«Ce n’est pas moi qui ai donné l’ordre de…» : Triste rappel des événements sous Moussa Traoré et ATT

10
«Ce n’est pas moi qui ai donné l’ordre de…» : Triste rappel des événements sous Moussa Traoré et ATT
Moussa Traoré et ATT

«Il faut impérativement reprendre Kidal quoi qu’il en coûte. C’est une question de souveraineté nationale. Il faut laver l’humiliation et redonner espoir à tous les Malines qui avaient cru un moment que notre armée était prête pour rétablir l’intégrité du territoire national». Telle était la devise de nos autorités avant l’offensive lancée par notre armée nationale pour la récupération définitive de la région de Kidal aux mains des apatrides armés du Mnla et de leurs acolytes. Mais, au finish, une défaite cuisante. Et depuis lors, personne ne veut s’assumer, comme ce fut le cas sous les généraux Moussa Traoré et Amadou Toumani Touré (ATT).

 

 

L’armée malienne vient d’être mise en déroute par les mouvements armés à Kidal. Les combats ont fait, selon certaines sources, au moins 30 morts. Alors qu’on s’attendait à ce que le gouvernement malien s’assume, il assure plutôt que l’Exécutif n’a jamais donné l’ordre à l’armée d’attaquer et a mis en place une Commission d’enquête. Drôle de réaction ! Qui a donc donné l’ordre et qui est responsable de la déroute militaire de mercredi 21 mai à Kidal ? La question reste posée.

 

 

Toujours est-il que c’est à jeu ping-pong qu’on assiste actuellement. «Les militaires maliens ont décidé d’attaquer. L’autorité politique n’avait pas donné d’ordre dans ce sens. Il y a eu des erreurs et les responsabilités seront situées. Nous ne voulons tout de même pas jeter notre armée en pâture», déclarait Moussa Mara.

 

 

Il faut le reconnaître, la visite du Premier ministre à Kidal a permis à l’armée malienne de tâter le terrain et de mesurer sa force avec les groupes armés narco-terroristes. Après le constat amer du renforcement des capacités guerrières des rebelles, l’attaque de l’armée était pour du moins suicidaire. Mais, c’était bien osé. Dès lors, la conscience populaire était encline à croire à une victoire rapide de l’armée malienne en cas de guerre ouverte contre, exclusivement, les groupes terroristes. Mais, cet affrontement meurtrier perdu par les Fama, a permis à l’opinion de se faire une idée sur la puissance de frappe de ces groupes armés.

Du coup, les ardeurs baissèrent, mais les Maliens s’attendaient encore à une grande offensive. En réalité, il ne s’agissait que d’une action sur un coup de tête. C’est pourquoi personne ne veut aujourd’hui endosser cette irresponsabilité. Le gouvernement avait assumé, dans un premier temps, l’initiative, mais de nos jours, les discours ont changé de coloration. Selon certaines mauvaises langues, le Premier ministre, chef du gouvernement et le président IBK, déresponsabilisent l’Exécutif et parlent désormais d’une action non habilitée par les autorités politiques.

 

Mais, qui a donc donné l’ordre d’attaquer ? Ce qui es incompréhensible dans cette histoire, c’est comment un groupe de militaire peuvent décider d’eux d’attaquer ces rebelles lourdement armés, sans l’aval de nos plus hautes autorités, notamment du président de la République et du Premier ministre. D’autant que le président de la République est le chef suprême des Armées et que selon l’article 53, titre IV de la Constitution malienne, c’est «le gouvernement (qui) détermine et conduit la politique de la Nation et dispose de l’administration et de la force armée». Et l’article 55 du même titre stipule : «Le Premier ministre est le Chef du gouvernement, à ce titre, il dirige et coordonne l’action gouvernementale. Il assure l’exécution des lois. Sous réserve des dispositions de l’article 46, il exerce le pouvoir réglementaire. Il est responsable de l’exécution de la défense nationale…». Sans commentaire !

 

Qui a donné l’ordre d’attaquer ? Cette question rappelle tristement les événements de 1991 sous le général-dictateur Moussa Traoré, après les massacres des Maliens, notamment des femmes marchant nues et des enfants. Il avait dit qu’il «n’avait pas donné l’ordre aux militaires de tirer». Et ATT, quant à lui, par rapport à cette même crise du Nord qui l’a éclaboussé, particulièrement au drame d’Aguel Hoc, déclarait qu’il n’était pas responsable. Bien dit. Mais, quand il était interpellé sur des problèmes sociaux, affirmait : «Je ne suis pas ministre de…, de…, pour résoudre ce problème…».

 

 

Dans quelle République sommes-nous alors ? Une République où on privilège la fuite en avant et où personne ne veut s’assumer ? Une République où personne ne veut aller au charbon ? Une République dans laquelle on ne s’assume pas ? Une République dans laquelle, comme on le dit, chacun couvre sa tête quand ça chauffe et cherche un bouc émissaire ? Non, il faut que ça change et cela doit changer, car de cela dépend notre survie.

Bruno LOMA

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. NOUS SOMMES TOUS COUPABLES TELLEMENT NOUS SOMMES ALIéNéS…TELLEMENT NOUS NOUS LAISSONS AVOIR PAR LES PREDATEURS ET VAMPIRES OCCIDENTAUX….AUSSI AURIONS PU COMPRENDRE DèS LE DEPART QUE TOUT MOUVEMENT ARMé ,TOUTE REBELLION EN AFRIQUE EST ELABORéE PAR LES MEMES TOUJOURS LES MEMES..LES OCCIDENTAUX…QUI COMMENCENT TOUJOURS à JOUER SUR LES FIBRES ETHNICISTES ET REGIONAUX…HIER ON A TAXè LA CI DE XENOPHOBE ET LE MALI A HEBERGé ET ENTRETENU DES REBELLES POUR QUE L'ACTUEL SAUVEUR VENU DU SAHEL REMPLISSE LE SUD IVOIRIEN DE DOZO ET DE TOUT CE QUE VOUS POUVEZ IMAGINER..
    .MA QUESTION ?
    MALIENS ,MALIENNES DEMANDEZ à VOTRE SAUVEUR D'ABIDJAN ,LE MASSA ,DE VOUS AIDER à RETOUVER L'INTEGRITé DU TERRITOIRE MALIEN. EN RETOUR.

    CONCLUSION :
    IL NE FAUT PAS ENCOURAGER LES REBELLIONS.
    IL FAUT COMPRENDRE LES OCCIDENTAUX VEULENT REDUIRE AU SILENCE TOUT LE PEUPLE AFRICAIN PAR UNE MILITARISATION à OUTRANCE AVEC à L'APPUI UNE NOUVELLE CARTE DE NOS FRONTIèRES POUR AU BOUT DU TENTER DE JUGULER LA CRISE QU'ILS ONT CRéE ARTIFICIELLEMENT ,DEVENU CE MONSTRE INCONTROLABLE à L'IMAGE DE LEUR INVENTION DE DJIHADISTES MNLA-AZAWAD….ETC..DE BOKO HARAM …DE L'EX-MPCI DEVENU FORCES NOUVELLES RDR CONFONDU ,DE PRO-MAIDAN EN UKRAINE,DE PSEUDO REVOLUTIONNAIRES "printenniers-arabe" en lybie, en syrie…..etc…..
    PRENONS GARDE DE TOUT CE QUI ARRIVE à L'AUTRE QU'IL SOIT TON VOISIN DIRCT OU PAS….
    L'AFRIQUE DOIT SON SALUT DANS LE REJET TOTAL DE TOUTES CES RELIGIONS AVEC SES COROLLAIRES ET GUERRES IMPORTéES .
    QUE TU VIENNES DU KENYA ,DE LA LYBIE DE LA TANZANIE….DU CAP VERT…
    NOUS DEVONS NOUS BATTRE POUR UN MONDE MULTIPOLARES….

  2. NOUS SOMMES TOUS COUPABLES TELLEMENT NOUS SOMMES ALIéNéS…TELLEMENT NOUS NOUS LAISSONS AVOIR PAR LES PREDATEURS ET VAMPIRES OCCIDENTAUX….AUSSI AURIONS PU COMPRENDRE DèS LE DEPART QUE TOUT MOUVEMENT ARMé ,TOUTE REBELLION EN AFRIQUE EST ELABORéE PAR LES MEMES TOUJOURS LES MEMES..LES OCCIDENTAUX…QUI COMMENCENT TOUJOURS à JOUER SUR LES FIBRES ETHNICISTES ET REGIONAUX…HIER ON A TAXè LA CI DE XENOPHOBE ET LE MALI A HEBERGé ET ENTRETENU DES REBELLES POUR QUE L'ACTUEL SAUVEUR VENU DU SAHEL REMPLISSE LE SUD IVOIRIEN DE DOZO ET DE TOUT CE QUE VOUS POUVEZ IMAGINER..
    .MA QUESTION ?
    MALIENS ,MALIENNES DEMANDEZ à VOTRE SAUVEUR D'ABIDJAN ,LE MASSA ,DE VOUS AIDER à RETOUVER L'INTEGRITé DU TERRITOIRE MALIEN. EN RETOUR.

    CONCLUSION :
    IL NE FAUT PAS ENCOURAGER LES REBELLIONS.
    IL FAUT COMPRENDRE LES OCCIDENTAUX VEULENT REDUIRE AU SILENCE TOUT LE PEUPLE AFRICAIN PAR UNE MILITARISATION à OUTRANCE AVEC à L'APPUI UNE NOUVELLE CARTE DE NOS FRONTIèRES POUR AU BOUT DU TENTER DE JUGULER LA CRISE QU'ILS ONT CRéE ARTIFICIELLEMENT ,DEVENU CE MONSTRE INCONTROLABLE à L'IMAGE DE LEUR INVENTION DE DJIHADISTES MNLA-AZAWAD….ETC..DE BOKO HARAM …DE L'EX-MPCI DEVENU FORCES NOUVELLES RDR CONFONDU ,DE PRO-MAIDAN EN UKRAINE,DE PSEUDO REVOLUTIONNAIRES "printenniers-arabe" en lybie, en syrie…..etc…..
    PRENONS GARDE DE TOUT CE QUI ARRIVE à L'AUTRE QU'IL SOIT TON VOISIN DIRCT OU PAS….
    L'AFRIQUE DOIT SON SALUT DANS LE REJET TOTAL DE TOUTES CES RELIGIONS AVEC SES COROLLAIRES ET GUERRES IMPORTéES .
    QUE TU VIENNES DU KENYA ,DE LA LYBIE DE LA TANZANIE….DU CAP VERT…
    NOUS DEVONS NOUS BATTRE POUR UN MONDE MULTIPOLARES….

  3. Rectifications c’est faux et archi faux l’armee malienne n,a pas ouvert les hostilites au contraire c,est les rebelles qui ont attaque l’armee en presence des reporteurs de la BBC NEWS ebahis qui ont les vrais reportages ce jour a kidal.j’ai vu sur BBC NEWS ce qui c’est passe il y avait les rues de kidal 3 soldats maliens en uniformes qui se rendaient au marche quand soudain surgit les vehicules plien de rebelles allant vers la position malienne ne pouvant plus retourner ont garde leur sang froid et continue leur chemin et les rebelles pour ne pas alerter l’armee n,a pas voulu tirer sur les 3.Et les reporteurs de BBC ebahis ont continue leurs reportages sous les feux de l’enemis.Donc les forces minusmas et servals les ont laisse passer et la faute les incombent et non la lachete de l’armee et ils doivent s’expliquer.Et le PM DOIT RECLAMER CE REPORTAGE AVEC LA BBC pour verite je vous remercie

  4. On peut lire dans certaines analyses que c’est Mara qui a tué leurs frères mais c’est incroyable.

    Il fallait dire à vos frères de choisir d’autre métier car dès qu’on s’engage dans l’armée, c’est comme si on accepte de mourir en défendant la patrie.

    Et puis d’autre continuent d’accuser Mara de ne pas s’assumer mais c’est étrange car nous pensons que tout est clair vu les dernières sanctions et puis vous ne pouvez pas être informer de tous les secrets de l’État.

    Certains individus ne font que de nous raconter des histoires sans queue ni tête.

    Soyons sérieux et l’heure n’est pas à ce genre de plaisanterie car on dirait des clones qui essayent de faire rire des bambins.

    Vive le Mali libre, unifié, prospère et développé.

    Que Dieu bénisse le mali.

  5. Rien qu’à travers ces deux photos, on se rend compte directement qu’ATT n’est sérieux!

  6. IL NE FAUT PAS COMPARER GMT A CES 2 AUTRES. MOUSSA N'A CERTES PAS DEVELOPPE LE MALI COMME VOUS ETES TENTES DE LE DIRE, MAIS IL N'A JAMAIS SOUMIS LES MALIENS A UNE TELLE HUMILIATION. EN CLAIRE, SES 23 ANS DE POUVOIR VALLENT MIEUX QUE LES 23 ANS DE…….

  7. IL NE FAUT PAS COMPARER GMT A CES 2 AUTRES. MOUSSA N'A CERTES PAS DEVELOPPE LE MALI COMME VOUS ETES TENTES DE LE DIRE, MAIS IL N'A JAMAIS SOUMIS LES MALIENS A UNE TELLE HUMILIATION. EN CLAIRE, SES 23 ANS DE POUVOIR VALLENT MIEUX QUE LES 23 ANS DE…….

  8. “Dans quelle République sommes-nous….?”
    C’est ce qu’on appelle “une République bananière”quand ses dirigeants fuient leur responsabilités devant les faits qui leur sont imputables.
    “Haro sur le baudet…”(La Fontaine Fable).
    Les Americains decrivent celà “Cheap grace…save grace” car ils se fouttent des vaillants soldats tombés sur le champ de l’honneur comme des “unsung heroes”.

  9. Une faute impardonnable!

    En accusant l’armée de tous les pêchés d’israël et en ne s’assumant pas au sommet de notre État, IBK et Mara, veulent se faire passer comme des saints alors qu’ils ne cessent de commettre leur faute impardonnable sur l’affaire de Kidal.

    En effet IBK et Mara ne pouvaient ne pas savoir, lorsqu’ils briquaient la magistrature suprême de ce pays en juillet 2013, que nous traversons une crise sécuritaire et institutionnelle grave qui nécessite une réforme complète de notre armée.

    Sachant cela comme tout autre malien, ils ont quand promis “l’honneur” et la “dignité” au peuple malien.

    Mais une fois élu président de la république et nommé premier ministre de ce pays, ils se sont adonnés à la promotion de leurs familles et belles familles et au gaspillage des ressources publiques dans des avions, motards, rénovations de maisons privées et passations de marchés publics douteux.

    L’armée n’a jamais reçu d’eux un quelconque moyen aérien pour assurer la suprématie malienne dans les airs à Kidal.

    Et quand on attaque un ennemi enraciné depuis belle lurette sur un territoire donné, on ne peut pas ignorer que le contrôle des airs est le préalable à toute offensive terrestre.

    Mais le matamore Moro Mara en a cure de cette précaution d’usage.

    Il s’en alla à Kidal pour y faire figuration et tromper les esprits les plus tronqués comme quoi il est héros alors que c’est un héron en fuite entre le gouvernorat de Kidal, le camp Minusma et le camp 2 de Kidal avant de le livrer aux voyous armés du Mnla pour aller dormir à Gao dans son mensonge éhonté.

    Cet individu minuscule au devant des défis majuscules de notre nation ignore totalement le sens des mots “patriotisme” et “dignité” tellement qu’il est bercé dans l’opportunisme farfelu et l’arrivisme béant.

    Nous devrons donc lui dire en face la faute qu’il a commis au nord de notre pays et qui a conduit à l’assassinat lâche de 8 préfets de la république du Mali bien avant l’hécatombe de nos soldats froidement abattus dans la précipitation d’une aventure militaire suicidaire mal préparée à Kidal sans stratégie et sans renseignement.

    Mara must go!

    He must also respond to our justice.

    IBK also after his presidential term must respond to our justice.

    Wa salam!

  10. l irresponsable moussa mara est le seul responsable de cette humiliante debacle des fama qui sont du coup devenus tous des fangantans . s il n etait pas allE jouer les brave-tcheh a kidal contre l avis du ministre de la defense , ce qui s est passE ne se serait pas passE . toujours sur sa lancee belligerante et jusqu au boutiste , le premier ministre poussa l outrecuidance jusqu a lancer son cri de guerre que les soldats ont executE avec fidelitE . en affirmant publiquement que son humiliation a la gouvernance de kidal etait une declaration de guerre . et cela ne pouvait qu etre percu par les militaires comme un mot d ordre . si la mission avait reussi , moussa mara serait aujourd hui le brave-tcheh , le soundjata , le liberateur , et l armee malienne serait oubliee dans tout cela . mais comme ce ne fut pas le cas , alors monsieur refusa d assumer sa lourde responsabilitE dans cette enieme debacle de son armee .

  11. Ces faut dirigeants font honte au monde entier
    Ibk n’a aucune dignité il devrait se taire comme un faible qu il est
    Chame on you ( fougari)
    Les rebels auront leur autonomie sous le régime d ibk
    Pas Att. L histoire t attrapera cher vieu loup.
    sans la minus ma qui assure la sécurité du peuple malien
    Toi et tes cartons militaires iront à Dakar .
    Now what ?
    Ton petit Mara a tout foutu pour toi mais tu es trop aveugle pr le voir
    Mara irresponsable il dervrait être parmi les otages si non les exécuteś
    Mara tu as tué mon frère tu mérite la pendaison aussi
    As tu avalé ta déclaration de guerre ? Espèce de stupide negro

  12. Le renforcement des capacites de Defense et de Securite doit etre fait le plutot possible.La conquete de Kidal ne peut pas se faire avec les Forces Terrestres seules.IL faut des chasseurs-bombardiers,des avions de reconnaissance aerienne,des helicopteres de combats et des avions de transport et de ravitaillement.Ce n'est pas un "picnic",c'est la guerre.

Comments are closed.