Chic ou choc ? Sociétés de téléphonie mobile au Mali Le ras le bol des clients

8 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

 Depuis maintenant dix ans, l’un des instruments, les plus petits et les plus sophistiqués, du 21è siècle a envahi la vie de nos concitoyens. Cet outil, devenu le compagnon fidèle de la plupart des maliens n’est autre que le téléphone portable.

Et  très vite, il a quitté le rayon des gadgets de luxe pour devenir un objet à la porte de tous.

En effet, cette innovation technologique, qui ne cesse de surprendre de par sa performance, est devenue de nos jours, un véritable  problème de société, de nature à changer le comportement des individus tant sur le plan économique que social.

Ainsi,  hommes d’affaires, petits salariés, ouvriers, ménagères, chacun détient son petit portable qui lui sert de moyen de communication.

Certes, il est évident que, l’essor de ce moyen de communication permet aux uns et aux autres de communiquer incessamment, de sortir sans être absent pour autant, mais cela ne doit pas cacher les méfaits de cet outil qui sert aussi de moyen pour escroquer et diviser des amis, des couples, des frères…

Par ailleurs, parmi tous ces aspects, le plus inquiétant est celui lié à la rude bataille que se livrent les compagnies de téléphonie mobile dans notre pays.

En conséquence, les maliens sont, depuis un certain temps confrontés à des  difficultés  qui ont pour nom : la multiplication  des offres de promotions qui ne profitent en réalité qu’aux sociétés de téléphonie, le blocage des appels, les fausses  promesses.

Ce qui a développé une certaine rage chez les clients qui dépensent leurs sous dans les cartes de crédit sans être satisfait.

Ainsi, cette compétitivité à vouloir améliorer leur image aux yeux de leurs clients, entre les deux opérateurs (Orange et  Malitel) n’a fait qu’empirer les désagréments que connaissent les maliens, ces derniers temps.

Bien sûr, il faut établir des stratégies pour promouvoir ses produits, mais il faut aussi penser à améliorer la qualité des services rendus. Cela y va non seulement de l’intérêt du client, mais aussi de ceux de ces sociétés.

A titre d’exemple, l’une des stratégies de la compagnie Malitel qu’est d’offrir des promotions à chaque instant, constitue  une bombe à retardement.

A propos de ces  promos  incessantes de Malitel à savoir, ce qu’il faut retenir, c’est que le client qui bénéficie d’un bonus de 1000F sur une recharge de 1000 F et ainsi de suite n’est en réalité que biaisé par l’opérateur qui, pour combler ce manque à gagner bloque le réseau tout simplement. Toute chose qui déçoit quotidiennement les  clients dont certains ont l’intention de porter plainte contre ladite compagnie dans les prochains jours.

La stratégie de Malitel est simple, c’est-à-dire augmenter coûte que coûte le nombre de ses abonnés quelque  soit la manière.

Et cela ne surprend guère, car, à chaque produit il  y a un cycle de vie établi, à chaque phase il  y a une stratégie de communication qui ne s’établit pas au hasard.

Bien que ça  soit un service de (sponsoring), c’est-à-dire des retombées à court terme, selon le chercheur allemand : « en terme de  marketing il n y a ni doute, ni remord, le service est fait selon la loi du vendeur ».

Du coup, les abonnés en ont ras le bal et manifestent toute leur indignation vis-à-vis de leur exploitation, à travers les fausses promesses, la manipulation des esprits et les discours inutils.

La situation est déplorable,  et elle donne un  état d’esprit  déshonorable aux abonnés vis-à-vis de ce réseau.

Et tout cela se passe au nez et à la barbe, des autorités chargées de la communication et des nouvelles technologies

Pendant ce temps, on se demande où sont passées toutes ces associations de consommation.

Fatoumata Cheick  Tidiane Cissé, stagiaire


 

SOURCE:  du   18 déc 2012.    

8 Réactions à Chic ou choc ? Sociétés de téléphonie mobile au Mali Le ras le bol des clients

  1. le nordist

    Madame, desormais faut plus indexé quand vous publiez des artcles pareilles sa peut mal tourner à bon entendeur slt.

  2. blanche neige

    voilà ce qui se passe avec des gens qui ne savent ni lire ni ecrire , ils tapent 5 fois un numero different avaant le bon numero ,et çà bouffe des unités :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: on ne peut pas demander à une population dont le QI est de 72 ,de telephoner :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

    • blanche neige

      MALIENS ,REVENEZ AU BON VIEUX TAM-TAM c’est gratuit et il n’y a pas besoin de reseau :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

  3. zaba

    Madame la journaliste, il ne fallait pas indexe que Malitel dans la mesure ou il ya deux operateurs dans ce pays. Combien Orange t`a paye pour ne parler que de son concurrent? Ma chere stagiaire de journaliste, essaie d`etre impartiale dans tes points de vue surtout quand ca concerne une activite concurrentielle.A BON ENTENDEUR……..

  4. justinloo

    ion, ne fait pas l’avocat du diable, certes souvent nos journalistes en disent trop mais cette foi-ci Madame na révélé qu’une partie de l’iceberg. Les deux opérateurs son plus que des SANGSUE, ils profitent de la naïveté des client et de l’inconscience pure et dure des autorités chargées de la communication et des nouvelles technologies qui ne pense qu’a leurs poches et de même que les soit disant ASSOCIATIONS DE CONSOMMATEUR qui que sur l’intérêt de leur poches… Ah! le Mali dans ses désastres comme pour dire que ce que nous vivons ne nous suffit pas. posons nous la question par rapport au pays limitrophes (RCI-NIGER-BF-SENEGAL-MAURITANIE ETC.)quel est l’apport de ses sociétés dans le développement du Mali? Pourquoi mettre le pied sur l’arrivé du 3eme opérateur? il est temps de confier le comité de régulation de la communication a un vrais boss, Choguel…?

  5. blanche neige

    Fatoumata ,je relève un point parmis des dizaines d’autres dans ton article : Malitel fait des promotions mais ensuite bloque le reseau !!! c’est faux ,simplement comme les gens ont le double de temps de communications ,ils telephonent plus et saturent le reseau qui n’est plus adapté !! ce sont les clients qui bloquent le reseau ,pas Malitel !

  6. ion

    Non, Madame. Malitel ne bloque pas son réseau. Quel intérêt tirerait-il d’une telle manoeuvre? L’engouement pour les promos fait que le réseau devient saturé et les appels ont un sort improbable: certains passent, d’autres échouent.
    De même chez Orange, la qualité des appels devient tellement médiocre durant les promos qu’il est préférable que les appels ne passent pas pour garder au moins son crédit.
    Quand vous dites carte de crédit, vous voulez parler de cartes de recharge. Une carte de crédit est une carte bancaire (pour plus d’informations, allez sur google.)
    Approchez les Opérateurs pour mieux comprendre leurs problèmes, vous édifierez mieux vos lecteurs, Madame.