Bureau National des Jeunes URD à DIOÏLA : Inciter les jeunes à la mobilisation

0
0

Le dimanche 19 février 2012, le président des jeunes du  Bureau national,  de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), Dr Madou Diallo, accompagné d’une forte délégation  a effectué un déplacement sur Dioïla.

Mamadou Diallo

Le Bureau national des jeunes, devenu l’instance la plus active et vivante de l’Union pourla Républiqueetla Démocratieest en train de procurer une surprise agréable au parti. Lors de son congrès en février 2011, la jeunesse avec son tout nouveau président, Dr Madou Diallo a, à travers les différentes interventions indiqué : «  qu’il n’est  pas venu pour amuser la galerie ». Pour se faire, depuis un certains temps, le bureau des jeunes est entrain d’honorer aux engagements pris lors de l’investiture de leur candidat SOUMAILA CISSE à savoir : le paiement de  la caution du candidat et la visite à toutes les sections des jeunes du parti en vue de les galvaniser pour assurer une victoire éclatante au parti à la présidentielle de 2012. C’est qu’après plusieurs localités, ils se sont rendus à Dioïla pour échanger avec leurs camarades sur les problèmes auxquels ils sont confrontés. L’objectif visé est d’élaborer un mémorandum qui sera destiné àla Directiondu parti. Cela, avant de procéder à la collecte des fonds pour le paiement de la caution du candidat Soumaïla Cissé.

Quant à la présidente des femmes de la section de Dioïla, Mme Sidibé Mariam Sanogo, « cette visite réconforte et électrolyse davantage tous les militants du parti elle va permettre à nos jeunes de comprendre qu’elle n’est pas seule dans sa lutte et que l’hiérarchie pense à elle».

Pour sa part, le président des jeunes de la section de Dioïla, Drissa Koné, a, après avoir souligné la bonne santé du parti, a évoqué des problèmes que traversent les jeunes de son cercle. Il s’agit notamment de manque de moyen de transport et du chômage des jeunes. «  Nous sommes confrontés à de sérieux problèmes de communication, faute de moyen de déplacement. Nous avons la volonté d’être en contact permanent avec les sous sections des jeunes. Mais, avec la seule moto que nous possédons, nous avons du mal à réaliser cette volonté » précisera-t-il. Qu’à cela ne tienne, il a affirmé que sa section est dans la logique de la mobilisation des troupes pour la victoire. Mais, avant, il a remis au président Diallo une modeste somme de 300.000Fcfa en guise de contribution au paiement de la caution de Soumaïla Cissé.

En ce qui concerne le premier responsable de la jeunesse URD, Dr Madou Diallo, a rappelé que cette visite entre dans la logique d’honorer les engagements pris lors du congrès des jeunes. Il a expliqué aux jeunes du « Banico » l’intérêt que le candidat Soumaïla accorde à la problématique de l’emploi des jeunes. Lors de son investiture, Soumaïla a lui-même souligné que cette problématique est une bombe à retardement et qu’il s’attellera à cela une fois aux affaires ». Pour ce faire, poursuivra Dr Diallo, chacun doit se mettre en ordre de bataille. Il n’a pas oublié de signifier aux jeunes que le paiement de la caution du candidat par eux est symbolique et est un signe d’engagement. « Si non, ajoute-il, notre candidat ne manque pas de moyen pour payer sa caution. Et mieux, ils sont nombreux dans le bureau politique national à pouvoir payer cette caution » a précisé le président des jeunes. Pour convaincre davantage l’assistance, il a laissé entendre que parmi les candidats déclarés, Soumaïla est le mieux placé pour répondre aux aspirations des populations de Dioïla. Car, explique-t-il l’économie de cette localité est basée sur la coton-culture et SOUMI-champion en est un vrai connaisseur.

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.