Candidature à la présidentielle du 29 Avril 2012 : Choguel Kokala Maïga investi par le MPR

0
0

Après le congrès ordinaire du parti Mouvement patriotique pour le renouveau (MPR) tenu du 24 au 26 décembre 2011, les membres du Bureau exécutif national et le Conseil de conciliation et d’arbitrage ont procédé à la désignation de Choguel K. Maïga, pour défendre les couleurs du parti à l’élection présidentielle du 29 Avril 2012.

Désormais  Choguel K.  Maïga, désigné par ses pairs, défendra les couleurs du Mpr. La   cérémonie d’investiture a eu lieu le 10 mars 2012 dans la salle Balla Moussa Keita du CICB, en présence  des  délégués venus  de toutes les sections que compte le parti, des députés, maires, militants et sympathisants. D’entrée de jeu, Bouillé Siby, 1er vice président du parti, annonce la couleur : «La valeur d’une nation est fonction de la qualité de ses services. Le Mpr doit impérativement présenter un candidat.  Cela vient de loin, nous avons notre ligne de conduite». Cette cérémonie modeste mais solennelle, permettra d’évaluer le poids du parti sur le terrain . Une épreuve pas du tout facile, si nous savons que le parti vient de subir la démission remarquée de son vice-président, André Traore, qui était le président du groupe parlementaire Mpr au sein de notre Assemblée Nationale, un membre influent et intelligent par sa force de mobilisation. Un appel à la candidature de Choguel K. Maïga a été lu par M. Singaré, président du Conseil de conciliation et d’arbitrage du Mpr.
En réponse, Choguel K. Maïga dira : «Je suis ému et satisfait pour le choix porté sur mon illustre personne. Le temps des discours est passé, le moment viendra pour en faire autant. Permettez-moi de vous remercier du fond du cœur pour la confiance placée à mon endroit. J’ai une claire conscience de la charge que vous me proposez d’accomplir avec loyauté et gaieté.  Cette investiture, au-delà des femmes, hommes et jeunes du Mpr, je la dédie à toutes et tous les Maliens.  Au regard de la situation dramatique qui secoue notre cher Mali,  je dédie cette candidature à l’unité nationale  et à la cohésion sociale des Maliens. Ma dédicace est un Mali uni, un Mali fortifié dans sa cohésion nationale entre tous ses fils, entre le Mali et ses voisins, entre le Mali et le reste du monde».
A titre de rappel, en 2002, Choguel K. Maïga  s’était engagé dans la couse présidentielle avec le dossard Mpr. Il avait terminé cinquième.
Gérard DAKOUO

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.