Bisbilles au sein du pouvoir : Dioncounda a critiqué Daniel Tessougué en conseil de ministres

51

Le procureur général près la Cour d’appel indispose jusqu’au sommet de l’Etat. Mercredi dernier en conseil des ministres, Daniel Tessougué a fait l’objet de critiques du président de la République par intérim qui semble peu goûter son réquisitoire sur l’intrusion de l’exécutif dans le judiciaire à l’occasion de l’ouverture de la session d’assises.

 

 

Dioncounda Traoré et Daniel Tessougue (G-D)
Dioncounda Traoré et Daniel Tessougue (G-D)

L’indépendance du procureur général près la Cour d’appel passe mal au sein de l’exécutif.  Jusqu’au sommet de l’Etat, sa liberté de ton notamment sa critique répétée de la violation du principe constitutionnel de la séparation du pouvoir traduite la semaine dernière par l’appel du président de la République par intérim à la libération sans condition des bérets rouges, dérange à la présidence de la République.

 

 

Mercredi dernier, lors de la session ordinaire du conseil des ministres, le président de la République par intérim ne s’est pas privé de critiquer Daniel Tessougué au grand mécontentement du garde des Sceaux, ministre de la Justice qui a refusé, selon nos sources, de souscrire à cette attitude déplorable de Dioncounda Traoré.

 

 

Reste que Daniel Tessougué reste de marbre et assume ses discours. A l’occasion de l’ouverture de la 2e session ordinaire de l’année 2013 de la Cour d’assises de Bamako, lundi dernier, Le procureur général près la Cour d’appel de Bamako, Daniel Tessougué, s’est élevé contre l’intrusion des autorités politiques dans le domaine du juge. A l’en croire, les tentatives pour surprendre l’indépendance de la justice sont légions aujourd’hui.

 

 

En effet, expliquera-t-il, vouloir annihiler l’effet des poursuites engagées par la justice dans le cadre des crimes commis au nord, sous le prétexte qu’un accord aurait été conclu sous l’égide d’une certaine communauté internationale, c’est faire un mélange très regrettable des genres.

La justice doit être le premier vecteur de la réconciliation et prendre en compte le sort des victimes d’abord, celles qui ont été violées, flagellées, amputées, délestées de leurs biens ; celles qui ont été blésées ou tuées, avait-il soutenu.

 

 

Selon M. Tessougué, nulle part dans cet accord, on n’évoque le mot victime. “Les auteurs des pires cruautés sont quasiment absouts et tant pis pour les pauvres victimes, pour le peuple du Mali, troublé dans sa sérénité depuis des mois. Cela, ce n’est pas de la justice, et on ne favorise pas une vraie réconciliation avec une telle posture”, a-t-il regretté.

 

 

“Il ne saurait y avoir de réconciliation sans justice. C’est pour cette raison que le parquet général se réjouit de la levée de l’immunité parlementaire de ces députés qui ont préféré rejoindre les rangs des agresseurs de notre pays. Grand merci à la pugnacité du garde des Sceaux. Peu importe le certificat de virginité que la communauté internationale leur délivre !”, ajoutait-il.

 

 

Les mandats d’arrêts doivent être exécutés et rien ne fait obstacle à cela

Pour le procureur général, quand on évoque la libération immédiate de personnes poursuivies, c’est une intolérable immixtion dans les principes fondateurs de la République. “Il faut respecter le principe de la séparation des pouvoirs, socle de la démocratie et de l’Etat de droit. Il faut savoir attendre son temps. Le temps de l’exécutif, se retrouve dans le droit de grâce, qui n’intervient qu’après le jugement. Jamais avant, jamais pendant. Sinon ce serait une inacceptable violation de la loi”.

 

 

 

Le temps du législatif, a-t-il poursuivi, c’est celui de l’opportunité, par l’amnistie. “Pour le moment, nous ne sommes ni dans l’un, ni dans l’autre, a-t-il fait savoir. Il a indiqué que la présente session est attendue, come temps de la justice mais aussi et surtout, comme temps de dire le droit”.

 

 

Ces propos ont été très mal reçus du côté de Koulouba qui ne peut malheureusement rien faire contre le PG qui dérange, mais qui plait quand même aux Maliens.

Ben Dao

 

PARTAGER

51 COMMENTAIRES

  1. Bonjour a tous
    Bravo a daniel quie st malheureusement le seul a tenir tete et les autres de la magistrature ou est ce que vous voler.sinon pourquoi ne le soutenir publiquement

    • DIONCOUDA ET DJANGO DOIVENT PAS ECHAPPER A LA JUSTICE MALIENNE POUR LEUR GESTION DE LA TRANSITION AU DETRIMENT DU PEUPLE MALIEN.
      QUE DIEU NOUS DONNE UN PRESIDENT CAPABLE DE FAIRE LA FIERTE DE NOTRE PAYS AU LIEU DES BENI OUI OUI.
      ACCEPTER TOUT VRAIMENT TOUT AU DETRIMENT DE SON PAYS. ON A HONTE DES DIRIGENATS DE CETTE NATURE.

  2. Les ethnies qui sont vraiment noble nous les connaissons au Mali. Les autres ne pourrons jamais accepté les déclarations du PG qui sont de la triste réalité. Vive le Mali et vive Daniel depuis plusieurs années votre ethnie Dogon fait de la fierté des Maliens par votre honnêteté. 😈 😈 😈

  3. On devait laisser les islamistes venir lui couper la main ainsi il n’aurait pas l’occasion d’ecrire un mandat d’arret contre qui se soit pour l’impuniter. est ce lui meme il est honnete

  4. Dioncounda vous n’avez pas de lui critiquer il faut seulement lui foutre dehor or lui remplacer par un autre plus competent et respectueux. Cet Tessouguer a depasser les bornes. il se croit au dessus du Mali

  5. Daniel TESSOUGUE, nous prions pour toi. Que Dieu te bénisse et qu’il te garde sous son aile protectrice.David a vaincu Goliath avec sa fronde. Mais toi, tu vaincras avec ton droit. C’est dommage que l’impunité au Mali soit un vain mot. c’est la justice qui élève une nation. Daniel avec toi le Mali triomphera.

    • Monsieur le Procureur TESSOUGUE, tout ce que vous avez dit est vrai en Droit. Mais rappelez-vous cette maxime en Droit :<>.Pour la cause de la paix, cette solution de pardon doit être acceptée par tous et pour tous.

      • Monsieur le Procureur TESSOUGUE, tout ce que vous avez dit est vrai en Droit. Mais rappelez-vous cette maxime en Droit :. Pour la cause de la paix, cette solution de pardon doit être acceptée par tous et pour tous. Que Dieu vous bénisse et bénisse le Mali réconcilié.

  6. Oui, tant qu’il ne dit que le droit, TESSOUGUE plaira toujours aux maliens. Hollande à traumatisé Dioncounda.

  7. Le Procureur General a 100% raison.Un crime n’est jamais pardonne avant d’etre juge.C’est anti-constitutionnel de gracier une personne accusee de crime qui n’a pas ete jugee. C’est commettre soi-meme un crime.Donnez-moi un seul exemple dans un pays de l’Union Europeenne.En outré,dans les pays Europeens,le meurtre d’un policier, d’un soldat, planifie et execute froidement, n’est jamais pardonne.Cela a un sens.Ceux qui assurent la Securite de l’Etat accomplissent un role sacre.Les tuer dans la tache ,c’est pietiner l’Etat.Nos hommes d’Etat doivent assumer la RESPONSABILITE de leur FONCTION pour meriter leur statut d’Homme d’ETAT.Ils jurent de respecter la CONSTITUTION contre vent et maree, d’ignorer leurs relations d’amitie ,leur obligation civile et de politesse.Nous entrons dans cette periode de haute responsabilite au cours de laquelle les interests superieurs sont au-dessus de tout.Pour les racists nous sommes des Republiques bananieres,mais le Mali/Ghana est anterieur a leurs Etats.

  8. tesougue il faut resister car ces canibales sont três mechants ils vont faire tout pour que tu jettes l,eponge….vive la justice a mesure unique………justice for all…..djonkiss est un sale corrompu….

  9. Mr TESSOUGUE ,Merci!
    Restez,toujours, à l’état de veille et continuez à attirer l’attention du peuple
    Même si le peuple ne réagit pas , vous aurez fait votre devoir
    Le pardon, la réconciliation c’est après avoir jugé ceux qui ont trahi le Mali,violé nos femmes, amputé nos enfants,détruit nos sites culturels et lâchement assassiné nos soldats au Nord
    Les auteurs des assassinats perpétrés au Sud le 22 MARS et après le 22Mars 2012 doivent être arrêtés et traduits en justice

  10. Chers compatriotes, la paix n’a pas de prix. Évitons d’envenimer la situation et surtout, prions pour que nos dirigeants s’entendent. Pour ceux qui disent que le président/intérim n’est qu’une marionnette doivent savoir qu’il n’a pas le choix. 😆

  11. Dans un pays où les lois sont faites pour protéger les plus forts- le prince et ses hommes-et les plus nantis, l’ indépendance judiciaire – garante des libertés publiques , des droits de l’homme et socle de la démocratie- est une illusion. 😉

  12. Merci M. Tessougué et que Dieu te garde des bene oui-oui à la solde de la Françe.
    Vous etes notre espoir pour un Mali de droit.
    Merci également au Ministre de la Justice pour sa fermeté et sa bonne connaissance du droit.

  13. Nous avons été nombreux à dénoncer ou à avoir subis une justice aux ordres. Avec mon petit Cousin, qui deviendra grand quant il aura résisté jusqu’au bout à ces politiciens de caniveau, l’espoir est permis. C’est à cause de notre silence coupable que toutes les dérives s’amoncelèrent jusqu’à l’ultime infamie, l’occupation de la moitié du territoire national. Il y eut quelques voix, rendons leur justice: “La justice est indépendante de tout sauf de l’argent sale” de Madame la ministre des sceaux Fatoumata, “L’évidente collision de la magistrature et du barreau: l’état ne gagne aucun procès” dixit Soumi Champion”. Pour une fois qu’un pure Dogon iconoclaste arrive aux affaires, il a notre soutien actif et agissant.

  14. Que DIEU tout puissant te protège et que les ancêtres veillent sur toi. Amen!
    Ne te laisse influencé par les discours des bébés gâtés des occidentaux.

  15. M; le PG rester droit Dieu et le peuple malien vous le rendront.
    Les apatrides et les pourfandeurs de la rep ne vous lacheront pas mais garder votre cap.

  16. Oui d ‘une part il a raison votre Procureur pour les rebelles. Mais quand il s’oppose à la liberation des bérets rouges peut être il a ses raisons . Mais je pense le procureur à d’autres tribunes pour s’exprimer pourquoi faire le populisme?
    Ensuite s’il est aussi juste et a cheval sur les lois de la république comme il nous le dit toujours pourquoi se tait. Il sur les
    – les acteurs du coup d’état du 22 mars et toutes les violations qui ont suivies ONU ne sont ils pas justiciables? Sont ils au dessus de la loi?
    – que tvil à fait contre les gens qui sont allés agresser le président dans ses bureaux? Sont ils au dessus de la LOI?
    Monsieur le procureur vous êtes le défenseur de la population et toute la population. Pas deux poids deux mesures.
    Vous aussi vous n’êtes pas au dessus de la loi. Et sachez que c ‘est un pouvoir politique qui vous nomme ,vous n’avez pas été élu et le pouvoir politique peut aussi vous relever . Soyez discret comme imposer à tous les agents de l’état enexerc

    • Justement MR GAB, pour pouvoir bien mener la mission qui lui est confiée il doit etre ingrat vis a vis de ce pouvoir politique qui lui a nommé.

    • C’est la loi du silence, le règne de la langue de bois qui ont conduit notre pays dans ce gouffre. Tenez bon Monsieur Tessougué, il y

    • A ce que je sache, le président par intérim n’a pas été élu non plus. Il a été nommé par la CEDEAO pour contrecarrer le Dadis malien naissant de l’époque. Les missions de cet exécutif intérimaire sont claires, Dioncouda a intérêt à s’atteler à ces missions que de s’immiscer dans le domaine de la justice qui est hors de sa compétence, immixtions qui peuvent être lourdes de conséquences pour l’exécutif légitime qui viendra après les élections!

  17. Courage Mr le PG, nous te soutenons,
    Nos dirigeants sont habitués a des procureurs qui les soutiennent dans leur mauvaises pratiques et qu’ils manipulent a leur guise, comme il ne parviennent pas à manipuler ce procureur general d’où cet acharnement contre lui.
    Que Dieu sauve le Mali

  18. C’est comme ça que ATT et ces compagnons ont détruit le Mali. Dioncounda est dans la même lancé. Qui viendra nous épargner de ces nuissibles qui ne veulent que leurs intérêt. ll ya environ 20ans que le Mali est dans ce piège. comment sortira-t-il de ce trou dont les assoiffés du pouvoir lui est mis? Dieu aide le Mali et les bons citoyens pour aller de l’avant.

  19. Que Dioncounda aille se faire voir, en plus il le president de la CEDEAO et non du Mali. Il doit faire gaffe, s’il est avec les rebelles, nous nous sommes avec nos soldats morts a Aguelhoc. Tous les maliens savent que ce president est un traitre à la solde des autorités francaises et du MNLA. Merci Tessougue pour ton courage et si jamais il touche à toi, il y aura une revolution qui va tout balayer et meme ton Sanogo corrompu n’y pourra rien.

  20. Morsi a touché au PG de son pays il est parti… Donc foutez la paix à notre PG… Même demain il va parler piannnnn… Si l’armée ne peut pas venger nos victimes notre PG le faire avec la justice. Si Dioncounda n’est pas content il peut aller voir Hollande ou Blaise. Vive notre PG.. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: Ils vont tous vomir ce qu’ ils ont dans leur ventre car je serai président et il sera reconduit :mrgreen: 😛

  21. ce monsieur a délivré des manfats d’arrêts et a fermé les yeux sur les crimes commis par l”armée malienne contre les arabes et les touareg. je ne aucun respecy pour lui au contraire

    • C’est ton probleme! Le PG n’en a cure! et pendant qu’on y est, de quels crimes parles-tu?

  22. il faut des hommes valables comme lui et son ministre, que dieu vous benisse, la verite finie toujours par triompher.

  23. Dionkounda n’est qu’une girouette de la communauté internationale et de la France!La première personalité du pays qui devrait défendre l’indépendance de la justice dans un régime de démocratie devrait être lui Djonkis.Mais hélas! 😈

  24. ‘ …vouloir annihiler l’effet des poursuites engagées par la justice dans le cadre des crimes commis au nord, sous le prétexte qu’un accord aurait été conclu sous l’égide d’une certaine communauté internationale…

    La justice doit être le premier vecteur de la réconciliation et prendre en compte le sort des victimes d’abord, celles qui ont été violées, flagellées, amputées, délestées de leurs biens ; celles qui ont été blésées ou tuées, avait-il soutenu…’ /// …
    Les victime, les famille de victime, leurs proche ou représentants, devraient fonder une Association, dont le but sera de démarcher les Institution nationales et internationale, pour la recherche de la vérité, et de traduire en justice tous les auteurs de crime de guerre et de violation de droits humain dans ce conflit. Qu’ils prennent le temps qu’il faudra pour ça,un jour cela devra se faire, comme ça se passe en ce moment dans le cas Hissene Habré et ses complice. Dioncounda ne peut pas être contre ça…

  25. Le systeme peut l’ejecter parcequ’il derange, mais auncun responsable en lui seul ne peut pertuber ce procureur general quelqu’en soit ton grade. Pour la simple raison que il ne dira que le droit tel que les textes le prevoient.Et son ministre est pareil. Les Dioncounda veulent tout politiser meme les decisions les plus importantes de la nation pour plaire a leur camarades de partis.Il ne s’agit pas de le dire de facon demagogique sur les medias de liberer X ou Y. C’est un dossier qui lui a amener en prison il faut suivre cette procedure pour sa liberation. Et cela ne releve pas du president de la republique ou d’un ministre d’etat en guise de traffic d’influence. En justice cela ne doit pas marcher si elle est reellement independante ou si le serieux existe reellement dans le pays. Malheureusement c’est l’anarchie au Mali.

  26. Bien sûre la justice doit être indépendante mais que le procureur général TESSOUGUE sache qu’il n’est pas lui aussi au dessus du président de la république et encore moins de la communauté internationale.Il n’a pas compétence de dire si l’accord de OUAGADOUGOU est bon ou mauvais pour le Mali dans la mesure où le gouvernement du pays est bien là.
    Lui TESSOUGUE est connu de tous les hommes lors de sa lutte injuste et malhonnête contre le vérificateur général SIDI SOSSO DIARRA sous ATT en 2009.
    Qu’il ne se croit pas plus blanc que les autres comme on dit au Mali ici nous savons qui est qui.
    La réconciliation est une forme de la justice malienne que nous avons appris de nos grands parents.

  27. “L’indépendance du procureur général près la Cour d’appel passe mal au sein de l’exécutif.”
    Non Mr le journaliste!!! Dans l’organigramme judiciaire, un Procureur de la République n’est pas indépendant, et ne l’a jamais été!!! Et, cela relève de l’ordre normal des choses! En sa qualité de représentant du ministère public, il est le préposé direct du ministre de la Justice garde des sceaux, auprès de qui il prend ses ordres!!! le ministre de la justice lui donne directement des ordres, et il a l’obligation d’en tenir compte dans ses réquisitoires! le ministre de la justice est lui aussi le préposé du premier ministre ou du gouvernement.

    Alors, un subordonné du gouvernement qui en vient à le critiquer de la sorte, cela est inacceptable!
    Certes pour relativiser cette subordination du Parquet, on dit que “la plume est serve et la parole libre” mais dites moi, qui d’entre vous peut accepter que son préposé prenne de tels airs de liberté??
    Ce procureur a trop la tête en l’air!!!

    • Mon cher, le gouvernement est bien critiquable et sera critiqué quand il voile la loi et les droits de la population. Ce gouvernement Dioncounda est dans cette situation de se prostituer à la communauté internationale. Il faut des hommes courageux comme Tessougué pour assurer les droits de la population meurtrie du Mali.

    • @ Kareem, tu cogites trop loin…………….comprends juste que le journaleux voulait certainement parler de l’indépendance de la justice!!!!!!!!!!!!!!! Merci quand même pour le cours!!!!!!!!

  28. Le President de la republique est le premier magistrat du pays. Pour des raisons d’etat, certaines decisions peuvent etre prises MAIS C’EST TRES IMPORTANT DE RESPECTER LES PROCEDURES JUDICIAIRES ET L’INDEPENDANCE DE LA JUSTICE! La justice doit donc faire son travail normalement. Une fois que le verdic tombe, le President de la republique a sa grace presidentielle qu’il peut toujours utiliser! Le Parlement aussi peut voter une loi d’amnestie. L’ESSENTIEL EST DE RESPECTER LES PROCEDURES JUDICIAIRES!!!

    • Oui vous parlez des cas normaux je suppose. Au Mali le president est INTERIMAIRE et l’Assemblée Nationale est perimée. Graces et amnesties ne peuvent elles pas attendre le futur President et la nouvelle Assemblée?

      • Malinke

        Veux tu qu’on revienne sur la loi d’amnestie signée par l’Assemblée Nationale “perimée” pour les auteurs du coup d’Etat??

        Ce que je ne comprend pas, c’est le silence qui entoure les cas de tortures et d’exécutions somaires des berets rouges faits prisonniers lors des évènements d’avril 2012.

        De toutes les façons les nouvelles autorités se chargeront de ses cas.

        • PETIT CAPI commence à raisonner hein!!! 😆 😆 😆

          En effet le respect des procédures judiciaires est fondamental dans un Etat de droit.

  29. L’injustice est à la base de tous les maux du Mali. Heureusement qu’il y a encore quelques maliens qui osent la dénoncer. Merci PG et les maliens sont derrière toi.

  30. Les autorités actuel s’en fiche les victime ils veulent consolider leurs relation avec les occidentaux.Merci mon procureur et merci également à Malick Coulibaly votre ministre.

  31. S’il n’en reste qu’un seul, au moins qu’il y ait un malien qui puisse prendre la responsabilité de ses actes. On suivra les évènements pour voir si le Ministre de la justice va rompre ou simplement plier. Le remaniement du gouvernement est encore en travers de la gorge du peuple malien et Dieu seul sait la réalité de la situation (si Tiena a réellement voulu défendre les intérêts du pays ou si lui aussi est mouillé), en tout cas la justice sera là, suspendue comme une épée de Damoclès et tôt ou tard, tout acte posé contre elle sera évaluée à la lumière de la loi et il n’y aura pas d’intouchable. Inch allah.

Comments are closed.