Chronique satirique : L’avion “sans-papiers” de Ladji Bourama

22

avion-cariLe Premier Ministre Moussa Mara n’a pas son pareil pour convaincre le bon peuple qu’un avion qui appartient au Mali n’appartient pas au Mali. A preuve…

Ladji Bourama est un homme bien entourĂ©. D’abord, il dispose d’une armĂ©e de 30 conseillers qui passent le plus clair du temps Ă  dormir sur leurs deux oreilles, faute de voir le chef qui prĂ©fĂšre les airs au sol. Ensuite, il y a la fameuse “Compagnie des Griots et Masseurs de pieds S.A.” dont les fines plumes inondent d’acide sulfurique quiconque trouve blanc ce que l’hĂŽte de Koulouba trouve noir. Enfin, cerise sur le gĂąteau (qu’il consent Ă  prĂ©sent Ă  partager un peu), Ladji Bourama vient de recruter un esprit exceptionnel: le Premier Ministre Moussa Mara.

 

On croyait Mara expert en comptabilitĂ© : on vient de dĂ©couvrir ses  immenses talents d’avionneur et de juriste. Avec lui, pas besoin de concours : le Mali siĂ©gera Ă  l’AcadĂ©mie des Sciences du Ciel. Vous en doutez ? Eh bien ! Ecoutez les dĂ©monstrations du savant compatriote.

 

A l’en croire, l’avion hĂ©ritĂ© du “Vieux Commando” ne serait pas la propriĂ©tĂ© du Mali.

Ni Ă  Koulouba, ni Ă  la primature, ni mĂȘme Ă  la mosquĂ©e de Mopti oĂč le “Vieux Commando” aurait aimĂ© Ă©grener le chapelet, il n’y aurait trace du moindre document d’achat du Boeing 727. Du coup, s’inquiĂšte le prudent Mara, il serait dangereux d’y embarquer Ladji Bourama, de peur qu’un jour,  le vĂ©ritable propriĂ©taire  jette notre cher prĂ©sident sur le tarmac d’un aĂ©roport.

 

En un mot, Mara imagine, sans rire, Ladji Bourama abandonnĂ© au sol, dans le froid, avec valise, babouches, chapelet et bouilloire! Comme un migrant naufragĂ© de Lampedusa ! Ces Ă©tranges  idĂ©es devraient, en temps normal, valoir Ă  Mara de comparaĂźtre en Haute Cour de Justice pour outrage Ă  pĂšlerin car on ne voit vraiment pas comment Allah soubahana wa tallah pourrait infliger un tel sort au candidat Ă©lu sous la banniĂšre de “Mali d’abord, inch Allah!”. En outre, je me demande pourquoi le gouvernement de Mara continue de garder un OVNI, pardon!, un avion qui ne lui appartient pas.A moins que le gouvernement ne soit devenu une Ă©quipe de pirates somaliens! Pourquoi ne rend-on pas l’appareil “sans-papiers” au “Vieux Commando” pour agrĂ©menter l’exil dakarois de l’intĂ©ressĂ© ? Lui, au moins, sait Ă  qui il appartient puisque c’est lui qui l’a achetĂ©.

 

 

Mara, poursuivant sa brillante dĂ©monstration, affirme que l’avion “sans-papiers” constitue une Ă©pave qui, Ă  tout moment, peut exploser en l’air. Question : doit-on considĂ©rer comme candidats au suicide le “Vieux Commando”, le prĂ©sident Dioncounda TraorĂ©, les Premiers Ministres Cheick Moldibo Diarra et Django Cissoko, lesquels ont rĂ©guliĂšrement utilisĂ© l’avion jusqu’Ă  la fin de leur mandat ?  Pour trois de ces personnalitĂ©s au moins, le doute est tout Ă  fait permis : s’ils tenaient tant Ă  mourir, le “Vieux Commando” n’aurait pas nuitamment dĂ©valĂ© une colline Ă  dos d’homme; Dioncounda n’aurait pas acceptĂ© une Ă©vacuation sanitaire Ă  Paris aprĂšs sa bastonnade et Cheick Modibo Diarra n’aurait pas obtempĂ©rĂ© aux hommes armĂ©s qui exigeaient sa dĂ©mission. De surcroĂźt, pour avoir guidĂ© une navette spatiale jusqu’Ă  la planĂšte Mars, l’astrophysicien Cheick Modibo Diarra en sait un rayon sur les engins volants…

 

 

Toujours dans ses hautes Ɠuvres de philosophie, Marx, pardon !, Mara jure, la main sur le coeur, que d’aprĂšs une expertise commanditĂ©e par le gouvernement, l’avion “sans-papiers” qui hante l’aĂ©roport de SĂ©nou ne vaut que 125 millions de FCFA. Juste le prix de trois ou quatre charrettes de Markala. Le propos arrache des larmes au contribuable que je suis car je me demande pourquoi le gouvernement se permet, par ces temps de galĂšre, de dĂ©penser nos malheureux impĂŽts dans l’expertise d’un avion qui ne lui appartient pas. Au reste, comment se fait-il que le gouvernement envisage de vendre un appareil dont il ignore le propriĂ©taire ? Il y a assurĂ©ment lĂ  de quoi traduire du beau monde devant le juge KarembĂ©, n’est-ce pas?

 

 

Bon ! Mara n’a pas fini sa leçon; Ă©coutons la suite. Il soutient que mĂȘme les militaires, qui ont pourtant  pour mĂ©tier de mourir pour la patrie, ne veulent pas de cette ruine d’avion. Il serait fort intĂ©ressant de savoir quels militaires ont tenu ce langage et de vĂ©rifier si lesdits militaires ont jamais pilotĂ© un avion. Chacun sait, en effet, que depuis le siĂšcle de NoĂ©, l’armĂ©e malienne n’a aucun avion de combat et qu’elle a dĂ» recourir Ă  des pilotes ukrainiens pour conduire les rares hĂ©licoptĂšres en sa possession. RĂ©sultat: la plupart des officiers de l’armĂ©e de l’air malienne ne savent pas distinguer un avion d’un hĂ©ron mĂ©tallique. Alors, par quelle opĂ©ration du Saint-Esprit les interlocuteurs militaires du Premier Ministre ont-ils pu dĂ©clarer l’avion inapte Ă  prendre le ciel ?

 

Moussa Mara termine son histoire en soulignant la nĂ©cessitĂ© d’acheter un nouvel avion pour le premier des Maliens. Petit problĂšme : Ladji Bourama avait son nouveau Boeing avant la nomination de Mara Ă  la primature. Ce qui donne Ă  Mara l’allure d’un homme qui s’Ă©puise Ă  ramasser l’eau dĂ©jĂ  versĂ©e par terre. D’ailleurs, malgrĂ© son grand art oratoire, le professeur Mara ne souffle mot de la maniĂšre dont le Boeing 737 flambant neuf de Ladji Bourama fut achetĂ©. Il paraĂźt, Ă  ses dires, que le coucou fut choisi parmi un lot de trois appareils. Qui a fait le choix ? OĂč ? De jour ou de nuit ? Avec quel mandat? Bien entendu, Mara, qui semble pourtant vĂ©nĂ©rer les rĂšgles comptables, ne s’encombre pas non plus de nous dire qui est l’heureux bĂ©nĂ©ficiaire du marchĂ© de fourniture de l’avion. Il se tait religieusement sur l’existence ou non d’un appel d’offres. Des trous de mĂ©moire, sans doute…

 

Quant aux 20 milliards qu’aurait coĂ»tĂ© le nouvel avion prĂ©sidentiel, ils incluent, selon le Premier Ministre, Ă  la fois le prix de vente et …les commissions versĂ©es aux intermĂ©diaires.

 

Ah bon ! De bons vieux “cokseurs” d’avion sous nos cieux, hein ? Et le gouvernement aurait besoin de ces intermĂ©diaires alors que la principale activitĂ© de notre  ministre des transports consiste Ă  contempler les murs de son bureau ? Quel dommage ! Moi, mon petit doigt me dit que Ladji Bourama, lors d’un de ses multiples voyages, a trĂšs bien pu apercevoir un Boeing 737 postĂ© sous un hangar de Kigali ou de Paris et qu’il n’a eu besoin d’aucun “cokseur” pour l’acheter. Mais, bien sĂ»r, les experts de Mara prĂ©tendront que je n’ai pas de petit doigt. AprĂšs tout, un doigt n’a pas de papier !…

 

Tiékorobani

PARTAGER

22 COMMENTAIRES

  1. Meme une jakarta a un papier a plus forte raison qu/un avion.c’est le mensonge qui est la methode du gvment IBK.

  2. Mon cher, informes ou tu te tais. Dis nous qui a les papiers du Boeing 727 si tu ne crois pas Ă  ce qu’a dit le PM.

    Ce qui est dommage c’est que certains de nos journalistes au lieu de mener des enquĂȘtes pour comprendre cette affaire, prĂ©fĂšrent passer par des raccourcis pour raconter leur vie.

  3. S.V.P le jour oĂč vous vendez l’avion sans papier, faites-nous savoir. MĂȘme s’il coĂ»te 16.OOO.OOOFCA, donnez un franc symbolique Ă  tous les Maliens…

  4. Quant Ă  moi j’attends les conclusions des avocats dans l’affaire Tomi Michel le parrain des parrains….

  5. j aime bien tiekorobani…..mais je pense qu il na pas bien ecouter les propos de mara….
    en plus dire que les officiers de l air ne distingue pas un avion ,d un helico….c est une insulte…

    • Vous ne l’avez pas compris KĂŽrĂŽ madani. TiĂ©korobani ironise plus Mara qu’il n’insulte les officiers militaire. Au fait quel officier militaire, digne de ce nom, aurait tenu un tel propos ? C’est une contrevĂ©ritĂ© que Mara a dit pour ne pas dire qu’il a menti tout simplement. Le mĂ©taphore de TiĂ©korobani est imparable.

    • madani

      Il n’y a aucune insulte! L’extrĂȘme majoritĂ© de nos officiers sont de l’armĂ©e de terre, c’est tout ce qu’il veut dire, et Ă  ce titre, ne connaissent rien aux avions! Point-barre!

      C’est juste un constat fait avec humour, rien d’autre!

    • « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation. « IBK est lĂ , si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le dĂ©stabiliser, vous risquez de vous Ă©puiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
      Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de cĂŽtĂ© nos sensibilitĂ©s politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problĂšmes de cette nation. Le peuple est fatiguĂ©. Ils sont fatiguĂ©s. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les mĂ©dias, vous avez un rĂŽle Ă  jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communautĂ© qui ne sont pas des politiciens de carriĂšre et qui font de la politique au sens Ă©tymologique du terme. Vous pouvez nous aider Ă  cultiver cette notion de nation.

  6. Ibkk Ă  piĂšge mara qui ne voyais que le pouvoir comme tout les hommes politique au mali seul tatamly a eu le courage de mettre le roi ibkk sur le bon chemin et tout le monde connais la suite si vraiment ibkk aime le mali il doit dĂ©missionner car il n’a pas la trempe d un prĂ©sident

  7. Commission…? Tiekorobani transpo c’est toi seul qui a entendu ça et ou montre nous la preuve 😉 💡 DONC ASSURANCES = KOCSEURS = COMMISSION HEIN ❓ ➡ ➡

    • Soyez honnĂȘte au moins sabour. Mara a bel et bien prononcĂ© le mot “intermĂ©diaires” devant l’AssemblĂ©e. Je vous renvoie au discours. C’est encore disponible auprĂšs des Ă©lus ou dans les organes de presse. Vous pouvez l’avoir si vous voulez. Vous ĂȘtes certainement le seul Ă  n’avoir pas entendu cela. Alors un conseil : passez voir un ORL si vous avez un problĂšme de l’ouĂŻe.

    • sabour

      Mon frĂšre, le mot d’INTERMEDIAIRE a bel et bien Ă©tĂ© OUVERTEMENT prononcĂ©, or un intermĂ©diaire se rĂ©tribue par…….COMMISSION ou RETRO-COMMISSION.

  8. “En un mot, Mara imagine, sans rire, Ladji Bourama abandonnĂ© au sol, dans le froid, avec valise, babouches, chapelet et bouilloire! Comme un migrant naufragĂ© de Lampedusa !” 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    ” Le propos arrache des larmes au contribuable que je suis car je me demande pourquoi le gouvernement se permet, par ces temps de galĂšre, de dĂ©penser nos malheureux impĂŽts dans l’expertise d’un avion qui ne lui appartient pas.” 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

    “RĂ©sultat: la plupart des officiers de l’armĂ©e de l’air malienne ne savent pas distinguer un avion d’un hĂ©ron mĂ©tallique” 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Le sens de l’humour ne s’apprend pas, ne s’acquiert pas; On l’a, ou on l’a pas! Pour TiĂ©korobani, la question ne se pose pas! EXCELLENT!

    • 😆 😆 😆 , je serais tres curieux de savoir ce que notre blomba nous racontera a ce propos. un avion sans papier pour un president alors la vive le Maliba. Si le president trainballe ses fesses dans un avion sans papier alors bebi babolo devrait signer avec sarko ppour expulser tous les papiers alors et partout ailleurs, parce que c’est plus que grave. Une chance que le 727 ne s’est pas plante ou saisi quelque part. :mrgreen: :mrgreen: 😉 .

  9. TiĂ©korobani je crois qu'il faut rĂ©Ă©couter le PM pour ne pas dire des contre-vĂ©ritĂ©s : C'est bien un rapport d'un "cabinet" qui confirme que l'avion ATT ne peut ĂȘtre transformĂ© en "CARGO militaire" sans risque (inflammable) et non des officiers de l'armĂ©e

  10. TRES DRÔLE 😆 😆 😆 💡 💡 💡 cet avion Boeing 727 de 35 à 40 ans Invendable et SANS PAPIERS et qui n’est pas si discret que ces acheteurs : Ces Illustres Utilisateurs sont :
    – soit tuĂ© dans un attentat : FEU RAFIK HARERI du Liban ex proprio
    – soit assassinĂ© : FEU GHADAFI ex IntermĂ©diaire
    – Soit portĂ© au dos pour dĂ©valer une COLLINE et Ă©chapper Ă  la mort

    – Soit tabassĂ© copieusement

    – Soit vidĂ© comme un mal propre de la Primature
.
    – Soit 
. 😆 
 porte la POISSE ➡ ➡ 😆 💡 💡
    Bonne idĂ©e c’est vendable en PIECES DETACHES 💡 ❗ Dommage que 250 000 dollars c’est trop chers aussi pour les ferrailleurs de SOUGOUNI-COURA Medine

    • Ah voilĂ . Maintenant que vous ĂȘtes rĂ©ellement ce que je pensais. Au moins vous avez eu le courage de dire “djon ko allah”. Si vous ĂȘtes membre du RĂ©seau Pour manger le Mali “RPM”, ben il fallait le dire tout de suite. C’est bon du courage. Vos critiques envers TiĂ©korobani ne feront que l’endurcir davantage. Au moins nous, nous serons lĂ  pour l’encourager tous les jours Ă  nous faire voire un autre Ă©pisode du feuilleton “Air SĂ©bĂ©nicoro”.

  11. Chers lecteurs comment voulez-vous qu’il y ait stabilitĂ© et tranquillitĂ© dans nos Etats si les responsables de nos pays se comportent ainsi? Et c’est comme cela qu’on lutte contre la corruption au profit de qui?
    En Ă©ternel optimiste; je demeure convaincu que le Mali primera sur ses fossoyeurs et que nos voies des 28 juillet et 11 aoĂ»t ne sauront ĂȘtre trahies par qui que ce soit. Puisse Allah assister mon pays de ses faux dirigeants politiques. Amen pour un Mali un et indivisible.
    Ces dĂ©buts catastrophiques de pouvoir me font craindre le pire pour le pouvoir. C’est le Mali le patrimoine commun.

  12. ils se prĂ©tendent de dire qu’ils aiment la justesse or leur seul problĂšme est que un faut homme est allĂ© et un vrai homme est revenu vraiment j’ai honte. Vive le Mali Vive la justice Vive IBK
    RĂ©pondre

  13. Mara n’est qu’un petit prĂ©tentieux devenu imposteur invĂ©tĂ©rĂ© et impoli. Il paiera pour tous ses mensonges dans l’exercice de ses fonctions de premier des ministres d’IBK.

  14. Mara est trĂšs jeune le vieux ibk lui pousse a dire du n’importe quoi aux maliens dont beaucoup d’entre eux sont asphyxier par la crise et ne savent plus s’ils sont vraiment cet homme(ibk) qui a profitĂ© le Chao des militaires sauvage de kati par la bĂ©nĂ©diction de la France et la sollicitation d’ibk pour chasser le vieux commando au pouvoir

  15. Mara c’est mis le petit doigt dans son cul et son exhibĂ© la couleur et l’odeur, odeur qu’aucun malien n’a la mĂ©connaissance d’un imposteur de gros calibres comme IBK,IBK solidairement et personnelllement responsable de la gestion d’Antoumane.
    Mara, si tu as un petit honneur encore , tu dois demissioner!
    Mara tu es chanceux,sinon,a une autre Ă©poque tu aurais pu finir comme ton pĂšre!
    Que la paix soit avec nous!

Comments are closed.