Contrôle de l’action gouvernementale : La commission TP de l’ A. N. sur des chantiers à Ségou et Kati

1
L’honorable Yacouba Traoré, en compagnie de ses pairs de la commission des travaux publics
L’honorable Yacouba Traoré, en compagnie de ses pairs de la commission des travaux publics, des transports et des affaires foncières

Avant l’étape de la 4e région (Ségou), l’honorable Yacouba Traoré, élu dans la même région, à la tête de cette commission, s’était rendu à la demande des populations dans une localité de Kati, nommée Faladié.

Il s’agissait , pour la population, d’amener la commission sur place pour qu’elle voie l’ampleur des dégâts après exécution médiocre d’une piste rurale. A peine terminé, ce chantier a été endommagé par les eaux de ruissellement.

Suite à cette mission effectuée par la commission TP de l’Assemblée nationale, le ministre de l’Equipement et des Transports avec son collègue du Développement rural se sont rendus sur les lieux pour constater l’état de la dégradation des travaux en vue de trouver une solution pour soulager la souffrance des  paysans.

Après cette étape, la mission a pris la direction de Ségou, où elle a visité la première partie de l’autoroute Bamako-Ségou. Le long de ce trajet, la désolation de la commission était grande, cette route qui n’a même pas été encore réceptionnée est endommagée par des usagers imprudents.

Une situation qui invite le METD à la mise en place d’une veille citoyenne pour sauver nos routes. La commission a relevé quelques imperfections à corriger avant la remise officielle de cette route pour ce qui concerne le drainage des eaux de pluie.

Il faut noter que la mission a visité aussi les chantiers en cours dans la Capitale des Balanzans comme l’autoroute l’An-2000 ainsi que les prémices des travaux d’une dizaine de kilomètres et de l’échangeur du carrefour de Markala à Ségou. Ces travaux ont été appréciés par les élus.

Après la ville de Ségou, la mission s’est rendue à Markala, Niono et Macina pour voir l’état de dégradation des routes et l’état d’avancement des travaux d’entretien routier. Là, la commission a invité le gouvernement à plus d’efforts pour rénover les routes vieillissantes.

A noter que la commission TP travaille en tandem avec le ministère de l’Equipement pour mettre à la disposition des usagers des infrastructures de développement.

Ousmane Daou

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.