Arène Politique : Le Che et Soumi : Les raisons d’une haine

102
Majorité présidentielle : Oumar Mariko risque de partir
Dr Oumar Mariko, président Parti Sadi

Egal à lui-même et comme toujours, Oumar Mariko, à chaque fois que l’occasion lui est donné, ne prive jamais les auditeurs de formules choc, de vérités crues, de ses ressentis et de son avenir politique, pour couronner le tout. C’était le cas le 26 mai dernier sur Kledu, dans le Débat politique de Kassim Traoré.

Soutien prévisible et inconditionnel à Me Bathily

Mohamed Ali Bathily est sûrement le ministre le plus médiatisé ces temps-ci en raison de sa politique foncière qui suscite beaucoup de commentaires, dont des critiques acerbes parfois. Quoi qu’il en soit, il a le soutien du Dr Oumar Mariko et de son parti SADI. Mais le président du parti SADI n’est certainement pas convaincu de l’accompagnement nécessaire du Chef de l’Etat. « Il faut que le Chef de l’Etat s’assume, soutienne Bathily, qu’il donne des instructions au ministre de la justice afin qu’elle s’assume devant les juges d’instructions » a martelé OumarMariko. Qui est visiblement convaincu du sabotage des juges : « Ce que le juge aime le plus, ce sont les litiges fonciers » dit-il. A ceux qui pensent que Bathily fait révolter le peuple, Oumar Mariko répond que « ce sont les faits qui font révolter et non Bathily ». Auquel il est reproché, par ailleurs, d’avoir une double casquette (il est président aussi d’une association) et donc de profiter des moyens de l’Etat à des fins personnelles. Sans démentir l’allégation, Oumar Mariko trouve simplement que « tous les partis de la majorité qui sont représentés dans le gouvernement battent campagne avec les moyens de l’Etat ». C’est donc un soutien sans faille que le Docteur apporte au ministre Bathily de plus en plus contesté.

Soutien aussi à des localités Sarakollé de Kayes

«Satan et le Terroriste»

Le président du parti SADI s’était rendu dernièrement dans certaines localités Sarakolé de la région de Kayes (Bafoulabé, Yélimané,etc) pour apporter son soutien à des communautés en difficultés, notamment avec l’administration. Ce geste a été beaucoup apprécié par la communauté. Et Oumar Mariko de profiter de l’occasion pour déterrer la hache de guerre contre son éternel adversaire (ou ennemi), le député Gassama de Yélimané qui serait impliqué dans le problème de fisc ayant secoué le cercle ces dernières semaines : « C’est vous qui l’avez élu une, deux, trois, quatre fois. Et ce, malgré qu’il tient des propos inconcevables du genre ‘’ma mère est plus importante que toutes les autres mères’’…» constate Oumar Mariko. Qui dénomme, par ailleurs, ‘’la terreur’’ que Gassama fait subir aux populations de Yélimané. En tout cas, Mariko n’a pas pris de gants pour cogner celui qui le qualifie de ‘’Satan’’. Le ‘’terroriste’’ appréciera donc les propos de ‘’Satan’’. Une autre belle empoignade en perspective.

Retour en arrière : « Vous auriez exigé le poste de Premier ministre ? »

C’est ‘’l’époque Sanogo’’ et le journaliste a voulu savoir si oui ou non Oumar Mariko avait exigé d’être Chef du gouvernement des putschistes ? « Comment voulez-vous que je coure après le poste de Premier ministre, moi qui cherche plutôt à être président de la République ? a répondu Oumar Mariko. Sans nous convaincre véritablement. En effet, on se souvient qu’au lendemain du putsch, interrogé par une radio internationale sur sa disponibilité ‘’à être Premier ministre, le Dr Mariko s’était dit « disposé ». Nous concédons toutefois qu’entre ‘’exiger’’ et ‘’être disposé’’, il y a sürement une nuance importante.

            SADI – FARE : Qu’en est-il au juste ?     

Les partis SADI et FARE de l’ex Premier ministre, Modibo Sidibé, se sont bel et bien rencontrés ces derniers temps à un niveau supérieur. Simple visite de courtoisie ? Avec des arrière-pensées ? Autant de questions qu’on peut se poser quand on sait tout ce qui peut opposer les deux camps. Modibo Sidibé a été le Premier ministre de celui dont le parti SADI a salué le départ. Le FARE était dans le FDR pendant que SADI jouait le rôle du leader du côté de MP 22. Le FARE est aujourd’hui dans l’opposition pendant que SADI dit être de la majorité, une position que la majorité a sûrement du mal à comprendre tant le Dr n’a jamais mâché ses mots à l’endroit du régime. « On s’est écoutés, on va s’expliquer plus tard sur les aspects idéologiques. Nous sommes tous de l’International Socialiste…» dit en substance Oumar Mariko pour commenter le contact que les deux partis ont établi. La politique, n’est-ce pas l’art du possible ?

Sadi – RPM : rien que de la lassitude

Le parti SADI a eu le même type de contacts avec le parti au pouvoir, le RPM. Des échanges ont eu lieu avec Boulkassoum Haïdara, Bocari Tréta sur « l’avenir du pays, mais rien, on est fatigués. Eux n s’occupent que des questions de postes» dénonce l’atypique chef d’un parti se disant de la majorité. Mais pour Oumar Mariko, c’est le Mali qui compte…pas un camp. Bravo, si c’est vraiment sincère.

Mariko – Soumi : Qu’y a-t-il au fond pour motiver une telle haine ?

Que ce soit Oumar Mariko,  le président du parti, Dr Allaye Boccoum, ou un autre responsable, toute occasion est bonne pour ‘’descendre mal mal’’ sur Soumaïla Cissé, le président de l’URD et chef de file de l’opposition. Mariko n’a pas dérogé à la règle lors de son dernier passage sur Klédu. D’abord sur un plan global, puisqu’il a accusé les marcheurs de l’opposition (21 mai dernier) de n’avoir soulevé que les questions qui les intéressent, et non celles qui importent au peuple, comme la justice, ou mieux le défaut de justice dans notre pays. On peut comprendre cette réaction de Mariko comme faisant partie du jeu politique et démocratique. En revanche, difficile de la partager au fond, car, grosso modo, les questions soulevées englobent tous les maux de la société. Les seuls ‘’problèmes de gouvernance, de corruption’’ englobent tout.

« Affaire de générateur d’Allemagne »

Beaucoup de citoyens reprochent au Dr Mariko de passer plus de temps à critiquer, donnant finalement l’impression de ce que d’aucuns appellent prosaïquement ‘’un aigri social’’ ou dans le contexte politique, « un aigri politique ». C’est ainsi qu’un auditeur apparemment furieux a invité Mariko « à parler politique et d’arrêter ses critiques, dirigées en particulier contre Soumaïla Cissé qui ne le critique jamais ». A moins d’être un ‘’anti-Soumi’’, il faut reconnaître qu’il y a du vrai dans ces reproches de cet auditeur. Mais Mariko a aussi ses raisons : « On me critique, insulte tous les jours, notamment dans les médias. On m’a accusé de meurtre…» s’est-il défendu. Avec brio aussi, car ce qu’il dit n’est pas non plus sans fondement.

Venons-en à présent à la critique qui avait suscité cette empoignade verbale entre le politique et l’auditeur. Grosso modo, Mariko trouve que Soumi est mal placé pour dénoncer une crise d’électricité, comme il l’a fait avec ses partenaires le 21 mai dernier, à la faveur de la marche organisée par l’opposition ce jour. Selon Oumar Mariko, au moment où Soumaila Cissé était aux finances, la République Fédérale d’Allemagne (RFA) avait voulu offrir gracieusement à notre pays un générateur d’une très grande puissance. Le professeur Yoro Diakité était à l’époque ministre de l’Energie. Le Mali n’a plus eu ce groupe électrogène. Qui a, toujours selon lui, pris la direction de l’Inde qui en a bénéficié gratuitement. Tandis que le Mali achetait un autre. Comment et pourquoi le Mali, à qui la proposition avait été faite en premier lieu, n’a-t-il pu bénéficier de ce groupe électrogène ? Dr Mariko réserve sa réponse après qu’on aura posé la question au présumé responsable, Soumaïla Cissé. Drôle de démarche à plus d’un titre de la part du politique le plus allergique à Soumaïla Cissé. En effet, Soumaïla Cissé n’était pas à l’Energie, dirigée alors par le Pr Yoro Diakité. Ensuite et surtout, c’est lui Mariko qui a révélé l’affaire. Il lui revient donc (ne serait-ce que par respect pour les auditeurs qu’il a mis en appétit et qui n’ont pas forcément l’occasion d’approcher Soumi pour lui poser la question) et d’éclaircir la lanterne des auditeurs et des citoyens. En donnant la réponse à la question qu’il a lui-même posée, il aurait facilité également la tâche au journaliste qui n’aurait plus qu’à confronter ses allégations aux explications de Soumi.

Mariko révèle enfin les raisons de sa haine pour Soumi

« Il n’y a rien entre moi et Soumaila Cissé. A part le Mali » dixit Oumar Mariko. Mais il nous semble que l’hostilité sans pareil que Mariko voue à Soumi est liée à cette histoire de générateur. « A l’époque, mon père était malade » a lâché Oumar Mariko, laissant comprendre que son père malade a souffert des délestages d’alors .Et que les raisons de sa haine sont plus personnelles que politiques. Une sorte de « vendetta » à la Sicilienne où la famille compte plus que tout ?

Institut Universitaire de Gestion, Questions d’Actualité ne suffit pas

La crise qui perdure à l’I.U.G. préoccupe le Dr Mariko au plus haut point. D’abord il accuse l’opposition de n’avoir pas abordé le sujet lors de sa marche (c’est tout de même un problème singulier qui est pris en charge dans un thème global), mais en plus il estime que le cadre choisi (Questions d’Actualité de l’Assemblée Nationale) n’était pas approprié, suffisant pour vider la question. « Il faut interpeller Me Tall » pour débattre longuement du problème qui s’enlise dans la quasi indifférence des autorités. Voici enfin un beau soutien aux étudiants et aux enseignants qui ne demandent que cela : aller au fond du dossier pour que ‘’plus jamais ça’’.

Mariko candidat en 2018 ?

« Cela dépend du choix des militants. Nous n’avons pas le même programme que le parti présidentiel, donc à un certain moment on va se préparer. Et puis on ne s’est jamais refusé à la candidature à une présidentielle, donc une candidature, c’est ce qu’il y a de plus probable » annonce sans détours le président du parti SADI. Qui ne fait aucun mystère de sa future candidature. Si bien sûr, les militants lui en donnent mandat.

Mariko reste une énigme

Ils sont nombreux les Maliens à apprécier les actes du président du parti SADI, et cela ne date pas d’aujourd’hui. Cependant ce capital sympathie n’a pas l’air de se traduire en actes concrets dans les urnes. Quelles explications y a-t-il à cela ? Une étude approfondie est sûrement nécessaire. En attendant, nous allons nous fonder sur les opinions d’observateurs. Ainsi, pour les uns, le Dr Mariko est ‘’bon comme opposant’’, pour dénoncer des situations d’injustice et autres. Mais ‘’président de la République’’, il serait un épouvantail pour de nombreux partenaires qui tourneraient dos au Mali. Cela relève de son caractère jugé quelque peu ‘’extrémiste’’. Le même ‘’extrémisme’’ qui le pousse à être souvent trop agressif dans ses propos et envers ses adversaires. « Critiquer, c’est bien mais quand c’est modéré et qu’il y a des preuves » observe un citoyen. Pour les autres, Mariko est ce qu’on appelle en politique un « populiste». En termes plus simples, c’est la tendance à promettre monts et merveilles, sachant bien qu’au fond c’est irréalisable. C’est en quelque sorte de la démagogie qui veut dire aussi ‘’tromper le peuple, en tout cas les naïfs’’. ‘’Cela s’observe chez Mariko quand il s’est toujours dit opposé à l’arrivée de troupes étrangères, notamment françaises à Konna, alors même qu’il savait pertinemment que nos forces n’étaient plus en mesure de contenir l’assaut des djihadistes’’ fait remarquer un autre observateur. Qui ajoute que Mariko est à l’image d’une Aminata Dramane Traoré, une autre idéaliste de l’altermondialisme, toujours opposée aux produits étrangers, mais incapable de proposer l’alternative ; l’alternative ne se limitant pas à dire « consommons ce que nous produisons». Il faut d’abord ‘’produire’’ et cela ne se décrète pas en un jour. Est-ce d’ailleurs sincère de la part de cette ex ministre qui ne donne guère l’exemple en vendant le verre de thé à 1000 F ou en fixant la nuitée dans son hôtel au-delà d’une bourse malienne voire africaine. Cela, ce n’est pas ‘’l’altermondialisme’’. ‘’Un autre Mali est possible’’, mais celui-là n’est pas souhaitable. Mais revenons au Dr Mariko, sollicité ici et là par les populations pour les aider à combattre les injustices, mais ignoré dans les urnes. Cette contradiction soulève une autre interrogation : y a-t-il seulement élections ? En d’autres termes, les scrutins sont-ils suffisamment sincères et crédibles pour que l’on puisse se fier aux tendances issues des urnes ? Rien n’est moins sûr. Mais il faut dire aussi que Mariko comme Soumana Sacko sont des ‘’victimes politiques’’ d’un peuple de plus en plus ‘’beau parleur’’, et donc qui agit peu : « on loue les qualités du candidat sans franchir le pas qui peut faire du rêve une réalité». Mariko a sûrement compris cela, puisque répondant à un auditeur fan (de lui) qui cherchait à savoir ‘’ ce que Mariko propose pour sortir le Mali de cette situation’’, il a d’abord sensibilisé et guide l’auditeur vers le parti. Une façon de faire de ce sympathisant un militant actif.

Sory Haidara

PARTAGER

102 COMMENTAIRES

  1. Qui est ce journalier de Haïdara qui se moque du Dr OUMAR ? Que fait de Sheïtane BAROU un Che ? Qualifier quelqu’un de CHE en 2016, c’est lui dire qu’il est un rêveur. C’est lui dire qu’il se bat pour un monde qui n’existe que dans les contes de fées et les rêves. 🙂 🙂 😀 🙂 😀 😀 🙂 😀

  2. Le problème du groupe électrogène donné gratuitement au Mali n’est pas lié au refus de SOUMI, mais du Président Alpha Oumar KONARE qui était le seul décideurs de ce don. Surtout que l’Allemagne est le premier pays a avoir reconnaitre le Mali indépendant. Les diplomates ne jouent pas avec cet état de fait. Un jour naitra un malien plus conscient et plus regardant vers son pays, ce jour là le développement sera amorcé. Avec le malien d’aujourd’hui nous irons inexorablement vers une reconstruction de la conscience collective du Mali. Personne ne dit la vérité, tout le monde ment sans vergogne, personne ne soutient la vérité, dès qu’une vérité s’annonce tout le monde se faufilent et tourne le dos.
    Qu’Allah protège le Mali au bord du précipice.
    NB: Il se construira un jour, car aucun pays comme le Mali ne peut disparaitre aujourd’hui.

  3. J’apprécie Mariko non en tant que politicien…mais parce qu’il dit ce qu’il pense et il est toujours à la défense de la justice et les droits des pauvres…..ca ce n’est pas rien dans un pays qui fait partie de 10 pays les plus socialement injustes au monde (selon certain rapport de la CIA)….. 100% de citoyens maliens participe à la production des biens et de la richesse publique au Mali, mais 95% ne voie rien de cette richesse publique….par exemple, l’électricité elle est subventionnée par l’état a plus 50 milliards annuels pour qui? Pour les plus riches et les plus aisés de la société…sinon les plus pauvres n’ont même un réseau d’électricité dans leurs maisons, moins encore y demander une baisse de cout. Les “logements sociaux” on les construit pour qui? Pour les plus riches et les plus capables… sinon les plus pauvres ne sont même pas qualifiés pour passer les critères (compte bancaire, bulletins de salaire etc…) ….les fonds dédiés aux soi-disant logements sociaux doivent etre divisés en deux….50% doit etre plutôt investis dans les hôpitaux sociaux à travers le Mali…partout dans les contrée éloignées. On doit aussi couper les subventions de l’électricité et investir cet argent dans les écoles et les hôpitaux et les routes….pourquoi l’état doit payer la facture de l’électricité pour des gens aisés?

  4. Le domaine foncier au Mali est à l’origine de plusieurs conflit et aussi les constructions sont faits illicitement, l’octroi des terrains ne se fait point dans les normes. Toute la population malienne soutient le ministre Bahily pour son travail salutaire pour la régularisation du secteur foncier. Et je suis ravi de voir le président IBK lui affirmer son soutien et encouragement pour son travail bien fait.

  5. Je suis ravi de voir Oumar Mariko soutenir le Ministre Bathily, il est en train de mettre de l’ordre dans le domaine foncier. C’est l’un des existentielles crises qui existe au sein de la population et qui prend de plus en plus de l’ampleur. Je trouve harmonieux de voire le chef de l’Etat apporté son soutien au ministre Bathily pour sa responsabilité et sa droiture dans son travail.

  6. Ce “Satan politique” a initié et soutenu le déplorable Coup d’Etat du 22 mars 2012. Voilà un piètre politique, un fanfaron qui n’a rien apporté au Mali.

  7. Oumar Mariko utilise très mal la politique malienne pour arriver à ces fins. Il est devenu le cauchemar de la politique malienne. Sa présence à Kidal a été vraiment un acte déraisonnable de sa part car cela l’a permis de perd toute le peu de considération dont la population malienne gardais en lui.

  8. La course vers Koulouba se fait par tous les moyens. Oumar Mariko est en train de tout mettre en œuvre pour en fin être le grand prochain locataire de Koulouba. Mais il a beaucoup à faire, la route est toujours longue.

  9. Oumar Mariko est un grand agitateur politique, il n’a pas la compétence adéquat pour gouverner ce pays. IBK est l’homme qui faut à la place qu’il faut. Oumar Mariko a du pain sur la planche car IBK est le seul favori des élections de 2018.

  10. Oumar Mariko perd son temps en présentant à l’élection présidentielle de 2018, parce qu’il a perdu la confiance de la population malienne. Oumar Mariko, le complice de MNLA et il fait aussi l’objet d’accusation de meurtre lors d’un mouvement estudiantin, la population malienne ne fait plus confiance a Oumar Mariko.

  11. Je pense que cela est mauvais de voir un politicien et surcroit un député malien sympathiser avec les rebelles qui tentent de mettre en mauvaise posture le pays. La collaboration d’Oumar Mariko avec les rebelles n’a de valeur que si elle rapport au pays.

  12. cet vaurien de Oumar Mariko qui veut se lancer dans la course pour Koulouba pour 2018 ne sera pas président du Mali car ce monsieur est un incapable mais je lui demande de chercher à soutenir le président de la république car cela serait mieux pour lui.

  13. Soumi champion voleur n’est pas un exemple et qui se permet de faire des attaques raison pour laquelle Oumar Mariko et autres lui crachent des vérités mais Soumi est un homme qui ne connait la pas la honte.

  14. Oumar Mariko est un couteau à double tranchant il se dit faire partir de la majorité alors qu’il est de l’opposition car il n’a jamais soutenu les actions de la majorité présidentielle, il est toujours opposant comme le fait les opposants car il a rejoint la majorité pour un poste ministériel. Ouma Mariko fait la politique du ventre.

  15. Je pense que c’est tout le peuple malien a avait salué le coup d’état contre ATT et non seulement le parti politique de Oumar Mariko le SADI. Il faut dire que le coup d’était était bienvenu mais s’il est anti-constitutionnelle car ATT avait failli à sa mission de protection du territoire malien.

  16. ce vaur.ien ne pourra pas occuper le poste de premier ministre. la gestion d’une nation demande de la sage, l’expérience et la compétence alors que tout ceci Mariko ne rentre pas en ligne de compte. ce qui serait mieux pour lui c’est d’approcher le président IBK pour mieux apprendre car lui, il a fait ses preuves et continu d’en faire.

  17. on se lève pas du jour pour devenir le président de la république mais il faut tes preuves et pour cela il faut être un bosseur. Mariko a tort de dire qu’il ne voulais pas être le premier ministre mais le président mais il faut commencer quelque part d’abord car étant le premier ministre on apprend la gestion de la nation ce qui a permis à IBK d’être le président de la république aujourd’hui.

  18. le fait d’apporter son soutien à des communautés en difficultés, notamment avec l’administration dans certaines localités de la région de Kayes est salutaire. il faut dire que Oumar Mariko a pleinement raison de s’adresser à ce peuple qui ne fait que donner sa voix à un opportuniste comme Gassama.

  19. Oumar Mariko est un aigri de la république qui cherche toujours à dénigrer le président IBK. Il faut dire que le ministre Mohamed Ali Bathily a le soutien du président IBK car s’il est là c’est grâce au président qui lui toujours confiance et le soutien dans ses prises de décision.

  20. Chaque parti politique au sein de la majorité présidentielle sait pourquoi il a rejoint la majorité. Oumar Mariko aime se fait voir et raconte du n’importe quoi. Il n’a jamais soutenu le président dans ses actions donc ne cherche pas de semer la discorde entre le président et le ministre.

  21. Je n’ai jamais vu Mariko poser un acte positif dans sa vie. Il ne fait que s’attaquer au gouvernement en dénigrant car il s’est vu refusé un poste ministériel. Sa commune s’est trompée de personne en le votant comme député. S’il veut se présenter je pense qu’il doit aller à Kidal

  22. Mariko est un vieux aigris qui ne peut se mesurer au président IBK. Nous savons tous pourquoi ces partis s’allient à la majorité. C’est des postes ministériels. Ils n’ont jamais défendu le président malgré les attaques des opposants.

  23. Le président ne compte pas sur la majorité pour se faire réélire. D’ailleurs ce sont des gens qui ne jurent que par leur intérêt. Mara et Mariko n’ont jamais accordé d’importance à la mouvance de la majorité présidentielle.

  24. Avec tout ce que le pays traverse Monsieur ne voit que les élections. Ces amis ne cessent de créer d’autres exigences pour mettre en retard le processus de paix.
    C’est un aigris politique qui en veut beaucoup au président de la république car il n’a pas eu de poste de responsabilité.

  25. Je crois que OUMAR MARIKO doit s’évaluer pour savoir ce qu’il vaut avant de se jetter dans la course à Koulouba.Mais on dirait bien qu’il se fait des illusions.Il ne pourra jamais présidé ce pays même si on lui en donnait l’occasion.

  26. Je me demande l’appartenance politique de cet homme. On ne peut pas de réclamer de la majorité et se présenter aux élections contre le président de la république. Je pense qu’il doit aller se présenter chez le Mnla et non ici à Bamako.

  27. Les hommes politiques comme Oumar Mariko ne peuvent que se présenter aux élections mais ils ne pourront jamais les remporter. Donc que Mariko soit candidat ou pas cela n’engage que lui.

  28. La déclaration de candidature d’Oumar Mariko ne doit pas le pousser à changer de camp ou autre principe de fonctionnement politique. L’actuelle mouvance présidentielle a besoin de Mariko pour l’aider à conserver sa diversité politique aimée par toute la population locale.

  29. Le Mali a besoin des hommes comme Mohamed Aly Bathily. Depuis son avènement au gouvernement à aujourd’hui, il ne fait qu’agir conformément aux règlements de la nation.

  30. Le gouvernement doit prendre ses responsabilités en accompagnant le ministre des domaines de l’Etat et des affaires foncières, Mohamed Ali Bathily, pour ce qu’il fait. Je sais que les éventuelles victimes ou leurs parents vont coûte que coûte vouloir à lui mais il ne fait que son travail. ET je le soutiens pour cela. La justice doit être rendue. Le patrimoine foncier est un droit inviolable. IBK sait à qui faire confiance.

  31. Dans un Etat de droit, seule l’application de la loi est la solution à un problème, surtout foncier. Donc il faut que le ministre des domaines de l’Etat et des affaires foncières fasse respecter la loi comme cela se doit. Le peuple malien n’est pas un peuple qu’il faut tromper en faisant semblant de vouloir appliquer la loi. Il faut joindre l’acte à la parole. Tout comme IBK, toute la population malienne est derrière le ministre Bathily pour traquer les spéculateurs fonciers. C’est pour dire à l’honorable Mariko qu’il n’est pas le seul à renouveler son soutien au ministre Bathily.

  32. Vous savez ce qui me plait chez le ministre des domaines de l’Etat et des affaires foncières, c’est que c’est une personne digne, intègre, loyale et droite. Il ne veut pas que certaines personnes se permettent de faire de violation et qu’elles sortent gagnantes. La loi sera appliquée. Je remercie le président pour avoir renouvelé sa confiance à Bathily.

  33. Le ministre Mohamed Ali Bathily a essuyé les larmes de beaucoup de pauvre gens donc les terres avait été arraché de force pour revendre a des riches personnes.Ceci merite le soutien de toute personne de bonne foi de ce pays.

  34. C’est parce que Mariko démonte Soumaila le voleur de l’Uemoa, la Cmdt que vous le traitez de terroriste et d’aigris. Nous n’accepterons pas cela car il ne fait que dire la vérité sur ton mentor qui n’est autre que ceux qui ont mis le Mali dans l’ombre.

    • si soumi champion etait voleur alors je dirais qu il est beni.Le malien n est meilleur que dans la diffamation ils sont champions du monde dans ça c est pourquoi ce pays ne sera jamais emergeant car on aime pas les travailleurs qui ont souci du pays et qui ont les expertises pour avancer les choses.Desoler pour le pays on restera longtemps dans cet etat.

  35. La personne du ministre des domaines de l’État et des affaires foncières, Mohamed Ali Bathily, est quelqu’un de parole et de droit. La qualité que j’apprécie chez lui est qu’il ne supporte pas qu’on viole la loi sans subir des sanctions ou autres peines. C’est pour quoi il a bénéficié de la confiance du chef de l’État, au cas où Mariko l’ignore.

  36. La population malienne est prête est vivre encore les actes malhonnêtes de nos hommes politiques. Avec tout le respect que j’ai pour la personne d’Oumar Mariko, je crois qu’il ne devrait pas se déclarer candidat pour les élections prochaines. Avec IBK, il peut espérer à de postes stratégiques proportionnels à sa personne.

  37. Cette déclaration de candidature de l’honorable Mariko intervention à quelques jours de l’octroi du visa français à ce dernier qui en était privé. Je lui souhaite le meilleur. Actuellement, aucun autre candidat ne peut remporter les élections présidentielles dans ce pays si ce n’est pas Ibrahim Boubacar Keïta.

  38. Les élections présidentielles prochaines ne seront pas roses pour les présidents des partis politiques maliens. Car rien n’empêchera la réélection d’Ibrahim Boubacar Keïta pour un second mandat. Je n’en veux pas à Oumar Mariko pour cette déclaration de candidature, juste un conseille, il ne doit pas se désolidariser d’IBK pour son propre bien et le bien de la nation malienne.

  39. Il faut reconnaitre que Soumaila le voleur est un mauvais grain dans la politique malienne. Mariko ne parle inutilement comme Soumaila le fait sur le président. Il devait savoir se taire avec les prérogatives que le président lui a offertes.

  40. La candidature de l’honorable Oumar Mariko aux élections prochaines de 2018 va susciter des polémiques. Cela je le sais. Mais, tout comme Moussa Mara, je pense qu’il a eu tort de déclarer aussi vite sa candidature aux élections de 2018.

  41. Oumar mariko lui-même sait bien qu’il ne sera jamais ministre a plus forte raison président dans ce pays son caractère détermine sa personne toujours aigri et et se laisse emporter par la colère a chaque fois que l’occasion se présente donc il ne faut pas qu’il se fatigue il n’est pas fait pour être président

  42. Soumaïla Cissé, étant aux prémices de ses fonctions, ne donne aucune image pouvant susciter de l’espoir d’une démocratie conservatrice et créatrice chez les maliens. Il n’y a rien à critiquer, cher journaliste. A force de vouloir trop d’une personne on s’autodétruit.

  43. Mariko fait des reproche a gassama lors de son passage dans la région de kayes ce qui est deloyale de sa part vu que la population de yélémane a élu gassama a plus de trois reprise donc c’est pas a lui de monter cette population contre leur élu local

  44. Les hommes politiques qui disent combattre la corruption sont les corrompu soumaila cissé a détourner de l’argent publique depuis bien longtemps on se souvient en 2002 lors de la campagne électorale contre ATT il avait fait gaspiller l’argent voler a l’ACI au temps de alpha et maintenant ces 27 milliards sont destinés a la campagne prochaine mais on va pas te laisser faire et tièbilé drame pour son ambition politique dénigre le mali et l’accuse d’avoir légué son insécurité a la sous région c’est de la politique çà

  45. Il faut apporter son soutien à la population de Yélimané et leur montrer le vrai visage de Gassama qui n’est qu’un voleur et un escroc de la pure espèce comme son patron Soumaila.

  46. Je complètement d’accord avec MARIKO concernant la marche du 21 mai passé l’opposition se déguise sous le problèmes sociaux que traverse le pays pour semer le désordre Tiébilé Dramé qui vociférait ce jour là contre les coupures d’eau et d’électricité a des factures d’eau et d’électricité impayées.L’opposition malienne se moque des populations maliennes.Il faut donc que les gens se réveillent car l’opposition malienne est une plaie.

  47. Le ministre Bathily doit prendre le taureau par les cornes car les questions foncières sont des questions qui tiennent à cœur aux populations et elles sont prêtes à tout pour sauvegarder leurs patrimoines; même au prix de leurs vies.
    Il doit être transparent dans ses faits et gestes pour éviter tout désordre dans cette question sensible. Il a déjà le soutien du président; c’est à lui d’assumer pleinement sa responsabilité.

  48. Mariko qui parle du peuple de ses droits et voila au moment ou le pays va mal au moment ou l’on cherche a résoudre la crise que subisse le pays voila ces assoiffés cherche les moyens pour faire leur déclaration d’amour a koulouba

  49. La gestion du foncier au Mali est une tâche qui n’est pas facile mais avec une bonne gestion et l’appui des expériences des hommes de droit on donne rendez vous l’équité dans un pays qui depuis longtemps vécu dans l’injustice
    cet encouragement du président du parti SADI après celle de IBK va donner une poussée énorme dans la recherche de l’équité dans le domaine du foncier le mali fait place a la justice et resoudre un grand mal dont souffre beaucoup de malien

  50. Je pense qu’il doit d’abord pour que la paix vienne dans le pays avant de se prononcer sur sa candidature.Mais comme tous les autres le pays n’est pas le problème de Oumar mariko.C’est sa candidature qui n’est qu’une figuration qui l’intéresse.

  51. Mariko attaquera Soumi s’il continue de manipuler le peuple en leur mentant. Soumaila n’est pas qu’il fait croire aux gens. Le retard de notre pays est de leur faute car un pays ne se construit pas une seule année. Mais ils sont les premiers à injurier sur telle ou telle chose

  52. Pour les maliens, l’opposition défend plutôt son intérêt et non celui du Mali car ils sont contents que les situations du pays s’empire.Les partisans de l’opposition n’ont autre but que de replonger notre pays dans cette émeute pour pouvoir atteindre leur objectif dans ce pays.

  53. La gestion du foncier au Mali est une tâche qui n’est pas facile. Le ministre Bathily a hérité d’une situation très compliquée. Mais il a su gérer avec professionnalisme et détermination»
    Merci le monsieur le président d’avoir Monsieur Mohamed Ali Bathily comme ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières.

  54. Le soutien de mariko précède celle du président de la république au ministre BATHILY un secteur aussi compliquée que le domaine foncier est rare mais le ministre a su gérer avec détermination et professionnalisme d’ou l’encouragement du président et son soutien

  55. l’opposition s’oppose entre eux on se demande quelle est la raison de cette discorde est ce les séquelle de la marche ou l’arrogance de certain membre dans le partage des postes fictives qu’ils se sont fut lors de la marche en tout cas la question qui se pose est qu’est il arriver a la bande de microbes de soumi
    mariko connait les vrais intentions de soumaila cissé c’est pourquoi il ressent du mépris contre soumi le voleur sous régionale

  56. le système démocratique malien est confronté à des nombreuses difficultés qui freinent son épanouissement. on peut cité la corruption et l’impunité comme principales épreuves de la démocratie malienne c’est pourquoi le président de la république s’est engager a lutter contre quelle maux qui freine la bonne marche de l’état mais sur tout le nombre trop élever des partis politique qui remplisse la scène politique de toute sorte de débat inutile et qui font de la politique un moyen de survie

  57. Mariko rend la monnaie de sa pièce. Si Soumaila a passé son temps à voler ce pays alors qu’il se plaint d’une mauvaise gouvernance et de problème d’électricité. Pour cela monsieur organise et paie des gens pour une marche contre le pouvoir. Mais il a oublié qu”il a fait des victimes dans sa gestion. Il m’incarne pas un homme d’état alors il doit la fermer.

  58. Le président apporte son soutien à tous ses ministres sans exceptions.Pour preuve pendant la journée paysanne le ministre MOUHAMED ALI BATHILY a reçu le soutien du président IBK devant tous.Je ne sais pas de quel genre de soutien évoque Mariko quand il dit que BATHILY n'a pas le soutien du président.

    Gassama avec la caution du l'URD emprisonne des personnes qui ont protesté contre l'injustice à yélimané doit être haïr par tous les maliens.C'est tout à fait normal.
    Oumar Mariko chez Modibo Sidibe,il n'y a rien de nouveau.C'est le clan des vaincus qui se forme et rien d'autre.

    Le groupe électrogène qui était destiné au Mali qui a été détourné par SOUMAILA CISSE est à l'origine de la haine de Mariko à son endroit.Je pense que SOUMI doit être haïr par tous.Parce que pour ses intérêts personnels il a fait souffrir beaucoup de personnes.

  59. Monsieur Mariko est un politicien que j ‘apprécie et j écoute beaucoup à cause de son franc parlé,c’est une personne qui n’a pas langue dans sa poche.Le pays a vraiment besoin de ce genre homme politique.

  60. Mariko, Gassama et soumaïla cissé sont tous des oiseaux de même plumage. Leur capacité de nuisance ne sont qu’a des degrés différents.
    Soumi et son gassama ne sont plus à présenter, eux sont le summum de la récupération politicienne et de la diffamation et mariko est une personne indécise qui ne sait pas ce qu’il veut pour lui même et par conséquent ne saurait réellement montrer ce qu’il veut pour le peuple. :hangman: :hangman: :hangman: :hangman:

  61. Le Docteur Mariko a tout a fait raison car nos politiciens ne lèvent le petit sauf s’ils voient leur propre intérêt dans ce dont ils s’engagent sans aucun amour pour ce pays.Les maliens ont perdu l’amour de leur patrie au profit de l’argent.

  62. Nous savons réellement un grave probleme dans ce pays les partis politiques de ce pays savent que critique les autres sans apporter de solution nous connaissons que le devoir des autres en oubliant les nôtres.Ce n est pas de cette manière qu’un pays se construire.

  63. « Il faut interpeller Me Tall » pour débattre longuement du problème qui s’enlise dans la quasi indifférence des autorités. De ce côté je suis parfaitement d’accord avec Mariko, il faut lumière soit fait sur le blocage des cours de l’IUG, comment se peut que les jeunes bacheliers soient toujours à la maison avec tous ces jours fait pour le bac.

  64. Etre sympathisant d’une personne ne veut pas dire que c’est cette personne qui prime forcement dans nos choix. Et comme mentionné clairement dans ce texte Oumar mariko dans ses actions n’est pas facile à cerner alors il en va de soi que nous ne lui accordons pas nos suffrages.
    Quand on prétends à des fonctions comme la magistrature suprême. On doit afficher clairement ses ambitions et ses positions. C’est ce qui peut nous valoir une élection. Mais rester là à n’entretenir que le flou ne peut pas permettre d’avoir ce que nous voulons.

  65. Pour les maliens, l’opposition défend plutôt son intérêt et non celui du Mali car ils sont contents que les situations du pays s’empire.Les partisans de l’opposition n’ont autre but que de replonger notre pays dans cette émeute pour pouvoir atteindre leur objectif dans ce pays.

  66. Si ce n’est que le désordre cette marche n’a rien apporter de positif dans notre pays.Donc c’est pas vraiment pas une bonne de soutenir de ce genre d’événement qui ne profit qu’a l’opposition qui ne veulent pas que notre pays avance.

  67. « Cela dépend du choix des militants. Nous n’avons pas le même programme que le parti présidentiel, donc à un certain moment on va se préparer. Et puis on ne s’est jamais refusé à la candidature à une présidentielle, donc une candidature, c’est ce qu’il y a de plus probable » Voila les propos du Dr. Oumar Mariko, en 2018 tu n’aura même pas 3%.

  68. L’URD vole partout décidément.Soumaila cisse le patron vole à l’UEMOA.Gassama vole à yelimané et met tous ceux qui protestent en prison.Je pense que haïr de tels hommes est légitime.

  69. Personne ne peut empêcher personne de dire ce qu’il veut sur sa participation à l’élection, mais c’est après les élections qu’on saura qui est qui, même celui qui n’est pas dans l’endroit ou on donne de l’eau aux bœufs, nous savons tous qu’il n’y a pas de gobelet. Présente toi, Mariko, toi et Mara on se connait vous n’aurez même pas 2%.

  70. Ce n’est pas un leurre pour personne dans ce pays que la marche de l’opposition n’était qu’une action de diversion qui ne visait que se faire un peu de publicité sinon les vrais problèmes de Maliens sont ailleurs au niveau des logements, de l’eau et de l’électricité, du panier de la ménagère, domaines dans lesquels les efforts du gouvernement ne sont pas négligeable et commencent à faire effet. Ces opposants savent qu’il n’est pas possible de faire des miracles quand on voit la situation dans laquelle le MALI se trouvait en 2012-2013.

  71. Soumi a appris à tous ces gars à voler.Gassama vole les populations de yelimané et quand celles ci protestent Gassama les met en prison.Oumar Mariko sans doute parce qu’il n’a pas reçu sa part du butin.

  72. Le président du parti politique Saadi a encore du chemin à faire avant d’arriver à koulouba.C’est une question d’étape il ne faut pas bruler les étapes donc c’est mieux pour lui qu’il persiste sur sa conviction politique son heure arrivera un jour dans ce pays.

  73. Les deux fidèles amis des Katois et des kidalois se trompent pour rien au moment ou nous sommes IBK est le plus proche de 2018 que n’importe qui des candidats, je mes quiconque au défi de me dire le contraire. On se connait dans ce pays, vous n’êtes que des barriques vides en politique avec beaucoup de bruit.

  74. Gassama pendant la campagne fait une promesse aux populations de yelimané,une fois élu c’est lui qui devient le bourreau de ces populations.C’est la philosophie enseignée à l’URD.Oumar Mariko est au courant de cette injustice que Gassama et l’URD imposent aux populations.Nuls griefs à Mariko donc.

  75. Soumaïla Cissé, étant aux prémices de ses fonctions, ne donne aucune image pouvant susciter de l’espoir d’une démocratie conservatrice et créatrice chez les maliens. Il n’y a rien à critiquer, cher journaliste. A force de vouloir trop d’une personne on s’autodétruit. Un pseudo politicien comme Soumaila voleur de tout genre, partout ou il va, il vole, et il ne vole pas des unités dèhhh, mais des millions et des milliards. Il y affaire aussi de groupe électrogène donner par la RFA. Ou ce groupe est partie?

  76. Soumaïla Cissé, étant aux prémices de ses fonctions, ne donne aucune image pouvant susciter de l’espoir d’une démocratie conservatrice et créatrice chez les maliens. Il n’y a rien à critiquer, cher journaliste. A force de vouloir trop d’une personne on s’autodétruit. Un pseudo politicien comme Soumaila voleur de tout genre, partout ou il va, il vole, et il ne vole pas des unités dèhhh, mais des millions et des milliards.

  77. Mariko reste une énigme 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    C’est vous qui n’avez pas encore compris son jeu sinon il n’est pas une énigme. Mariko est un opportuniste; un profiteur qui veut utiliser chaque situation pour vouloir toujours se donner de l’importance. C’est juste ce jeu trouble de souffler le chaud et le froid qu’il entretient. Ces vrais ambitions sont connu: utiliser les situations défavorables à tous les acteurs de la scène politique à sa guise pour pouvoir s’attirer les grâces du peuple.
    Ce qu’il oublie c’est qu’on ne peut plus de nos jours tromper le peuple qui sait lire à travers les évènements et les actes posés par les uns et les autres.

  78. Il y a un moment donné la spéculation foncière avait été un probleme sérieux dans presque tous les régions du Mali.N’eut été l’intervention de Monsieur Bathily ça serai plus grave de nos jours encore.Il mérite les félicitations du presi et autant d’autres politiciens.

  79. SOUMI PATRON VOLEUR.
    GASSAMA APPRENTI VOLEUR.
    URD ÉCOLE DE VOLEUR.
    QUE DIEU NOUS PROTÈGE CONTRE LEUR VOL.
    Mariko n’a pas vraiment tord de ne pas porter ces gens dans son cœur.

  80. Le ministre Mohamed Ali Bathily a essuyé les larmes de beaucoup de pauvre gens donc les terres avait été arraché de force pour revendre a des riches personnes.Ceci merite le soutien de toute personne de bonne foi de ce pays.

  81. Oumar Mariko ne doit pas s’étonner d’être critiqué car lui même à l’image des personnes qu’ils critiquent comme Gassama, soumi et autres ne sont que des populistes, des démagogues qui ne disent aux et aux autres ce qu’ils veulent entendre alors que les actions ne visent que des intérêts mesquins. Mais parmi plusieurs maux, il faut choisir le moindre mal.
    Donc si il y a un choix à faire Mariko est mieux que soumi et sa bande..

  82. C’est le vagabondage politique qui caractérise l’homme.Dire une chose et son contraire le lendemain.C’est la spécialité de Oumar Marico.Je ne sais pas ce qu’il croit mais je pense qu’il doit redescendre sur terre et se rendre compte des réalités.Il n’est rien d’autre dans pays que le grand bavard.

  83. « La gestion du foncier au Mali est une tâche qui n’est pas facile. Le ministre Bathily a hérité d’une situation très compliquée. Mais il a su gérer avec professionnalisme et détermination»
    Merci le monsieur le président d’avoir Monsieur Mohamed Ali Bathily comme ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières,

  84. Je crois que OUMAR MARIKO doit s’évaluer pour savoir ce qu’il vaut avant de se jetter dans la course à Koulouba.Mais on dirait bien qu’il se fait des illusions.Il ne pourra jamais présidé ce pays même si on lui en donnait l’occasion.

  85. Jusqu’à présent on a pas compris Mariko. Ils sont nombreux les Maliens à apprécier les actes du président du parti SADI, et cela ne date pas d’aujourd’hui. Cependant ce capital sympathie n’a pas l’air de se traduire en actes concrets dans les urnes.

  86. Mariko candidat à la présidentielle de 2018.C’est juste pour faire de la figuration et soutenir le président IBK au deuxième tour sil y en a.Donc on sait où il va ce monsieur aux multiples facettes.

  87. SADI-FARE
    La politique n’est pas l’art de l’impossible car présentement rien ne divise ces deux partis. Mariko et Modibo sidibé sont tous deux de l’opposition.
    Mariko lui même l’a plusieurs fois dit. Il n’a pas signé la charte de la majorité présidentielle car le président IBK ne l’a jamais associé à la formation de ses gouvernements.
    Il faut donc lever cette amalgame; MARIKO NE FAIT PAS PARTIE DE LA MAJORITÉ!

  88. Je pense qu’il doit d’abord pour que la paix vienne dans le pays avant de se prononcer sur sa candidature.Mais comme tous les autres le pays n’est pas le problème de Oumar mariko.C’est sa candidature qui n’est qu’une figuration qui l’intéresse.

  89. En 2002 Oumar Mariko obtient 0,88 % des voix au premier tour.
    En 2007 au premier tour de l’élection présidentielle, il obtient 2,72 %.
    En 2018 Oumar Mariko obtiendra 0,0001%.
    Oumar Mariko ne fait pas le poids dans cette élection de 2018.

  90. Tout le monde peut prétendre à la magistrature suprême du pays en tant que citoyen de ce pays jouissant de tous ses droits civiques. Mariko oumar n’est pas en marge de ceux-ci en tant que citoyen de ce pays mais on n’a pas besoin d’être devin pour savoir que sa cote de popularité ne peut pas lui permettre d’être président de ce pays.
    Lui même ne sait pas sur quel pieds danser; on ne peut donc pas lui faire confiance; c’est aussi simple que ça!

  91. Le Mali a réellement besoin des politiques comme Oumar Mariko.Car c’est l’homme politique qui n a peur de rien pour dire la vérité a qui de droit .C est le mensonge, la corruption de nos dirigeants qui nous met toujours en retard.

  92. Le député de Yélimané Mahamadou Hawa Gassama dit que c’est une lutte inutile et une lutte d’intérêt. Il se moque des maliens et s’en fiche royalement de l’indignation collective de tous les maliens de Paris aux USA en passant par le Mali. Se soucie t-il des maliens?! Gassama en le voyant même j’ai de la rage au cœur.

  93. Vraiment Gassama est un crétin, c’est la base de cette conflit dont souffre la population de Yélimané. Je pense que le Dr. Oumar Mariko a raison sur lui, il est le satan de la politique malienne, un idiot, il ne voit que le bout de son nez. La population de Yélimané doit faire énormément attention à la députation il y a des gens comme Gassama, il ne sont pas bon pour représenter la population.

  94. Ce n’est pas Oumar Mariko seul qui soutien Mohamed Aly Bathily, mais toute la population malienne dans son ensemble, le travail que fait le ministre Bathily est un travail salutaire et encourageant, le problème foncier est une bombe à retardement, donc il faut le désamorcer avant qu’il ne s’éclate.

  95. Dr Mariko accuse l’opposition de n’avoir pas abordé le sujet lors de sa marche, mais en plus il estime que le cadre choisi (Questions d’Actualité de l’Assemblée Nationale) n’était pas approprié, suffisant pour vider la question.je pense que les autorités doivent voir la question de l’IUG.

  96. Je ne suis jamais d’accord avec Mariko pour ses prises de position toujours ambiguë. Mais sur la question de Gassama il a tout à fait raison car Gassama est vraiment “satan”. Une personne qui dit qu’il aiderait des populations à résoudre une situation et qui une fois qu’il reçoit sa part du gâteau devient pire que les tenants de première heure de cette affaire et va même à mettre des personnes en prison dans cette affaire qui a suscité un tollé au plan national et même dans certains pays de la sous-région où des ressortissants de Yelimané vivent.
    Ce n’est vraiment pas digne d’un homme politique surtout un député qui doit traduire les préoccupations de ces populations pour qu’elles puissent trouver des solutions.
    Nous ne pouvons que juger de nous mêmes les actions de ce politique véreux qui est prêt à tout pour se faire les poches.

  97. Le ministre Bathily doit prendre le taureau par les cornes car les questions foncières sont des questions qui tiennent à cœur aux populations et elles sont prêtes à tout pour sauvegarder leurs patrimoines; même au prix de leurs vies.
    Il doit être transparent dans ses faits et gestes pour éviter tout désordre dans cette question sensible. Il a déjà le soutien du président; c’est à lui d’assumer pleinement sa responsabilité.

  98. Le ministre Bathily comme tous les autres ministres ne manquent pas du soutien du président de la république et de son premier ministre dans cette lutte contre les spéculateurs fonciers.
    Dernièrement lors de la célébration de le journée du paysan à Baguinéda; le président IBK a encore réaffirmé son soutien à Bathily et lui a demandé d’agir
    A t-il besoin de plus que ça! Il est dans un gouvernement pour travailler pour le pays; il n’a donc pas besoin d’autorisation préalable pour faire son travail.
    Le soutien du président IBK est déjà grand.

  99. Concernant le générateur d’énergie que l’Allemagne devait donné gratuitement au Mali, comment un ministre des finances peut s’opposer à un don? quel est son rôle? quel le rôle des Affaires Etrangères en la matière? Pourquoi le Président et le Premier Ministre de l’époque n’ont pas intervenu pour le bonheur des Maliens?

Comments are closed.