Chronique: Être malien aujourd’hui

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

_ On est malien quand on se croit  prophète, plus gaulliste que de Gaule, plus ou presque Général que lui, plus patriote qu’on puisse le croire !

_ Tu es malien si tu es assiégé en permanence par le malsain désir de « grimper » ta moto, filer à tombeaux ouverts, crever le tuyau d’évacuation des fumées pour Peter à la gueule des jaloux qui ne manqueront pas de t’accabler d’imprécations… Une manière de leur dire  «je ne vis pas pour vous !»

_ Quand on va l’école, on est élève ou étudiant qu’en classe ; ailleurs on se plaît à se mettre dans sa peau de star d’Hollywood, ne reconnaissant le plus souvent d’autorité qu’à celui qui fournit à manger ou qui peut renvoyer à coups de pieds aux fesses. On sait qu’on ne manquera jamais un tuyau pour passer… Quand on te parle d’un livre de Sartre, Marx, Dante, tu brandis Rihana, Fifty cent, Mylmo. Le bouquin, tu penses, c’est le repaire du pauvre. L’enseignant, pour toi, n’est qu’un pauvre type, indigne d’une once d’estime. Et tu échoues à l’examen, Dieu me damne !, tu pleures, et te mets à demander la chape de plomb pour le camarade qui a refusé de te pistonner en salle.

On est malien ou malienne

_ Si au volant de ta voiture tu fonces vers une flaque d’eau et mouille le piéton qui passe sans implorer son excuse, comme pour lui dire qu’il est venu le temps de se payer une

_ C’est toi qui as toujours raison : tout le monde se plante.

_  Quand on a besoin de toi à 08 heures, tu  te pointes à 10 heures et trouves toujours mille excuses à formuler

_  Parlant de football, tu te crois plus professionnel que Mourinho, plus pensant que Messi. Si quelqu’un te pose la question sur le Nord-Mali, tu dames le pion à Adam Thiam, cognes plus  fort que Chahana Takiou sur la grande muette que tu considères à tout bout de champ comme un ramassis de…. T’as un avis à donner sur tout et rien, tellement ta langue est aussi longue que ton bras !

_ Un usager de la circulation « urine » sur le code de la route, il lui faut juste 500 fcfa pour enterrer l’affaire. Tu as un parent policier, député, richard ou ministre, tu es dispensé de toute peine en l’espace d’un coup de fil, pourtant tu n’as ni vignette ni permis de conduire.

_ Maire, président, député, tu ne te donnes pas la peine de prendre le pouls de la population. Tu t’en fous comme de ta dernière chemise !!!!!!!! Crever comme des mouches, sembles tu leur dire. Oui, tu te réclames de ce peuple, mais tes enfants étudient dans des écoles surpayées, ignorent fichtrement que leurs congénères dans les écoles publiques sont reléguer aux oubliettes.

_ Et tu es malien, si tu passes le clair de ton temps à épiloguer sur les travers  des autres mais incapable de regarder tes propres défauts. On en finit jamais de la ramener.

_ Pour toi, tout est cher sauf le pain ; tu achètes le pain même à un prix explosif, dont la seule évocation brouille la vie ! Et le paracétamol suffit à tous les maux, donc pas besoin de se rendre à l’hôpital

Pour finir

_ On est malien quand on veut redresser une démocratie qui n’existe pas,  qui n’a jamais existé, et, résultat : même ton petit frère qui s’apprend à marcher, pour ne pas dire ton enfant qui vient de naître, a déjà une voiture à sa discrétion…….

Boubacar Sangaré

 
SOURCE:  du   31 jan 2013.    

Une Réaction à » Chronique: Être malien aujourd’hui

  1. nonalinertie

    Ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain: nous avions avant le 22 mars 2012 une démocratie, qui avait certes de nombreux défauts assurément, mais c’était une vraie démocratie. Rappelez qu’Hitler a été démocratiquement élu, ainsi que Bush fils. Israël est une démocratie. Etc. ETc.