ATT aux leaders du Pdes : « Si le PDES est à ma conduite, il n’est pas nécessaire de faire des conflits, car je suis un homme de paix ».

0
0





A la veille d’une convention nationale annoncée explosive, le président de la République, Amadou Toumani Touré, a reçu Koulouba le vendredi dernier les responsables du Parti pour le Développement Economique et Solidarité (PDES).  A ceux-ci, notamment le ministre Maharafa Traoré, secrétaire général du parti présidentiel, ATT a lancé ceci : « « Si le PDES est à ma conduite, il n’est  pas nécessaire de faire des conflits, car je suis un homme de paix». Des conseils qui ont été entendus puisque la convention du weekend dernier a élu un bureau consensuel même si la tension reste vive en son sein.

Sous la présidence du ministre Hamed Diané Séméga, le Parti pour le Développement Economique et Solidarité (PDES) a tenu les 17 et 18 décembre dernier sa première convention nationale. Cette assise annoncée explosive à cause des différents entre les pro-Séméga et les pro-Bittar, s’est finalement passée sans problème  même si les observateurs ont constaté que tous les membres de la direction  politique du PDES qui étaient autour du président portaient tous une écharpe du parti  au cou sauf Jeamille Bittar.  Selon des sources dignes de foi, ATT aurait instruit au ministre de la justice Marafa TRAORE, aujourd’hui secrétaire général du parti à prendre des dispositions afin d’éviter le pire. Il aurait dit : « Si le PDES est à ma conduite, il n’est pas nécessaire de faire des conflits, car je suis un homme de paix ». Des mots qui ont permis d’éviter l’affrontement entre les pros Séméga contre les pros Jeamille.

Consensus  très fragile car pour l’instant rien n’est précis concernant la candidature du PDES aux élections présidentielles de 2012 surtout que  l’ex-président d’honneur Dr. Hamed SOW et Jeamille Bittar seraient  toujours des candidats et travailleraient dans l’ombre.  

A l’ouverture de la cérémonie, l’accès à la salle n’était pas du  tout facile en raison de  la forte  mobilisation des forces de sécurité et  on se croirait    dans une cérémonie présidée par le président de la république.

Aux termes de la convention, un bureau de consensus a été mis en place, comprenant une centaine (100) de personnes et une quinzaine (15) de commissions de travail. Hamed DianéSéméga a été reconduit président du parti tout comme Jeamille Bittar 1er vice président, Marafa TRAORE secrétaire général.       

Youssouf Konate

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.