Billet : Double leçon de démocratie

7
Bruno D Segbedji
Bruno D Segbedji

Dans une Afrique où les conflits postélectoraux sont légion, l’acte posé par le candidat malheureux Soumaïla Cissé le lundi soir en se rendant, avant même les résultats du second tour, à la résidence de son rival pour le féliciter pour sa victoire, l’a énormément grandi. Ils se comptent, en effet, sur les doigts d’une seule main les candidats malheureux d’une élection présidentielle qui, simplement par téléphone, appellent leur adversaire pour le féliciter. Abdou Diouf, Abdoulaye Wade l’avaient déjà éloquemment fait au Sénégal. John Dramani Mahama du Ghana a également été vivement félicité par son challenger vaincu, malgré les dénonciations de fraudes dont celui-ci avait fait cas.

 

Au lieu de se contenter de téléphoner comme le font d’habitude certains candidats malheureux, Soumi s’est rendu en compagnie de sa famille au domicile de son vainqueur pour lui rendre hommage. Ce qui ennoblit davantage son geste.

 

Malgré les insuffisances constatées, le candidat vaincu prend de la hauteur en reconnaissant la victoire de son concurrent. Cela est à mettre au compte d’une avancée démocratique. Il s’agit d’une leçon que le Mali, un pays qui vient de très loin, donne au monde entier.

 

Par ailleurs, en choisissant de se constituer en “alternative crédible de propositions et de critiques” pour jouer un rôle de veille de la gestion des affaires, Soumaïla Cissé fait preuve d’un courage politique. Ce courage, faut-il le rappeler, se fait rare ces dernières années sur les bords du Djoliba où plusieurs hommes politiques ont simplement peur d’animer l’opposition. Le consensus sous ATT n’a-t-il pas finalement montré ses limites ? Tous se font inviter à la soupe du gouvernement, privant ainsi la gouvernance des garde-fous qui la vivifient dans l’intérêt des populations. Là aussi, Soumi champion vient de marquer des points pour la postérité.

                                                Bruno Djito SEGBEDJI  

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Félicitations au nouveau Président, Ibrahim Boubacar Keïta, pour le plébiscite obtenu de la part des électeurs Maliens.

    Désormais, il a le feu vert pour la création d’institutions fortes au Mali et pour la reconstruction et le développement durables du Mali.

    Mais, il ne peut le faire sans la quiétude, l’engagement et l’aide de tous les Maliens.

    C’est pourquoi la paix et la sécurité doivent être renforcées, de même, la réconciliation et l’unité sont, maintenant, indispensables pour avancer ensemble et bâtir un Mali prospère et solidaire avec l’assurance d’un bien-être durable pour ses filles et ses fils.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail: Webanassane@yahoo.com

  2. Non monsieur, votre proposition n’est pas bonne;car le Mali n’a plus besoin de cela pour avancer. IBK a gagné les élections sans souillures, il doit être libre dans la composition de son gouvernement. Nous ne voulons pas d’un premier ministre qui ignore les réalités de son peuple, ou qui vient se venger de son peuple. Soumaila est loin d’être un bon premier ministre de ce pays; car il pense que tout peut réussir sans le peuple.
    Nous voulons un premier ministre qui est avec son peuple, qui ne méprise pas le pauvre. Il faut au contraire conseiller a Soumaila cissé de s’approcher de son peuple, de chercher à le connaitre pour s’adapter.En plus, il doit se remettre en cause pour avancer, si non, je vois mal comment il va bien aborder les prochaines échéances? En se disant expert économiste, il s’est laisser naïvement tromper par son entourage qui lui a mal conseillé. Les résultats sur le terrain sont très clairs.Lui même en a conscience.

    • Bonjour,
      Merci Zantou de votre contribution.

      Concernant Soumaïla Cissé, faites-vous vraiment un bonne analyse en disant qu’il ignore les réalités de son peuple ? En tout cas, c’est votre opinion.

      Un gouvernement d’ouverture n’est pas un gouvernement de consensus tel que l’a appliqué ATT, car ses membres ne s’entendent pas forcement sur TOUT.

      Un gouvernement d’ouverture n’empêche pas le renforcement de la démocratie et ne veut pas dire qu’il n’y a pas de confrontation d’idées et des propositions associées, au contraire.

      Une telle confrontation se fait au sein du gouvernement et les décisions sont prises en conséquence et plus rapidement pour le bien du Mali.

      Bien cordialement
      Dr ANASSER AG RHISSA
      EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
      E-mail: Webanassane@yahoo.com

    • Tranquilise toi Soumaila n a pas besoin d etre PM de IBK et il l a dit. Profiter de votre soupe en paix :mrgreen: :mrgreen:
      Tu dis qu il connait pas les realite de son peuuple mais ce meme peuple l a donne la deuxieme position 2 fois :mrgreen: Bon profitez de leuphorie ca Tountourou be Koulou la felicitation pour votre victoire Soumi a deja montre qui il est dans ce pays un homme qui met son pays en premier

  3. Bonjour,
    Après le beau geste de Soumaïla Cissé, les mêmes raisons que le Niger à savoir renforcer la stabilité politique, la sécurité interne et externe (dans la zone sahel) et la cohésion nationale, doivent pousser le Président IBK à opter pour un GOUVERNEMENT d’OUVERTURE au Mali dont le Premier Ministre pourrait être Soumaïla Cissé (c’est ma proposition).

    Ce gouvernement doit intégrer toutes les sensibilités.

    C’est ainsi que le slogan le Mali d’abord sera une réalité.

    En plus, il permettra de résoudre la difficile question de l’intégration dans le gouvernement de certains présidentiables du premier tour après leur ralliement à IBK au deuxième tour.

    On est loin de MARS 2011 où j’avais proposé à travers une lettre et sur internet, pour les mêmes raisons, au Président Nigérien et à son opposition ARN d’accepter de former un tel gouvernement d’ouverture et d’union nationale.

    Ne perdons pas le temps.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC/GOUVERNANCE
    Webanassane@yahoo.com

    • Soumi premier ministre, très intéressant, et il n’y aura pas de concurrence entre lui et IBK mais seulement du professionnalisme dans la future gestion du mali.

      • Bonjour,
        Félicitations et merci Dinosaure pour avoir eu la même appréciation que moi.

        En toute intelligence et en parfait professionnalisme, ils travailleront ensemble pour le bonne gouvernance du Mali.

        Les Maliens sauront un jour que c’est le meilleur choix.

        Bien cordialement
        Dr ANASSER AG RHISSA
        EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
        E-mail: Webanassane@yahoo.com

Comments are closed.