Chronique Satirique: Ladji Bourama rend les coups

92
Chronique Satirique: Ladji Bourama rend les coups

A quelques encablures des Ă©lections gĂ©nĂ©rales de 2018, l’heure est Ă  la prĂ©-campagne. J’allais dire aux coups fourrĂ©s. C’est bien connu: si vous ne multipliez pas les tacles contre l’adversaire, il risque fort d’occuper, Ă  votre place, la table du festin. Or, cette fameuse table, Ladji Bourama entend bien la garder sous sa main; il lui a mĂȘme donnĂ© un surnom cĂ©lĂšbre : banquet du mĂ©rite ou banquet de l’universel. Pour ĂŽter le croutillant pain de la bouche de Ladji, il y a du beau monde sur les rangs. Entre autres, Soumaila CissĂ©, le « hassidi » en chef qui voit et dĂ©crit tout en noir foncĂ©; Modibo SidibĂ©, ce Abdou Diouf malien qui a toujours vĂ©cu aux frais de la princesse et ne supporte pas le sevrage; puis, bien sĂ»r, ce sacrĂ© « petit monsieur » amateur de communiquĂ©s ravageurs sur la gestion du rĂ©gime.Et les deux camps comptent les coups.

Avalanche de coups

Premiers Ă  dĂ©gaĂźner, les « hassidi » et assimilĂ©s n’ont jamais ratĂ© leur cible. Ainsi, les compĂšres ont fait feu de tout bois et rĂ©ussi Ă  tranformer toute affaire en scandale d’Etat: affaire du Boeing prĂ©sidentiel « sans papier », affaire des Ă©quipements militaires, affaire des 1000 tracteurs, affaire des engrais frelatĂ©s et j’en passe.

La compagnie des « hassidi » a criĂ© si haut et si fort que le FMI est venu Ă  leur rescousse en obligeant le gouvernement malien Ă  se soumettre Ă  un humiliant audit et Ă  une rĂ©vision des textes sur les marchĂ©s publics. Depuis, pour passer un marchĂ© public de grĂ© Ă  grĂ©, il faut se lever avant les coqs. Pas franchement de quoi rĂ©jouir les gens Ă  l’appĂ©tit aiguisĂ© qui gravitent dans les hautes sphĂšres du pouvoir, n’est-ce pas ?

Les « hassidi », voyant que Ladji Bourama a finalement fait la paix avec le FMI et survĂ©cu Ă  l’avalanche de coups nĂ©s des « affaires », ont tentĂ©, une bonne fois, de le tuer mĂ©dicalement. Ou mĂ©diatiquement. Ainsi, Ă  les en croire, le pĂšlerin national serait mort dans un hĂŽpital turc. Puis dans une clinique de Marseille. Et il a fallu beaucoup de salive pour convaincre le brave peuple que Ladji Bourama peut encore parler et marcher malgrĂ© son opĂ©ration de la parathyroĂŻde.

Mais voilĂ : ces derniers temps, l’équipe de Ladji Bourama reprend des couleurs. Elle a rĂ©ussi Ă  exhumer des tiroirs d’un journal sĂ©nĂ©galais un vieux dossier de 27 milliards de FCFA qui auraient Ă©tĂ© remis par l’UEMOA Ă  Soumaila CissĂ© pour creuser des puits. Des puits dont nul n’aurait jamais vu la couleur. Pour agrĂ©menter la chose, pardon!, l’accusation, de charitables communicateurs ont rĂ©guliĂšrement postĂ© sur les rĂ©seaux sociaux des bustes de Soumaila avec, au cou, une ardoise portant la mention « suspect ».

A en croire ces doux dessins, le chef des « hassidi » serait recherchĂ© par toutes les polices de l’UEMOA et n’aurait plus qualitĂ© pour dĂ©noncer quelque malversation que ce soit. Faisant l’indignĂ©, le Bureau politique national du RPM, le parti au pouvoir, publie un communiquĂ© oĂč il demande solennellement Ă  Soumaila CissĂ© de s’expliquer sur la gestion des 27 milliards; le parti fait remarquer, au passage, que Soumaila reprĂ©sentait le Mali Ă  l’UEMOA et que ce brave et honnĂȘte pays ne saurait voir plus longtemps son nom traĂźnĂ© dans les
puits !

La charge a, de toute Ă©vidence, portĂ© ses fruits car, depuis quelques semaines, Soumaila n’a plus le temps de s’occuper des tracteurs et des engrais : nuit et jour, il multiplie les confĂ©rences pour se justifier


La riposte de Ladji

Ne s’arrĂȘtant pas en si bon chemin, les amis de Ladji Bourama sont tombĂ©s Ă  bras raccourcis sur le leader du PARENA. Le malheureux « petit monsieur » a vu un beau matin circuler dans les mĂ©dias et les rĂ©seaux sociaux ses factures d’eau et d’électricitĂ©. A en croire les accusateurs, TiĂ©bilĂ© DramĂ©, au lieu de s’amuser Ă  publier des communiquĂ©s, devrait songer d’abord Ă  payer ses factures dont dĂ©pendrait la survie de l’Etat, donc des 15 millions de Maliens. TiĂ©bilĂ© DramĂ© accusait-il vraiment des retards dans le paiement des factures ? Tout le monde l’a cru car ses vives protestations n’ont pas permis de dominer le tohu bohu nĂ© des accusations.

Ladji Bourama et ses amis ne se contentent pas de dĂ©nigrer les « hassidi » dans les medias : ils ont engagĂ© aussi la pĂȘche aux nomades. DĂ©jĂ , les rangs des « hassidi » se sont quelque peu dĂ©garnis avec le dĂ©part (pour motif professionnel) d’Abdoulaye Ahmadou Diallo: cet ex-ministre du Commerce, affamĂ© par trois ans d’opposition, a prĂ©fĂ©rĂ© quitter les rĂȘnes du PDES, l’un des piliers de l’opposition, pour le Fonds Africain de SolidaritĂ©, un poste qui lui garantit les trois repas quotidiens. Diallo aurait-il gagnĂ© la place sans le soutien de Ladji ? Peut-ĂȘtre. Mais son dĂ©part est d’autant plus remarquĂ© qu’il est suivi par celui, plus fracassant, d’Amadou Koita.

Le patron du Parti socialiste, grand pourfendeur du rĂ©gime devant l’Eternel, s’est soudain rĂ©veillĂ©, l’autre jour, avec une infinie admiration pour Ladji Bourama. Koita ne migre pas en cachette, loin de lĂ : il appelle publiquement tous les Maliens Ă  partager le programme « Mali d’Abord » qui, assure-t-il, conduira le pays au paradis d’Allah. Les nouvelles convictions de Koita semblent si fortes qu’on le surprend en train de rĂ©pĂ©ter « Inchallah, inchallah, inchallah ». Il ne lui manque plus que le chapelet! Et Ă  ceux qui lui reprochent d’avoir « trahi » l’opposition, notre camarade socialiste rĂ©pond sans ambages qu’il n’est « ni imam, ni prĂȘtre ». Sous-entendu: on ne vient pas en politique pour prier, mais plutĂŽt pour chercher Ă  manger. Avis aux militants!

Lisez la suite en cliquant ici

PARTAGER

92 COMMENTAIRES

  1. Il n y as pas un sans deux si tu parle de soumahila il ne faut cacher aussi des milliards volé par les bandes installé a koulouba qui sont entrain de détourner les fonds publique soumahila n est pas le seule dénoncé par un journal étranger Le nom de IbK est cité par le journal français le monde dans des affaires de corruption il y a eu beaucoup de scandales comme la surfacturation d avion présidentielle plus de 30 milliards dans le contrat d armement plus de 4milliards dans l engrais frelaté ils parlent de 800 millions dans les logements toutes ces sommes colossales sont détournés seulement dans deux ans de quoi accusez l opposition pour avoir dénoncé la mauvaise gérance des biens publique

  2. Il faut dire que l’opposition pense que lorsque nous sommes Ă  l’opposition il faut s’opposer Ă  tout. Il n’est pas mauvais de s’opposer mais on s’oppose Ă  des reformes qui n’arrange la vie de la nation tout en apportant des solutions mais on ne s’oppose pas des reformes qui arrange le pays Ă  cause de nos propres intĂ©rĂȘts. Moi je pense que lorsque tu t’opposes tu es en mesure d’apporter quelque chose de nouveau. Mais c’est dommage de voir des opposants maliens qui s’opposent Ă  tout alors qu’ils n’ont pas d’idĂ©e. Il faut dire l’opposition malienne est trĂšs nulle.

  3. je trouve trĂšs normale que Treta est demandĂ© Ă  SoumaĂŻla CissĂ© de s’expliquer car c’est l’image du pays qui est en jeu et aussi il s’agit du chef de file de l’opposition et un Ă©lu. SoumaĂŻla CissĂ© a intĂ©rĂȘt Ă  vite sortir les preuves ou porter plainte conte le journal Observateur afin qu’on puisse connaĂźtre la vĂ©ritĂ© qu’au lieu de bavarder dans le vide. SoumaĂŻla CissĂ© est un voleur et on lui demande des explications je pense que cela n’est pas mauvais.

  4. Notre opposition n’a jamais pensĂ© un jour au bonheur de la rĂ©publique malienne mais ils Ɠuvrent pour leur intĂ©rĂȘt personnel. Que l’opposition sache que nous sommes Ă  un par du retour de la paix dans notre pays et ils ont intĂ©rĂȘt Ă  ne pas s’attaquer Ă  notre prĂ©sident. Le prĂ©sident est l’homme qu’il faut Ă  la tĂȘte de ce pays qui a besoin de la stabilitĂ© et du dĂ©veloppement.

  5. l’affaire des 27 milliards n’est pas un coup venu du camp du prĂ©sident mais du journal Observateur et si monsieur le journaliste vous ĂȘtes sure de ce que vous avancez le coup vient des opposants eux mĂȘmes. aussi jusque lĂ  soumi voleur champion n’arrive toujours pas Ă  s’innocenter ce qui prouve que c’est la pure des vĂ©ritĂ©s.

  6. mais c’est le FMI qui a et continu de fĂ©liciter la gouvernance du prĂ©sident IBK. aussi le FMI vient de valider un dĂ©caissement qui permettra au gouvernement malien de faire des financements de projets pour une croissance Ă©conomique forte.

  7. Le prĂ©sident IBK est au dessus de toutes calomnies car il sait que les actions de TiĂ©bilĂ© dramĂ© et Soumaila cissĂ© qui trainent plus d’une casserole ne visent qu’Ă  le distraire de le voie dans laquelle il s’est lancĂ©e.
    C’est pour cette raison il ne perd pas son temps pour Ă  leur rĂ©pondre. Le temps permettra de savoir qui Ă  fait quoi dans ce pays et qui travaille pour ou contre ce pays.

  8. Les opposants maliens doivent faire preuve de sagesse en respectant la volontĂ© du peuple qui ne veut plus du dĂ©sordre dans ce pays car le retour de la paix est presque. Seule le dialogue permet de rĂ©gler des diffĂ©rents donc nous devons nous entendre car tous sommes fils et filles du pays. Si l’opposition veut le pouvoir qu’elle se met au travail et non pas les dĂ©nigrement, car le rĂ©gime en place est au travail pour la stabilitĂ© et dĂ©veloppement du pays.

  9. la violence n’est pas une solution lorsque nous sommes fils et filles du pays et un patriote on cherche pas Ă  dĂ©truire son pays, que l’opposition sache que le pouvoir est au travail et beaucoup a Ă©tĂ© fait et continu, soyons tous responsable car le pays a besoin de nous mais pas en attaquant et en s’opposant Ă  tout.

  10. Le dernier prĂȘt du FMI est le signe du rĂ©tablissement de la confiance entre notre pays et cette institution. Si ces financements avaient Ă©tĂ© suspendus aprĂšs l’achat de l’avion prĂ©sidentiel et que maintenant, les financements sont rĂ©tablis; on peut dire objectivement que les conditions d’achat de l’avion ont Ă©tĂ© Ă©lucidĂ©es Ă  ce niveau.
    Le moment viendra oĂč le personnes qui ont criĂ© au scandale auront droit Ă  cette explication.
    Mais pour le moment, il faut qu’on arrĂȘte de polĂ©miquer sur cela car les prioritĂ©s sont vraiment ailleurs.

  11. je pense que c’est plutĂŽt l’opposition qui ne cesse de donner des coups au prĂ©sident IBK et aussi s’oppose Ă  tout ce qu’il entreprend. mais avec la sagesse du prĂ©sident il arrive toujours Ă  s’en sortie. et grĂące Ă  la mauvaise foi des opposants le bon Dieu donne au prĂ©sident IBK de bĂątir le mali.

  12. IBK par-ci ; IBK par-lĂ . KARIM par-ci ; KARIM par-lĂ . Ce sont les personnes qui leur posent problĂšme et non leurs actions. Comment peuvent-ils ĂȘtre objectifs?
    Toujours des scandales pour la moindre bĂȘtise et vous voulez que ces gens apportent quoi au dĂ©veloppement du pays si ce n’est des embrouilles ?
    L’opposition mĂȘme est souvent Ă  la base des diffĂ©rents scandales fictifs qui secouent toujours la sociĂ©tĂ© malienne car ils n’ont pas de preuves de ce dont ils parlent. Comment peuvent-ils aider Ă  la rĂ©solution des problĂšmes de notre pays ?
    Ils ne verront que toujours du mauvais Ɠil les actions du prĂ©sident IBK.

  13. Monsieur le journaleux le prĂ©sident n’a pas besoin de donner des coups Ă  ses adversaires pour les affaiblir afin de faire son second mandat. Le prĂ©sident a Ă©tĂ© Ă©lu par le peuple avec 77% des voix et pour cela il doit un bilan au peuple qui dĂ©cidera s’il doit fait un second mandat ou pas.

  14. C’est bien de faire de la critique pour l’avancement d’un pays mais il faut de la critique constructive. Force est de constater que dans notre pays sur 20 dĂ©clarations de la part des opposants 18 sont des dĂ©clarations diffamatoires. Dans ce cas ça devient de la critique politicienne qui n’est pas du tout objective et c’est ce qui est de nos jours l’apanage de notre opposition et des “organisations farfelus”.

  15. Le prĂ©sident IBK est dans une dynamique qui n’a rien Ă  avoir avec celle de ses prĂ©dĂ©cesseurs. Cela se traduit par la feuille de route du gouvernement qui prend en compte la plupart des aspirations profondes du peuple. Ses exploits vont surprendre plus d’un car nous n’allons rien accepter sans preuve et ceux qui passent leur temps Ă  crier au scandale sur tous les toits devront fournir les preuves de ce qu’ils affirment que nous allons comparer aux actions du prĂ©sident IBK.
    Jusqu’à prĂ©sent il est la solution aux problĂšmes de ce pays et les deux annĂ©es de son premier mandat permettront de prouver que nous n’avons pas eu tort de voter pour lui.

  16. je crois que ceci n’est le souhait de personne dans ce pays mais nous avons pas le choix.Notre pays en crise c’est la raison pour laquelle l Ă©tat malien est en train d’explorer toute cible possible pour le retour de la paix et la stabilitĂ©.Mais l’opposition veut enfoncer ce pays dans cette crise rien que pour leur propre intĂ©rĂȘt.

  17. Tout pouvoir normal a besoin impĂ©rativement d’un contre pouvoir mais jusqu’à prĂ©sent nous n’avons pas d’opposition dans notre pays. Des personnes qui sont dĂ©nudĂ©s d’objectivitĂ©, des spĂ©cialistes de la critique politicienne. Mais comme on le dit: on ne peut pas cacher le soleil de la main. Ils peuvent bien faire leurs manigances mais les faits parleront!

  18. La gestion de tout un pays n’est pas facile quand ce pays vient d’une crise Nous avions rĂ©ellement besoin du temps pour mettre les choses au propre mais seulement deux et demi de pouvoir les opposants veulent tout faire ruiner ce pays.

  19. L’opposition malienne ne cherche qu’à semer le dĂ©sordre en posant des actes rĂ©prĂ©hensibles mais qui n’affectent en rien l’image de la rĂ©publique qu’elle s’attelle tant Ă  ternir. Une opposition dite rĂ©publicaine Ă  des ambitions pour le pays ; elle Ă  une ligne de conduite qu’elle suit ; elle a des projets de gouvernance bien Ă©tablis ; elle critique sur des faits avĂ©rĂ©s et par les voies recommandĂ©s mais hĂ©las la nĂŽtre n’a pas de rĂšglement intĂ©rieur Ă  plus forte raison des projets de gouvernance ! Elle ne se base que sur des rumeurs pour toujours montrer du mauvais doigt les actions du gouvernement. Il ne faut pas que le prĂ©sident IBK tienne compte d’eux; seules ses actions prouveront qu’il aime ce pays et qu’il se bat pour lui!

  20. Vous n’avez pas le droit de faire ceci au peuple malien et Ă  notre gouvernement qui travaillent jour et nuit ,qui remue ciel et terre pour pouvoir rĂ©instaurer la paix et la rĂ©conciliation nationale pour le bien de tous.

  21. Les politiciens comme Soumaila Cisse ne devrait mĂȘme plu se prĂ©senter aux Ă©lections prĂ©sidentielles parce qu’avec le vole une telle somme,tu as vraiment mis la honte sur les maliens dans ce pays lĂ .

  22. Nous nous fatiguerons jamais pour dire cette histoire de vole est une grosse honte pour les maliens dans cette affaire comment un journal du Sénégal puisse te faire une telle accusation sans tu puisse donner a nous les citoyens maliens des preuves vraiment bien solide.

  23. Le prĂ©sident IBK quelques soit ce qui peut se dire a une trĂšs belle optique pour notre pays. Mais quand on a un pays qui n’est pas encore sortis totalement de la crise on ne doit pas acculer le prĂ©sident de toute part. On doit plutĂŽt l’accompagner pour une gestion plus efficiente et plus transparente. Cela passe par la critique positive mais pas par la diffamation et le mensonge comme on le constate de plus en plus.

  24. Soumi champion juste qu’a prĂ©sent tu n’a pas montrĂ© de preuve vraiment convaincante dans cette affaire de vole donc tu es pas vraiment clean dans cette histoire de 27 milliards.Les preuves que vous avez de montrer sont insuffisantes pour prouver ton innocent dans cette affaire.

  25. Chez nous au Mali c’est qu’on se focalise plus sur les personnes au lieu de juger les faits. On prends la doxa comme le sĂ©same pourtant la vĂ©ritĂ© est dans la plupart des cas toute autre. Nous devons voir les choses sans faire appel Ă  une quelconque subjectivitĂ© et avec rĂ©alisme comme ci dessus indiquĂ© mais combien ont l’humilitĂ© pour le faire?
    Tous ceux qui veulent ce donner de l’importance ont pour objet de jeter le discrĂ©dit sur la gestion du gouvernement et des moutons les suivent par pur fanatisme sans analyser les faits.
    Cela ne doit pas distraire nos dirigeants car au final ce sont les faits qui seront jugés.

  26. je pense que c’est trĂšs normale que Ladji Bourama rend souvent des coups car si tu danse avec un aveugle il faut lui marcher dessus pour lui montrer qu’il n’est pas le seul.

  27. Monsieur le journaliste vous pouvez tous dire pour dĂ©fendre l’honorable Soumaila Cisse parce qu’il vous paie pour faire ce travail nous les femmes maliennes voulons savoir oĂč sont passĂ©s les 27 milliards c est ça la vraiment question donc Ă©pargne tous ces dĂ©tailles.

  28. Je me pose la question de savoir si les leaders de notre opposition réfléchissent un peu?
    Je pense que NON sinon ils ne se lanceront pas dans ce genre d’actions. Quand ils disent que le pays est minĂ© par des maux tels que la corruption et autres; je me demande quelle a Ă©tĂ© leur part de responsabilitĂ© dans cette histoire? Ceux qui crient au scandale aujourd’hui sont ceux qui ont vendus le Mali et lui ont fait perdre son honneur. S’ils ne peuvent donc pas aider Ă  construire; qu’ils ne contribuent pas Ă  dĂ©truire ce qui est en train d’ĂȘtre sauvĂ©. Le Mali retrouvera son honneur avec ou sans eux!

  29. Le président IBK reste imperturbable face aux attaques incessantes de l'opposition car il sait pertinemment que ces opposants ne sont que des plaisantins.Le président IBK ne rend pas des coups.Tout ce qui est reproché à ces opposants leur est imputable.

    Soumaila Cissé a effectivement détourné l'argent qui était destiné à réaliser des forages au Sénégal.Sinon comprendre que,pour accusation aussi grave, Soumi n'ait pas posé de plainte
    contre le journal sénégalais pour diffamation?

    Tiebile DramĂ© lui c'est un mauvais payeur car il cumule dans sa case de petit monsieur des factures impayĂ©es d'eau et d’électricitĂ©.

  30. Aller dire aux hommes politiques de l’opposition qu’ils enlùvent nos nom dans leurs bisness, on a tout compris ah yayaya, on a tout compris, l’opposition veut marcher pour leur propre cause, au lieu du Mali et des maliens.
    L’homme politique corrompu de la planùte terre, les voleurs de tous genres, les manipulateurs, les menteurs, les Pseudos politiciens, les pompiers pyromane, les psychopathes.

  31. Pendant que l’on prend des dispositions sĂ©curitaires pour rĂ©pondre Ă  la menace terroriste; c’est le moment que l’opposition choisit pour vouloir organiser des marches afin de pouvoir semer le dĂ©sordre. Le pouvoir dans notre pays ils pourront l’avoir mais seulement dans les urnes car nous n’accepterons jamais des coups de forces qui dĂ©stabiliserait encore plus notre pays.

  32. Les dĂ©tracteurs achĂštent la conscience des honnĂȘtes citoyens en leurs faisant croire que le gouvernement leurs Ă  tourner le dos ou mĂȘme que le rĂ©gime d’IBK n’est pas Ă  la hauteur des maux du Mali. Ils poussent les citoyens Ă  mettre en cause la crĂ©dibilitĂ© du rĂ©gime en place, alors tout ce dont les journalistes racontent est loin de rĂ©alitĂ©.

  33. Modibo sidibĂ© ne fera peur Ă  personne, Modibo, n’est pas un homme politique qui fera le RPM, on lui a vu dans ce pays sa gouvernance a Ă©tĂ© chaotique en ce qui concerne la gestion de l’argent de l’initiative riz.

  34. Le peuple malien sait trĂšs bien que les maux qui minent le pays ne datent pas d’aujourd’hui. Pour finir avec ces maux il faut un temps assez important pour que les rĂ©sultats soient perceptibles. Un pays ne vient pas en une mandature un pays dĂ©veloppĂ©. C’est le travail conjuguĂ© des diffĂ©rents prĂ©sidents qui font le pays. Ces opposants attendent que le prĂ©sident IBK refasse le Mali en un jour. Un pays qui parmi de longues annĂ©es n’était que livrer aux pillages des autoritĂ©s.

  35. IBK allons y ne te tourne pas ton cousin n’est qu’un dĂ©tracteur, un imposteur qui se cache derriĂšre son bureau et Ă©crit des choses inadmissible, et absurde, au moment ou nous sommes tout le monde sait qu’IBK est un homme de parole qui fait ce qu’il et qui dit ce qu’il a fait, il n’est pas comme vous qui se cache.

  36. SoumaĂŻla CissĂ©, Ă©tant aux prĂ©mices de ses fonctions, ne donne aucune image pouvant susciter de l’espoir d’une dĂ©mocratie conservatrice et crĂ©atrice chez les maliens. Il n’y a rien Ă  critiquer, cher journaliste. A force de vouloir trop d’une personne on s’autodĂ©truit. Un pseudo politicien comme Soumaila voleur de tout genre, partout ou il va, il vole, et il ne vole pas des unitĂ©s dĂšhhh, mais des millions et des milliards. Il y affaire aussi de groupe Ă©lectrogĂšne donner par la RFA. Ou ce groupe est partie?

  37. L’Abdou Diouf malien, le chef de file de l’opposition n’a pas confiance en lui, pour Soumi Modibo sidibĂ© fait le double jeu Ă  lui, alors tous les membres de l’opposition n’en veulent plus Soumi Ă  la tĂȘte de l’opposition, tous les maliens sont coupĂ©s de lui.

  38. Le pays doit se remettre au travail pour les gĂ©nĂ©rations futures.Je pense donc que les maliens et maliennes doivent sans distinction soutenir le prĂ©sident IBK.Les politiciens maliens doivent mettre l’intĂ©rĂȘt national du pays avant tout.Les opposants maliens sont des Ă©goĂŻstes.

  39. Les politiques jouent avec les populations maliennes.Pour exemple la marche de l’opposition avec pour leitmotiv dĂ©noncĂ© la mauvaise gouvernance. Aujourd’hui, le seul et unique combat qui vaille est celui de l’intĂ©gritĂ© territoriale.Mais l’opposition est mĂȘme un obstacle Ă  cette intĂ©gritĂ© avec leur opposition systĂ©matique Ă  l’accord de paix.

  40. Les acteurs politiques sur tous ceux de l’opposition doivent faire preuve de bonne foi et de responsabilitĂ©. En ce moment oĂč sommes, notre pays a besoin du concours de bonne foi de tous les maliens. La quĂȘte au pouvoir doit ĂȘtre ignorĂ©, les intĂ©rĂȘts gĂ©nĂ©ral du pays doit ĂȘtre en premiĂšre vue.

  41. Une chose est claire les maliens n’ont rien compris avec l’affaire des 27 millions de Soumi, ces explications ne sont pas convaincante, soumaila cissĂ© est un voleur on lui a vu dans ce pays, partout ou il a passĂ©, il n’a cessĂ© de voler.

  42. Il faut que les maliens sachent que l’opposition ne fait que se servir d’eux pour assouvir leur Ă©gocentrisme.Les leaders de l’opposition, qui nous parlent de coupure d’électricitĂ©, d’eau, de la chertĂ© de la vie, ne vivent-ils pas Ă  la charge de l’État, de nous les pauvres contribuables ?

  43. L’opposition a perdu toute sa perdu toute sa crĂ©dibilitĂ©, son honneur, sa dignitĂ©, son respect aux yeux de la population maliennes. Les maliens sont trĂšs dessus des rĂ©sultats de leurs opposants. Ils ne sont que programmer Ă  critiquer et attaquer, mais ne propose jamais de solution plus concrĂšte. Les maliens sont insatisfait et trĂšs en colĂšre contre leur opposition. Nous en n’avons assez des critiques et attaques contre le rĂ©gime en place, le pays n’à point besoin de cela.

  44. Ce sont des personnes de mauvaise foi car le prĂ©sident ne les a permis de bouffer comme ils le faisait avec les rĂ©gimes prĂ©cĂ©dents. Ils peuvent acheter et manipuler les gens mais le vrai peuple n’adhĂ©rerait pas Ă  leur cause. Rien que des voleurs et des aigris

  45. Les maliens doivent se rĂ©veiller et lire entre les lignes.Les hommes politiques maliens parlent tous au nom du peuple malien.Mais c’est le peuple qui souffre tandis que ces politiciens font la belle vie et leurs enfants Ă©tudient en occident.Je pense donc que les maliens doivent ĂȘtre avec la rĂ©publique.

  46. TiĂ©bilĂ© ne fait que tirer le Mali vers le bas car il ne paie pas ses factures d’eau et courant. Alors que c’est lui qui crie partout de mauvaise gestion. Il n’a jamais fait de rapport sur le sommet dont il a prĂ©sidĂ© jusque lĂ  donc monsieur n’est pas un exemple Ă  suivre alors. N’importe quoi avec sa tĂȘte de mule.

  47. L’opposition malienne ne fait que manipuler les populations maliennes.Ils dĂ©noncent des choses qui eux mĂȘme ont favorisĂ©.Un TiĂ©bilĂ© qui paye jamais ses factures se permet de dire du n’importe quoi sur les services de l’EDM.Soumaila CissĂ© qui vit dans la charge de l’Etat malien dĂ©nonce la chertĂ© de la vie pourtant il ne renonce pas Ă  tous les privilĂšges que lui offrent le gouvernement malien.

  48. TiĂ©bilĂ© est un dĂ©bile, il n’a rien d’un intellectuel sinon il ne tiendrait pas de tels propos. Il montre dĂ©jĂ  qu’il ne peut pas dĂ©fendre se pays. Je ne sais pas pourquoi , il oserait se prĂ©senter Ă  une Ă©lection prĂ©sidentielle. Le peuple malien n’est pas dupe voilĂ  pourquoi depuis prĂšs de 20 que le Parena n’a qu’un seul dĂ©putĂ©.

  49. IBK sera rĂ©Ă©lu Ă  sa propre succession TakokĂ©lĂ©. IBK a toujours la confiance et le soutien de sa population. IBK est l’homme qui faut Ă  la place qu’il faut. IBK est et reste toujours l’homme qui faut Ă  la place qu’il faut. Il dispose de la confiance de tous les maliens. :223love: :223love:

  50. TiĂ©bilĂ© est encore naĂŻf car il se fait manipulateur par Soumi. VoilĂ  quelqu’un qui autant de milliards qui ne peut pas vous aider Ă  payer votre factures. Pourquoi le suivre dans le faux.
    Je pense qu’il faut songer Ă  payer les factures avant la date prĂ©vues sinon vous dormez dans le noir. Revenez Ă  la rĂ©publique monsieur s’il vous reste un peu de dignitĂ©.

  51. Le peuple souverain du Mali doit pouvoir faire la part des choses.Les hommes politiques tiennent toujours les mĂȘmes discours.Ce qui les diffĂ©rencie c’est leur sincĂ©ritĂ©.Je crois que au Mali ici on sait qui est qui.C’est pourquoi il est important pour les maliens de ne plus se laisser avoir par les propos des politiciens qui ne vivent et visent leur intĂ©rĂȘt personnel.

  52. Mais avons nous oubliĂ© qu’un voleur ne reconnait son crime? C’est en cela qu’on sait que Soumaila est coupable sinon on a pas indexĂ© les ministres qui ont accompagnĂ©.
    Tréta a bien agit donc à toi de nous dire le contraire. Tu as commencé par les petits vols dans ce pays et tu attéris avec cela dans les différents pays de la sous région.

  53. Soumaila est un voleur de renom. Il n’est pas Ă  son premier vol. Nous avons entre autre l’histoire des groupes Ă©lectrogĂšnes offerts par l’Allemagne. On ne peut pas Ă©numĂ©rer tous les vols car la liste est encore longue.

  54. L’opposition malienne a failli Ă  leur mission, pour notre opposition leur rĂŽle c’est de dire non Ă  tout ce que le pouvoir fait de bien ou de mal. Les petits messieurs criaient partout que la mauvaise gouvernance, alors que s’Ă©taient eux les vrais voleurs de tous les temps.

  55. Au lieu d’aider IBK parce que venu trouver le pays dans un trou indescriptible. Non! Ils cherchent toujours des voies et moyens pour dĂ©stabiliser davantage le pouvoir actuel. Comment comprendre que le plus grand bavard de tout le temps, ayant occupĂ© tous les grands postes du pays jusqu’au fauteuil ministĂ©riel se livre Ă  critiquer les autoritĂ©s du pays quand bien mĂȘme que lui TiĂ©bilĂ© DramĂ© n’est pas capable de payer ses factures d’eau et d’électricitĂ©.

  56. Ce qui est sur IBK est intouchable et invincible, les détracteurs se fatigues pour rien, IBK est plus que jamais renforcer de confiance, les pays amis, la FMI et la banque mondiale réitÚrent leur soutien à IBK. :223love: :223love: :223love:

  57. Le secrĂ©taire du Rpm n’a fait que demander des explications au voleur de soumaila car c’est l’honneur du Mali qui Ă©tait en jeu avec ce dĂ©tournement de fond. Ils ont toujours demandĂ© des comptes au pouvoir je pense qu’ils devaient ĂȘtre Ă  mesure de fournir des preuves plus limpides mais jusque lĂ  rien.

  58. La vĂ©ritĂ© est le totem de la presse malienne. La presse malienne est tĂ©lĂ©guidĂ©e que pour porter atteinte au rĂ©gime d’IBK. Elle n’informe plus mais elle dĂ©sinforme, elle devenu une arme contre la stabilitĂ© politique du pays.

  59. Si les partis politiques dĂ©cident de soutenir le pouvoir en place cela n’a rien de mal surtout si c’est dans le cadre d’appuyer l’effort du gouvernement pour Ă©tablir une paix durable dans une nation profondĂ©ment divisĂ© par la crise nord du pays les jaloux ont toujours leur mots a dire c’est pas blĂ© c’est tout un champ de blĂ© qu’il donne a celui qui le soutient.

  60. AprĂšs avoir critiquer les bonnes actions du gouvernement de façons nĂ©gative l’opposition s’adonne Ă  user du faux sans aucune preuve justifiant ses accusations quelle honte d’une volontĂ© de malversation qu’éprouve l’opposition envers le rĂ©gime d’IBK au voilĂ  le moment propice au riposte qui les a rendu les piĂšces de leur monnaie.

  61. Je sais que la majoritĂ© prĂ©sidentielle avec le PS-Yelen Kra aura une nouvelle Ăąme qui ne recule devant rien et qui gagnera toujours. L’union d’Amadou KoĂŻta au camp d’IBK est une meilleure idĂ©e de la part du parti socialiste.

  62. De nos jours l’opposition Ă  faillir Ă  son devoir. L’opposition malienne a perde toute sa crĂ©dibilitĂ© car elle ne fait que attaquer le rĂ©gime en place mais ne propose rien de concret. L’opposition ne doit pas rester qu’aux critiques mais proposer aussi des solutions pour une sortie de crise et bonne gouvernance du pays.

  63. J’invite toute autre formation politique optimiste Ă  la paix de quitter cette opposition amatrice qui ne pense pas du tout Ă  cette nation mais Ă  sa tĂȘte. Vive l’arrivĂ©e du PS-Yelen Kura dans la majoritĂ© prĂ©sidentielle.

  64. Le retour de la paix et de la rĂ©conciliation nationale dans ce pays n’est possible que si les partis politiques s’inscrivent dans la mĂȘme logique qui consiste Ă  mettre fin Ă  leurs positions respectives et se diriger vers le rĂ©gime en place.

  65. C’est sĂ»r et certain IBK sera rĂ©Ă©lu Ă  sa propre succession. IBK a toujours la confiance et le soutien de sa population. IBK est l’homme qui faut Ă  la place qu’il faut. IBK est et reste toujours l’homme qui faut Ă  la place qu’il faut. Il dispose de la confiance de tous les maliens.

  66. Le retrait du Ps-Yelen Kura de l’opposition ne doit pas faire de polĂ©mique. C’est normal que cette formation rejoigne la majoritĂ© si elle pense que c’est lĂ -bas qu’elle se sentira bien. Surtout avec une opposition Ă  sa tĂȘte SoumaĂŻla CissĂ© et TiĂšbilĂ© DramĂ©.

  67. C’est pour contribuer au retour de la paix dans le pays que le PS-Yelen Kura a rejoint les formations de la majoritĂ© prĂ©sidentielle. Les maliens doivent tous soutenir et accompagner les actions du pouvoir en place. Les opposants ne veulent pas de cela c’est pour Amadou KoĂŻta a dĂ©cidĂ© de quitter cette opposition qu’il juge amatrice.

  68. Soumi a Ă©tĂ© dans l’incapacitĂ© d’établir son innocence et fait tout pour se blanchir.Il faut qu’il se ressaisisse et nous dise clairement ce qui est advenu de cet argent car les puits n’ont pas Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©.

  69. Les maliens ne sont pas satisfaits des explications donnĂ©es par le chef de file de l’opposition politique dans cette affaire de dĂ©tournement de 27 milliards de l’AFD. Les explications n’ont rien apportĂ© de nouveau. Ce sont les mĂȘmes dires du droit de rĂ©ponses qu’il a publiĂ© depuis l’étranger dans les deux jours de la publication de l’information par le journal sĂ©nĂ©galais.

  70. TiĂšbilĂ© DramĂ© perd de plus en plus sa crĂ©dibilitĂ© politique avec ses bĂȘtises. L’homme ne rĂ©flĂ©chit pas avant de passer Ă  tout acte. Les maliens sont tous au courant maintenant que l’homme doit des millions Ă  l’EDM-SA et Ă  la SOMAGEP. Quelle honte !

  71. Je pense sincĂšrement que monsieur Soumaila CissĂ© a dĂ©tournĂ© ces milliards.Au cours de ce point de presse il n’a pas du tout convaincu les maliens.Des explications superflues qui n’ont souvent rien avoir avec ce qu’on lui reproche.Un film qui ne montre aucunement les puits.En somme Soumi a vraiment volĂ© cet argent destinĂ© Ă  rĂ©aliser ces forages.

  72. Toutes les attaques contre le rĂ©gime d’IBK sont dans le seul but de souillĂ© l’image de sa gouvernance. Les hassidis racontent toujours du n’importe quoi les scandales rĂ©diger dans cet article, le dossier se trouve sous la main du VRGL.

  73. Le prĂ©sident du parti du BĂ©lier Blanc n’est qu’un opposant de façade, un opposant qui n’est pas irrĂ©prochable, un opposant apatride qui se donne Ă  ‘’l’incivisme’’. Cet homme ne peut et ne doit pas dĂ©noncer toute autre chose tant qu’il ne s’acquitte pas des millions de l’EDM-SA.

  74. A place de TiĂšbilĂ© DramĂ©, j’allais m’abstenir de dĂ©noncer quoi que ce soit si rĂ©ellement je devrais des millions Ă  la SOMAGEP et Ă  l’EDM-SA. Ce sont des hommes comme TiĂšbilĂ© qui doivent des impayĂ©s Ă  l’EDM qui font que la population est souvent privĂ©e d’électricitĂ©. Il est temps que ce genre de pratique cesse.

  75. SOUMAILA CISSE est un voleur.Cela me surprend guùre de lui.Et cela n’est que la partie visible de l’iceberg.Ce monsieur a fait des choses que vous ne pouvez pas imaginer.Mais tout sera mis au claire et les maliens verront le vrai visage de ce SOUMAILA CISSE.Cet article n’est qu’une leurre que nous n’allons pas gober.

  76. IBK n’est pas le seul es candidats sont tous en campagne prĂ©coce pour les Ă©lections prĂ©sidentielles de 2018. Mais j’invite la population Ă  ne pas se laisser influencer par les actes de campagnes qui ont pour seul but de conquĂ©rir la prĂ©sidence de la rĂ©publique.

  77. Des journalistes mal intentionnĂ©s qui se permettent de mentir sur le rĂ©gime en place pour des miettes. L’information n’est plus devenue leur soucie primordiale. La presse malienne de nos jours est devenue plus diabolique et plus apatride que l’opposition.

  78. Les “hassidi” ne font pas de la politique mais plutĂŽt de l’acharnement politique. Les hassidi le l’Etat mĂȘme sur ses actions les plus salutaires. Les “hassidis” ne pensent qu’à souillĂ© l’image du rĂ©gime au pouvoir.

  79. IBK n’a pas besoin de faire de prĂ©campagne dans ce pays. Il fera le deuxiĂšme mandat, j’en suis sĂ»r et certain. Je ne vois aucun candidat qui pourra le remplacer dans ce pays.

  80. Les partisans d’ATT se rĂ©voltent pour une cause perdu on a rĂąle bol de leur rĂ©clamation il y’a des soucis bien important que le retour d’ATT S’ils veulent le retour du traitre qu’ils partent le chercher avec leur propre moyens comme çà ils n’auront pas a crier sur tous les toits.

  81. Ce sont des opportunistes qui crient Ă  chaque fois au vol ou mauvaise gouvernance alors qu’ils trainent eux plus de casseroles qu’autres dans ce pays. Il faut signaler entre autre la surfacture de plus de 5 milliards le projet de l’ACI.

  82. Ce n’est pas les campagnes prĂ©coces qui permettront aux acteurs politiques d’ĂȘtre le prochain locataire de Koulouba. La lutte est perdue d’avance car IBK dispose de la confiance de tous les maliens. La population malienne garde toujours une grande confiance Ă  IBK.

  83. Les opposants sont des vrais hassidi. Ils n’ont jamais apprĂ©ciĂ© le travail fait par le prĂ©sident. Ils n’ont pas compris la dĂ©finition du mot opposition. Mais il faut comprendre que ces personnes sont de mauvaise foi et ne visent que leur intĂ©rĂȘt.

  84. La vĂ©ritĂ© est le totem de la presse malienne. La presse malienne est tĂ©lĂ©guidĂ©e que pour porter atteinte au rĂ©gime d’IBK. Elle n’informe plus mais elle dĂ©sinforme, elle devenu une arme contre la stabilitĂ© politique du pays.

  85. si les partis politiques dĂ©cident de soutenir le pouvoir en place cela n’a rien de mal surtout si c’est dans le cadre d’appuyer l’effort du gouvernement pour Ă©tablir une paix durable dans une nation profondĂ©ment divisĂ© par la crise nord du pays les jaloux ont toujours leur mots a dire c’est pas blĂ© c’est tout un champ de blĂ© qu’il donne a celui qui le soutient

  86. aprĂšs avoir critiquer les bonnes et les mauvaises actions du gouvernement de façons nĂ©gative l’opposition s’adonne a user du faux sans aucune preuve justifiant ses accusations quelle honte d’une volontĂ© de malversation qu’Ă©prouve l’opposition envers le rĂ©gime d’IBK au voila le moment propice au riposte qui les a rendu les piĂšces de leur monnaie

  87. TiĂ©bilĂ© DramĂ© qui vocifĂ©rait ce jour lĂ  contre les coupures d’eau et d’électricitĂ© a des factures d’eau et d’électricitĂ© impayĂ©es.L’opposition malienne se moque des populations maliennes.Il faut donc que les gens se rĂ©veillent car l’opposition malienne est une plaie.

  88. Toutes les attaques contre le rĂ©gime d’IBK sont dans le seul but de souillĂ© l’image de sa gouvernance. Les hassidis racontent toujours du n’importe quoi les scandales rĂ©diger dans cet article, le dossier se trouve sous la main du VRGL.

  89. Les “hassidi” ne font pas de la politique mais plutĂŽt de l’acharnement politique. Les hassidi le l’Etat mĂȘme sur ses actions les plus salutaires. Les “hassidis” ne pensent qu’à souillĂ© l’image du rĂ©gime au pouvoir.

  90. Les partisans d’ATT se rĂ©voltent pour une cause perdu on a rĂąle bol de leur rĂ©clamation il y’a des soucis bien important que le retour d’ATT S’ils veulent le retour du traitre qu’ils partent le chercher avec leur propre moyens comme çà ils n’auront pas a crier sur tous les toit

  91. Ce n’est pas les campagnes prĂ©coces qui permettront aux acteurs politiques d’ĂȘtre le prochain locataire de Koulouba. La lutte est perdue d’avance car IBK dispose de la confiance de tous les maliens. La population malienne garde toujours une grande confiance Ă  IBK.

  92. 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 La riposte de Ladji Bourama est terrible car les HASSIDIS felons ne viennent jamais les mains vides. Comme pour justifier leur acte il se mettent a denigrer leurs proches. 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂

Comments are closed.