Chronique satirique : Le secret du général-ministre-photographe Sada

4

photogravPhotogrammètre ? Ce mot savant signifie, en fait, que Sada maîtrise les techniques permettant, à partir de photos, de déterminer la forme, les dimensions et la position d’un objet dans l’espace. Utilisée dans les levées topographiques, la photogrammétrie a des applications en archéologie, en architecture, en médecine et en travaux publics. C’est dire que notre général servirait mieux dans un studio photo ou dans le domaine foncier que dans celui de la

sécurité !

Sada est également diplômé en télédétection. En jargon du métier, ce terme signifie que le ministre a l’aptitude d’étudier de loin un objet ou un phénomène par l’intermédiaire d’instruments de mesure spécialisés (avions, satellites, appareils photos, lasers, radars, sismographes, gravimètres, etc.). Comme le Mali ne dispose ni de satellites, ni de lasers, ni encore moins de sonars, il n’y a aucune chance que dans un jour prochain, l’éminent diplôme de télédétection permette à SadaSamaké de mesurer au loin les colonnes jihadistesqui infestent le nord!

Officier du génie militaire (ses seules références utiles), Sada aurait dû être chargé de déminer les routes du nord qui tuent journellement nos soldats et les forces étrangères venues à notre secours. Au lieu de quoi, l’intéressé fut gouverneur de Kayes, avant de devenir ministre de l’Administration Territoriale et de la Sécurité en 1993, dans le gouvernement dirigé par un certain IBK. C’est à ce poste de sécurocrate du régime qu’il mène la vie dure (à coups de gaz lacrymogènes et de matraque !) à tout ce que la République comptait d’élèves casseurs et d’opposants marcheurs. C’est peut-être là son secret, j’allais dire sa force, celle qui lui a valu l’éternelle confiance d’IBK.

 

 

Tiékorobani

 

 

 

 

 

 

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Soyons sérieux Tiékorobani, avec tout le respect pour les Tiekorobas : Il intègre l’École Supérieure du Génie Militaire de Moscou dont il sort avec le diplôme d'ingénieur photogrammètre et NON l’école de PHOTOS REPORTERS ! Alors depuis quand une École Militaire forme un simple photographe ? La photogrammétrie, la Photo aérienne et satellitaire est hautement stratégique pour traquer les narcotrafiquants par exemple !

  2. Soyons sérieux Tiékorobani, avec tout le respect pour les Tiekoroba : Il intègre l’École Supérieure du Génie Militaire de Moscou dont il sort avec le diplôme d'ingénieur photogrammètre et NON l’école de PHOTOS REPORTERS ! Alors depuis quand une École Militaire forme un simple photographe ? La photogrammétrie, la Photo aérienne et satellitaire est hautement stratégique pour traquer les narcotrafiquants par exemple !

  3. Monsieur le journaliste, il faut être positif, et chercher à savoir l'application de toutes ces connaissances. La photométrie n'est la photographie et la télédétection n'est pas ce que vous dites.

  4. Tu l’as faux sur le premier point “Vieux tieni”, il est Topographe de formation a l’Eni et c’est de l’Eni que feu Gen Ouologueme, faisant suite au regrete Col Kissiman Tounkara, recruteur les meilleurs de toutes les ecoles superieur pour en faire les tetes pensantes de l’armee malienne.
    Effectivement, IBK considere comme “homme a poigne” dans les annees 90 doit cette “poigne au Gen. Sada.
    Son merite? il a un caractere trempe, ce qui ne fait pas obligatoirement un homme honete ou de devoir.

Comments are closed.