Assemblée nationale et élections de 2013 : Vers une loi proclamant l’inéligibilité des dirigeants de la transition

10 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Face à des ambitions plus ou moins affichées de certains acteurs de la transition, l’Assemblée nationale projette de jouer sa partition pour clarifier le jeu politique, dans la perspective des prochaines élections. Une écrasante majorité des députés se sont concertés récemment pour étudier la possibilité de faire déposer sur le bureau de l’Assemblée  » une proposition de loi portant inéligibilité des dirigeants de la transition « .

L’information a filtré hier edans les coulisses d’une rencontre organisée par le front uni pour la sauvegarde de la République (FDR) tenue au CICB. on notait à cette rencontre des responsables comme Iba N’Diaye, Tiébilé Dramé, Mme Coulibaly Kadiatou Samaké, Oumar Hammadoun Dicko et d’autres. Non seulement le FDR a été clair sur sa non-participation aux concertations nationales avec les termes de références dans leur état actuel, mais aussi le front anti putsch a suggéré aux parlementaires de fermer la porte à toute candidature de l’actuel Premier ministre à la prochaine élection présidentielle.

Selon notre source, un député membre du FDR devrait être porteur d’une initiative législative, une proposition de loi portant inéligibilité des dirigeants de la transition. Cette initiative a fait l’objet d’une concertation à l’Hémicycle entre les députés membres des partis formant le FDR, mais aussi des députés de partis membres de la convergence pour sauver le Mali (CSM) et de l’alliance IBK-mali 2012.  Comme on le voit, il y a apparemment une convergence de vue aujourd’hui autour de l’inéligibilité des acteurs de la transition aux prochaines élections générales (présidentielle et législatives). Plusieurs ne cessent de brandir l’exemple tout frais et proche de l’ancien Premier ministre Jean Marie Doré de la transition guinéenne. « Il s’était déclaré candidat à la présidence de ce pays avant l’amorce de la transition. Lorsqu’il a accepté de devenir Premier ministre de la transition, toujours avec l’appui de la CEDEAO (comme c’est le cas aujourd’hui au Mali), il a dû faire une croix sur ses ambitions de présidentiable« , a expliqué hier un député qui a requis l’anonymat. Il a alors indiqué que les députés vont clairement voter une loi pour empêcher la candidature de tout acteur de la transition, quel qu’il soit.

Bruno D SEGBEDJI

djitosegbedji@yahoo.fr

SOURCE:  du   8 nov 2012.    

10 Réactions à Assemblée nationale et élections de 2013 : Vers une loi proclamant l’inéligibilité des dirigeants de la transition

  1. malieni

    il y a des point à éclairer et on attend de pieds ferme une communication de la part du PM.

    Le mali et les jeunes vont éternellement lui être reconnaissant s’il rectifie la trajectoire de la démocratie malienne en bon navigateur dans la bonne direction.

    Et accepte de rentrer dans l’histoire par la grande porte, chose que l’ex Prési n’a pas pu faire, et on voit les conséquences.

    Par ailleurs, si jamais il accepte les travesties (pardon les transfuges politiques) voleurs et corrompus de l’ADEMA cela voudra dire pour nous jeunes du mali que c’est encore les mêmes petits gens qui seront au pouvoir.

    Par conséquent son Rpdm sera politiquement combattu autant que l’ADEMA et les autres parties comptables de notre malheur et de la destruction du Mali.

    Certains de nos pères et mères ont vendus leurs âmes aux plus offrants, et plus graves ils ont vendu notre vie et hypothéqués l’avenir de leurs petits enfants.

    Nous Jeunes du Mali restons pour l’instant dans l’ombre pour trouver qui sont parmi eux, ceux qui sont encore digne de notre respect.

    Mettons en garde les acteurs politiques de notre transition de faire attention à tout ce qu’ils posent comme actes, car il seront jugés la-dessus et cela dans un avenir très proches.

    Restons mobiliser pour racheter nos vie et notre dignité d’homme.

    Que Dieu nous sauvegarde.

  2. andre samake

    De nouvelles fissures dans le paysage politique qui vont constituer un nouveau champ de bataille apres la guerre de liberation…

  3. malindivisible

    Cette assemblée nationale est illégitime car sa majorité au service d’ATT a vu le Mali plonger sans dire mot. Elle n’a aucun mandat depuis Août 2012.

  4. Vérité crue

    Les députés ont peut être oublié que la loi n’est pas retroactive!

    • www.bonheur-pourtous.com

      Je ne sais pas quelle école de droit tu fais, mais la « loi » est bien rétroactive!?
      Ce qui n’est pas rétroactive, c’est une loi bien donnée précis dans ses contours sur sa rétroactivité ou pas.

      Exemple: on peut voter une loi fixant l’âge de la retraite. Cette loi sera applicable à tous les travailleurs, sauf si dans son énoncé on précise le contraire (donc qui y est soumis, à partir de quand, etc). Du moment que la transition à un début connu, on votant une loi contre la non éligibilité des membres actifs de la transition, elle est applicable à tous les acteurs (sauf exception précisée dans la dite loi). Par contre, pour qu’elle entre en vigueur, il faut que le président signe le décret d’application, et il faut aussi sa publication au « Journal Officiel ».

  5. Mars

    Mrs les députés, vous aussi vous faites partie des institution de la transition. Si aucun membre de la transition ne peut être candidat, alors vous aussi ne peuvent l’être. J’en appelle au bon sens de tous les maliens, attendons que le Mali soit dabord à nous, tous le reste après. Mrs les ministres et les députés on a pas besoin de ça maintenant.

  6. Goby

    les deputes vous pouvez mettre fin a des besoins inavouables de certains individus mal intentiones , autre que le bien du pays , de certains politichiens verreux , maladroits .

  7. Sambpou

    Chers élus députés!Aujourd’hui, vous n’avez plus la légitimité électorale (puisque votre mandat à la députation aurait pris fin depuis belles lurettes)et vous voulez voter une loi aussi importante compromettant la stabilité même de nos institutions?Vous voulez donc brûler le Mali!Dr Mariko avait donc raison de demander VOTRE RENVOI PUR ET SIMPLE PUISQUE VOUS N’AVEZ AUCUNE LEGITIMITE VIS A VIS DE LA LOI DEPUIS AOUT 2012!Alors chers « ex-élus » (ou députés de circonstance), réflechissez beaucoup avant de vous laisser entrainer par les politicards du FDR dans une avanture sans lendemain, ils veulent par tous les moyens REVENIR AUX AFFAIRES AU PRIX D’UNE AUTRE GUERRE CIVILE AU SUD.Pour préserver le calme et éviter le retour des militaires au pouvoir, à cause de dieu laissez-tomber cette loi.
    :wink: :wink:

    • Intello

      Ferme ta gueule. :evil: Ils ont toutes les legitimites d’empecher ton inconscient de CMD.
      C’est lui qui veut bruler le pays pas les deputes. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: