Après l’annonce de sa candidature à l’Américaine : Le rouleau compresseur de Modibo Sidibé désormais en marche

0
0

C’est désormais chose faite, Modibo Sidibé est candidat à la présidentielle du 29 avril prochain. Le mardi 17 janvier 2012, il était 11hueres, quand Modibo Sidibé déclarait à l’américaine sa candidature face à la presse sans que cela ne soit sous les sons des tambours et tam-tam. Modibo Sidibé vient de donner satisfaction aux nombreux clubs, associations, mouvements et autres regroupements qui travaillent d’arrache pied nuit et jour depuis de longs mois ; en déclarant sa candidature pour l’élection présidentielle à venir. C’est le QG du candidat « de la Nation » sis à Bolibana en face de l’IMACY qui a été le théâtre de l’évènement. Avec cette annonce, nul doute que la forêt a tremblé, pourquoi ? Parce que l’Eléphant venait de faire sortir officiellement sa tête.

Ils étaient venus de tous les organes de presse (écrite et parlée) du pays et de l’étranger, pour suivre avec une attention toute particulière la déclaration de la candidature de l’ancien premier ministre Modibo Sidibé, en vue de sa participation à l’élection présidentielle du 29 avril prochain. Pour témoigner de leur présence à l’évènement, ils étaient venus de tous les horizons du pays et de l’étranger, pour vivre de leurs yeux, l’annonce par Modibo Sidibé de sa candidature à la présidentielle du 29 avril 2012. Ils étaient présents, les présidents des associations, clubs et mouvements de soutien à la candidature de l’homme, que le peuple Malien, dans son ensemble réclame.

Quand l’Eléphant a sorti sa tête, la forêt a tremblé au grand désarroi des autres acteurs de la faune !
En rendant grâce à Dieu, le Tout Puissant et Miséricordieux « Allah Soubahana Wataala » Modibo Sidibé a dans son allocution dit aux Maliennes et aux Maliens, qu’il est candidat pour l’élection présidentielle du 29 avril 2012. Il faut noter que cette annonce tant attendue est intervenue après plus d’un mois de tournée à l’intérieur du pays, où le candidat de la « Nation » était allé chercher les bénédictions de ses pères, mères, sœurs, frères, connaissances, amis, sages, religieux et notabilités, hommes et femmes, jeunes et vieux tant du monde rural que professionnel, avant ce jour des grands hommes.

Avec l’annonce officielle de sa candidature pour la bataille et la conquête de Koulouba, Modibo Sidibé a mis fin à de nombreuses suspicions. Et avec la déclaration officielle de sa candidature pour l’élection présidentielle d’avril prochain, nul doute que la forêt a tremblé, surtout au sein des états major de plusieurs formations politiques. D’où cette phrase : quand l’Eléphant a sorti sa tête, la forêt a tremblé au grand désarroi des autres acteurs de la faune !  

Modibo Sidibé, tout en se réjouissant des avancées démocratiques accomplies par le pays au cours des deux dernières décennies, a estimé que le label démocratique du Mali « n’est point usurpé ». Il a à cet effet salué « le rôle fondamental et les leçons de démocratie » vivantes données par les Présidents Amadou Toumani Touré « ATT » et Alpha Oumar Konaré. Modibo Sidibé a déclaré avoir pris sa décision pour se porter candidat « avec humilité, confiance, sérénité et détermination » après avoir échangé avec le Mali dans sa profondeur et du quotidien, en faisant ainsi allusion aux visites rendues aux populations durant sa tournée nationale.

Modibo Sidibé a dit placer sa candidature dans le cadre « d’une démarche inclusive » pour nouer avec les Maliens un contrat de confiance, d’action, une action basée sur une vision et des valeurs fondamentales de notre grande nation. Il est prêt à travailler en symbiose avec toutes les couches de notre beau et cher pays : le Mali. Modibo Sidibé confiant en l’avenir du pays, entend soumettre au vote de ses compatriotes son projet de développement économique, social, culturel et technologique accéléré adossé à des institutions solides garantes de stabilité et de sécurité, le tout dans un Etat fort et juste. Se présentant comme le candidat de la convergence et de la synthèse, Modibo Sidibé a exprimé son espoir et sa confiance en l’avenir du pays, émerveillé qu’il est par l’inventivité, le patriotisme et surtout l’énergie décomplexé de la jeunesse malienne. Il a réaffirmé sa conviction dans la capacité du pays à se transformer. Comme l’indique déjà l’appellation que lui donne les membres des associations, clubs et mouvements acquis à sa cause ; le candidat de la Nation place déjà sa candidature sous le signe du renforcement et de l’extension des acquis dans leur généralité.
Le rassembleur tout trouvé pour le peuple Malien !

Totalement dédié au service de la Nation, Modibo Sidibé, le rassembleur a déjà lancé le ton. Il entend rassembler le peuple Malien le plus largement possible. Le message de Modibo Sidibé est clair, il s’agit de rassembler tous ceux et toutes celles qui ont conscience, qu’il nous faut renouveler le chemin du labeur, de l’effort et du mérite. Ces valeurs telles que : l’intégrité, le don de soi, le respect, le travail, la solidarité et la responsabilité ; a-t-il dit, devront permettre à chacune et à chacun d’entre nous de trouver la place qui lui revient dans notre société.

Cette conviction est au cœur de la vision qui est la sienne, et de son projet « Mali Horizon 2030 » qu’il a promis de dévoiler très prochainement. Cette autre grande attendue par le peuple Malien dans son ensemble pourrait intervenir au cours de la Convention Nationale prévue pour le mois de février 2012. Il faut signaler que cette convention sera le point d’orgue d’une campagne de proximité menée avec détermination, méthode et à un rythme à la limite du supportable.

Aussi, le candidat de la Nation, du moins le candidat de la « Convergence et de la Synthèse » s’est engagé à bâtir le Mali dont nous rêvons tous. Conscient des enjeux et des défis qui nous attendent, peu importe leur grandeur, Modibo Sidibé fonde l’espoir sur l’avenir de notre pays, qui passe par le réveil et l’implication de la jeunesse dans les débats. La jeunesse malienne, demeure une merveille a soutenu Modibo Sidibé. Il a invité les uns et les autres à ne pas céder à la démagogie des promesses de circonstance. Modibo Sidibé est convaincu d’une chose : la marche ensemble pour réaliser les succès du nouveau cinquantenaire. Le potentiel n’y manque, il est disponible et extraordinairement en notre possession. La jeunesse peut tout faire, tout transformer, pour réaliser ses ambitions, elle doit croire en ses forces et avoir confiance en elle-même.

Par Mahamane A. Touré « Hamane » 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.