Assemblée nationale : Toujours dans l’attente du nouveau bureau

0

Assemblée nationale : Toujours dans l’attente du nouveau bureauImmédiatement après l’ouverture de sa 4ème session budgétaire, l’Assemblée nationale devrait se doter d’un bureau et s’atteler au renouvellement des commissions. Mais voilà près d’un mois que les élus de la nation peinent à avoir un consensus autour de la mise en place de ces instances. Après plusieurs reports, la plénière inaugurale annoncée depuis la semaine dernière s’est enfin ouverte hier en fin de matinée sous la présidence de Issiaka Sidibé, en présence du ministre du Travail, de la Fonction publique chargé des Relations avec les Institutions, Mme Diarra Raky Talla.
Après la présentation de l’ordre du jour par le président Issiaka Sidibé, la séance a été suspendue à la demande du président du groupe parlementaire RPM, Seydou Dembélé. Celui ci a fait cette demande en réaction à l’annonce par le député Bafotigui Diallo, élu RPM en commune VI, de la création d’un nouveau groupe parlementaire. Des députés du parti majoritaire ont donc décidé de créer un autre groupe parlementaire. Cette annonce n’a pas surpris grand monde car certains élus du RPM ne cachaient depuis quelques jours leur mécontentement par rapport à l’architecture du bureau du parlement.
Les travaux qui devaient reprendre vers 15 heures n’avaient pas encore repris en fin de journée. Les négociations se poursuivaient dans les locaux de l’hémicycle avec certains ténors du RPM qui essayaient de trouver une situation à la crise.
Le moins que l’on puisse dire est que depuis des décennies de pratique parlementaire, l’Assemblée nationale a rarement connu une telle situation de blocage pour le renouvellement du bureau.

L. ALMOULOUD

PARTAGER