Après l’investiture de Dioncounda Traoré, hier, qui pour occuper le poste de premier ministre de la transition ? Dr. Cheick Modibo Diarra, Soumana Sacko ?

89

Selon l’Accord cadre issu des négociations entre la Cédéao et le Comité national de redressement de la démocratie et de la restauration de l’Etat (CNRDRE), un Premier ministre,  chef de gouvernement, disposant des pleins pouvoirs et ayant pour mission de conduire la Transition,  gérer la crise dans le nord du Mali et organiser les élections,  devra être nommé après l’installation du président de la République par intérim.

Michel Sidibé

Parmi les personnalités dont les noms reviennent de plus en plus pour occuper la Primature, il y a le navigateur interplanétaire Dr. Cheick Modibo Diarra, président du RpDM, l’ancien Premier ministre Soumana Sako dit « Monsieur Salaire », président de la CNAS-Faso hèrè, le secrétaire exécutif de l’ONUSIDA, Michel Sidibé, et le spécialiste des élections, le Général Chiaka Sangaré, directeur de la Délégation aux élections (DGE). Lequel parmi ces personnalités aura la préférence des hautes autorités qui dirigent le pays, à savoir le président de la République par intérim, Dioncounda Traoré, et le président du Comité national de redressement de la démocratie et la restauration de l’Etat (CNRDRE), le capitaine Amadou Haya Sanogo ? Ou bien, au-delà de ce cercle restreint, vont-ils aller chercher, ailleurs, l’oiseau rare comme Premier ministre de la transition ?

S’il y a quelqu’un qui est prêt à sacrifier sa candidature à la prochaine élection présidentielle dans le but de servir la nation au niveau de la Primature, c’est bien le navigateur interplanétaire, Dr. Cheick Modibo Diarra, dont le parti, le RpDM, vient de prendre la décision de ne pas présenter de candidat à cette élection au cas où son mentor et président est promu Premier ministre de la transition. Cette décision a été prise, en effet, le samedi 7 avril lors d’une réunion ordinaire du RpDM. Toute chose qui atteste que Dr. Cheick Modibo Diarra pressent, lui-même, quelque part que les plus hautes autorités pourraient avoir besoin de lui pour occuper le poste de Premier ministre.

Selon des sources proches du RpDM, l’ancien patron de Microsoft Afrique et Moyen Orient aurait déjà pris langue avec la première puissance militaire du monde, à savoir les Etats-Unis d’Amérique, afin qu’elle soutienne le Mali dans la reconquête des territoires sous contrôle des bandits armés et des groupuscules islamiques. A cet égard, Dr. Cheick Modibo Diarra aurait eu l’aval des autorités américaines de fournir à notre pays, le temps de bouter les bandits hors du Mali, des hélicoptères bombardiers « Apache » capables de mener une centaine de sorties de jour comme de nuit. Pour cela, les Américains auront besoin uniquement que le Mali mette à leur disposition la base de Sevaré. Aucun combat au sol n’est envisagé. Les militaires maliens se préparant seulement à aller installer leur logistique dans les villes et localités libérées suite aux frappes des bombardiers appuyés en cela par les renseignements fournis par les satellites militaires.

Cheick Modibo Diarra

Toujours selon cette source, les Etats-Unis seraient prêts, à la demande de Dr. Cheick Modibo Diarra, a doter notre pays d’un fichier biométrique, d’un coût de 7 milliards F CFA, pour servir de carte d’électeur dotée d’une puce, mais aussi de carte d’identité. C’est ce système qui vient d’être récemment utilisé au Cap Vert où le président sortant a été battu aux élections de…13 voix. Comme on le voit, Dr. Cheick Modibo Diarra, qui est détenteur d’un Ph.D en Génie mécanique, a de solides relations sur le plan international qui peuvent, si elles sont mobilisées comme cela se dit, aider notre pays à recouvrer la totalité de son territoire. Et cela dans un  bref délai.

Né en décembre 1950 à Nyamina, l’ancien ministre des Finances, Soumana Sacko, est un  économiste formé aux Etats-Unis à l’instar de son cadet Dr. Cheick Modibo Diarra qui est aujourd’hui âgé de 59 ans. Il a été, sous le régime de Moussa Traoré, ministre de l’Economie et des Finances. Il a démissionné (chose rarissime) de son poste afin de ne pas cautionner certaines pratiques sous la dictature. Renonçant ainsi à plusieurs dizaines de millions F CFA que ce poste lui procurait en terme d’avantages. Ce comportement courageux, voire hardi, lui vaudra d’être rappelé, sous la Transition en 1991, pour occuper le poste sensible de Premier ministre de l’époque post dictatoriale devant conduire à la démocratie multipartite. Incorruptible, doté d’une grande intelligence, Dr. Soumana Sako est aux yeux du peuple qui trime l’incarnation même de la bonne gestion. Ce qui n’est pas rien en ces temps où la cupidité des dirigeants les a coupés de ce même peuple.

Soumana Sacko, président Cnas-Faso Hèrè

Dr. Soumana Sacko était attendu pour être candidat à la présidentielle prochaine. Mais l’on se demande s’il a pu fournir les signatures nécessaires à son parrainage. En tout cas, on le dit prêt à renoncer à sa candidature afin de servir le pays au poste de Premier ministre de la Transition qui s’ouvre maintenant. En tout cas, le président de la CNAS- Faso Hérè a, lui-aussi, des solutions pour sortir de la crise au nord Mali. Lors de la conférence de presse, consacrée à cette crise, le 23 février 2012, il a développé deux voies essentielles pour y parvenir, à savoir : le renforcement des capacités de nos forces armées et de sécurité et la poursuite du dialogue politique avec les groupes organisés.

Quant à Michel Sidibé, qui est un spécialiste mondial de la santé, il est né en 1952 et est titulaire de diplômes universitaires en économie, en développement international et planification. Depuis le 1er décembre 2008, il est le secrétaire exécutif de l’ONUSIDA basée à Genève. Au Mali, il a travaillé dans les années 1982 pour la Fondation Terre des Hommes. Peu connu au Mali à cause de son long séjour à l’extérieur, cette personnalité dynamique et affable pourrait s’avérer un gestionnaire perspicace et proposer des solutions de sortie de crise avec un carnet d’adresses assez fourni pour nous attirer les faveurs d’une communauté internationale le plus souvent lente dans ses réactions.

La position de militaire en ces temps de crise sécuritaire pourrait légitimement servir l’ambition du Général Chiaka Sangaré de servir son pays à ce haut niveau de responsabilité. Modeste mais efficace, il a géré plusieurs situations de crise électorale, notamment en Guinée Conakry, dans des moments périlleux. Directeur de la Délégation générale aux élections (DGE), il pourrait se sentir aussi bien à l’aise s’agissant des questions militaires au moment où la moitié du pays est sous le règne des barbares sans foi ni loi. A moins que l’histoire du ficher électoral encore mal ficelé ne le desserve dans cette course à la fonction de Premier ministre de la Transition née de l’Accord cadre du 6 avril 2012 entre le CNRDRE et la Cédéao.

Comme on le voit plusieurs personnes seront écoutées pour ne retenir qu’un seul. Au-delà de ce cercle restreint, il n’est pas exclu que la quête de l’oiseau rare se poursuive encore dans la classe des anciens Premiers ministres. En tout cas, tout le monde attend de voir qui sera choisi pour diriger le futur gouvernement de Transition.

Mamadou FOFANA

 

PARTAGER

89 COMMENTAIRES

  1. cheick modibo diarra est fait pour ce poste il a de nombreux relation à travers le monde et je suis sûr que c’est un homme juste

  2. Les amis, il serait bien d’avoir du recul sur cette question de la primature.
    Les postulats suivants sont à pauser :
    I- rappel
    Ce sera un gouvernement de MISSION. La mission est differente du mandat politique

    II-Profil,
    Tous les pretendants à la presidence de même que leur staff ou membres de leur comités directeurs sont à ecarter de la primature pour les raisons suivantes :
    _ Leur preocupation sera de comploter ou influencer les electeurs en faveur de leur candidat,placer aussi leurs militants aux postes strategiques de l’administration,
    _ Les vrais politiques ne peuvent pas prendre les decisions difficiles qui s’imposent en pareille circonstance,
    _ Imaginez un PM issu du RPM ou du SADI, ou même de l’URD qui doit sanctionner les militants de son parti. Soyez-en convaincu qu’il ne le fera absolument pas. Et c’est là que se trouve la plaie de notre democratie
    _ Le profil ideal dans ce genre de situation est à notre humble avis un malien de l’exterieur, qui n’a pas d’accointances avec les partis politiques, qui à un passé de militant dans un mouvement associatif dans son pays de residence et qui gagne dans son job plus que ce qu’il aura comme salaire de premier ministre mais qui accepte de se sacrifier pour son pays.
    Ex : Chercheur, ecrivain, grand financier dans les organismes internationnaux, consultant internationnal ou enseignant dans une université de renomée internationale etc.

    III – Taille du gouvernement
    Les missions du gouvernement à mettre en place etant connues, pas besoin de bcp de ministre.
    Moins de 10 ministres serait plus productif et economique pour le pays
    Ne céer que des ministères de nos besoins réel,
    1 – Defense à rattacher au president
    2- Santé
    3- education
    4- Agriculture
    5- Eau et hydraulique
    6- Energie et mines et environnement
    7- Justice et garde des sceaux
    8-Elections et recensement (exclisement)
    9- Tout le reste dans un même chapeau c’est à dire finances, economie, commerce, trasport, communication, aff etrangères
    Avec ce qu’on a connu sous ATT, on ne peux pas dire que le pays se porterait mal si nous n’avons pas de ministre de la communication. Tout le monde sait que nous n’avons pas de poids diplomatique et que nous ne sommes pas prets de l’avoir. Un secretaire d’etat sans povoir budgetaire ferai bien le job.
    Bref, pour cette periode Dioncounda et la transition, pas besoin de ministres à ne rien foutre sauf à s’enrichir tranquillement sur notre dos (les mêmes causes produisent les mêmes effets. Ces gens ne changeront pas du jour au lendemain et pire ils n’ont aucune honte à defaut de detourner à prendre des decisions hasardeuses comme le RAVEC)
    Maintenant la personne qui se fera democratiquement elire pourra nomer autant de ministre qu’elle souhaite car ce sera son bilan qui sera presenté aux maliens au bout de 5 ans.
    Que Dieu protège le Mali des capitaines illetrés et des intellectuels corrompus et apatrides.

  3. Consensus pour consensus;pourquoi devons nous avoir à choisir entre tous ces valeureux fils du maliba.Je propose donc le dr diarra à la primature, zou aux finances et à l’économie,mr sidibé aux affaires étrangères et le généralissime à la défense.Qu’en pensez-vous chers maliens?

  4. je trouve Zou le meilleur candidat a ce poste pour bien diriger cette transion avec le brave Amadou Haya Sanogo et son troupe a coté

  5. je trouve ZOU le mieu placé pour gouverner ce pays voler par ATT et son gouvernement.Zou est un homme de parole et objectif

  6. Je pense aussi que Zoumana Sako est le meilleur candidat pour le poste a un moment aussi critique.Zou a fait ses preuves; il a aussi l’experience d’avoir travaille sur le plan international. Quant a M. Diarra (ceci pour etre objectif), il n’a pas l’experience d’executif pour un tel boulot en cette periode difficile que traverse le pays. Encore attention aux opportunistes!

  7. Le choix du PM et la formation d’un gouvernement de Transition est un acte hautement statégique pour l’avenir du Mali. Le Mali est un pays atypique. Le gérer aujourd’hui n’est pas chose aisée car il faut bien connaitre l’administration malienne, avoir la rigueur et le charisme, avoir un aura international, et une bonne connaissance des dossiers.
    Je pense que Dr Soumana Sako est l’homme de la situation

  8. Zou est le meilleur candidat. Il a la connaissance pratique des maliens et a l’expérience de la transition ainsi que le recul. Il ne faut pas hésiter et perdre du temps. Il faut tout de suite le nommer et lui donner les pleins pouvoirs pour nous sortir de cette crise.
    Amen!

  9. slut tot le mund jue pans qe voi me comprandra le mali a besuen de qul que ki conet pulitiq si voi me com pran com ce lui de zomana sakco kia un foi dirige done lui ancor kia de relation inter national ki pemet fin ase probleme amplis ile patrillot viv le mali viv zou et le arme malien et toi le afrqe jue voi re merci

  10. Trois candidats sures : Zoumana Sacko, IBK et Pinochet il faut un homme qui connait la situation réelle au nord pour diriger cette transition et tourner le dos aux propositions française ces pyromanes là tandis que les colons anglophones aident les pays colonisés à faire face à tout les défis la France s’evertu à diviser dans ses colonies.

  11. ne nous faison pas d’illusion. Dans la circonstance actuelle il faut quelqu’un de competent et surtout qui peut compter sur des bonnes relations. Quelque soit ta competence si tu n’as pas de soutien de gros calibre tu risque d’echouer.

  12. tous ces gents qui ont des relations avec des occidanteau esayez de leurs ecarter, zou , check modibo et autre , chercher quelqu’un qui a le san pur du mali , ils sont il fuat les chercher.

  13. Ce dont j’ai peur avec Dr. Diarra est qu’il n’est peut etre pas aussi familier avec les challenges de la situation. On a la situation au nord, la crise politique avec une classe politique de vautours qui ne se soucie (en majorite) que de leur objectifs politiques (au lieu du probleme du nord), l’extremist de Mariko avec son clan, le CNDR qui veut jouer le role du grand frere national, etc…n’oublions pas aussi notre constitution stupide qui veut des elections en 40jours…qui a ecrit cette merde?
    Je n’ai reellement pas de base pour evaluer Dr. Diarra et son abilite de gerer tous ces problemes durant une transition. Par contre, je pense que Zou a eu a faire a la situation dans le passe et pourra probablement manager tous ces problèmes.

    Prions pour un bon premier ministre car on est a un des moments les plus critique de l’histoire du Mali. Le futur du pays depent beaucoup de cette transition.

    Moussa Ag

  14. Je pense que ces deux hommes mieux placer pour relever le défis,ils sont tous deux ambitieux et sont connus aussi sur le plan international,mais je préfère M Diarra comme PM,et Zou candidat au présidentiel pour diriger le grand Mali.
    Nous ne voulons rien savoir des ces généraux de salon qui sont tous complice de la situation actuelle de notre pays.
    Bien que je sois purement appolitique je pense qu’il serait mieux de faire le choix entre ces deux personnalités.
    Vive le Mali UNI ET FORT

    • Ce dont j’ai peur avec Dr. Diarra est qu’il n’est peut etre pas aussi familier avec les challenges de la situation. On a la situation au nord, la crise politique avec une classe politique de vautours qui ne se soucie (en majorite) que de leur objectifs politiques (au lieu du probleme du nord), l’extremist de Mariko avec son clan, le CNDR qui veut jouer le role du grand frere national, etc…n’oublions pas aussi notre constitution stupide qui veut des elections en 40jours…qui a ecrit cette merde?

      Je n’ai reellement pas de base pour evaluer Dr. Diarra et son abilite de gerer tous ces problemes durant une transition. Par contre, je pense que Zou a eu a faire a la situation dans le passe et pourra probablement manager tous ces problemes.

      Prions pour un bon premier ministre car on est a un des moments les plus critique de l’histoire du Mali.

      Moussa Ag

  15. Maliweb, un sondage electronique sur ce sujet?

    Avec l’abondance des commentaires sur le sujet, je pense qu’il serait interessant, si le temps le permet, de voir un sondage electronique. On semble etre divise presque 50-50 entre Dr. Diarra et Zou mais personne ne semble strictement oppose a l’un ou a l’autre.

    Quelqu’un a aussi propose un General de l’armee, donc ce serait peut meme plus interessant d’inclure de facon generique un militaire, un candidat generique de la classe politique, un candidat generique en dehors de la classe politique, et meme le Dr. Mariko qui est la vraie extreme en mon opinion.

    Juste une idee pour inviter les gens a s’exprimer

    Moussa Ag

    • Ag, pourquoi pas moi? Je presente officiellement ma CANDIDATURE pour le poste de premier ministre. Je demande a Maliweb de la transmettre a qui de droit.

      je vous avoue ici que j’ai peur pour le Mali, ou nous semblons limiter les “valeurs sures” maliennes a quelques tetes deja connues. Il est temps que les maliens se debarrasser de cette mentalite de “EXPERIENCES”, de “GRANDS COMMIS” ou de “FINS CONNAISSEURS” de ‘je ne sais quoi’.

      Arretons d’insulter et d’exclure les valeurs sures “inconnues”! Du moins, nous auto-exclure! Pourquoi ces trois? Comment Zou a ete decouvert? Un cadre ordinaire, anonyme comme toi et moi decouvert par GMT. Barack Obama? AOK? IBK?, ATT? Et tous ces grands commis connus a nos jours? arretons d'”idoliser” les hommes. C’est cela le mal malien. Ce n’est pas diabolique de diriger le Mali, ou un pays. Les meilleurs dirigeants ne sont pas forcement les plus “connus”. Beaucoup de dirigeants charismatiques de nos temps ont ete et sont des hommes “hors du serail”.
      Aujourd’hui, le mali a besoin de sang frais, pas ces tetes deja connues. Il faudrait une “revolution”, meme dans le domaine des ressources humaines. C’est dur, mais IL FAUT LE DIRE, comme aimait a le dire l’autre. La jeunesse a interet a prendre ses responsabilites, au lieu de continuer a se laisser berner.
      SOYONS HONNETES, au moins!!!

      • Je n’ai pas de probleme avec n’importe quel candidat a part les militaires. L’article est sur Zou et Dr. Diarra. Nous avons tous notre opinion mais esperons pourle meilleur premier ministre possible…surtout um patriote qui mettra l’interet national avant les interets personals.

        Moussa Ag

  16. Franchement pour le moment le mali à besoin d’un prémier ministre qui pourras nous réglé tout le nord malien en un ci peut de temps je pense que cette personne est bien Cheik Mdibo Diarra bien vu.

  17. Renseignez-vous un peu avant d’écrire vos articles… Faites honneur à l’Afrique svp.
    “En 2007, il est nommé directeur exécutif adjoint des programmes à l’ONUSIDA et sous-Secrétaire général des Nations Unies”

  18. Le meilleur Premier Ministre serait Ousmane Issouffi Maïga: nul ne peut nier ses competence et sa rigueur professionnelle et morale!

  19. A mon avis ZOU sera le meilleur en tant qu’économiste et ayant fait ses preuves dans la dernière transition et connu au niveau mondiale.
    Au Mali il reste beaucoup à faire il faut commencer à retablir l’autorité de l’état faire du Mali le pays des Hommes intègres.

  20. PAS LE SPECIALISTE DE L’ELECTION CAR APPAREMMENT LES FICHES ELECTORALES SONT CONTESTEES PAR LA MAJORITE DES PARTIS POLITIQUES ET ON ALLAIT AUX ELECTIONS, CA ALLAIT ABOUTIR A UNE SITUATION DE CONTESTATION APRES.
    QUE LES MILITAIRES RESTENT A LA DEENSE SECURITE CIVILE…PAS DE MILITAIRE DANS LES MINISTERES COMME AVANT. ON VEUT PLUS.

  21. ARRETEZ CELA C’EST DE LA PROPAGANDE, IL YA DES INTELLECTUELS AU MALI,IL YA DES PATRIOTES AU MALI DES CADRES PURS PRODUITS MALIENS QUI N ONT PAS BESOIN DE FAIRE ETUDES PARCOURS POUR S IMPOSER ,IL FAUT UN CADRE PUR PRODUIT MALIEN, CHEICK , S IL VEUT ETRE MINISTRE, PEUT FAIRE PARTIE DE CE GOUVERNEMENT, JE SAIS QUE CE MONSIEUR NE FINIT PAS CE QU IL A COMMENCE IL FAUT ATTENTION, TOUS LES MALIENS ONT DES CARNETS D ADRESSES, CONTACTS………..

  22. A vous lire on dirait qu’il n’y a pas plus de 3 intellectuels murs au Mali pour prendre les rennes. Je comprends pourquoi nous sommes dans la merde depuis des annees.

  23. Arretez d’ecouter avec vos yeux et utilisez vos oreilles de temps en temps: Modibo diarra est un demarcheur de microsoft. c’est pas ce qu’il faut au Mali.

  24. Que DIEU SAUVE LE MALI!
    Soyons unis et restons en bloc pour que notre pays retrouve son integrite terrotoriale.
    Bonne chance a Dioncounda pour la mission qui lui est confie pour le bonheur des maliennes et des maliens.
    Amen!

  25. Nous avons besoin d un homme ayant de bons contacts avec les grandes puissance · Dr cheick modibo diarra est l homme de la situation. mr sacko est un homme ideal pour la gestion des finances ou pour la gestion du pays en temp de paix.

  26. Nous, les gens du nord nous voulons Soumeylou Boubèye MAIGA. Le seul qui peu nous sortir dans grand “merdier”.

  27. Ajoutez dans la liste Ousmane Issoufi Maiga. Il peut faire l’affaire du Mali en ce moment dur.

  28. je crois que Zoumana est mieux placer pour diriger le pays,concernant dr. Modibo diarra il ne maitrise pas la fonction publique.

  29. La priorité du peuple malien c’est la libération du nord, donc une préférence général pour le Dr Cheich Modibo Diarra

  30. MOdibo Diarra? Pourquoi vous n’appellez pas Bill Gate lui-meme comme 1er ministre? Un homme d’affaires, un affairistes est ce qu’il faut le moins au Mali. C’est l’affairisme qui a mis le Mali ou il est. Alors laissez Modibo Diarra vendre ces ordinateurs et cherchez-vous quelqu’un d’autre. Il y a de grands cerveaux au Mali et a l’exterieur qui ne sont pas forcement des demarcheurs de microsoft.

  31. Je ne connaîs pas beaucoup la rigueur de Cheick M DIARRA; ce que je sais Soumana SACKO est l’homme qu’il faut aujourd’hui au Mali

  32. Massake et Appel merci bcp pour votre idee reflechi et pour votre pariotisme . Dr cheick Modibo Diarra le pays a besoin de toi et j ss percuade que tu es pret a servire ton pays vu tt se que tu fait pour les femmes et les jeunes malien .Que dieu beni le mali

  33. Je pense que le docteur Cheik Diarra peut être un très bon premier ministre pour cette transition.J’ai assez de respect pour Zorro qui est de même en mesure d’assumer aussi pleinement cette mission,mais il sera mieux au poste du futur président de la république,donc Sacko doit maintenir à tout prix sa candidature à la présidentielle.

  34. “Dr. Cheick Modibo Diarra aurait eu l’aval des autorités américaines de fournir à notre pays, le temps de bouter les bandits hors du Mali, des hélicoptères bombardiers « Apache » capables de mener une centaine de sorties de jour comme de nuit.

    Continuez de rever debout! Incroyable!

  35. Je crois qu’il faut prendre le général Mamadou L. BALLO qui est aujourd’hui le Haut fonctionnaire de deffance du ministère de l’urbanisme il est ancien directeur du Génie militaite 8ans spécialiste en génie civile et génie militaire est le mieux écouté dans l’armée malienne pour avoir bien combattu les rébellions Bouréissa 72 heures avec ses troupes sans mangés et libérer la zone. Il est connu dans l’administration et à l’étranger aussi dans le cadre coopération internationale (allemagne, france, ukraine, usa et la russie)

    • Dans ce cas le général serait plutôt mieux du côté des militaires, le ministère de la guerre!

  36. Ce journaliste a volé mon idée sur Dr Cheick 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 Celui qui est bien placé pour le Mali d’aujourd’hui c’est ce Mr là… Il est intelligent, a de tres bonne relation avec tout le monde et surtout soucieux et rigouruex… Je prie pour qu’il soit le PM de mon pays car on en a besoin en ce moment

  37. Je pense que Dr Cheick Modibo Diarra pourrait être le meileur
    Nous devons cooperer avec les americains pour finir cette histoire de rebelion.

  38. Directeur exécutif du Programme des Nations unies sur le VIH-sida (Onusida) depuis le 1er janvier 2009.
    Tous ceux qui ont approché Michel Sidibé gardent le souvenir d’un homme affable, souriant, volontiers charmeur et, surtout, incorrigiblement optimiste. Ce Malien de 56 ans, à la silhouette élégante et longiligne, dirige depuis le 1er janvier 2009 le Programme des Nations unies sur le VIH-sida (Onusida), après en avoir été pendant huit ans le directeur exécutif adjoint. Et c’est dans la ville sud-africaine du Cap qu’il a lancé, le 10 février dernier, sa stratégie de l’Onusida pour l’Afrique.
    « Alors que les programmes que nous gérions en 2001 ne dépassaient pas 350 millions de dollars, ils atteignent désormais 14 milliards, explique-t-il d’une voix posée. D’où mon ambition pour l’Afrique : il faut saisir l’opportunité de la lutte contre le sida – une maladie qui révèle les faiblesses de nos systèmes de santé – pour créer les conditions d’un progrès plus durable et aider les États africains à atteindre les Objectifs du millénaire. »

    Cette confiance dans l’avenir, Michel Sidibé reconnaît qu’il la doit à l’éducation qu’il a reçue. Né à Bamako en 1952, Sidibé est issu de l’un des tout premiers « couples mixtes » : sa mère, une Française originaire des Charentes, et son père, un Peul de Kangaba, à la frontière de la Guinée, se sont rencontrés à Angoulême vers 1942. Partie rejoindre son mari à Bamako, elle y vit encore aujourd’hui, âgée de 86 ans. La mère de Michel Sidibé lui « transmet la compassion, l’envie d’aller vers l’autre ». Son père lui lègue une certaine philosophie de la vie, basée sur la tolérance.
    Après avoir étudié au lycée Askia-Mohamed, où il côtoie une bonne partie de l’élite du Mali contemporain, il se rend en 1972 à Clermont-Ferrand pour ses études. Deux ans plus tard, il se marie avec une étudiante malienne et doit trouver un emploi de gardien de nuit pour subvenir aux besoins de sa famille. Ce qui ne l’empêche pas de militer à la Fédération des étudiants d’Afrique noire en France (FEANF) et d’accumuler les diplômes : licence d’économie, maîtrise de gestion hospitalière, DEA d’économie internationale et du développement et un second de géographie en aménagement du territoire. En 1982, il revient au Mali comme chef de mission pour l’ONG Terre des hommes. Petit coup de pouce du destin : c’est un ancien professeur, devenu secrétaire général de l’association, qui le recrute pour développer les secteurs de la santé et de l’éducation chez les nomades touaregs de la région de Tombouctou.
    Autre effet de cette « main invisible » qui le pousse en avant : l’ex-directeur de l’Unicef, James Grant, le remarque en 1987 et l’engage pour ouvrir un bureau au Kasaï, dans le Zaïre de Mobutu. C’est le début d’une belle carrière à l’ONU : après un passage à New York, il se rend au Swaziland, au Burundi, en Ouganda. Des pays touchés de plein fouet par la pandémie naissante du sida. Aujourd’hui à la pointe du combat contre le virus, il reste optimisme. « Un Africain à la tête de l’Onusida, c’est une grande responsabilité, mais surtout une grande opportunité », affirme-t-il. À condition que les bailleurs, touchés par la crise, ne le laissent pas tomber.

    Lire l’article sur Jeuneafrique.com : Michel Sidibé | Jeuneafrique.com – le premier site d’information et d’actualité sur l’Afrique

  39. Je pense q Zoro est toujours là quand il y a la transition!Le mali a besoin de lui pour redemarrer et continuer à faire fonctionner les Institution!Non à un Néophite en Gestion Publiquue car il faudrait des mois pour comprendre les rouages de cette Administration corrompue et une défense dés
    organiséee!Vivement Zou!

  40. le problème pour le Mali ,c’est que maintenant qu’ATT est parti ,vous allez vous retrouver avec tous les memes suceurs du sang des maliens à la tete du pays !!!!!!! comment voulez vous vous en sortir avec des types dont le seul souci est d’etre calife à la place du calife ?? 😳 😳 😳

  41. please,just before you,bombe Timbuktu,with Elicopter and Stuffs I will like to remide you that I have Familly dear.my mother,and tree sisters are living there, I dont know were to take them , please ,please I beg you D’ont Kill them.
    Sil, vous plait avant,Bombardier, Tombouctou , par Helicoper,et tout c’est vous voulez j’ai une Famille là bàs, Ma Mére,mes soeurs,nos Voisins et Voisins, mes Amis,eux Camarades,tout mon Histoire, les Tombeaux,saints,Tout ça est là bas , Sil vous plait,Cheik Modibo,oui, mais Hélicoptères,pas ni d’attaque, en plus si le Islamique,n’ont pas commis de de Actes de Terrorisme, j’espérais c’est pas l’intelligent qui va le commettre.est si jamais il vous offres votre feu contre la Cite de 333 saints vous serais mondits a tout Jamais

    • Je l’ai une fois dit déjà et je le répète, Dr Cheich Modibo Diarra est de loin le meilleur premier ministre pour cette transition.
      Je ne suis ni de son parti ni du cercle de ses amis ou proches.
      Je suis un simple citoyen qui a suivi l’homme depuis un certain temps dans ses raisonnements. Il est le genre d’homme qui,après avoir tout eu sur le plan international, brûle d’impatience de mettre son expérience,ses ambitions et ses relations au service de son pays. Ne ratons donc pas le rendez-vous avec l’histoire. Cette dernière transition de la vie de notre nation (en tout cas c’est ce que j’espère) ne doit pas être biaiser. Il doit marquer une rupture avec le passé et permettre au Mali de briller une fois pour toute de mille feux sur le plan international. Pour cela le choix des hommes sera le facteur déterminant. CMD a tout à prouver sur le plan national donnons lui une chance et le reste on jugera. May the Almighty bless our country!Que le Tout-Puissant bénisse le Mali.

  42. Un seul conseil a Sanogo et son équipe: allez au bout de vos idées sinon plus tard ceux qui vous poussent a tout lâcher vont dire que vous n’aviez pas de convictions et qu’ c’était par intérêts personnels. Pour le moment, nous croyons a vos dires: remettre le Mali sur les rails.

  43. cheky Modibo Diarra au poste de Premier ministre après que le pays serait très sauveur que nous avons besoin de quelqu’un avec des salutations de l’expérience et le titre des relations internationales

  44. I think the 21st century Africans youth are for democracy, better governance and open debate. Who has better business and security agenda for country future? How one will pay for it……

    • please,just before you,bombe Timbuktu,with Elicopter and Stuffs I will like to tell you that I have Familly dear.my mother,and tree sisters are living there, I dont know were to take them , please ,please I beg you D’ont Kill them.
      Sil, vous plait avant,Bombardier, Tombouctou , par Helicoper,et tout c’est vous voulez j’ai une Famille là bàs, Ma Mére,mes soeurs,nos Voisins et Voisins, mes Amis,eux Camarades,tout mon Histoire, les Tombeaux,saints,Tout ça est là bas , Sil vous plait,Cheik Modibo,oui, mais Hélicoptères,pas ni d’attaque, en plus si le Islamique,n’ont pas commis de de Actes de Terrorisme, j’espérais c’est pas l’intelligent qui va le commettre.est si jamais il vous offres votre feu contre la Cite de 333 saints vous serais mondits a tout Jamais

  45. moi je vote pour le frere de cheik modibo diarra, il a beaucoup d’experiences, il connait l’administration malienne,il connait le systeme des nations unies et l’algerie ou il fut ambassadeur, c’est un excellent cadre, cheick modibo ne connait pas l’administration malienne, meme s’il a des contacts a l’etranger, ce ne sera pas facile pour lui malgre toutes ces propagandes, somana sako est aussi excellent, il peut etre un bon premier ministre . cheick modibo est bon comme ministre de l’education

  46. Il serait souhaitable d’avoir une PRIMATURE blanche , je veux dire toute nouvelle quant a ses elements ( membre du Gouvernemnt ).
    Aussi , surtout , vue le probleme du nord Le PH. CMD est la persone qui, mieux placee pour ce faire et meme ce qui n’est le nord voir nos problematiques en matiere de communication , satelitaire etc…
    INVotre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Nom *

    Adresse de contact *

    Site web

    Saisir un commentaire dans l’espace ci-dessusIl serait souhaitable d’avoir une PRIMATURE blanche , je veux dire toute nouvelle quant a ses elements ( membre du Gouvernemnt ).
    Aussi , surtout , vue le probleme du nord Le PH. CMD est la persone qui, mieux placee pour ce faire et meme ce qui n’est le nord voir nos problematiques en matiere de communication , satelitaire etc…
    IN Fact I am VOTING USA , for many reasons.

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

    Fact I am VOTING USA , for many reasons.

  47. Il serait souhaitable d’avoir une PRIMATURE blanche , je veux dire toute nouvelle quant a ses elements ( membre du Gouvernemnt ).
    Aussi , surtout , vue le probleme du nord Le PH. CMD est la persone qui, mieux placee pour ce faire et meme ce qui n’est le nord voir nos problematiques en matiere de communication , satelitaire etc…
    IN Fact I am VOTING USA , for many reasons.

  48. Arretons la speculation et des parties prises, s’il vous plait. J’ai de l’admiration envres ces 2 personnalites mais j’ai plus de penchant evers CMD mais si il y a un meilleur candidat meme si il est marcio-malien qu’il soit honnete, neutre etc.., qui ne veut prone que l’intert de la nation au lieu des interets partisans et personnels, alors moi je suis derriere lui.
    L’important c’est choix neutre une personnalite qui sera assez neutre pour bien faire et dire ce qu’il pense sans qu’il ne soit suer par aucun de ces partis politiques qui ne voient que leurs interets et le pouvoir. Laissons les negociations continuer et le candidat qui sera choisi le peuple le saura. Apres si on a des choses a dire ou le changement on le fera savoir. C’est nous le Mali, il faut qu’on comprenne cela. Si on veut tout changera by Any Means Necessary.

  49. Cest CMD. Il est bien. Il est au dessus de la classe politique malienne. Pour ce qui est de l’experience, je dirais qu’il apprend vite.

    • Nous ne connaissons pas son experience, en voyant la situation grave , je pense qu’il serait mieux de choisir quelqu un qui a une experience dans l’administration, un premier ministre c’est l’ orientation de la nouvelle polique malienne, on a pas droit a l’erreur

      • Le gars est plus intelligent que tout le Mali… quoi d’autre? Tout est calcule chez lui. T’as pas vu comment obama a guide le navire USA sans experience?

  50. Suggestions:
    Premier ministre= Cheick Modibo Diarra
    Ministre des finances= Soumana Sacko
    Quelles que soient les personnes en charge les priorités doivent être dans cet ordre: libération du Nord, lutte contre la corruption, l’assainissement des finances, la santé et l’éducation…
    Il y a assez de patriotes compétents au Mali, chacun doit assumer ses responsabilités et personne ne doit echapper au contrôle.
    Il est important que tout se passe de façon paisible et solidaire sans aucune partisanerie, car l’ennemi est aux aguets et ne menagera aucun effort pour profiter du desordre et de la division.

    • votre probleme au mali, vous courez derriere n’importe qui, hier c’etait ATT, aujourd hui c’est cheick modibo diarra, vous le connaissez a peine. vous avez deja travaille avec lui,il est bon comme ministre de l’ education

  51. @ HORIZON…..”Lynx22, seriez-vous en train de faire l’avocat du diable? Quand est-ce que vous allez vous reveiller et analyser les choses au fond dans l’interet general du peuple? Bon sang”…….Je ne fais l’avocat aucun diable,je n’invente rien..les FAITS SONT CLAIRS et VERIFIABLES…..Si vous pensez le contraire “HIT ME” avec les arguments…Je ne rentre pas dans d’autres considerations… 😳

  52. Cheick Modibo Diarra (CMD) serait sans doute l’homme de la situation. CMD: premier ministre, Zou: super ministre de l’economie, des finances, des mines et de l’energie. Michel Sidibe: ministre de la santé. Siaka Sangaré: ministre de la defense et des ancients combattants. Prof de math au lycée technique serie MTE dans les années 93-94: ministre de l’education …….reste a suivre. Mais avec ces hommes en haut c’est le Mali gagne. Sans aucun doute

  53. La loi est claire et il faut l’appliquer

    Il faudrait être très  clair avec la junte que le Mali ne toléra aucun autre manquement à la loi et une autre atteinte à sa constitution.

    La constitution de février 1992 est le résultat de la volonté du peuple malien à travers son oui au référendum constitutionnel.

    Le pouvoir déchu d’ATT est une autre émanation du peuple malien à travers son vote du premier tour des élections présidentielles de 2007.

    La constitution accorde un mandat de cinq ans et non un mandat de cinq ans moins deux moins au président élu au suffrage universel direct à deux tours.

    La constitution interdit toute prise de pouvoir par la force autre que par la voie des urnes.

    Si un dirigeant politique ou un homme d’état enfreint à la loi ou devient auteur d’une infraction pénale, c’est la justice qui doit lui sanctionner.

    Au Mali, le pouvoir judiciaire n’est pas assuré par l’armée parce qu’elle n’a ni le mandat constitutionnel ni la compétence juridique pour le faire.

    En s’attaquant à la république le 22 mars 2012, le CNRDRE a commis le pire crime qui puisse exister au Mali.

    Avec la médiation des pays frères du Burkina Fasso et de la Côte d’Ivoire, la représentation nationale à l’assemblée nationale a accordé une amnistie aux membres du CNDRE pour qu’ils s’écartent du pouvoir sans être inquiétés de leurs forfaits du 22 mars 2012.

    Leur mise à l’écart permet le retour à l’ordre constitutionnel normal  dont le Mali a besoin pour bénéficier de l’aide de la communauté internationale.

    Ce retour ce manifeste par une présidence intérimaire de 40 jours et au delà une éventuelle  transition.

    Cette transition doit regrouper les forces vives de la nation autour de la classe politique et dans le cas d’espèce elle sera ni plus ni moins qu’une prolongation de la présidence intérimaire du Pr Dioncounda.

    En clair, le Président Dioncounda Traoré conduit le Mali jusqu’à élection du futur président que ça soit avec un gouvernement  intérimaire ou en transition.

    Le CNRDR est une organisation illégale du point de vue de la constitution de février 1992.

    Pire il n’a aucune légitimité  ni auprès du peuple malien ni dans l’armée malienne.

    A ce titre il ne peut ni imposer au peuple malien sa participation aux instances intérimaires et transitoires du Mali, ni imposer son existence à la république du Mali.

    Dès l’investiture du président intérimaire il faut publier un décret d’interdiction du CNDRE purement et simplement.

    Le CNDRE n’a aucun pouvoir en dehors des actes où il terrorise de paisibles citoyens depuis le 22 mars 2012.

    Alors je dis, au président du CNDRE, dès, l’instant où le président intérimaire sera investi, il aura plein pouvoir pour appliquer la loi au Mali.

    Si par malheur les membres du CNDRE s’interfèrent aux affaires de la république en seconde violation de la loi malienne, le Mali n’aura aucun mal de lever leur amnistie et de les poursuivre devant les juridictions compétentes.

    A bon entendeur salut!

    • Dieu merci!Si les maudites reformes d’ATT passaient,le Mali allait vivre un regime pire que le nazisme,ATT&Co marchaient clairement sur la constitution avec la complicite des institutions qui sont chargees la defendre: »COUR CONSTITUTIONNELLE,ASSEMBLEE NATIONALE,GOUVERNEMENT..mais Helas! » La seule opposition venait d’une impuissante composante de la societe civile….donc il etait evident que l’armee ENTRE EN SCENE pour sauver notre Republique…Vive L’armee nationale et vive le comite..!!! 😳 😳 😳
      ======================================================================
      Ou etaient ceux qui pensent que l’ARMEE ne doit pas se meler de la politique:
      1-Quand la classe politique faisait l’unanimite au tour du general « 2002 et 2007 +le consensus »??
      2-Quand un general de la police fut nomme Premier ministre ???
      3-Quand nos elections furent confiees aux militaires??
      4-Quand le ministere de la defense fut evide au profit d’autres ministeres et d’ambassades a l’etranger???
      5-Combien de militaires figuraient le gouvernement dechu???
      Hypocrisie quand tu nous tiens!!! 😈 😈 😈 😈

      • Le Cnrdre est loin d’être l’armée malienne. L’armée malienne était au front quand le cnrdre pillait à Bamako. Quant à la police elle est démilitarise depuis fort longtemps et Modibo peut valablement se présenter. Nous n’accepteront jamais que nos institutions démocratiques et notre société civile soient prises en otage par la frange droguée de l’armée malienne qui fuit les combats au nord et pillent à Bamako. A bon entendeur…

        • Si la police a ete demilitarisee depuis fort longtemps ,pourquoi Mobido a t-il demissionne pour deposer sa canditure?????Tu dois ravitailler cette frange pour savoir qu’ils prenent la DROGUE:lol: 😆 :lol:……..”NOS INTITUTIONS DEMOCRATIQUES”….,ces institutions ne sont la chasse gardee de personne,elles sont violees dans un sens et d’autre sens on nous sort la couverture democratique.
          Encore une fois,hypocrisie quand tu nous tiens… 👿 👿 👿

          • Lynx22, seriez-vous en train de faire l’avocat du diable? Quand est-ce que vous allez vous reveiller et analyser les choses au fond dans l’interet general du peuple? Bon sang!

      • S’ils pouvaient gerer quoi que se soit, le nord ne serait pas aux mains des rebels aujourd’hui. Il faut les ecarter complement. On va meme les poursuivre dans le futur pour haute trahison et ateinte a l’integrite territoriale du pays! Pour l’instant, ils peuvent souffler et profiter de l’amnistie leurs etant accordee.

  54. oui je vote pour cheick je pense qu’il est mieux placé pour diriger la transition.

  55. J’espere que ce sera l’un de ces deux. Zou a Deja gere une transition de facon satisfaisante et Check Modibo n’est pas un politician de carriere et est certainement capable intellectuellement.

    Prions tous pour un bon premier ministre qui pourra gerer l’a crise politique et le probleme du Nord dans l’interet national Le pays a trop souffert.

    Moussa Ag

Comments are closed.