Cheick Bougadari Président de la CARE : « La CARE ne boycottera pas les échéances électorales »

3
2

A la faveur, de la conférence de presse, qu’il a animé, le samedi dernier,  dans la salle Wa Kamissoko, du Centre International de Conférence de Bamako, le président de la CARE, Cheick Bougadari Traoré « Bouga », a   affirmé que la CARE ne boycottera pas les échéances électorales.

 

 

Dans la salle  qui était pleine comme un œuf, le président de la Convergence Africaine  pour le Renouveau a  précisé que « le parti CARE n’est pas un parti de suiviste, encore moins un parti de mode ». Avant de préciser  qu’il sera le candidat du parti à l’élection présidentielle prochaine. «Nous ne soutiendrons le candidat d’aucun parti. Cela ne veut pas dire que le parti n’est pas favorable aux alliances. Ceux qui partagent, pour ce pays, les mêmes ambitions peuvent se joindre à nous» déclare t-il. Pour « Bouga », pas question de faire du « parti de la dignité » un mouton de panurge à la merci des grands partis de la place.

Après cet aveu, le président du  parti a  affirmé que la politique doit s’enraciner dans les valeurs socioculturelles du pays. Autrement dit, une politique qui tienne compte de nos réalités. A ses dires, le pays du soleil levant (Japon), est un Etat démocratique, mais qui a pu associer démocratie et valeur sociétale.                   Et le président de la CARE d’ajouter que lorsque le vérificateur a décelé un manque à gagner de 112 milliards environs, il a compris le danger qui guette  notre  pays.  Selon lui, ce n’est pas seulement la corruption qui freine le développement. Ce sont les mauvaises politiques de gouvernance, avec des institutions inadaptées. Pour le patron de la CARE, pas question de boycotter les échéances électorales, car dit –il, cela pourrait laisser le champ libre aux «aventuriers».

Il n’a pas manqué d’évoquer la crise qui prévaut au nord-Mali. La résolution de cette crise, a-t-il indiqué, passe par la réaffirmation  de l’autorité de l’Etat. Et « Bouga » de lancer un appel à la jeunesse de sortir massivement pour voter à la présidentielle dont le premier tour est prévu le 29 Avril 2012.

Badou S. Koba  

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
waritiki<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 604</span>
Membre
waritiki 604
4 années 7 mois plus tôt

le mali a besoin de son pére pas lui

Blazon<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 8</span>
Membre
Blazon 8
4 années 7 mois plus tôt

La Convergence Africaine pour le Renouveau (CARE) entend répondre à ces défis en proposant à nos compatriotes un projet de société pour des lendemains meilleurs – “Mali Sambalano – Agenda pour le Renouveau”. Mali Sambalano est une semence extraordinaire que nous comptons semer très prochainement. Il germera rapidement et sa gratifiante récolte transformera notre société pour toujours en l’orientant vers un vrai développent durable. Notre Sambalano s’inscrit dans la mouvance des transformations sociales: l’urgence écologique, la démocratisation de l’économie, la solidarité. Il s’inscrit aussi dans la mouvance de la recherche de nouvelles réponses à la crise économique et sociétale que nous traversons. C’est pour cela que nous avons voulu porter un regard renouvelé sur le nouveau Mali à bâtir.

Blazon<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 8</span>
Membre
Blazon 8
4 années 7 mois plus tôt

Merci Bouga et vive la CARE

wpDiscuz