieu s’attaquer aux tâches urgentes de l’heure ».

Cet orchestre au rythme bien cadencé, suivant des notes agencées depuis Koulouba, le clairon mortuaire derrière un homme qui a assené la preuve qu’il veut survivre au delà de la cité administrative, sont la preuve, que la démission du Premier ministre Oumar Tatam Ly a pris de court Koulouba et a fait très mal au Président IBK. Pourquoi s’acharne-t-on contre Oumar Tatam Ly, (avec qui nous n’avons aucune affinité) jusqu’au delà de la critique, frisant l’injure ?

B. Daou

PARTAGER

13 COMMENTAIRES

  1. Ce que je ne comprend pas chez Daou c’est ce qu’il veut dire . Il n’y’a pas un seul point de diffamation relevé dans son article. Mr Daou S.T.P une fois de plus soyez un journalist un vrai laissez tomber la rancune de Drame et faites une analyse objective et lucide qui soit agreable a lire.

    Bon courage et que Dieu te guide..
    Ibra

  2. l’acte de démission de Mr Ly prouve que, hali bi meme si d’oumantchia, de meme, il y a quelques démocrates honnêtes au Mali, car ces dernières décennies nous avions vu des ministres empêtré dans des affaires salles jusqu’au cou, mentir au peuple mais refuse de rendre le tablier et restent accrocher au portefeuille pour encore mieux en tuber le peuple sens défense,

    Mr Ly cet acte d’honnêteté te rend dans l’histoire avec la grande porte et par la plus belle manière, je te tire mon chapeau,

  3. tatam ly est homme d honneur comme il a na pas beaucoup maintenant au mali bravo mr ly le mali aura toujours besoin de toi

  4. OTL : le chien aboie, la caravane passe !

    Depuis plusieurs jours OTL le désormais ex-Premier Ministre, est dans le viseur des carabiniers voués à la cause des caciques du régime IBK . Les porteflambeaux de cette cabale ne sont autres que le cabinet du Président de la République . Depuis la parution de sa lettre de démission , les titres se multiplient les uns plus sensationnels que les autres dans les journaux de la place .

    Tantôt on reproche à OTL d’avoir échouer à mettre en place une équipe soudée, tantôt on l’indexe d’avoir été ingrat envers son bienfaiteur . Souvent, OTL est même suspecté d’avoir un agenda caché .

    La dernière trouvaille de cette presse à la solde du pouvoir, c ‘est de vouloir enlevé à OTL les qualités qui ont fait sa réputation : sa compétence et son intégrité.

    Le fait est que rien, absolument rien de ses ‘’élucubrations’’, qu’on imagine douloureux pour OTL, ne corrobore les raisons de sa démission.

    Le président de la République qui a eu confiance en OTL en lui mettant entre les mains le poste combien important de Premier Ministre , a constamment rappelé dans ses adresses à la nation, sa confiance en l’homme et à sa compétence .

    Nous sommes au Mali, l’un des rares, peut-être le seul, pays au monde où on peut reprocher à un homme de démissionner d’un tel poste stratégique.

    En 7 mois , OTL a remis en place l’autorité de l’Etat, rebâtit les institutions de la République, lutter contre la corruption, démanteler la pseudo-République de Kati, mis l’administration au travail, démarré les négociation avec la rébellion . Il ne s’est déplacé que 2 fois à l’extérieur du Mali passant à la plupart de son temps à son bureau sans avoir le temps de fréquenter ni famille, ni amis .

    Ayant constaté qu’il n’a plus le soutien nécessaire pour continuer sa mission, il a préférer rendre le tablier . Quelle élégance, quelle humilité et surtout quelle dignité .

    Mais au lieu de le féliciter, le saluer et le remercier pour la travail accomplit, on tente de le jeter aux chiens .

    Des gens tapis dans l’ombre du pouvoir qui ne veulent pas que d’autres participent à la gestion du pays, s’emploient à dépeindre OTL comme un incompétent .

    Ce qui se passe actuellement contre OTL est assez illustratif du système IBK. Il faut dégager toutes les personnes qui n’étaient pas avec eux pendant la période électorale . Mais en choisissant encore Mara, le Président IBK persiste et signe que personne ne lui dictera sa ligne de conduite .

    La grande expérience accumulée pendant de longues années par IBK lui permettent de très rapidement comprendre ses erreurs et de rectifier le tir quand nécessaire .

    Donc c’est peine perdue pour ces avocats du diable qui croient qu’avec des plumitifs qu’ils vont détruire la réputation d’OTL construite dans la sueur et avec du béton armé et surtout enterrer les relations IBK, OTL. Le chien aboie, la caravane passe !

    Boubrus Diallo

  5. Le plus choquant a été l’éditorial au vitriol de Gaoussa Drabo…Celui qu’on pense être le plus grand journaliste malien n’a trouvé mieux que d’accabler OTL, rejetant toute la faute sur ses frêles épaules, oubliant superbement qu’IBK empêtré dans des sales affaires avec la mafia corse est affaibli, ne disant jamais que cette démission l’accable et réduit sa marge de manœuvre vis à vis de Moussa Mara qui s’il venait à démissionner dans un futur proche mettrait IBK à terre

    • Bien dit Belgellatino. MARA doit dire merci à Tatam LY car IBK n acceptera pas de se brouiller avec lui de si tôt

  6. Le chien aboie, la caravane passe !

    Depuis plusieurs jours OTL le désormais ex-Premier Ministre, est dans le viseur des carabiniers voués à la cause des caciques du régime IBK . Les porteflambeaux de cette cabale ne sont autres que le cabinet du Président de la République . Depuis la parution de sa lettre de démission , les titres se multiplient les uns plus sensationnels que les autres dans les journaux de la place .

    Tantôt on reproche à OTL d’avoir échouer à mettre en place une équipe soudée, tantôt on l’indexe d’avoir été ingrat envers on bienfaiteur . Souvent, OTL est même suspecté d’avoir un agenda caché .

    La dernière trouvaille de cette presse à la solde du pouvoir, c ‘est de vouloir enlevé à OTL les qualités qui ont fait sa réputation : sa compétence et son intégrité.

    Le fait est que rien, absolument rien de ses ‘’élucubrations’’, qu’on imagine douloureux pour OTL, ne corrobore les raisons de sa démission.

    Le président de la République qui a eu confiance en OTL en lui mettant entre les mains le poste combien important de Premier Ministre , a constamment rappelé dans ses adresses à la nation, sa confiance en l’homme et à sa compétences .

    Nous sommes au Mali, l’un des rares, peut-être le seul, pays au monde où on peut reprocher à un homme de démissionner d’un tel poste stratégique.

    En 7 mois , OTL a remis en place l’autorité de l’Etat, rebâtit les institutions de la République, lutter contre la corruption, démanteler la pseudo-République de Kati, mis l’administration au travail, démarré les négociation avec la rébellion . Il ne s’est déplacé que 2 fois à l’extérieur du Mali passant à la plupart de son temps à son bureau sans avoir le temps de fréquenter ni famille, ni amis .

    Ayant constaté qu’il n’a plus le soutien nécessaire pour continuer sa mission, il a préférer rendre le tablier . Quelle élégance, quelle humilité et surtout quelle dignité .

    Mais au lieu de le féliciter, le saluer et le remercier pour la travail accomplit, on tente de le jeter aux chiens .

    Des gens tapis dans l’ombre du pouvoir qui ne veulent pas que d’autres participent à la gestion du pays, s’emploient à dépeindre OTL comme un incompétent .

    Ce qui se passe actuellement contre OTL est assez illustratif du système IBK. Il faut dégager toutes les personnes qui n’étaient pas avec eux pendant la période électorale . Mais en choisissant encore Mara, le Président persiste et signe que personne ne lui dictera sa ligne de conduite .

    La grande expérience accumulée pendant de longues années par IBK lui permettent de très rapidement comprendre ses erreurs et de rectifier le tir quand nécessaire .

    Donc c’est peine perdue pour ces avocats du diable qui croient qu’avec des plumitifs qu’ils vont détruire la réputation d’OTL construite dans la sueur et avec du béton armé et surtout enterrer les relations IBK, OTL. Le chien aboie, la caravane passe !

    Boubrus

  7. Ly t’es un homme de valeur. Nous on a compris ils veulen te salir mai toi au moins tu fleurte pas avec la mafia corse. :mrgreen: :mrgreen:

  8. IBK et son clan ne digèrent pas la gifle PUBLIQUEMENT infligée par la démission brutale de Tatam Ly!

    Et ils la digèrent d’autant moins que l’interessé a eu la finesse d’esprit de faire publier immédiatement copie de sa lettre dans la presse, alors que celle-ci mettait NOIR SUR BLANC en cause la nullité de la politique d’IBK (Dysfonctionnements, Insuffisances…), et mieux mettait en cause le barrage à tout changement d’IBK….. en personne!
    Pas moins de TROIS entretiens couronnés de refus mentionnés (dates à l’appui!) dans la lettre!

    Et ce qu’ils digèrent vraisemblablement encore moins, c’est qu’en refusant « le trône » de P-M, Tatam Ly a démontré un réel courage et une réelle droiture, alors que le président-touriste-voyageur 😆 , entre son absence totale de résultats et ses backchichs de la Mafia, traîne au contraire (et à juste titre!) une image déplorable pour une majorité de Maliens!

    Mais en choisissant comme vengeance le « dénigrement après coup », ils s’enfoncent un peu plus dans la PETITESSE et OTL en ressort encore grandi! Décidément, quel que soit le dossier, à chaque fois qu’IBK veut se « défendre » il s’enfonce lamentablement!…

  9. Félicitation à Tatam LY, un homme courageux et travailleur loin des politiques palabreurs. Preuve que le Mali peut se faire et recèle d’hommes de convictions.
    Bonne chance mon frère, la vie continue avec ses multiples combats et je suis sure que tu as déjà trouvé un autre champ de bataille à la hauteur de tes ambitions et convictions.
    Seulement n’oublit pas le Grand Mali que tes parents ont contribué à façonner à leur temps.

    • Merci à M. LY pour son courage à préserver sa dignité et l’avenir du Mali.
      A Mara de suivre le même chemin s’il constate qu’il a des problèmes ou s’il est empêché dans ses actions.

      • de la médiocrité tjrs de la médiocrité ça c’est depuis les élection.les malien n’en ont pas eu cure au sortir des évènement malheureux!
        DIEU SAUVE LE MALI

      • de la médiocrité tjrs de la médiocrité ça c’est depuis les élections.les malien n’en ont pas eu cure au sortir des évènements malheureux!
        DIEU SAUVE LE MALI

Comments are closed.