Candidat du RPM à la présidentielle de 2012 : IBK investi à l’unanimité

0
0





Le 14 janvier 2012, au stade omnisports Modibo Kéita,   Ibrahim Boubacar Keita  a été investi candidat du RPM à la présidentielle.  Etaient présents à cette cérémonie d’investiture  Me Mountaga  Tall, chérif Ousmane Madane  Haidara, Cheick soufi Bilal Diallo, le représentant des Maliens de la diaspora, soufi  Adama, plusieurs mouvements  affiliés au parti, les collectifs des jeunes et les collectifs des femmes.

La coalition 2012 pour IBK, les Associations, les Mouvements et clubs de soutiens à IBK ainsi que la coalition des partis alliés du parti RPM.  Il faut rappeler qu’en prélude à cette investiture, il a eu lieu  la signature de protocole d’accord entre quinze partis politiques dénommée Alliance-politique IBK Mali 2012 dirigé par M. Mamadou Kassa Traoré, le président  du  parti MIRIA à la maison de la presse le jeudi 12 janvier dernier  dans un climat de confiance, ces partis s’engagent apporter à l’honorable El hadji Ibrahim Boubacar Keita, candidat du parti RPM leur soutien pour gagner les futures présidentielles.  Dans son discours, il a avoué le Mali dans sa grandeur et son peuple debout ensemble, un Mali fort et juste, dont il se dit fiers de remercier tout ce beau monde témoin de son investiture.

Le candidat du parti du tisserand a mentionné beaucoup de défis auxquels notre pays est confronté à savoir  l’insécurité grandissante, les difficultés de l’école malienne, le chômage des jeunes.

 Pour IBK, il est temps d’agir efficacement et tout de suite. Afin d’inviter les maliens à le suivre à sa démarche, El Hadj Bourama a posé ces questions : Comment  laisser ces jeunes sous la main des marchands d’illusions ? Comment accepter  plus longtemps les maliens travaillent assez et demeurent dans la misère ? Comment comprendre que notre vaillante armée républicaine puisse être humiliée et bafouée par des bandits armés dans le septentrion du Mali ? Comment peut-on laisser l’insécurité fragiliser notre cher pays le Mali ?

Il affirme  avoir l’amour profond d’être au rendez-vous de ce scrutin présidentiel de  2012 afin de  protéger les populations et de donner une autre image à ce pays.

 Le candidat entend établir un contrat de confiance avec la jeunesse. Ce nouveau contrat permettra une égalité des chances pour l’emploi .De poursuivre que son énergie sera sans faille, une république forte et qu’il assume toutes ses décisions comme le peuple entier peut déjà  en témoigner, d’asseoir l’autorité de l’Etat, car il est temps que l’état  endosse sa responsabilité.

 Il  a ensuite dévoilé une partie de son projet de société qui prend en compte l’instauration d’un bon système éducatif, la lutte contre la corruption et  l’accès aux médicaments pour tous les citoyens.

Les projections sur le parcours de l’homme ont illustrée son dévouement que le public a apprécié. Le Mali est à la recherche d’une dynamique de changement que nous espérons.

Abdoulaye Diarra

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.