Le projet de loi portant révision de la constitution a été adopté par l’Assemblée Nationale ce samedi 3 juin 2017 avec 111 voix pour, 35 voix contre, 0 abstention.

9
Le projet de loi portant révision de la constitution a été adopté par l’Assemblée Nationale ce samedi 3 juin 2017 avec 111 voix pour, 35 voix contre, 0 abstention.

Les élus du peuple ont adopté tard dans la nuit du vendredi au samedi la nouvelle constitution du Mali. Cette constitution qui était défendue par le ministre des Droits de l’homme et de la Réforme de l’Etat, Me Kassoum Tapo, sera soumise à un vote référendaire le 9 juillet prochain, selon le gouvernement.

« L’Assemblée nationale du Mali a voté la loi portant révision de la constitution du 25 février 1992 à 2h 30 par 111 voix pour et 35 contre ».

La commission des lois constitutionnelles a proposé 75 amendements qui ont été adoptés par la plénière dans le souci d’améliorer le projet qui était soumis à son analyse et de répondre aux préoccupations.

La loi votée contient beaucoup d’innovations et prend en compte les aspirations du peuple malien, selon beaucoup de députés.

« Je remercie les populations du Mali, de Kayes à Taoudenit en passant par Bamako, sans oublier les maliens établis à l’extérieur, pour leur participation à ce processus et leurs conseils à notre endroit », souligne l’honorable Zoumana N’Tji Coulibaly.

Honorable Zoumana N’Tji Coulibaly

===========================
 L’opposition parlementaire VRD et ADP Maliba-SADI ont voté en bloc ce matin contre le texte de révision constitutionnelle adopté par l’Assemblée nationale. Les principaux griefs, objet de nos amendements sont;
– le renforcement inopportun des pouvoirs du Président de la République au détriment du Gouvernement;
– l’affaiblissement des pouvoirs du parlement en matière de contrôle, la détermination de la politique de la nation nonobstant la création d’une seconde chambre le SENAT;
– le mode différent de désignation des sénateurs, par élection et par nomination du Président de la République;
-la non sanction du Président de la République en cas de manquements graves à ses devoirs;
– la violation de l’alinéa 3 de l’article 118 de la constitution qui interdit toute révision quant l’intégrité du territoire est en cause rendant impossible la ténue du référendum dans un mois sur toit le territoire du Mali;
– le non bouclage du processus d’élaboration de la charte pour la paix qui impacter sur la loi fondamentale;
– entre autres.
PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. Ce referendum ne devait même pas avoir lieu car nous savons que si cela se fait, qu’on le veuille ou pas, les resultats seront truqués. La période est mal choisie car je ne vois pas mes parents de campagne s’y intéresser. Chacun vise son intérêt.
    Si des soldats sont tués et que personne n’a réagi par la voie publique, ici il n y aura pas de contre pouvoir. nfp, ce peuple immature mérite ce bouffon

  2. Préparons nous simplement à voter NON au referendum et surveillons nos voix afin qu’elles ne soient trafiquées. Cette révision vise simplement à accorder la future indépendance aux batraciens azawadiens.

    • Hermann
      “Préparons nous simplement à voter NON au referendum et surveillons nos voix afin qu’elles ne soient trafiquées.”

      Mon frère, la deuxième partie de ta phrase me parait ESSSENTIELLE!
      Nous sommes au Mali, et qui plus est, au Mali d’IBK! Donc…

    • Monsieur les réseaux ne sont pas faits pour insulter tout une partie de la population en particulier celle du Nord du Mali ou ceux qui disent azawadiens. Cela n’est -il pas droit de décrier la gestion de l’État même si la manière ne vous convenait pas. Respectons nous. Traiter de batracien ce peuple musulman de Timbouctou est un manque de maturité. Dépassions nous le problème du Nord. La violence verbale n’est pas démocratique. Savez vous ce qui se passent au Mali ? Jette un coup d’oeil sur le niveau des salaires et avantages pour les cadres de la même catégories. Notre pays est le plus insalubre du monde. Comment les citoyens meurent dans les hôpitaux. Devrions nous privatiser l’éducation et la santé ? Devrions nous avoir un tel nombre d’institutions ? Aujourd’hui nos soldats ont eu tous les avantages (salaires, primes, matériels et équipement logistique etc…), pourquoi perdent -ils autant leur vie. Nous avions tous de quoi se soulever. Nos médecins fonctinnaires et enseignants ne travaillent-ils pas dans les cliniques et écoles privées ? Comment juge -tu nos multitudes de syndicats. Nos parents
      des contrées de quoi bénéficient-ils pour améliorer leurs revenus. Cependant ils payent les impôts. Notre Etat à des problèmes certes mais chacun de nous a sa part de responsabilité . Il est géré par nos cadres et nos élus, nos choix pour lesquels nous mourrons. La fracture sociale, le manque de civisme, la pauvreté, l’injustice, l’insécurité, le chômage, l’éducation c’est de tout ceux-là qu’il faut se plaindre plutôt que d’insulter. Je te comprends mais que notre patience et maturité nous guident

  3. la reconstitution de la vie politique est necessaire et les Maliens doivent prendre compte parcequ’ils iront vote.
    Le MALI est il sorti de la guerre ? si oui pourquoi une declaration de fin de guerre n’est jusqu’a present pas attendu ?
    En juriste avise je dirait que la constitution a ete violee au Mali TITRE 15 DE LA REVISION . En ces articles 118
    AUCUNE PROCEDURE DE REVISION NE PEUT ETRE ENGAGEE OU POURSUIVIE LORSQU’IL EST PORTE ATTEINTE A L’INTEGRITE DU TERRITOIRE.
    JE PENSE QUE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DOIT JOUER SON ROLE DE L’ARTICLE 42
    PRONONCER LA DISSOLUTION DE L’ASSEMBLEE NATIONALE

  4. Et dire que le monde entier nous regarde!…

    Après l’image calamiteuse de soldats qui fuient face à l’ennemi en abandonnant leurs armes, voilà maintenant que nous donnons au monde l’image d’un peuple (au 21ème siècle!!!) capable d’accepter PASSIVEMENT les pires tripatouillages d’un président aussi bon à rien que malhonnête et tricheur, digne des “rois nègres” d’antan à la Mobutu ou à la Bokassa de triste mémoires!!!

    Et dire que c’est ce même peuple de gentils agneaux dociles et soumis, qui se targue fièrement à longueur d’année par la voix de ses chefs de grin, d’être les “Dignes fils de Soundiata” ou les “farouches descendants de Babemba”…

    On a “avalé” sans broncher les chaussettes et les imperméables du faux marché de défense Kagnassy (alors que le pays était pourtant en guerre!)

    On a avalé sans broncher le caprice Boeing V.I.P surfacturé à 5 fois son prix et payé avec l’argent des aides budgétaires extérieures!

    On a avalé sans broncher la nomination d’un vulgaire loueur de voiture au poste de “président du comité défense” (alors que le pays était pourtant en guerre!)

    On a avalé sans broncher le parachutage du beau père du loueur de voitures à la présidence de l’A-N!

    On a avalé sans broncher la construction pharaonique d’un palais “personnel” à Sébénikoro, non seulement payé sur les caisses de l’état mais confié à des entrepreneurs parents ou proches!

    On a accepté sans broncher le ridicule de voir le Mali faire la Une de la presse internationale pour les accointances du president en place avec un Mafieux international!

    On a accepté sans broncher que notre vieux m’as-tu-vu à lunettes de pop star et chapeau ridicule passe son temps à se promener et à s’exhiber dans tous les pays de planète, tandis que nos soldats tombent tous les jours sous les balles ennemies faute de n’avoir ni équipement ni formation militaire!!!

    On a accepté sans broncher que le Mali se fasse d’une part gifler PUBLIQUEMENT par les instances financières internationales en tant qu’ETAT VOLEUR, puis, comme si cette honte ne suffisait pas, on a ensuite accepté sans broncher que ce même Mali se fasse suspendre des Nations Unies pour… non paienment de ses cotisations (!!!…)

    Aujourd’hui, voilà qu’on laisse tranquillement ce même vieil escroc TRIPATOUILLER LA CONSTITUTION à sa guise comme au temps des bons vieux dictateurs-tricheurs de la vieille Afrique des années 70!!!!!!!!!!!

    Finalement, aussi énorme que cela puisse paraître, compte tenu de ce que nous avons déjà avalé sans broncher, il est presque NORMAL (voire logique!) que Zonkeba 1er se permette, au 21ème siècle, cette phénoménale arnaque que n’eût pas renié un Mobutu, un Eyadéma, un Moussa Traore, autant de GRANDS REPUBLICAINS comme on sait!!!

    On a jamais que le destin qu’on mérite… Et si cette fois nous ne descendons pas dans la rue, nous aurons AMPLEMENT mérité notre statut de “peuple trimballé par un bouffon corrompu”!

    PS: Mais il est vrai que les Dignes fils de Soundiata de 2017 n’hésitent pas pourtant à descendre dans la rue pour les SUJETS VITAUX et ESSENTIELS pour l’avenir du pays;
    La preuve: Quand il s’est agi de la radiation des Aigles de la FIFA…………………….

  5. Les députés qui ont voté cette révision constitutionnelle ne sont pas signent d’être Malien c’est comme s’ils sont assis sur leurs propre tête. Qu’elle merde!

  6. Déjà avant ça, le Mali avait pris toutes les apparences d’une REPUBLIQUE BANANIERE; Maintenant au moins, il ne s’agit plus seulement… “d’apparences”!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here