Bakary Koniba TRAORE annonce son grand retour

13

Physiquement affecté par une attaque cérébrale qui l’a conduit ces dernières années notamment au Maroc, en Tunisie, en France et à Cuba pour recevoir des traitements médicaux et de rééducation appropriés, l’ancien ministre et 3e vice-président du Rassemblement pour le Mali est rentré à Bamako le 30 mai dernier.

 Au cours de l’entretien amical qu’il nous a accordé ce 1er juin 2016, il a témoigné d’un moral et d’un mental excellents, malgré ses capacités de mobilité réduite depuis 2013. C’est donc avec une détermination renouvelée qu’il compte se réinvestir fondamentalement et totalement dans la vie sociopolitique en ciblant sa famille politique et plus particulièrement les jeunes, les femmes et le Bureau politique national.

Au-delà, et en restant fidèle aux devises des pionniers et à son parcours politique, il envisage d’inspirer, s’il le faut, des concertations citoyennes et patriotiques autour de l’essentiel avec notamment la Convention des partis de la majorité présidentielle présidée par le Dr. Boulkassoum Haïdara non moins vice-président du RPM qu’il appelle affectueusement son aîné puisque originaire tous les deux de la même cité.

Commentant la situation politico-sécuritaire du moment, il en appelle aux ressorts de patriotisme, de loyauté et d’intégrité dont tous les maliens sont redevables à la nation et pour ses causes. Au passage il rappelle combien l’histoire du monde est parsemée de crises, de conflits et de guerres que les peuples ont réussi à surmonter en mettant en avant leurs capacités de combattre et surpasser les forces du mal pour vivre ensemble.

Il cite volontiers le processus du Kurukanfuga de 1236 (Manden Kalikan en malinké) qui peut encore servir de repère socioculturel aux enjeux et réflexions d’aujourd’hui concernant le devenir de notre grande nation.

Bakary Pionnier nourrit donc un souffle d’optimisme et estime que la majorité, l’opposition et la société civile maliennes doivent se mobiliser à travers une concertation franche afin de sortir définitivement le pays de la crise à l’instar des passagers d’une pirogue aspirant collectivement à arriver à bon port.

Pour appuyer cette exhortation, il rappelle avoir indiqué à ses camarades du RPM à l’occasion de la dernière conférence nationale du parti, qu’en raison du score exceptionnel de 77,6 % obtenu par le président IBK en 2013, il est de bon droit de penser que l’adhésion au projet présidentiel déborde la seule sphère du parti présidentiel. A ce titre, il a toujours plaidé pour une gestion partagée des responsabilités et une réconciliation entre acteurs respectueuse des identités.

Concernant l’opposition, il lui reconnait son rôle constitutionnel de contre-pouvoir tout comme la légalité et la légitimité issues des urnes de l’équipe en place qui doit régulièrement donner des raisons d’espérer en réalisant l’avenir commun à tous les maliens. Farouchement opposé à toute violation des principes démocratiques et constitutionnels dans l’acquisition et la gestion du pouvoir, il estime que chaque camp politique organisé est dans son rôle jusqu’à ce que le crédit de sa bonne foi soit mis en doute.

Le retour de Bakary Koniba Traoré sur la scène politique promet donc d’apporter du sang neuf à l’échiquier dont on plaint souvent la direction des boussoles face aux priorités et aux préoccupations des populations.

Né en décembre 1946 et économiste de formation ayant assumé de nombreuses responsabilités dont quatre portefeuilles ministériels, Bakary Pionnier est resté attaché à des sémantiques fortes et emblématiques comme la solidarité, le militantisme, l’ouverture, la fraternité, l’engagement et le patriotisme.

Casimir Sangala

PARTAGER

13 COMMENTAIRES

  1. Je suis d'avis avec les autres, le Mali avraiment des gens dignes et patriote. Je crains une revolution violente car tous les indicateurs sont dans le rouge. le mecontentement n' ajamais atteint des niveau aussi important

  2. Bon retour à notre Bakary Pionnier, j’ai hâte de le revoir, le sentir dans l’arène politique

  3. le Mali n'est pas une nation M. TRAORE.
    nous n'avons pas besoin de kurukanfuga pour faire avancer ce pays mais des hommes capables patriotes

  4. le Mali n'est pas une nation M. TRAORE.
    nous n'avons pas besoin de kurukanfuga pour faire avancer ce pays mais des hommes capables patriotes

  5. L’un des rares fils de ce pays qui mérite respect et reconnaissance pour son engagement sans faille pour la cause de ce pays…..Bakary pionier, tu es et restera un modèle pour la nouvelle génération!

  6. Bakary est incontestablement un exemple vivant de soldat agueri, de patriotisme et d'intelligence majeure au service de la Nation. Un homme de repères.

  7. Certainement qu ‘il n à plus d’argent encore.
    A son état actuel
    Ça serait mieux pour lui de devenir muezzin ou autre grand fidèle de la mosquée

    • Bakary n’a jamais cherché à être riche. Il est le vrais pionnier. Bon courage et meilleur santé grand frère

Comments are closed.