Association “Espoir IBK 2018” : Soutenir les actions du président IBK

3
Association
Le présidium lors de la cérémonie

L’Association “Espoir IBK 2018” a organisé, le dimanche 30 juillet dernier, au Centre islamique d’Hamdallaye, la cérémonie de lancement officiel de ses activités. Cette association a pour objectif de soutenir, assister et accompagner le président IBK dans toutes ses actions, jusqu’à sa réélection à la présidentielle de 2018.

Cette cérémonie de lancement était présidée par Amara Bagayoko, président de l’association “Espoir IBK 2018”, en présence de plusieurs membres de son bureau, plus particulièrement Mme Togola Mariam Maïga, représentante des femmes et Boureima Dolo, représentant des jeunes de ladite association.

C’est sur l’intervention de Boureima Dolo, représentant des jeunes de l’Association,  que la cérémonie a débuté. Il a tout d’abord souligné que le président Ibrahim Boubacar Keita est un grand patriote qui aime le Mali. Donc, il est important de le soutenir dans ses actions de développement. Avant de préciser que la paix et la stabilité du Mali dépendent de l’accompagnement du président IBK dans l’exécution de ses projets.

Son intervention a été suivie de celle du président de ladite association, Amara Bagayoko. Il a expliqué que l’association “Espoir IBK 2018 “ est un regroupement de jeunes et femmes de divers horizons du Mali.  Elle vise à rendre hommage au président de la République et à magnifier son Å“uvre de développent économique et social du pays. Il a aussi souligné que ce mouvement de soutien est d’autant plus important qu’il a l’ambition de s’étendre au-delà de la ville de Bamako, à toutes les régions, aux cercles, communes et Villages du Mali. “En quelques années seulement, notre pays a changé de visage, grâce au leadership, à la vision économique et à la justesse de la politique que mène le président IBK pour la renaissance Du Mali. Certes, il y a des difficultés liées à la crise du nord, mais les autorités sous la houlette du président de la République sont à pied Å“uvre pour faire d’une réalité l’accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger”, a-t-il expliqué, avant d’ajouter que l’association  “Espoir IBK 2018 ” est une force sur laquelle IBK et son gouvernement peuvent désormais compter, pour relever les défis qui nous attendent, à savoir le retour prochain de l’armée et l’administration à Kidal, la tenue du referendum sur la révision constitutionnelle et enfin la future élection présidentielle de 2018.

Il a conclu ses propos en rappelant à ses militants le bilan du premier mandat du président de la République qui, selon lui, est édifiant. Les performances économiques et sociales réalisées sont excellentes et connues de tous.

Les projets pour améliorer le bien-être des Maliens sont en cours dans tous les secteurs d’activité. Malgré la crise, le Mali est un vaste chantier avec les lancements récents des infrastructures routières dans plusieurs régions, a-t-il fait remarquer.                                                      

                    Mahamadou TRAORE

 

 

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. C’est normal que IBK aime le Mali.
    Le Mali lui permet d’assouvir tous ses caprices. Il s’achète un Avion. Il voyage sans cesse, il fréquente les grands palaces, ses enfants dilapident des milliards, sa femmes distribue des millions, ses proches lui chante ses louanges, lui même se dit bourgeois. Tout cela avec l’argent du Mali sans aucune justification. Le Mali, c’est plus fort que le paradis pour ce monsieur.
    Vive le Mali. Le pays de tous les possibles pour IBK et sa famille
    mais attention au réveil de ce peuple Malien. Pour l’instant, Dieu merci, il dort d’un sommeil profond. Il fait nuit, le voleur profite de l’obscurité générale et du sommeil profond des propriétaires pour commettre son forfait.
    Mais comme on dit chez les bambara: tous les jours appartiennent au voleur à l’exception d’une seule journée.
    Ce jour n’est pas encore arrivé pour le voleur ” Kan Kélé Tigui “

  2. Magnifier les Å’UVRES de IBK ? Des Å“uvres vous dites ?

    Vous savez, c’est bien quand dans un pays la honte disparait du vocabulaire. 😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here