Célébration du 1er anniversaire du parti ADM à Tombouctou : Madani Tall démontre la solidarité du pays envers ses régions Nord

0
1

Prouver aux yeux de l’opinion nationale et internationale que le peuple malien est un, indivisible et solidaire, faire montre par la même occasion de «l’union sacrée qui existe entre les Maliens de quelque ethnie et de quelque région autour de la mère patrie». C’est cela, explique le président du parti Avenir et Développement du Mali (ADM), la signification profonde de la célébration du premier anniversaire du parti des trois baobabs, les 18 et 19 décembre prochains à Tombouctou. Quand la désinformation fait croire que la partie septentrionale n’est pas très fréquentable ces derniers jours, le président de l’ADM et des milliers de militants mettent le cap sur la Cité des 333 saints pour prouver la solidarité de l’ensemble du peuple envers les zones septentrionales du pays.

Dans un bref entretien qu’il nous a accordé le mercredi dernier, le président de l’ADM, qui ne fait plus aucun mystère de l’engagement de son parti à positionner un candidat dans la course pour la succession du président ATT le 8 juin 2012, se dit déterminer à témoigner aux populations du Nord la solidarité de tout le Mali.

Ainsi, les premiers responsables du parti ont choisi de célébrer le premier anniversaire (le Congrès constitutif a eu lieu le 19 décembre 2010) de cette jeune formation politique à Tombouctou. «Nous voulons témoigner à nos frères du Nord notre soutien face à une période de tension sociale et économique du fait des derniers événements. Mais aussi, c’est pour envoyer un message à tous nos frères maliens et prouver que le Mali est un. il n’y a pas de division entre les homlmes et les femmes de notre nation. Nous sommes tous unis pour le bien-être de notre pays et de nos populations», a expliqué Madani Amadou Tall.

Pour le leader de l’ADM, «que les Occidentaux désertent le Nord, cela peut se comprendre mais que nous, Maliens, ne manifestons pas notre solidarité entre nous en démonterant que ce qui touche Tombouctou touche tout le Mali, cela ne serait pas juste…».

Et Madani Tall d’indiquer que si Tombouctou est sinistré, cela se ressent dans des foyers à Bamako. Il n’y a pas de développement sans sécurité et sans le développement, il n’y a pas de sécurité. C’est, a-t-il souligné, cette complexité de la situation que connaît tout le Mali, de Tessalit à Zégoua.

C’est dans ce sens que d’importantes délégation du parti vont quitter Bamako, Kayes, Kangaba Niono, Mopti, Bafoulabé, Bandiagara, Fana, Sikasso, Ségou, Koutiala pour converger sur la cité des 333 saints et y rejoindre les militants des communes et cercles des régions nord pour célébrer sous le signe de la solidarité ce premier anniversaire du parti des trois baobabs les 18 et 19 décembre prochains. L’événement se veut  grandiose et aura pour cadre le Centre Ahmed Baba de la cité mystique.

«Nous espérons que cette intitaive sera suiviede beaucoup d’autres  et qu’elle encouragera d’autres acteurs socio-politiques à démontrer que, dans le bonheur ou dans la difficulté, nous ommes tous des Maliens, condamnés à aimer notre mère patrie», a indiqué Madani A. Tall

Bruno D SEGBEDJI

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.