Assetou Thiam au meeting des femmes de la Commune III : “Modibo Sidibé veut parfaire le bilan des 20 dernières années”

0

Mme Sidibé Assetou Thiam était invitée d’honneur du meeting des femmes des Fare de la Commune III le samedi 20 juillet 2013 au centre cinématographique Babemba. Occasion pour l’épouse de M. Sidibé de parler des qualités de son mari. Pour elle, la candidature de Modibo Sidibé est motivée par sa volonté de parfaire le bilan des 20 dernières années.

                                                                                   

 

Mme Sidibé Assetou Thiam, épouse de Modibo Sidibé
Mme Sidibé Assetou Thiam, épouse de Modibo Sidibé

 Les femmes des Fare de la Commune III ont tenu le samedi 20 juillet 2013 un meeting de galvanisation des troupes à quelques 8 jours seulement de la présidentielle du 28 juillet. Un meeting auquel ont pris part des responsables du parti comme le mandataire du candidat dans la commune, Dr. Faran Sinaba ; Mody Sidibé, membre de la section et bien sûr l’invitée d’honneur, Mme Sidibé Assetou Thiam, épouse du candidat Modibo Sidibé.

 

 

Dans son adresse aux femmes de cette commune, Mme Sidibé n’a pas manqué d’éloges à l’endroit de son mari. Pour elle, la candidature de son mari a été suscitée par des Maliens qui sont venus le voir à la maison pour lui dire qu’il était impératif qu’il soit candidat pour la présidentielle pour le Mali. Mme Sidibé d’ajouter que cette candidature va au-delà de toutes les considérations.

 

 

 

Assetou Thiam de répondre aux détracteurs des 20 ans de la démocratie dont son mari est un acteur principal : “Ce qui a été fait ces 20 dernières années n’est pas vain. Il y a certes du mauvais, mais il y a aussi du bon qu’il faut consolider et la candidature de Modibo Sidibé vise cet objectif. Modibo va combler ce qui a manqué au bilan des 20 dernières années. Une époque qu’il connait bien pour avoir été un des acteurs”.

 

 

Mme Sidibé a exhorté ses consœurs à la bataille, surtout à ne pas se laisser gagner par le découragement puisque, dit-elle, on est tous inquiets par rapport à ce que nous avons vu ces 2 dernières années et la meilleure manière d’y mettre fin, c’est d’aller aux élections pour mettre fin à ce pouvoir intérimaire comme le veut la communauté internationale.

 

 

Pour Soumba Samaké, porte-parole des femmes de la Commune III, il faut que les femmes se mobilisent pour que Modibo puisse triompher le 28 juillet. Cela passe, dit-elle, par le retrait des cartes Nina.

 

 

“Modibo Sidibé est un travailleur, un homme honnête qui aime son pays. S’il ne s’était pas présenté à cette présidentielle, ça allait être un crime de sa part contre le peuple malien et l’histoire allait le juger pour toujours parce qu’il a l’expertise, l’expérience nécessaires pour ne pas laisser le pays dans les mains de n’importe qui. Chacun doit se poser la question de savoir celui qui peut nous tirer de cette impasse. On en a assez avec les tee-shirts, thé, pagnes. C’est l’heure de la conscientisation pour l’avenir du Mali qui a sonné”, a expliqué Soumba Samaké.

 

 

Mody Sidibé a quant à lui expliqué que Modibo Sidibé a appris aux Maliens à pêcher au lieu de leur faire manger du poisson. A l’en croire, accéder à Koulouba n’est pas facile. Ça requiert des sacrifices de mobilisation auprès de tout le monde d’où la stratégie de porte-à-porte qui sera menée pendant cette dernière semaine.

Abdoulaye Diakité

 

PARTAGER