Au Mali, l’Adéma a choisi son candidat

0

 Premier pari gagné pour l’Alliance pour la démocratie au Mali (Adéma), principal parti politique malien. C’est de manière consensuelle que le président du parti, également président de l’Assemblée, Dioncounda Traoré, a été désigné candidat officiel à la présidentielle de 2012. Un scrutin auquel l’actuel président, qui achève son second et dernier quinquennat, ne peut se présenter.

Sur les huit candidats sur la ligne de départ, sept ont finalement accepté de jeter l’éponge et de soutenir la candidature de Dioncounda Traoré, président du parti depuis onze ans.

Ce dernier a une autre casquette, celle de président de l’Assemblée nationale. Il a 69 ans et a dans le passé dirigé plusieurs ministères : Affaires étrangères, Fonction publique et Défense.

Dioncounda Traoré est docteur en mathématiques. Il est reconnu pour son intégrité au sein du parti, dont il est un militant de la première heure. Il a des appuis solides à l’Assemblée nationale, sa formation a 54 députés sur les 147 que compte l’hémicycle. Ses partisans sont également nombreux.

Autre atout : ses bonnes relations avec l’ancien président malien Alpha Oumar Konaré également membre de l’Alliance pour la démocratie au Mali (Adéma), mais également ses bonnes relations avec l’actuel président Amadou Toumani Touré, dont il a soutenu la candidature en 2007.

Selon ses partisans, il attend un retour d’ascenseur. Prétendant de poids au fauteuil présidentiel, Dioncounda Traoré et son entourage dévoilent déjà leur stratégie : unité au sein du parti, ensuite descente sur le terrain pour élargir le cercle des électeurs.

Par RFI – Article publié le : samedi 23 juillet 2011

 

PARTAGER