Levée d’immunité parlementaire de Me Tall : La descente aux enfers d’un politicien déchu

11

Me_TallL’homme était considéré comme l’un des plus grands hommes  politiques de notre pays. Mais les mauvais choix, les excès et autres caprices ont fait du ”Ségovien” le plus faible politiquement parlé aujourd’hui dans notre pays. Me Mountaga Tall, président du parti CNID, représentait beaucoup de choses aux yeux des Maliens, et surtout d’un président de parti charismatique qui incarnait tous les espoirs du peuple par son jeune âge, son dynamisme et son franc parler. Mais aujourd’hui, ce nom rime avec l’image d’un homme corrompu, avide de pouvoir et égocentrique.

 

 

En effet, l’on se rappelle de l’épisode du départ du jeune député Me Demba Traoré qui aura tout donné pour  faire du parti CNID ce qu’il est aujourd’hui. Et l’histoire donnera raison au jeune Demba qui n’a pu être réélu député en son temps, mais plus qu’un député, car il a été nommé Ministre de la République depuis des mois. En plus de Me Demba Traoré, plusieurs autres hauts cadres de son parti quitteront pour des mêmes raisons. De ces défections et de ce discrédit sur la scène nationale, Me Tall vient de perdre son immunité parlementaire à cause d’une affaire de justice.

 

 

D’autres députés sont visés par cette levée d’immunité du Ministre de la justice, mais la différence est que ces cas n’étonnent personne, car ils sont connus pour leurs activités criminelles. Il s’agit entre autres de : Hamada Ag Bibi, Algabass Ag Intalla, Deity Ag Sidimou, Mohamed Ag Intalla, Atta Ag Houd et Ibrahim Ag Mohamed Assaleh tous du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA). Oumar Mariko et Moussa Berthé sont aussi sur la dite liste en plus de Me Mountaga Tall.

 

 

Le député élu à Yélimané, Mahamadou Hawa Gassama, a échappé à la perte de l’immunité. Quarante-deux députés ont voté oui pour la levée de son immunité parlementaire contre 87 députés et 2 élus se sont abstenus.

 

 

Le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Malick Coulibaly a réussi ce grand coup pour montrer que personne n’est au dessus de la loi mêmes ceux qui se cachent derrière l’immunité parlementaire pour commettre des forfaits répréhensibles.

 

 

Avec ce énième revers, Me Tall, doit tout simplement se retirer de l’élection présidentielle pour le respect du peuple malien et garder ne ce reste qu’un minimum de dignité et d’honneur de vrai peulh de Ségou.

Nous y reviendrons !

 

 

M. KONDO

PARTAGER

11 COMMENTAIRES

  1. Il faut tout simplement dire que le ridicule ne tue pas dans ce pays.
    Tu penses que parceque simplement des voyous essaient de salir un homme honnête qu’il doit se retirer, n’importe quoi.
    Je te comprend Me Tall est une chèvre parmi les hyènes ils ont tous volés et ils veulent le salir aussi.
    Ils se trompent de combat.
    Inchallah le réveil sera brutal au lendemain du 28.

  2. Allons cher Monsieur, il est dit levée d’immunité parlementaire pas de condamnation. A moins que vous soyez du jury qui annonce la sentence avant d’avoir siégé: “Louis a régné, Louis est coupable” n’est pas de notre siècle. Tempérez votre ardeur sentencieuse car, les jugements de cour rendent blanc ou noir, propre ou sale,libèrent ou condamnent.

  3. Ce journaliste manque tout simplement de pédagogie et de professionnalisme. Ce métier est noble, on ne doit pas y accéder par défaut.

  4. Monsieur le journaliste, renseigné vous bien avant de publier certaiens informations. Demba a été élu en commune 6 et tout le monde sait que c’est sur une liste Adema-Cnid, comme on les appelle souvent chez nous, une liste commune. Son election n’a pas été dûe en raison de ses valeurs intrinsèques. La preuve, c’est qu’il tout fait après pour redevenir député en vain.
    De plus, sachez que quoi qu’on dise, Demba sera toujours redevable de Mountaga, c’est lui qui l’a fabriqué.

  5. mr:le journaliste vous avez beaucoup charriez vous ete meme sortis du professionnalime en attaquant mr:Tall a sa personne et sa politique et meme appartenance ethnique ça trop,quand on ecri on pense avec notre tete mais pas avec notre race,comme vous aviez dis au debut mr:Tall est un grand homme de la politique malienne il restera toujour le defenseur de notre democrtie parceque il est noble il respectera sa parole. vous le journaliste vous n’avez pas attaque le ministre de la justice qui a pris tous ses temps(18mois) sans avoir leve immunité de deputes mnla vous attaquz mr:Tall, eh allah non!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  6. 1. Le CNID était déjà ce qu’il est, avant que Demba ne fasse ses premiers pas dans la vie.
    2. C’est la politique au Mali qui est corrompue, qui cherche à éliminer ceux qui défendent les bonnes vertus,et qui tresse des lauriers à ceux qui ont dilapidé près de 21 milliards pour des élections avortées en 1997.
    3. Me Tall reste candidat parce qu’il a la conscience tranquille. “Les chiens aboient, la caravane passe!”

  7. Je ne me prononce pas sur le fond du dossier: il est simple: Perte d’immunité ne signifie pas coupable!
    C’est la forme de l’article que je trouve consternante!!!

  8. Ce journaliste est un apatride ,malhonnête, inconscient, ignorant, il pense que le peuple malien n’est pas éclairé . Il est au service des vautours FDR qui ont échoué face à Me Tall et ce n’est pas un vauriens raté qui n’a pas pu terminé les bancs qui peux nuire le futur président de la république et surtout le changement

  9. TU PENSES QUE TU POUVAIS ÉCRIRE DES SOTTISES COMME çA EN 1991 MOUSSA ALLAIT TE COUPER LES MAINS C’EST SÛR! CEUX QUI TE PAYENT POUR ECRIRE CES ARTICLES SONT LES MM QUI ONT CHANGE DE PARTIS COMME DE CHEMISES IL EST CANDIDAT ET IL LE RESTERA !

  10. M. KONDO QUAND JE PENSE QUE MAITRE TALL SE BAT POUR DES JOURNALISTES COMME VOUS EN PRÔNANT LA DÉPÉNALISATION DES DÉLITS DE PRESSE JE SUIS Déçu AMIS ON VERRA BIEN LORS DES ÉLECTIONS TU VEUX PARIER?

  11. Mountaga Tall reste toujours l’un des plus grands hommes politiques de notre pays,de puis quant un Ministre nommé est plus importent que un député élu par le peuple, faut journaliste que tu est, on t’a payé chère pour cette article, mais ça ne change rien.

Comments are closed.